L'Atelier
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Aneuvien 2

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18
AuteurMessage
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28579
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptyLun 21 Sep 2020 - 21:27

Suite aux suppositions que j'ai émises , voici ce que ça donne en aneuvien (là, j'suis sûr de moi*).

Da • dav ad = Il est chez lui (non réfléchi)
Da pùze das ad = Il va chez lui (non réfléchi)
Da • dem ad = Il est chez lui (réfléchi)
Da pùze dem ad = Il va chez lui (réfléchi)
Er • dem ad = Nous sommes chez nous
Er pùzer dem ad = Nous allons chez nous.

Un mot réfléchi pour toutes les personnes (comme je l'ai appris y a pas si longtemps que ça, utilisé en espéranto et les langues slaves) est pour moi très logique et évite les redondances. Ce mot ne doit pas pouvoir être confondu avec un autre pronom : raison pour laquelle j'ai choisi dem.

On fera attention à la différence entre

Ar oppòctar ase fran dem ad = Ils les ont expulsés de chez eux (A ont expulsé B de chez B)
Ar oppòctar ase fran ad = Ils les ont expulsés de chez eux (A ont expulsé B de chez A)
Ar oppòctar ase fran ave ad = Ils les ont expulsés de chez eux (A ont expulsé B de chez C).





*Quand même !

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28579
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Une vach'd'hésitation !   Aneuvien 2 - Page 18 EmptySam 17 Oct 2020 - 23:58

Tout d'abord, j'ai cru que le nom "bauxite" (le minerai d'alu), issue des Baux-de-Provence, là où elle a été trouvée la toute première fois, au XIXe siècle, était un nom typiquement français. Quand j'ai vu la multitude de traductions, TOUTES sur le même modèle, là, j'me suis d'mandé si le nom aneuvien rudal, puis alrud était bien choisi. Même l'indonésien donne bauksit, pourtant, Sumatra n'est pas vraiment voisin des Baux-de-Provence. Y a quand même quèq'chose. L'espéranto donne baŭksito, l'interlingua, eh... ben... bauxite (té !), le sambahsa itou. Le Kerckhoffs (volapük), lui, ne dit rien ; Elkodico et le Vordar non plus. En supposant un peu, on pourrait penser à bauksìt, mais j'préfère que la commission uropie tranche. Une langue est réellement et volontairement restée à l'écart des Baux-de-Provence, vous avez d'viné, c'est le kotava, avec wigi ; y a même wigixo pour la mine de bauxite ! Du coup, pour l'aneuvien, j'hésite. Alrud est un à-postériori latinoslave, bien éloigné, lui aussi des Baux. La solution, dans ce cas, c'est de mettre deux mots : alrud et... bauxid, pour bien rappeler quand même que dans la bauxite, y a de l'alumine (oxyde d'aluminium) ; en plus, ce serait un beau mot-valise, dont le X serait ici une charnière de superposition (entre les Baux et oxid) et non une charnière d'adaptation comme dans... lexent, justement.

J'vais réfléchir. Mais j'crois qu'les deux noms, c'est une soluce qui pourrait valoir. Pas vous ?

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28579
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptyMar 20 Oct 2020 - 21:38

Dopa nous a parlé des fleurs, de leur appellation scientifique (botanique) en blum (comme Léon) et ornementale ou poétique en flor. L'aneuvien ne va pas si loin, et garde l'à-priori (ou presque) gòla pour tous les sens, pris de gol pour "chou"*. La seul différence paraît dans le verbe où on a gòlen pour l'arbre qui fleurit, et gòles pour ce qui est d'orner avec des fleurs. On retrouve, avec ce radical, la dualité -en/-es.

La fleur, qu'elle soit pour les insectes ou pour les décorateurs, c'est la même en aneuvien, puisqu'on parle de la même entité.

Y a bien gol, en uropi, mais c'est la gorge (anatomique), celle qui se traduit gàrgl en aneuvien. quant à gurg (uro), il traduit kealoj... mais kealoj ne traduit pas que l'aspect géologique, il traduit aussi la gorge en technologie (rail à gorge, la gorge d'une poulie, etc).

*Le chou (gol), classifié comme légume sur les étals des maraîchers, est bel et bien une fleur pour les botanistes. Du reste, à un enfant à qui on avait fait croire que baabdake natyve in gòleve ea baabkade ep in gòlave, il avait posé la question (pas si innocente que ça) : quadu ep ùt baabdak natyvuna in ùt gòlav?

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28579
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptyMar 20 Oct 2020 - 23:55

J'croyais, inspiré par "Retour vers le futur", avoir inventé le futur-passé, en utilisant mir avec un verbe au prétérit. Eh ben y semblerait fort que les concepteurs du volapük m'ont précédé ! Et pourtant, vraisemblablement, eux n'ont pas vu la trilogie de Robert Zemekis, ce qui est encore plus fort que ce qu'on peut imaginer, car même s'ils ont connu H.-G. Wells (Time machine) je n'ai pas eu souvenance qu'il eût fait état de situation temporelle paradoxale comme avec Michael Fox et Christofer Lloyd. Bref : des as, ces volapükistes. Vraiment dommage que leurs dissensions intestines eût provoqué l'agonie de la première (chronologiquement) LAI du monde. Avec ce futur-passé, l'aneuvien trouve un lien de parenté insoupçonné à l'origine avec le volapük.


Et pourtant, c'est bizarre parce que le tableau semble démentir cette invention et on a plutôt l'impression qu'il s'agit, en fait, d'un futur antérieur, un temps beaucoup plus traditionnel, qu'on trouve en gros dans toutes les langues, y compris l'aneuvien, où on retrouve la particule mir, mais cette fois-ci devant un verbe au parfait.

Er mir kœnadar aṅt kràsdaw. = Nous aurons fini avant demain.
Er mir kœnadăr àt posviċ jàrev. = Nous avions fini l'année prochaine.

Me suis-je enflammé trop vite en lisant ce syntagme :

Le futur parfait, marqué par l'augment « u » (utilisé pour parler d'un futur ayant déjà eu lieu*).

J'y perds mes marques ! Comment voyez-vous les choses ?




*Comme le vol de la DeLorean en 2015 par Biff, alors que Marty et Emett sont en 1985, constatant les conséquences de ce vol. S'il s'était agit d'un futur antérieur, l'auteur de l'article aurait évoqué un procès achevé dans le futur, non ?

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Bedal
Admin
Bedal

Messages : 6467
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Paris, France

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptyMer 21 Oct 2020 - 18:52

Anoev a écrit:
La solution, dans ce cas, c'est de mettre deux mots : alrud et... bauxid, pour bien rappeler quand même que dans la bauxite, y a de l'alumine (oxyde d'aluminium) ; en plus, ce serait un beau mot-valise, dont le X serait ici une charnière de superposition (entre les Baux et oxid) et non une charnière d'adaptation comme dans... lexent, justement.

J'vais réfléchir. Mais j'crois qu'les deux noms, c'est une soluce qui pourrait valoir. Pas vous ?

J'aime beaucoup bauxid, c'est très aneuvien dans l'esprit d'ailleurs Very Happy

Et la charnière entre "bauxite" et "oxide" est astucieuse...

_________________
"L'Atelier" alas a bin jerli foromte! : L'Atelier est le meilleur des forums

Like a Star @ heaven Idéolangues : algardien, nardar, helfina, mernien, syrélien, brakin, nurménien, leryen, romanais.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Heimdalir, Iles Romanes

Non au terrorisme et à la barbarie. Oui à la paix, la fraternité et la solidarité. Quelles que soient notre religion, notre langue ou notre couleur de peau.
Revenir en haut Aller en bas
http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28579
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptyMer 21 Oct 2020 - 19:57

Merci de ton avis : je vais ajouter bauxid au slovkneg.

C'est fait, ainsi que dans le pavé (tout frais) d'Idéolexique.


Qu'est-ce que tu penses de mon inter sur le futur-passé ?

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28579
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptySam 24 Oct 2020 - 11:57

bounce Dopa, Tu m'as bien intéressé avec la différence entre to injure et to wound ; j'avais, à peu près du moins, le même genre de phénomène en aneuvien, sauf que "blesser moralement" se dit kriyges, qui se traduit en fait par "offenser" de kriyg pour "offense" :

Kœrer kriygdu ep ea remmer kriyg ep = Plus cher est l'offenseur et plus grande est l'offense. (Corneille, dans Le Cid Acte I sc. 5)


Y a, en aneuvien, "main" qui a deux traductions bien différentes : hhir et hænt. J'te laisse suivre les liens.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28579
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptyMar 27 Oct 2020 - 22:03

PatrikGC a écrit:
Je n'ai rien contre l'aneuvien, il recèle de bonnes choses, même si je ne suis pas tjrs d'accord avec certains points. Ce qui m'amuse dans cette langue, c'est qu'elle est crédible dans son contexte, avec des exotismes.
L'aneuvien est une persolangue : elle ne peut pas lutter face à des LAI. Cela dit, comme j'ai dit, il y a des tas d'idées intéressantes dans les LAI, et je me suis inspiré de certaines du volapük, même si l'aneuvien n'y ressemble pas du tout. Si je m'y défendais mieux (mais hélas), c'est le volapük que j'aurais mis comme sixième langue dans la page : c'est, ou plutôt ce fut une LAI pleine d'éléments grammaticaux intéressants. J'ai lu, j'me rappelle plus où, qu'Otto avait repris, pour le Novial, quelques idées venues de plusieurs LAI de l'époque, dont, justement, entre autres, le volapük et l'espéranto. À vérifier quand même. Un jour d'ennui (un jour de plantage d'Idéolexique, par exemple), y faudrait que j'creuse ça.


Qu'on ne partage pas des éléments de la grammaire aneuvienne, ou de son lexique ou sa phonologie est tout-à-fait compréhensible, voire naturel : comme c'est une persolangue, c'est le résultat d'une opération personnelle, l'œuvre d'un seul cerveau ; cette langue n'est pas meilleure qu'une autre. J'ai eu, un jour, ado, envie de m'amuser avec la grammaire et faire des choses différentes de celles des langues que j'avais apprises, avec leur règles énervantes à cause de particularités à l'envi. J'ai appris l'existence de l'espéranto, puis du volapük, puis d'autres langues. C'était avant Internet, mais j'étais, à ce moment, d'jà adulte, mais j'étais bien attaché à ma langue que j'appelai alors l'aneuvien. Et puis, des années encore après, est venu l'Atelier philologique (comme il s'appela à son ouverture). Voilà donc le pourquoi du comment de l'aneuvien. Et comme je n'avais pas pour ambition d'en faire une langue internationale (trop de mots à-priori, encore que Staren Fetcey eût misé sur l'à-priori pour créer le kotava), j'ai toutefois eu l'idée de la faire parler par environ 25 millions de personnes... imaginaires, citoyennes d'un État tout aussi imaginaire. Voilà.

PatrikGC a écrit:
Comme si celle-ci était profondément ancrée dans tes gènes Very Happy
Certes, l'aneuvien n'est pas ancré physiologiquement en moi (les gènes), mais à force d'interventions en grammaire, en lexique (et c'est encore plus vrai depuis la naissance d'Idéolexique), l'aneuvien s'est ancré dans mon esprit de manière profonde.




Ben, tiens, justement : v'là ma dernière trouvaille, pour le troisième sens de "paillette" : xhiċiyn. J'vous la laisse découvrir en suivant le lien.

Deux noms, certes moins conséquents, mais qui prouvent que s'il y a, de temps en temps, quelques petites relex en aneuvien, cette langue est plus descriptive qu'étymologique en général. Si on a ckot et xhiċiyn pour "paillette", ces deux noms n'ont absolument rien à voir avec "paille", traduite par ces deux noms : krăl, déformation de kreal (céréale) et l'imbrication betùp, prise de bev (boire) et tùp (tube).

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Aneuvien 2
Revenir en haut 
Page 18 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Artistiques mixtes-
Sauter vers: