L'Atelier
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-31%
Le deal à ne pas rater :
PNY – CS900 – SSD – 1 To – 2,5″
56.99 € 82.05 €
Voir le deal

 

 Aneuvien 2

Aller en bas 
+24
Kavelen
Nemszev
Dosei
SATIGNAC
Kotave
Hankol Hoken
Iúle
Elara
Hyeronimus
Balchan-Clic
Velonzio Noeudefée
Graphieros
Yatem
Eclipse
Doj-pater
Bedal
Mardikhouran
Ziecken
Emanuelo
Aquila Ex Machina
Djino
Vilko
Troubadour mécréant
Seweli
28 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19 ... 24 ... 30  Suivant
AuteurMessage
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34779
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Un p'tit changement   Aneuvien 2 - Page 18 EmptyLun 17 Juin 2019 - 14:25

Auk n'est plus un mot à double entrée en aneuvien : ce n'est plus que le nom commun. La particule de futur proche en est simplement déviée, puisqu'elle en est raccourcie : c'est ăk (/ɔk/ : clitique*).

On tâchera de ne pas confondre avec àk.

Ka ăk àk
= Elle va agir.


*Ere (pour l'imparfait) n'est pas clitique, pour éviter une confusion avec le pronom er (nous)°.
°Et celle là, y a peu d'chance que j'y jette un (hareng) saur : elle est bien trop incrustée dans la langue : je crois même que c'est la toute première !
er erer iklímone = nous étions amoureux
er ere klime omne kase = nous les aimions toutes.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34779
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Le pourquoi du comment   Aneuvien 2 - Page 18 EmptyVen 26 Juil 2019 - 0:52

Comment j'ai réagi pour les conjugaisons aneuviennes ? Tout d'abord, j'ai délibérément tourné l'dos à la construction du type "auxiliaire + participe", pour quelque aspect ou voix que ce fût. Je ne voulais pas tomber dans le travers de certaines langues que j'avais apprises (dont ma langue natale, avec le labyrinthe des accords de participes passés). Je préférais largement conjuguer le verbe du procès plutôt qu'un auxiliaire, quel qu'il fût (être, avoir, haber, avo, vido, esti...), c'est comme ça que j'ai opté pour les particules... invariables*, avec le verbe du procès conjugué normalement, à un des trois temps simples : présent, parfait ou prétérit, ce qui était à la fois simple et extrêmement modulaire, car car à de rares exceptions près, tous les modes étaient disponibles, c'est ainsi que j'ai pu introduire en aneuvien, les futurs du subjonctif, une spécialité bien ibérique (avec des possibilités d'utilisation bien aneuviennes, c'pendant). J'ai pu aussi d'introduire des temps composés assez simples à utiliser, sans semi-auxiliaires, mais avec les particules utilisés ailleurs ; ainsi que des temps complètement imaginaires, utilisables dans des récits de voyages dans le temps et de paradoxes temporels.

Main'nant, aut'chose : pourquoi n'y a-t-il pas de datif en aneuvien, contrairement à d'autres langues, comme l'allemand, le sambahsa, le volapük ou l'elko ? En fait, j'me suis rendu compte que les compléments d'objets indirects (ceux qui justement motivent le datif) pouvaient revêtir des nuances de sens très différentes, et j'voulais pas me noyer sous une foule d'adpositions. Par ailleurs, j'voulais que certains compléments circonstanciels eussent "leur cas à eux" : un peu l'équivalent de l'ablatif latin, du locatif ou de l'instrumental russe, mais pas un cas qui, comme en allemand, serve à la fois comme inessif et datif. Bref : j'voulais un cas à la fois fourre-tout (le circonstanciel) mais qu'on ne pût pas confondre avec le COD ou l'attribution. Alors, du coup, pour l'attribution (ou le bénéfice), je lui ai octroyé l'accusatif, mais avec une préposition. Ainsi on aura une différence entre :

or særvet àr ostarse = servez les huitres
or særvet nir hranduse = servez les invités°.

Mais ni n'est pas réservé au cas accusatif, comme d'ailleurs un joli paquet d'autres adpositions.

Mais je ne m'étalerai pas...

*Ou presque.
°Y compris pour les pronoms ! Ainsi, pour "servez-les", on a respectiv'ment :
or særvet ase
or særvet ni ase.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.


Dernière édition par Anoev le Mar 5 Mai 2020 - 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34779
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptySam 27 Juil 2019 - 0:17

J'suis tombé là d'ssus.

Dans l'alinéa Модельные языки на An, l'aneuvien paraît en troisième ligne.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34779
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptyMer 14 Aoû 2019 - 15:07

Greenheart a écrit:

Moi-même
BR : Ma-unan
BRST1 : Mao’unany (moi-même en tant qu’homme) ; Maa unany (moi-même en tant que femme) etc.
BRST2 : Ma’unano.

De même pour toutes les autres personnes.
En aneuvien, ça donne : egiψ, quel que soit le sexe de la personne qui parle. Si ladite personne veut VRAIMENT enfoncer l'clou, elle dira egiψ kes dak ou egiψ kes kad. On peut toujours imaginer des variantes autour de ça, bien entendu, et pas forcément avec  :

Da syldæra es kes ùt każ = il m'a séduit comme une femme (comme si j'étais une femme)
Da syldæra es kes ùt kad = il m'a séduit comme une femme (comme s'il était une femme).

Llŭngua-Puerchîsca a écrit:
De père Cannelle naquit un enfant, blanc comme le dos d'une hermine, avec les yeux gris, plutôt qu'(que couleur) olive.
Padhev Kanelev ùt nexàvdu natyvă, erun wỳpallen kes  quabev hermynen, kœm kràje noger olyven ojse.

Interprétation:

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.


Dernière édition par Anoev le Mer 24 Fév 2021 - 22:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34779
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptyLun 19 Aoû 2019 - 1:07

Velonzio Nœudefée a écrit:
Suite aux exemples précédents suivants...
Ça donnerait, chez moi (en aneuvien) :

Àt hœnd inzhun ù taqs. = Djaretu nayami ta garo
Àt qit hœnd inzhun ùt rĕm taqs. = Pi djaretu nayami ta bare garo.
Ùt hœnd inzhun ù taqs. = Me djaru nayami ta garo.
Àt hœnd inzha ù taqs. = Djaretuzi nayamü ta garo.
Àt hœnd inzhun à taqs. = Djaretu nayami na garo.
Ùt hœnd inzhun à taqs. = Me djaru nayami na garo.
Eg inzhun ùt qit manzans = Niamei ta pite mamos.
Er inzhun ùr qite manzanse. = Niamvus pite mamos.
Æt hœnd ep. = Tsèk pia djaru.


Vérité générale : Hœnd inzh taqse = Tü djaru nayami garo ü.

Ùr hœnde inzhun àr taqse. = Djari u nayami garo.
Ùt rĕm taq cem inzhun per àt qit hœndev. = Tü bahre garo, pi djarüta nayami.


Mettez-vous dans la peau d'un visiteur d'un pays bilingue qui ne parle pas votre langue, sinon, rendez-vous sur le fil de l'éjuaxis pour les traductions en français.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7603
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptyLun 19 Aoû 2019 - 8:51

J'aime, lol Razz

C'est ce genre d'exemple qui me permet de me rendre compte que je ne suis plus dans le fonctionnement d'une langue IE, chouette...et grand merci à toi ;-)

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34779
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptyLun 19 Aoû 2019 - 10:07

Velonzio Noeudefée a écrit:
C'est ce genre d'exemple qui me permet de me rendre compte que je ne suis plus dans le fonctionnement d'une langue IE, chouette...
Moi, j'ai encore un pied n'dans un pied déhors, du moins pour l'aneuvien et... le thub*.

L'indo-européen, du moins, pour la structure, j'ai du mal à m'en défaire car les seules langues que j'ai (à peu près) apprises (à des degrés divers : scolaire, touristique) sont indo-européennes : anglais, russe, allemand, castillan...

Certaines caractéristiques de l'aneuvien sont purement indo-européennes, comme les genres : neutre, masculin & féminin ; l'existence d'un subjonctif dans la conjugaison. La strucuture accusative de la phrase, cependant n'est pas uniquement indo-européenne : d'autres langues l'utilisent). L'aneuvien et le psolat disposent d'un verbe "avoir", contrairement, par exemple, au finnnois : hab & haber. Par contre, ce verbe n'est jamais un auxiliaire, mais bon, en latin (langue IE aussi), le verbe HABEO n'est pas auxiliaire non plus.


*Eh oui ! même pour le thub, j'ai pas pu m'en extirper, raison peut-être pourquoi cette langue est en cale sèche. Par contre, le psolat, c'est normal que ce soit une langue IL, puisque c'est une langue latine.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Ziecken
Modérateur
Ziecken


Messages : 12757
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptyMar 20 Aoû 2019 - 17:04

Anoev a écrit:
L'indo-européen, du moins, pour la structure, j'ai du mal à m'en défaire car les seules langues que j'ai (à peu près) apprises (à des degrés divers : scolaire, touristique) sont indo-européennes : anglais, russe, allemand, castillan...

Je te conseille vivement de commencer l'apprentissage d'une langue très différente de ce que tu connais, cela ne pourra que t'être profitable, à toi et à l'aneuvien. Moi, cela m'a beaucoup servi.

Je te conseille, l'indonésien, le chinois, le turc ou la langue des signes française. Question dépaysement, ça fonctionne bien !

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : elko, kelep, englo, ... (+27)
Like a Star @ heaven Idéomondes : Multivers d'Aegis, monde du Losda.
Like a Star @ heaven Contributions : Inscriversaires, La citation du jour, elko, ébauche de présentation sur Idéopédia, archivage de données.
Like a Star @ heaven Administrateur : (Diégético, Elkodico, Glossopédia, Idéolexique, Wikiels, Wikiaegis et Groupe Facebook de l'Atelier)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elkodico.fr
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7603
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptyMar 20 Aoû 2019 - 20:01

Ziecken a écrit:
Anoev a écrit:
L'indo-européen, du moins, pour la structure, j'ai du mal à m'en défaire car les seules langues que j'ai (à peu près) apprises (à des degrés divers : scolaire, touristique) sont indo-européennes : anglais, russe, allemand, castillan...

Je te conseille vivement de commencer l'apprentissage d'une langue très différente de ce que tu connais, cela ne pourra que t'être profitable, à toi et à l'aneuvien. Moi, cela m'a beaucoup servi.

Je te conseille, l'indonésien, le chinois, le turc ou la langue des signes française. Question dépaysement, ça fonctionne bien !

Je ne connais aussi, mis à part l'elko, que les langues IE, même si phonémiquement je me suis intéressé à toute les langues (sauf les signées du coup) et que des points linguistiques m'ont intéressés :ergativité, transitivité, alignement austronésien, etc.
Mais j'apprécie tenter de m'éloigner des langues IE, même si certains essais trop complexe en sont restés là et furent avortés : swanskiu, galoco.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34779
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptyMar 20 Aoû 2019 - 20:32

Peut-être le bahsa-indonesia, au moins je garderais l'alphabet latin, qui m'éloignerait pas trop, à la fois des langues que j'ai apprises et de celles que j'ai créées, du moins, pour l'écriture. Y aurais aussi les langues finnougriennes, le turc (altaïque*) et le basque.


*Plus simple (au niveau orthographe) que le coréen, quand même !

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34779
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptyMar 20 Aoû 2019 - 22:56

Velonzio Noeudefée a écrit:
1- Le chien ne mange pas un os. (mais il peut jouer avec ou l'enterrer, c'est l'action de manger qui est niée)
Djaretuni nayam(ü) ta garo.
2- Ce n'est pas le chien qui mange un os. (mais l'os est mangé)
Noa djaretu nayami ta garo.
3- Le chien mange...pas un os. (mais il mange quelque chose)
Djaretu nayami noa ta garo.
4- Non, le chien ne mange pas un os. (rien n'est vrai)
Ü no, djaretu nayami ta garo.
Y en a que j'ai, et d'autres... pas. C'est dommage que je n'aie pas "cour" (d'immeuble), j'aurais pu faire comme l'aut'fois, à peu d'chose près :


  1. Àt hœnd nep inzhun ù taqs
  2. Nep àt hœnd inzhun ù taqs*
  3. Nep ù taqs àt hœnd inzhun
  4. Et là, eh ben... j'ai pas ! Ou bien, la forme générale : àt hœnd inzhun nep ù taqs : comme pour la phrase 1, la négation est sur le verbe, on peut considérer que, pour ce dernier exemple, la négation est sur la phrase, donc sur le propos lui-même en général.



Évidemment, j'ai ce genre de combinaisons à te proposer :

Nep in à plaréav àt hœnd inzha ù taqs sàrdaw = Ce n'est pas dans la cour que le chien a mangé un os hier
Nep sàrdaw àt hœnd inzha ù taqs in à plaréav = Ce n'est pas hier que le chien a mangé un os dans la cour
Nep ù taqs àt hœnd inzha sàrdaw in à plaréav = Ce n'est pas un os que le chien a mangé hier dans la cour
Nep sàrdaw nep in à plaréav àt hœnd inzha ù taqs = Ce n'est ni hier ni dans la cour que le chien a mangé un os
Nep anviċ mondaw nep ù taqs àt hœnd inzha in à plaréav = Ce n'est ni lundi dernier ni un os que le chien a mangé dans la cour.


*On fera attention à ne pas confondre avec cette phrase : Nep àt hœnd inzh ù taqs? N'est-ce pas le chien qui mange un os ? La syntaxe est exactement la même ! on fera attention à la ponctuation à l'écrit et à l'intonation à l'oral.




Velonzio Noeudefée a écrit:
Tu ne m'aurais pas dit pour le ep, honnêtement j'y aurais jamais pensé.
Jette un œil chez Idéolexique et Idéopédia. Comme tu pourras le lire, ep sert à beaucoup de fonctions, il est à peu près incontournable en aneuvien.


Tiens, il y a cette phrase en français :

J'aime autant Dominique que Sylvie.

Traduite en aneuvien, ça donne :

E klim altan Dominík qua Sylvis. (j'aime autant Dominique que j'aime Sylvie)
E klim altan Dominík qua Sylvis ep. (j'aime autant Dominique que Sylvie l'aime).

C'est dire si ep...

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34779
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptyVen 6 Sep 2019 - 9:33

Velonzio Noeudefée a écrit:
J'ai décidé de traduire les phrases d'une méthode de traduction progressive...

Le soleil brille.
Les oiseaux volent dans le ciel.
J’apprends l’éjuaxis.
Tu ne parles pas avec lui."

Le résultat en éjuaxis donne :
Eiwaqi-eta firm.
Ènsan tirie ils tü eltu.
Ejuaxisuta sencei. (A sencei ejuaxisut.)
A ni ɢilizü wirɢu.
Et en aneuvien, ça donne :
Àt sœn bril (guère original, je l'reconnais).
Àr ave flóge in àt liylev.
Eg ler ejwaxis (setad nep?*).
O lokùt nep kœm das.



*Pourquoi pas ? En tout cas, comme ejwaxis se termine par un -S, l'accusatif ne change pas.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7603
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptyJeu 3 Oct 2019 - 12:02

Anoev a écrit:
Velonzio Noeudefée a écrit:
@Anoev, je te confirme que malgré mon français apparemment ampoulé et désuet (on me l'a repoché plusieurs fois), je n'emploie ni arder, ni ardre.
Tant mieux ! actuellement, en aneuvien comme ailleurs, j'suis en plein dans la combustion. J'ai mis à jour le paragraphe des dérivés de igin (feu), ainsi que les pavés de "ardent" et "brûlant".

Pourquoi le n n'est-il pas tombé, pour donné igi, ou alors un igen (igyn chez toi, non ?) plus neutre à l'allemande, le n est considéré comme vocalisé, pour moi c'est un /œ/ ou /ʌ/, voire un /ə/


Anoev a écrit:
Pour ton style, ça m'dérange pas, on a le style qu'on a. Des fois j'ai des constructions de phrases qui peuvent dérouter, même en argot : on mit vite les bouts avant que les keufs ne vinssent.

Mais lol, j'adore !

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34779
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptyJeu 3 Oct 2019 - 12:28

Velonzio Noeudefée a écrit:
Pourquoi le n n'est-il pas tombé, pour donné igi, ou alors un igen (igyn chez toi, non ?) plus neutre à l'allemande, le n est considéré comme vocalisé, pour moi c'est un /œ/ ou /ʌ/, voire un /ə/
J'y ai bien un peu pensé, mais j'voulais pas trop m'éloigner de IGNIS (latin), ni de la version précédente (ign*). En plus de ça, à côté, j'avais les deux verbes "brûler" : ignes (détruire par le feu) et igen (se consumer), où le N est aussi présent, le dernier verbe ayant donné (via le participe) igun pour "brûlant et "ardent" au sens propre et igon au sens figuré. Le -N ne disparait donc que pour l'adverbe (ardemment) igas, ce qui n'est pas trop grave, parce que là, il est nettement moins question de feu. Y a pas igyn, mais y a
igtyn (combustion)
igynd (un combustible). Mais tu m'a fait réfléchir. j'avais pensé, un moment à changer igtyn en igyn pour "combustion", mais ça va pas : à igtyn correspond igtor pour "comburant", le problème, c'est que j'ai d'jà igor (pris de igon) pour... "ardeur". Mais j'garde quand même igyn sous l'coude, pour un autre mot de la même famille sémantique, on sait jamais...


Merci.


*Igin est quand même plus facile à prononcer. Quand y a deux consonnes finales, on a intérêt à bien les choisir, pour ne pas tomber dans le virelangue !

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7603
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptyJeu 3 Oct 2019 - 14:22

Ok pour la famille c'est une bonne raison.

Anoev a écrit:
J'y ai bien un peu pensé, mais j'voulais pas trop m'éloigner de IGNIS (latin), ni de la version précédente (ign*).

Ca un peu moins et pourquoi, ne pas s'en éloigner.
Chez moi ignis aurait tendance à devenir niich (à la française), voire niis/niitch ou l'opposé ig, ik / igi, iki.
Ou une construction médiane gin/kin, pourquoi pas à voyelle longue giin/kiin (g dur).

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34779
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptyJeu 3 Oct 2019 - 20:05

Velonzio Noeudefée a écrit:
Ca un peu moins ; et pourquoi, ne pas s'en éloigner.
Ça, ça m'arrive aussi, du moins pour d'autres mots. Par exemple, du russe тетрадь, j'en ai tiré le plutôt inattendu tetjærd. Mais bon, j'peux pas faire ça tout l'temps (même si des fois j'men prive pas, ce qui fait des fois de l'aneuvien un p'tit côté volapük). J'ai des fois des adaptations un peu moins... écorchées, comme dàlkav, du kotava dalkava, ou zàw, de l'elko zawo*.



*Mais, par le jeu des suffixes, on a, en elko, zawa, mais en aneuvien zàwig. Comm'quoi...




Suite à la blague de Ziecken :

Ziecken a écrit:
Aneuvien 2 - Page 18 H401910

J'ai un peu mis à jour deux verbes paronymiques aneuviens (prgœntes & prgœnte) et j'ai peaufiné (en y ajoutant des phrases-exemples) les traductions aneuviennes de "demander". Pour bien comprendre tout ça, les v'là en vrac :

Ka prgœntesă ed neràpdax. = Elle questionna son fils.
Ka prgœntă àt hoψ ni das. = Elle lui demanda l'heure.
Da prgœntă ni das àt raṅtyns ed veraten. = Il lui demanda la raison de sa visite.
Da requèdă ni das biskòmun àt apòsun eensdaw. = Il lui demanda de revenir le mercredi suivant.

Erprgœnte n'existe pas. Erprgœntes signifie "interroger", errequèd signifie "revendiquer". Obrgœntes signifie "questionner" ou "interroger"... de manière violente.




Velonzio Noeudefée a écrit:
Il décida donc d’envoyer chacun d’entre eux en mission. • rent’ü togzwê : zoçeizeic tidedgüj ziçide wa upjirridson

Kæt, da avèlă aψèndun næqdus inest ave hrigtyns.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34779
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptyDim 6 Oct 2019 - 15:48

Ewesi a écrit:
Je compte avoir un nombre assez petit de verbes irréguliers, comprenant en particulier des modaux (vouloir, pouvoir, devoir), mais je ne sais pas quels autres verbes exactement mettre dedans.
Chez moi, les irrégularités ne sont pas forcément dues à l'utilisation des verbes (semi-auxiliaires, modaux, auxiliaires etc*), mais plus à une étymologie (fàk, fàkta, faktéa pour "faire" 1) ou à quelques gênes internes (aau, ahwa, aua pour "bâiller"). Des verbes comme hab (avoir), pùze (aller), dor (faire 2) sont des verbes totalement réguliers, ou bien, comme dev (devoir), kàn, pòten (les deux pour "pouvoir"), dont la seule "irrégularité" est en fait une défection (pas d'impératif).




*À l'exception notable de ere, era, eréa, pour "être".

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34779
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptySam 12 Oct 2019 - 23:56

Le nombre de mots aneuviens traités dans Idéolexique a dépassé 4900. Certes, on est encore loin du Slovkneg d'Idéopédia (pour lequel seule une partie d'entre eux sont décris de manière succincte), mais ça avance. Grâce à Idéolexique, l'aneuvien s'est senti pousser des ailes. Cela dit, même si ma présence s'y est raréfié, je n'oublie pas Idéopédia, qui a vraiment fait connaître la langue à l'Étoile bleue, ainsi que son pays. L'idéal, bien sûr, c'est que je reverse dans le Slovkneg les mots créés dans Idéolexique.

Toutefois, je ne perds pas l'idée que ma volonté n'est pas de faire la course avec des langues auxiliaires internationales, ni même des langues à aspiration internationale. Si l'aneuvien est la langue d'un pays, ce pays est imaginaire, donc, dans la réalité, l'aneuvien est une persolangue, c''est à dire une langue pour laquelle les mots sont le fruit d'une réflexion personnelle sur "comment d"écrire un être, un objet, un concept, un sentiment", et pas vraiment la nécessité de l'intercompréhension de plusieurs nation différentes autour d'un mot. Cela dit, je me suis rendu compte que, même au sein de LAI très réputées comme l'espéranto, des lacunes subsistaient autour de mots pas forcément "pointus". Toutefois, j'zai encore beaucoup à faire.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34779
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptySam 19 Oct 2019 - 0:50

Maxalexis a écrit:
Arrow Le plus grand miracle de l'amour est de rendre l'impossible possible.

Cette citation aura pour moi un mérite : de permettre de faire entrer "miracle" dans le Slovkneg... Mais comment ?

Je vais, là, exclure la racine latine MIRACVLVM -I* et me pencher sur des origines plus "exotiques", j'ai le choix entre

  • la clé elkanne WEP
  • le nom kotava galova.

J'avais espéré y trouver également l'algardien, mais je n'ai rien vu dans le lexique. Tant pis. Me reste donc le choix entre ces deux options.

De là, évidemment, j'en déduirai "faire un miracle, miraculeux" et "miraculé".

Si j'opte pour le kotava, y faudra que j'le charcute un peu, parce que gal, chez moi, c'est un poulet ; kaal, c'est "clément", mais si j'ajoute un diacritique : kàlov, ça d'vrait faire l'affaire ; kălov (/'kɔlɔf/) s'rait pas mal non plus.

De l'autre côté, ça devrait êt'plus simple, encore que... j'ai d'jà wep (étroit), et comme celui-ci se prononce à  l'aneuvienne, soit /'vɛp/, j'aurai même pas l'échappatoire de mettre un V pour échapper à l'homophonie. À moins... à moins que j'utilise une "lettre" que j'ai créée cet été, le Ẇ, pour le son [ɥ]. Mais bon... ẇep, pour "miracle"... Ouaip ! ça d'mande quand même réflexion.


*D'tout'façon, elle va servir pour le psolat, alors...

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7603
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptySam 19 Oct 2019 - 13:10

wonderfull (ou wunderbar) peut te donner wonder (vunder) que tu combines à WEP, comme :
wondep

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34779
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptySam 19 Oct 2019 - 13:22

C'est pas mal, ça : un nom à-postériori agglutination d'une langue naturelle et d'une idéolangue.

J'pourrais avoir quelque chose comme wœṅdep /'vɔ̃:ndəp/, se déclinant comme kàp (avec un -Ψ à l'accusatif, donc), seulement avec le E bien flottant côté prononciation :

  • schwa au nominatif et à l'accusatif singulier
  • [ɛ] au nominatif et à l'accusatif pluriel (à cause de la présence du E final)
  • [e] aux deux autres cas.

Le E aneuvien et ses aléas.
.
wœṅdepon! hropert!




Velonzio Noeudefée a écrit:
Il les informa qu’un seul partirait à la fois.
Chez moi, ça donne :

Da diktă ni ase tep nor ùt pùze fætev.

Què'qu'z'expliqûres:




Greenheart a écrit:
Avec l'apparition du suffixe vocatif J (pour interpeller une personne, équivalent du "ô" français), et du suffixe YH désormais affecté aux lettres de l'alphabet, le stellaire peut désormais utiliser affixe YJ pour le mode impératif. La voyelle finale qui indique le sujet est celle de celui qui doit accomplir l'action et le suffixe verbal M, Z ou T indique aussi la personne qui reçoit l'ordre.

Cette solution est alternative de l'impératif simple ou d'urgence, qui consiste simplement à faire de la racine du verbe un adverbe et d'y ajouter un ton impératif. Elle est plus simple et plus logique que l'ancien impératif long, qui disparaît.
Tu as donc plusieurs types d'impératif en stellaire. Moi aussi, du moins en aneuvien, mais ils n'expriment pas exactement la même chose, ou bien ils ne coïncident pas tout-à-fait.

En aneuvien, on forme l'impératif en remplaçant le A du subjonctif passé, en remettant l'accent tonique à sa place normale sur le radical : puzéa → pùzet, et on met un -E au pluriel comme pour l'indicatif. L'utilisation de ce mode est beaucoup plus vaste qu'en français, puisqu'il se conjugue à toutes les personnes (y compris à la première du singulier) et qu'il peut remplacer dev (devoir), y compris à la tournure interrogative, pour une injonction instantanée :
Quav ep eg midit àr fyfœtejse? = Où dois-je mettre les bouteilles de gaz ?

Seule la deuxième personne informelle peut se passer de pronom*.

Sinon, on retrouve deux particules verbales pour
  • une injonction différée, mir :
    Mir pùzet ed rœdhytev = Pars à mon signal
    Mir komit kràsdaw, la mir nuzhèrer os = Viens demain, on aura besoin de toi.
  • une demande polie, une prière ou un conseil bienveillant, kjas :
    Dem kjas loot kùret = Soigne-toi bien.
    Or kjas roklósent à tœrs = Veuillez refermer la porte.
    Ed velet on cem kjas dorit krændev kes Liylev... = Que ta volonté soit faite sur la terre comme au Ciel.



*Encore qu'y puisse y avoir : o komit kœm es = toi, viens avec moi.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34779
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptyMar 22 Oct 2019 - 11:25

Actuellement, le nombre de pages aneuviennes dans Idéolexique, c'est comme les prix dans les grandes surfaces et autres grands magasins : j'en suis à 4999. Je ne sais pas encore ce que je vais traiter pour la 5000me page. J'me tâte : soit un mot avec un pavé-modèle abondamment fourni, soit un mot complètement intraduisible. Y aurait bien elipœṅlet, pour "superficialité", mais j'risque d'me r'trouver avec un pavé insignifiant.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7603
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptyMar 22 Oct 2019 - 13:36

As tu traité l page aneuvienne de "miracle": wœṅdep ?

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34779
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptyMar 22 Oct 2019 - 13:48

Velonzio Noeudefée a écrit:
As tu traité la page aneuvienne de "miracle": wœṅdep ?
Oui, ça date d'y a trois jours*. Mais la page française n'est pas encore traitée.


*J'aurais pu en profiter pour traiter les pages dàtes & dàten ; au lieu de ça, j'ai traité raṅtas & lòzhjas, deux synonymes pour "logiquement".




Velonzio Noeudefée a écrit:
Dans ce tout petit village il y avait la Grand'place.
In æt qit dorvinev, àt Rènemplas ere.

Là, j'ai supposé que "Grand'place" était une appellation topo (à cause de l'apostrophe et de l'article défini, sinon, j'suppose que tu aurais écrit "une grande place"), raison pour laquelle j'ai mis une majuscule (y compris chez toi), et que de mon côté, j'ai tout mis d'un seul tenant. Pour "tout petit village, j'ai enfoncé l'clou : qit pour "petit" et un diminutif à dorv (pompé à l'allemand Dorf).

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34779
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 EmptyDim 27 Oct 2019 - 10:13

Greenheart a écrit:
Est-ce que tu arrives à traduire en Aneuvien la phrase :

FR : À propos de la mission, son frère à lui dit à l'infirmière qu'elle travaille à Rome avec lui mais pour elle auprès des malades.
Ol hrigtynev, ed frànkad dan diktă nit flegenkaż qua ka wark Romav kœm das do pœr kas ad graṅgduse.

Qui travaille à Rome ? l'infirmière ? j'crois pas ; une autre femme ? j'crois plutôt. "Avec lui", on peut tout supposer (c'est l'éternel problème de la "quatrième personne" : c'est le frère ? lui ?) ;  pour elle ? itou. En tout cas, en aneuvien comme en français, cette phrase est assez absconse, car on a du mal à dire qui est qui.

J'dois avouer que là, j'ai l'impossibilité de démêler tout ça.

Pour "il lave sa voiture", j'm'en sors plutôt bien, parce qu'il n'y a qu'une seule* ou deux° (la voiture de quelqu'un d'autre) personnes ; dans la phrase proposée, il y en a bien quatre : deux hommes et deux femmes (on peut le supposer, mais on n'en est même pas sûr). Par ailleurs, "elle travaille pour elle" peut se traduire en aneuvien de plusieurs manières différentes :

ka wark pœr dem = elle travaille pour elle-même
ka wark pœr kas = elle travaille pour elle (une autre femme)
ka làpore pœr kas : itou, mais on peut supposer que cette autre femme est son employeuse.

À cause du sens de làpore, on rejette ka làpore pœr dem.

*Da wach sed xeliys.
°Da wach sed xeliys dan. Da wach sed xeliys kan.




Velonzio Noeudefée a écrit:
S • gorrê is tse tuçide folueng-contmeif odfierr-munen ad ve ved-rren gicianseid ziçide
C • gorrê is tse tuçide olueng-contmeif odvierr-munen ad ve ved-rren icianseid ziçide
N • gorrê is tse tuçide olueng-ontmeifh odierrp-uneni’ad ve ved-renn icianseid ziçide
SE • gorrê is tse tuçide folueng-ontmeifh odfierr-uneni’ad ve ved-rren gicianseid ziçide
Da requèdă ni ase pùzun vedjun ù piyrtendes qua ere telert ed keptyw.

Chez moi, pour cette phrase, pas de différence notable par exemple entre l'Æstmor et les Santes (par exemple). Seule la prononciation (et encore ! du A et du Ă ; ailleurs, y a pas grand chose) peut distinguer un habitant d'un autre.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Aneuvien 2 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 18 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Aneuvien 2
Revenir en haut 
Page 18 sur 30Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19 ... 24 ... 30  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aneuvien
» Polysynthétique
» étymologies alambiquées dans vos idéolangues
» Blagues et devinettes
» Apprendre l'aneuvien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Artistiques mixtes-
Sauter vers: