L'Atelier
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -62%
ABEIL – Lot de 2 Oreillers à ...
Voir le deal
14.54 €

 

 Aneuvien 2

Aller en bas 
+24
Kavelen
Nemszev
Dosei
SATIGNAC
Kotave
Hankol Hoken
Iúle
Elara
Hyeronimus
Balchan-Clic
Velonzio Noeudefée
Graphieros
Yatem
Eclipse
Doj-pater
Bedal
Mardikhouran
Ziecken
Emanuelo
Aquila Ex Machina
Djino
Vilko
Troubadour mécréant
Seweli
28 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27, 28, 29, 30  Suivant
AuteurMessage
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34732
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 26 EmptyJeu 7 Avr 2022 - 11:09

Celle-ci, par exemple, mais y en a eu d'autres, dans la même page. À l'origine, l'aneuvien n'avait ni accent tonique, ni cas de déclinaisons ni voyelles longues, c'est venu progressivement. Comme expliqué dans la même page, le U se prononçait [y] (ô ! relex, quand tu nous tiens !) et le Œ : [u], compare avec maintenant. Y a des versions qui sont restées assez longtemps avant d'avoir été abandonnées, d'autres qui ont été très éphémères, d'autres qui ont tout simplement avorté. Au niveau lexical, certains verbes, comme peze, pùze, datent des origines, klim (aimer, amour) en est à peine plus récent, le verbe a changé de groupe de conjugaison. Avant, le subjonctif passé était klima, comme l'indicatif parfait, mais invariable, aujourd'hui, c'est kliméa. Mais y a eu d'autres changement, tu peux lire sur la page en lien, les multiples modifs qui ont fait de l'aneuvien ce qu'il est.

Tev anoeven mir nepjó kaṅve, eg mir ere tœn:

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34732
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 26 Empty
MessageSujet: Où il est question de tortues et de Caitness   Aneuvien 2 - Page 26 EmptyMar 26 Avr 2022 - 12:47

Suite à ce fil, j'aurais bien voulu intervenir spécifiquement pour l'aneuvien. J'aurais bien pu intervenir là-bas, puisque le nom aneuvien est d'origine italienne (tartug, de tartaruga), mais là s'arrête la proximité, ici, le nom est tout ce qu'il y a de plus neutre, du moins quand on ne peut ou on n'a pas envie de spécifier le sexe de l'animal.

J'ai lu un article très intéressant sur les tortues, ce qui m'a donné l'idée de donner deux~trois précisions dans mon lexique :

krentug = tortue terrestre (attention à l'homophonie : le G final du mot  est dévoisé, puisque la dernière syllabe ne porte pas l'accent tonique)
àqtug = tortue aquatique
martug = tortue marine.
Le dernier est un mot-valise dont -ar- est une charnière.

Comme la plupart des animaux à plus d'une syllabe, c'est la dernière lettre qui est remplacée pour désigner le sexe de l'animal, si besoin il y a, et on aura, par exemple,

krentud = tortue terrestre mâle
àqtuk = tortue aquatique femelle.

Olivier Simon a écrit:
Une petite traduction :

Caitness partiv de questo loc i installav suo campament' a minus que cento cinquenta peds del aer liber. Demane matino, desde l'aurora, ella continuarea' camminar vers la Porta del Levante.

"Caithness quitta ce lieu et installa son campement à moins de cent cinquante pieds de l'air libre. Demain matin, dès le lever du soleil, elle continuerait sa route vers la Porte du Levant."
Kàjtnes liymă æt klœċ ea poda sed kaṁptuls minus qua quàtek-seg metreve àt frej ærev. Kràsnebav kat zolav, ka kjas prodol ed rooż dyn àt kalnes Usoψors.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34732
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 26 EmptyMar 26 Avr 2022 - 22:50

Eg mir hab pent lœnge daveċe!:

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7578
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Aneuvien 2 - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 26 EmptyMer 27 Avr 2022 - 8:51

Pourtant IL ne re-fonctionne pas, je viens de vérifier, lol.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34732
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 26 EmptyMer 27 Avr 2022 - 10:43

Si je dis que je vais avoir des journées longues, c'est pas rapport à Idéolexique, mais c'est parce que je suis confiné, suite à un test COVID qui s'est révélé positif hier.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34732
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 26 EmptyJeu 28 Avr 2022 - 8:46

Qua iψ ep prukes iyr?
Næq dùlt devèr numbar hoψeve.
Æt • kes tet ù xhiylon fiyn ere
Plegéa omne hæntese tenjun
Àr moozaċe àr mensprátesdune.
Æt • kes tet... NEP !
Eg vel nep kred ċys !
affraid

Traduc:

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34732
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 26 EmptyDim 1 Mai 2022 - 22:20

J'ai PRESQUE fini les A.

Presque, seulement, parce qu'y a un truc qu'y faut pas oublier, et que j'ai eu tendance à oublier quand j'me suis attaqué à cette tâche, c'est qu'il existe deux sortes d'ordre alphabétique, en français, du moins, langue où les diacritiques sont inclus dans les lettres, et où des noms comme "aine" et "aîné" sont voisins. C'est donc naturellement dans cet ordre que figurent les mots cités dans le Slovkneg, dans Idéopédia, d'autant plus que c'est un dico-thème (c'aurait été un dico-version, c'aurait été pareil, n'empêche !). Et p'is y a l'ordre alphabétique informatique, où chaque caractère est codé, c'est dans cet ordre qu'apparaissent les mots dans le glossaire des pages de catégorie, dans Idéolexique comme dans les autres wikis, et où, par exemple, on a "aéroport" derrière "azur", et où on a "âge" derrière "zéro". Pas facile dans ces conditions, de mettre plusieurs pages à jour l'une derrière l'autre ! J'pense que j'vais en avoir pour un bout d'temps et qu'une même page, y compris du Slovkneg, risque bien d'être rééditée plusieurs fois.

Sans oublier les multiples petites erreurs à corriger çà et là, comme, dans Idéolexique, des mots aneuviens se r'trouvant dans la catégorie française, comme j'ai vu pour aṁòct (passerelle). Heureusement qu'y a l'informatique ! Comment ont pu faire, aux début, Schleyer, Zamenhof, Jespersen, de Wahl et bien d'autres ? D'autant plus que l'exigence d'une langue auxiliaire était bien plus grande que celle d'une persolangue !

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34732
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 26 EmptyLun 2 Mai 2022 - 17:28

Sol isèzev, eg arumb;
E hrigun ùt chœls
Do med chœl cem stuffes
in àt elimèketev.
Haj! Ep okènut?
Nep! Nepùt ep.
Ea't silaṅs, àt elikœnan
Silaṅs bistàles yn hoψe.
Ea hoψe, ea hoψe...


Traduque:

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34732
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 26 EmptyJeu 12 Mai 2022 - 11:21

En emmenant mon vélo pour la révision, je m'suis d'mandé si c'était pas judicieux de faire un peu de ménage dans les mots "analogue, analogie" et "analogique". Je garderais le même radical (de synthèse : non utilisable seul : imèn-) mais changerais les suffixes pour avoir quelque chose de plus court...


... et de plus logique. Du coup, je vire le suffixe -or, qui est plutôt un suffixe d'agent, qui n'a pas grand chose à faire là.

Pour l'analogie, ça se comprimerait en imènet
Pour "analogique", sans surprise, on aurait imènig.

Reste "analogue", et là, j'hésite un peu entre imènis et imènon. Faudra que je traite l'adjectif français. Des fois qu'y ait plusieurs sens, ça me permettrait de garder les deux. Sinon, ben...


Sinon, j'ai même vu que "analogiquement" existait, du coup, j'peux sortir imènas.





Bon, ben y a bien deux sens pour "analogique", mais pour le deuxième, je crains bien que le radical imèn- ne convienne pas du tout, à moins de tomber sur une relex grosse comme un éléphant ! Quant à "analogue", là aussi, y a deux sens, mais le deuxième est extrêmement spécialisé (chimie), et j'ai bien peur de pas trouver d'adjectif spécifique pour ça dans quelque langue que ce soit.

C'arrange pas les choses, tout ça. En tout cas, pour le sens général de "analogique", j'ai d'jà mon nouvel adjectif, c'est d'jà ça.

Reste deux objectifs :

"Analogique" pour le deuxième sens, là, j'ai plusieurs chemins possibles :

J'ai fait un essai avec l'adnébou, depuis le radical numar et une inversion, ça donnerait ċhenùm- auquel j'ajouterais -ig. Bof... Suspect

Sinon, y a une autre possibilité : prendre prodòl (continu) et y adjoindre le suffixe -ig, non encore utilisé pour cette racine. Même si c'est un peu tiré par les tifs, au moins, il y a quelque chose de réel, c'est que dans la définition, c'est l'aspect continu de la variation (normale ou accidentelle) des signaux concernés qui est évoqué. J'ai réfléchi, c'est pas compressible (pròlis serait incompréhensible, encore que...).

Du coup, j'ai laissé tomber les autres transformations par alphabet imaginaire interposé (akrig, arkitanco, les écritures de PatrikGC ; du moins, pour cet exemple).

Pour "analogue", le choix entre imènis et imènon. Mon goût pour les paronymes me ferait pencher pour le premier, d'autant plus qu'on risque pas d'confondre entre un [s] (voire un [z], au pluriel) et un [k] ([g], au pluriel). En plus, ce n'est pas trop loin de l'adverbe imènas. L'autre (imènon) n'est pas mal non plus, mais l'afflux de nasales (une bilabiale et deux alvéolaires) risque de créer une allitération (certes pas rédhibitoire, mais bon). Troisième soluce : garder les deux.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34732
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 26 EmptyJeu 12 Mai 2022 - 19:46

Eh ben, du coup, ce sera imènon, parce que imènis est déjà pris, oh ! pas d'bien loin ! mais quand même !

im- pour "idem", men pour "esprit" -on comme suffixe adjectif
in- pour "dans", men pour "esprit" -is, comme autre suffixe adjectif. Qui s'insinue dans l'esprit, bref : "suggestif". En plus, -is est le calque aneuvien exact de "-if", -ive, iv, -ivo...

L'imbrication, avec le préfixe, pour ces deux adjectifs n'est pas la même (avec une charnière pour le premier, une troncature pour le deuxième) mais elle donne le même résultat. Je sais pas si ça vous est d'jà arrivé à vous. Moi, ça doit pas être la première fois.

En tout cas, c'est bien utile d'avoir plus d'un suffixe dans sa poche par nature de mot, ça peut aider !

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34732
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 26 Empty
MessageSujet: Les (rares) errances de l'accentuation aneuvienne   Aneuvien 2 - Page 26 EmptyMar 17 Mai 2022 - 22:54

J'ai d'jà dû vous en parler. Quand j'ai introduit l'accent tonique en aneuvien, j'ai surtout voulu que trouver son endroit dans un mot ne devait pas être une partie de cache-tampon avec des règles mystérieuses, mais quelque chose de simple et explicite. Tant que les brèves (Ă, Ĕ) n'avaient pas été introduites, tout allait pour le mieux : J'avais pris une combinaison des règles d'Europe centrale (accent en première syllabe) et ibériques (si l'accent n'est pas où il doit être, il est signalé par un... accent). Là dessus, les voyelles longues (qui portent obligatoirement l'accent, mais qui sont facilement reconnaissables à la lecture) ont un peu agrémenté cette règle, ma foi, pas si compliquée que ça.

Là où ça s'est un peu compliqué, c'est donc avec l'apparition des brèves. Une brève ne localise pas un accent tonique comme un accent droit (aigu) ou un accent gauche (grave). Le Ă est (entre autres) le raccourcissement de la diphtongue AU ([ɐʊ], un peu comme le U avait pris place au dessus du A) et se prononce [ɔ], où qu'il soit. Pour le Ĕ, c'est presque pareil, il représente le raccourcissement du EU [ø:], mais aussi du OE ([œ:]). Y a des cas, c'est quand même facile de deviner si un accent tonique est sur une lettre à brève, comme dans a audjă (il entendit) ou même a ădía (il ait entendu) : là, l'accent n'est pas sur le Ă, parce qu'ailleurs, y a une diphtongue (toujours accentuée), soit une lettre avec un accent (ici le Í). Dans ar ere stĕr (ils savaient), le Ĕ est accentué, puisque c'est la seule syllabe d'un verbe (non clitique). Là où y a un sérieux doute (qui pourrait faire l'objet d'une réforme orthographique, en passant), c'est avec povĕg (cheminée). On peut pas trop savoir si c'est le O (en première syllabe) ou le Ĕ qui porte l'A.T. Un moment, j'avais pensé que la brève accentuée pourrait bien être remplacée par un caron (Ě). Raison de mon recul : très difficile de mettre un caron sur un A ! L'appel à un autre diacritique pour le même rôle était pour moi rédhibitoire, même si on trouve beaucoup moins de Ă accentués que de Ĕ accentués : il suffit de tomber sur LA SEULE exception pour que tout foire !

Maintenant, un autre exemple assez troublant : ertilă (tare 2), pris de er-, préfixe emphatique, et de la troncature de tilauq (défaut). Là, ça reste encore assez facile : er- est un préfixe donc selon la règle aneuvienne, ne peut pas porter l'accent tonique. Le I, en deuxième position, n'a pas de diacritique, ce n'est pas lui non plus qui dispose de l'accent. Donc, ne reste plus que le Ă (voyez bien qu'on peut trouver des Ă accentués !). Main'nant, un dérivé : mentilă (tare mentale) ; la fin ressemble, hein ! Sauf que le début n'est plus un préfixe, mais un constituant du radical, puisque c'est men (esprit 2) ! Donc rien ne s'oppose à ce qu'il soit accentué ! On se trouve (ici avec un Ă), dans le même cas que povĕg !


Heureusement, les mots avec des Ă et des Ĕ n'envahissent pas le Slovkneg. Et même si le prétérit des verbes est en Ă, une chose dont on est certain, c'est qu'il ne porte jamais l'accent tonique sauf... dans e stă (je sus), évidemment, parce qu'y a qu'une seule syllabe.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.


Dernière édition par Anoev le Lun 27 Juin 2022 - 12:26, édité 1 fois (Raison : Localisation pour création d'un lien)
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34732
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 26 Empty
MessageSujet: Idées diverses _ ANV   Aneuvien 2 - Page 26 EmptyLun 23 Mai 2022 - 14:32

Velonzio Noeudefée a écrit:
Quelques exemples :

Wune code-si jac. : chien mange poule
Wune de code-si izewe. : chien ne mange pas pommes
Micode izewe en jac. : Je mange pommes et poule
Ides cici en wayo : (des/les) petits arbres blancs
Di izewe zec. : ces pommes sont légères.
Ce sont ces pommes qui sont légères : Di izewe dac zec.
L'aneuvien est aussi une langue SVO, même lorsque l'objet est un pronom personnel (contrairement au français) :
e klim as = je l'aime
e làjden æċ = j'aime ça.

La syntaxe aneuvienne est bousculée dans deux cas de figure :
avec un certain nombre de cas de propositions relatives :
Àr galeke quas æt hœnd inzhun ere rooge. = Les poules que ce chien mange étaient rousses.
Àt hœnd quan eg dysertun ni os inzh nep wỳte galse = le chien dont je te parle ne mange pas de poules - ni de coqs - blancs.
quand l'emphase est portée sur un complément (d'objet, d'agent, circonstant) :
Per æt hœndev ær galeke cem inzhăr = C'est par ce chien que ces poules furent mangées.
Sàrdaw æt hœnd inzhă tiyn svarte gależe = C'est hier que ce chien mangea deux coqs noirs.
mais...
æt hœnd iψ inzhă ær galexe = c'est ce chien qui mangea ces poules.

On remarque un truc : le sujet est toujours devant le verbe, même à la tournure interrogative :
Ep med hœnd inzha ted galexe? = Mon chien a-t-il mangé tes poules ?
Ep med hœnd iψ inzha ted galexe? = Est-ce mon chien qui a mangé tes poules ?
et même interronégative :
Nep æt hœnd inzha ted quonse? = Ce chien n'a-t-il pas mangé tes canards ?

On finit avec les pommes :

Ær manzane • seqe. = Ces pommes sont légères
Ær manzane iψe ep seqe. = Ce sont ces pommes qui sont légères.

Là, on peut dire que correspond bien à dac.

Æt nep veryd! Med hœnd inzha nep ted ultim manzans.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34732
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 26 EmptyLun 6 Juin 2022 - 14:04

PatrikGC a écrit:
Parolin = adjectif, participe actif (parlant)
Parolen = nom actif (parleur).
Chez moi, on aurait, respectiv'ment :

lokùtun, servant, lui aussi de participe présent et d'adjectif :

àr pirme lokùtune filme = les premiers films parlants.
ùr dùr lokùtun pent spraċe = des personnes parlant cinq langues.

Comme en français, on distingue l'adjectif, qui lui, s'accorde (mais en nombre seulement ; il n'y a pas d'accord en genre en aneuvien, sauf pour les pronoms de la troisième personne... et encore...).

Lokùtor pour "parleur" (adj.* ou nom), peut être "genré" en lokùdak ou lokùkad (noms).



*Ùr lokùtore ave = des oiseaux parleurs (perroquets, mainates) ; ùt lokùtor gat, d'après "le Chat botté" (Ch. Perrault)

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34732
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 26 EmptyVen 10 Juin 2022 - 9:40

Djino a écrit:
Aneuvien 2 - Page 26 Zzoro10
J'vais voir si j'ai bien tout (dans l'ordre de la photo) :

zybar
zen
ziyn
zer, nul
(crd.)
sosos
zæṅg
zirkonum°
zœṅbidu
ċoon, aréa
ifloxéa*
zopárk, typárk
zològet°.


°Ceux-là sont dans le slovkneg (Idéopédia), mais pas dans Idéolexique. Le zirconium est dans le tableau des éléments du Slovkneg. Pour zològet, j'ai un changement de diacritique à faire dans le slovkneg.
*Le seul que j'avais pas. Créé pour la circonstance, par conséquent, de
in
floxent
aréa.

Y eut (diégèse) ixhipéa, pour les trajets en paquebot, en ferry, mais bon... J'ai eu tendance à vouloir généraliser tout ça in ivihkéa, mais bon... Y a pas de zone d'embarquement pour les trains et pas davantage pour les bus. La zone d'embarquement, pour ces véhicules s'appelle "salle d'attente" (waaċal).

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34732
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 26 EmptyVen 17 Juin 2022 - 16:18

Aneuvien 2 - Page 26 Rodin_14

Traduq:




PatrikGC avait trouvé une bonne soluution pour les articles définis et indéfinis : ne pas les accorder en genre. C'est pas plus mal... sauf qu'en français, y a des noms épicènes comme "acrobate, alpiniste, enfant*, ministre" et j'en passe.

En aneuvien, on s'en tire pas trop mal, même si l'article est le même, puisque c'est le nom, et uniquement le nom qui porte le genre (et accessoirement, le pronom de la troisième personne). Et s'y a pas besoin expressément du genre, le neutre (qui fait figure d'épicène) est LA règle.

un seul exemple (les autres sont pareils) :
ùt iqbòdu = un acrobate
ùt iqbòdak = un acrobate ♂
ùt iqbòkad = une acrobate.
L'article est le même, comme pour eun. Au pluriel, je sais pas comment ça donne en néo-français GC ; chez moi, c'est ùr (et àr pour le défini ; non déclinables ; ça va bien comme ça !).


*L'aneuvien met tout "à plat", ainsi, ùt nexàvkad traduit aussi bien "une enfant" qu'"une fillette"°. Pour "un enfant", c'est ùt nexàvdu, pour "un garçonnet", c'est ùt nexàvdak. L'équilibre est rétabli.
°Évidemment, y a aussi bœtlin, mais ça n'a plus rien à voir.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34732
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 26 EmptyDim 26 Juin 2022 - 0:12

Mfumu a écrit:
Oui, mais je préfere garder ainsi. Mais je me demande que faire du "fait (un)". Qu'est-ce que ça représente pour toi?
Çui-là, j'me suis rendu compte que je l'avais dans le Slovkneg (doret, suffixe à contremploi°), mais que le nom français n'était pas traité dans Idéolexique.

Là, j'ai mis un violent coup d'frein à la rédaction des pages d'Idéolexique, me contentant de remettre le Slovkneg (Idéopédia) à jour.

Dorete • pænekone.


°-Et représente, en général, une caractéristique, mais là, j'voulais pas m'résumer à mettre dorad (au four). Et pourtant, le radical, c'est bien dor (faire 2). Bon, comme parasynonyme, on peut, dans certains cas, utiliser àkt (acte)




La remise à jour du Slovkneg continue son chemin, mais pas vraiment à une allure tégévée ! puisque j'en suis actuellement à avoir terminé la section de Ce à Ch, et là, il en manquait pas mal ! Je sais même pas si j'arriverai à Z à la fin de l'année ! En plus, comme j'ai expliqué une fois, l'ordre alphabétique informatique (celui de la liste d'Idéolexique des mots référencés) et l'ordre alphabétique littéraire (celui de nos dicos, mais aussi du Slovkneg) diffèrent, notamment à cause des diacritiques. Du coup, ça va en avant, en arrière... Je tâcherai de ne pas en oublier de trop.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.


Dernière édition par Anoev le Mer 29 Juin 2022 - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34732
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 26 EmptyLun 27 Juin 2022 - 21:07

Doj-pater a écrit:
Si tu trouves que c'est plus simple de mettre 3 accents au lieu d'un… C'est ce qu'on a cherché à éviter en Uropi.
Je savais pas qu'y avait des accents secondaires en hongrois. J'me sens moins seul.

Les accents secondaires, chez moi, portent bien leur nom : il ne sont là que pour la rythmique des mots un peu longs. Deux paronymes ne peuvent pas différer par l'existence ou la place d'un accent secondaire. Si on peut prononcer un mot long sans les accents secondaires, ce ne sera pas une faute : ce sera juste un peu monotone, c'est tout (comme au sud des Santes et au sud-est de l'Alfazie).

Une pincée de petites règles, relevant du bon sens :

Dans un même mot, deux accents (deux secondaires, ou un principal et un secondaire) ne voisinent pas.

Un mot ne termine pas par un accent secondaire (mais il peut commencer par lui et/ou il peut terminer par un accent principal).

Souvent (mais pas toujours), un accent secondaire est la subsistance de l'accent principal d'un mot qui a été agglutiné.

Prenons Kàpitalesem /ˈkapitɐˌlesəm/ (kapitalismo en espéranto ; kapitalisma en uropi ; les deux accentués sur le dernier I). En aneuvien, il est accentué (et antériorisé : c'est un [a]) sur la première voyelle, bon. Pour éviter d'avoir toute une suite de voyelles non accentuées, on va mettre un "relief" ailleurs dans le mot. Le -pi-, on peut pas ; -sem non plus. Il reste le deuxième -A- et le premier -E-. Contrairement aux accent principaux, qui n'ont droit ni aux préfixes ni aux suffixes, les accents secondaires peuvent aller à peu près partout (pour les réserves, cf ci-d'ssus). En fait, c'est la tête du suffixe -esem (un clin d'œil à -isma, peut-être ?) qui a été choisie. Dans une ancienne version de l'aneuvien, ce suffixe disposait d'un vrai accent. Des restes, donc.

Voyons voir l'antonyme : antokàpitalesem. Là pareil : on peut, si ça fait envie, ajouter un accent au premier A- : /ˌɐntolˈkapitɐˌlesəm/. Comme on dit, ça peut pas faire de mal ! mais si on dit àt antokàpitalesem, il est évident que l'accent secondaire sur le premier A- va être "avalé" par celui de l'article àt.  Par contre,  dans àt kàpitalesem, c'est une autre règle qui rentre en ligne de compte.

Toutefois, ces petites différences sont signalées par la présence - ou non - de diacritiques.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.


Dernière édition par Anoev le Mer 29 Juin 2022 - 19:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34732
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 26 EmptyMar 28 Juin 2022 - 6:52

La page Da du Slovkneg a été éclatée en deux : une toute petite page Da et une énorme page De, qu'il a pas été facile de mettre à jour, à cause (j'en ai d'jà parlé) des différents ordres alphabétiques.

Main'nant, ça va être au tour de Di. J'ai à peu près deux heures devant moi.




J'ai entamé Do.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34732
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 26 EmptyMar 28 Juin 2022 - 13:38

Petite piqûre de rappel : les voyelles longues aneuviennes.

Elles portent TOUJOURS l'accent tonique (pas besoin d'accent marqué) et sont très faciles à repérer.

phonème /_:/orthographe
ɐAA
ɑEA*
ɛÆ
eEE
øEU
iIY
ɔOA
œOE
oOO
uŒ
yUU
ɨYY
Nota : il n'y a pas de [a:]° ni de [ɪ:]. Pour des raisons évidentes, le schwa (néant : [ə]) n'est jamais long.

Ces voyelles m'ont rendu de grands services, autant que les diacritiques. Si une voyelle doit être désaccentuée, elle est raccourcie de facto ; le [ɑ:] est transformé en [ɐ] ; le [ɨ:] en [ɪ] ou en [ə]#.

*On ne confondra par conséquent pas EA qui est un [ɑ] (postérieur) long (un peu comme dans "pâte", fahren ou class) avec ÉA (aréa) et EÀ (leàdu), dont les deux voyelles se prononcent séparément avec une variation d'intensité.
°J'ai bien essayé avec AE, mais la sauce n'a pas pris. Je l'ai sous l'coude, un peu comme, pour les consonnes, le GH pour [ɢ]. Ça servira peut-être un jour... Le [a:] n'existe que dans la diégèse aneuvienne : c'est la prononciation dialectale de AA en Æstmor.
#Par contre, un YY raccourci sans être désaccentué (un subjonctif présent, par exemple) est transformé en Ỳ et garde sa prononciation centrale : /ɨ/ : aṅt ar ere lỳm = avant qu'ils cédassent (sous la contrainte).




J'ai encore En à Ep et Eq à Ez pour les E ; et c'est pas une mince affaire, car dans les pages de catégorie d'Idéolexique, les E- et les É- ne sont pas au même endroit ! J'ai pris le parti, pour l'instant, de mettre de côté la colonne API et de commencer tous les mots par des bas de casse ; le fignolage, on verra quand j'aurai fini de transférer la dernière page en faisant le moins d'oublis possible. (pas si évident que ça !). Une fois ça fait, je transfère tout ça vers un fichier tableur. Histoire de savoir combien j'ai de mots français traduits en aneuvien. Pour le décomptage des mots aneuviens, là, c'est une autre paire de manches, pa...

Eh bien pour la suite, va falloir encore attendre ! Idéolexique vient de planter, et ce, pour une durée indéterminée !

Tout ce que j'espère, c'est qu'il ne tombe pas en panne définitive (Err 404) avant que j'ai fini de mettre le Slovkneg à jour. Quand je serai arrivé à la dernière page, si IL n'a pas changé d'adresse  et que sa situation n'a pas changé, ce sera pour moi le moindre de mes soucis. Ce sera malheureux (car je m'y étais énormément investi, et ça m'intéressait), mais l'expérience Idéolexique sera définitivement terminée pour moi, comme elle l'a été pour beaucoup d'autres avant moi.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.


Dernière édition par Anoev le Mer 29 Juin 2022 - 22:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34732
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 26 Empty
MessageSujet: Y a-t-il des pseudo-affixes en aneuvien ?   Aneuvien 2 - Page 26 EmptyMer 29 Juin 2022 - 18:29

En tout cas, y en a au moins un, c'est -éa.

J'avais, y a un certain temps de ça, une petite poignée de suffixes accentués que j'ai fait fondre comme des glaçons dans une autoclave, un des derniers à avoir fondu, c'est -ésem (calque de -"isme", -ismo etc). C'est le développement des accents secondaires qui m'a permis de lui régler son compte. -Éset (calque de "-iste"...) sniffait sa relex d'une lieue, d'autant plus que les adjectifs en -et ne se justifient pas, a été , du coup, converti en -eson, tant qu'à faire (les autres adjectifs en -on se sont développés, entre  temps, et ce ne sont pas que des calques d'adjectifs en "-eux", -ous, -oso...) ! -Esem (on retourne aux noms) a gardé, dans la mesure du possible seulement, un accent secondaire, juste là pour le fùn.

La plupart des noms en -éa, viennent, en fait de la troncature de aréa (aire, surface) ; donc -éa est plus un morceau de radical qu'un véritable suffixe (comme le sont -èl ou -òr en uropi). -Éa est quand même un morceau de radical, certes, mais on le retrouve ailleurs, notamment dans liséa (pris du grec Λύκειον), mais on on pourrait si on voulait, décomposer ce nom comme une aire (aréa) où on écoute (lisen) les professeurs ; le É pouvant être pris pour une charnière, au diacritique près, 'videmment. Mais -éa est aussi autre chose qui n'a, mais alors rien à voir avec une quelconque surface, puisque c'est la terminaison du subjonctif passé de pas mal de verbes aneuviens (quasiment tous ceux dont l'infinitif est en -E, mais aussi une bonne poignée de ceux dont l'infinitif est en consonne (comme hab, klim...). En tout cas, le subjonctif étant invariable, si par hasard,  ici-même ou dans Idéopédia (je n'ose mêm'pas évoquer Idéolexique) vous tombez sur un mot en -éas -éane ou -éav... vous serez certains de tomber sur un nom commun décliné.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34732
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 26 EmptyVen 1 Juil 2022 - 19:32

Ouphes ! Idéolexique est r'venu. J'ai pu terminer les E et les É (y en a au moins autant !). J'vais quand même faire une petite vérif avant de passer aux F, histoire de voir si j'en ai pas oublié. Des gros morceaux y en aura d'autres ! Mais après le C et le E, j'vais pouvoir souffler enfin un peu. Après le tout dernier mot, y aura le peaufinage, mais on n'en est pas là. Y a un truc que j'peux vous assurer : ça s'est pas fait en trois clics !!!




J'ai commencé à éclater la page des F, qui commençait à peser lourd. Mais bon, c'est pas fini. J'ai d'jà Fa (qui va jusqu'à la fin de Fe ; j'devrais avoir Fi et Fo dans la même page, et enfin Fr. F servirait donc de sommaire.




La page G est remise à jour. Tant que ça marche, je vais m'attaquer au H. Un gros morceau m'attend, c'est le L et le M, un autre, pas mal non plus dans son style, peut-être moins éreintant que le E/É, c'est le O/Œ. La traversée des Alorynes, ça va être avec les R, S et T. Après, je pourrai respirer pour de bon.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34732
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 26 EmptyDim 3 Juil 2022 - 13:53

J'ai eu plus de mal que prévu avec le I, en plus, ladite page du Slovkneg devra être éclatée, au moins en trois parties : té ! Im- et in-, je suppose, vont prendre toute une page !

Je continue ce soir. Là, j'arrête un peu.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34732
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 26 EmptyMar 5 Juil 2022 - 18:18

Un morceau pas marrant auquel je vais devoir m'attaquer : la page du O, laquelle contient (fiches d'entrée françaises obligent), les mots en Œ. Ça va être aussi éprouvant que E et É, je l'sens. Encore que là, y en aura (peut-être) moins : c'est vrai que les pages de E, y avait Ea, Ed, Em et Eq, ce qui représentait quatre allers-retours (si j'en ai pas oublié !). Le P va être un gros morceau aussi ; j'vais pouvoir me r'poser un peu su'l'Q.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34732
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 26 EmptyMer 6 Juil 2022 - 17:11

J'ai un peu avancé depuis Hier. Là, j'vais démarrer Pi (en un demi-tour Razz ). Je devrais avoir fini les P cette nuit.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34732
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Aneuvien 2 - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 26 EmptyVen 8 Juil 2022 - 11:32

C'matin, j'ai traité la page Ra, et quand j'me suis apprêté à traiter la page Re, Idéopédia m'a signalé que la page contenait d'jà 49 kiloctets (pas étonnant ! té ! des mots en re- et en ré-, y en a un joli paquet ! déjà à commencer par tous ceux avec le fameux préfixe exprimant une répétition ou un retour). Du coup, y va falloir, une fois terminée, que je la coupe en deux. À quel endroit ? Ça, je l'sais pas encore !

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.


Dernière édition par Anoev le Sam 9 Juil 2022 - 13:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Aneuvien 2 - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Aneuvien 2   Aneuvien 2 - Page 26 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Aneuvien 2
Revenir en haut 
Page 26 sur 30Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27, 28, 29, 30  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aneuvien
» Polysynthétique
» étymologies alambiquées dans vos idéolangues
» Blagues et devinettes
» Apprendre l'aneuvien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Artistiques mixtes-
Sauter vers: