L'Atelier
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Le Stellaire, questions, débats etc.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 5043
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 EmptyMar 29 Oct 2019 - 13:49

Anoev a écrit:

Si j'étais marin (mais c'est impossible, j'habite dans l'Oural), je ferais le tour du monde.


Pourquoi...la Suisse a bien une marine.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28584
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 EmptyMar 29 Oct 2019 - 14:23

Oui mais bon ; la superficie du lac Léman, pour faire le tour du monde, c'est un peu juste. Ou bien alors y a un vortex qui relierait le Léman et le Pacifique et on m'aurait rien dit !

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 EmptyMar 29 Oct 2019 - 14:28

Anoev a écrit:
Greenheart a écrit:

FR : Si j'étais marin (conditionnel possible), alors je ferais le tour du monde (imaginaire).
FRST : sysbom marino, alorsyi faizyxom len touren mondef.
Fais-tu alors une différence ?

avec ces deux cas de figures :

Si j'étais marin (mais c'est impossible, j'habite dans l'Oural), je ferais le tour du monde.

Même si j'étais marin, je n'aurais pas une femme dans chaque port.

Si j'avais été marin, j'aurais fait le tour du monde.

Même si j'avais été marin, je n'aurais pas mangé de poissons.

Oui.

*

Je rappelle juste la hiérarchie des propos dans une phrase stellaire avant de développer parce que ce sera plus clair :

* Le niveau auto-descriptif (suffixes H des sons, YHI des ponctuations, YXI des accents, tons, musique, accent) décrivent la phrase elle-même et non la scène. C'est la réalité du texte écrit ou du discours prononcé.

* Le niveau réel (pas d'affixe stellaire) décrit la scène réelle ou fictive que la phrase raconte. Le narrateur sait (ou veut faire croire) que l'objet appartient à la réalité de la scène qu'il décrit.

* Le niveau conditionnel (affixe YSB) décrit la scène possible, éventuelle ou supposée que la phrase raconte. Le narrateur ne sait pas si l'objet est réel ou imaginaire, ou sait qu'il n'est ni l'un ni l'autre à ce point de la phrase.

* Le niveau imaginaire (affixe YB) décrit les objets qui n'existent pas, donc les opinions, les souhaits, les impossibilités etc. Le narrateur sait que l'objet n'appartient pas à la réalité de la scène qu'il décrit à ce point de la phrase.

*

Donc :

FR : Si j'étais marin
(mais c'est impossible, j'habite dans l'Oural),
je ferais le tour du monde
(je ne le fais pas en ce moment, je ne le ferai jamais et c'est la réalité).

FRST : sybom marino
(maizyi set impossibile, jo habitom Ouralek),
faizybom len touren mondef
(jo ny len faizom eny cek momentek, jo ny len faizyxom jamaisy etyi set le realite.)

*

Velonzio Noeudefée a écrit:
Pourquoi...la Suisse a bien une marine.

En effet, n'importe qui peut (ou pouvait ou peut dans un roman) signer pour servir à bord d'un navire et devenir marin et faire le tour du monde.

Ce qui ramène à :

FR : Si j'étais marin
(c'est une condition à remplir, j'habite dans l'Oural),
je ferais le tour du monde
(c'est un projet qui se réalisera seulement si la condition est remplie).

FRST : Sysbom marino
(set une conditione remplyrel, jo habitom Ouralek),
faizybom len touren mondef.
(set une projete que sen realisyxet seuly siyi le conditione set remplype).

*

FR : Même si j'étais marin,
(scène imaginaire)
je n'aurais pas une femme dans chaque port.
(autre scène imaginaire)

FRST : Mêmy siyi sybom marino,
(scene imaginaire)
jo ny avybom femman dansy chaquek portek.
(autre scene imaginaire).

*

FR : Si j'avais été marin,
(scène imaginaire appartenant au passé détaché du présent)
j'aurais fait le tour du monde.
(autre scène imaginaire appartenant au passé détaché du présent)

FRST : Sybycom marino,
(scène imaginaire appartenyde passel détachel presentef)
faizybycom len touren mondef.
(autre scène imaginaire appartenyde passel détachel presentef)

*

FR : Même si j'avais été marin,
(scène imaginaire appartenyde passel détachel presentef)
je n'aurais pas mangé de poissons.
(scène imaginaire appartenyde passel détachel presentef)

FRST : Mêmy siy sybycom marino,
(scène imaginaire appartenyde passel détachel presentef)
jo mangybycom dy poissonoi.
(scène imaginaire appartenyde passel détachel presentef)

***

Je rajoute deux phrases en exemple pour être plus clair.

FR : J'ai beau être marin,
(réalité)
je ne mange pas de poisson.
(réalité)

FRST : Avom beauvy syron marinon,
(réalite)
jo ny mangom dy poissono.
(réalite)

*

FR : Je suis allergique :
(réalité)
si je mange des fruits de mer,
(condition)
(alors) je meurs.
(imaginaire)

FRST :
Som allergiqo :
(realite)
mangysbom fruitoni meref
(conditione)
meurybom.
(imaginaire)

***
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 EmptyJeu 28 Nov 2019 - 8:00

Suite au cours de japonais stellaire où il apparaît qu'un adverbe Y qui a une influence sur le mot suivant doit pouvoir se distinguer à l'oral d'un adverbe Y qui a une influence sur le mot précédent, et suite au catalogue en cours des particules japonaises équivalentes soit à un déterminant, soit à un adverbe, soit à une conjonction.

Apparemment les conjonctions YI sont simplement des adverbes Y, mais avec une direction d'influence opposée.

C'est-à-dire qu'en stellaire ordinaire, ajouter un adverbe Y à une phrase ajoute une idée soit au mot qui suit, soit à la phrase entière (adverbe au début ou à la fin, adverbe séparé de chaque côté par une virgule).

Ajouter une conjonction YI revient à ajouter l'idée de la conjonction à la phrase qui précède ou au mot qui précède.

En stellaire poétique, les directions d'influence sont renversées : ajouter un adverbe Y ajoute une idée au mot qui précède ou à la phrase entière ; ajouter une conjonction YI ajouterait l'idée au mot suivant ou à la phrase suivante.

La même question se posait depuis des mois en latin stellaire à cause des enclitiques -ne et autres -que.

***
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 EmptySam 30 Nov 2019 - 16:04

***edit***

La page idéopédia du Stellaire a été mise à jour.

Il manque encore les exemples et un peu de mise en forme et sans doute quelques détails. Plus les nouvelles terminaisons sont en rodage.

***fin edit***

Je récapitule les anciennes et nouvelles terminaisons du Stellaire qui ont été ajoutées récemment.

FONCTIONS GRAMMATICALES DES NOMS

N final — Objet direct / après préposition.*
K final— Moyen, complément circonstanciel, instrumental / après préposition.**
F final— Complément de nom.***
L final — Destinataire, témoin, but, destination.
S final — Agent des voix passives.

*N pour les prépositions introduisant des noms d'objets dont la position relative change par rapport au contenant de l'action (zone accusative).

**K pour les prépositions introduisant des noms d'objets dont la position relative ne change pas par rapport au contenant de l'action (zone ablative).

*** le nom F désigne le même objet que le nom qu'il complète, par exemple : la route de Rome désigne un seul objet de la scène, l'objet "route". Donc ne doit pas être séparé du nom qu'il complète.

*

FONCTIONS GRAMMATICALES SUPPLEMENTAIRES

J final — Appel, interlocuteur, point d’arrivée d’un mouvement.
P final — point d’origine d’un mouvement.
D final — Contenant de l’action, locatif.
R final — Compagnie de l’action, avec.
G final — Partitif, partie de.
Q final — pour, à la place de.
ST final — Attribut.

Ces fonctions prennent le relais de davantage de prépositions.
Toutes ces fonctions sont en cours de test; D, J, P et ST fonctionnent.

*

PERSONNES DU VERBE CONJUGUÉ

M final — Verbe conjugué à la première personne — First person conjugated verb.
Z final — Verbe conjugué à la seconde personne — Second person conjugated verb.
T final — Verbe conjugué à la troisième personne — Third person conjugated verb.

PERSONNES SUPPLEMENTAIRES DU VERBE CONJUGUÉ

W final — Verbe conjuguée à la seconde personne formelle.

*

ASPECTS, MODES ET TEMPS DU VERBE CONJUGUÉ

MODES

Ø interne — Verbe au présent de l’indicatif  
YB interne — Subjonctif ou imaginaire
YJ — Impératif complet

MODE SUPPLEMENTAIRE

YSB / YEB interne — Conditionnel

*

VOIX

Par défaut : voix active simple.
YS : voix passive simple = YSN = YEN.

VOIX SUPPLEMENTAIRES

YSN / YEN interne — Voix passive
YSF / YEF interne — Voix génitive
YSK / YEK interne — Voix moyenne
YSL / YEL interne — Voix destinative

Logiquement, devraient s'ajouter les voix suivantes :

YSD
YSJ
YSP
YSR
YSG
YSQ

***


Dernière édition par Greenheart le Sam 7 Déc 2019 - 23:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 EmptySam 7 Déc 2019 - 2:57

Je réponds ici à une question reçue par mp sur les langues stellaires et le stellaire. Cette question relève de ce sujet et je ne peux pas répondre par mp à tous les membres qui me poseraient la même question.

*

Citation :
Quel est la définition et l'intérêt de "stellariser " n'importe quelle langue ?

*

pas n'importe quelle langue

Tout d'abord, il ne s'agit pas de n'importe quelles langues, mais des langues qui posent des difficultés pratiques  sur lesquelles les membres peuvent avoir un avis -- des langues dont les éléments et les questions qu'ils amènent peuvent intéresser tous les constructeurs de langues, et nous sommes bien sur un forum consacré à la construction de langues, n'est-ce pas ?

Typiquement il s'agit des langues "régionales" françaises, les langues dites "rares", les langues construites qui semblent être délicates ou impossibles à maîtriser, ou dont la pratique est problématique, mais sont censées se parler comme n'importe quelle langue naturelle bien réelle.

*

Notez bien que la définition de stellariser et l'intérêt de stellariser chacune des langues stellaire est rappelé dans le premier post de chaque sujet consacré à la présentation de la langue stellaire en question.

Je peux cependant le rappeler ci-après.


*

construire des langues auxiliaires spécifiques

Comme posté en tête du sujet de chaque langue stellaire, il s'agit de construire des langues auxiliaires permettant de pratiquer le vocabulaire de la langue source correspondante et de communiquer avec ce vocabulaire sans apprendre la grammaire de la langue source en question.

Par cette démarche, l'objectif à atteindre est de lever les obstacles qui empêchent d'apprendre la langue source ou de créer de nouvelles langues en s'inspirant de cette langue source.

*

Faire un inventaire

Chaque langue-source apporte des éléments différents d'une autre, ou apparemment similaire, qu'il s'agit d'identifier. Comme il ne faut pas perdre pied et faciliter les questions et les réponses des membres en cas d'obstacle ou de point de réflexion à développer possiblement sur un autre fil, un sujet différent est nécessaire à chaque fois.

Chaque sujet commence donc par un inventaire des éléments grammaticaux de la langue et des classes grammaticales, ce qui permet de partager un tableau de la langue source dont chaque membre de l'Atelier peut s'inspirer pour construire ses langues ou faire évoluer ses esquisses.

*

Interfacer et faire des découvertes

A partir des grammaires et des dictionnaires à ma disposition, qui peuvent être lacunaires ou confus, je "stellarise" c'est-à-dire que je fais correspondre les terminaisons stellaires à ma disposition, et je traduis les exemples attestés sur les principaux points grammaticaux de la langue source.

Si je vois des choses qui m'étonnent ou que je ne comprends pas, je pose une question spécifique dans les forums dédiés de l'atelier, sur les langues en générale, ou les langues construites, cf. les sujets sur le présent progressif des équivalents du verbe être etc.


*

Parler pour de vrai la langue stellaire et pouvoir revenir à la langue source

Une fois les principaux points grammaticaux traités avec succès ou pas, je teste si j'arrive à construire des phrases dans la langue stellarisée qui correspondent soit aux premiers actes de paroles d'un cours de Français Langue étrangère (niveau A1, découverte et survie), soit à un petit conte de quelques phrases.

Ces dernières étapes indiquent que la langue stellaire est opérationnelle et peut être utilisée sur le champ par n'importe qui pour :

Spoiler:
 

La présentation de la langue stellaire en question est alors achevée, à moins que quelqu'un souhaite approfondir tel ou tel point évoqué, ou puisse en dire davantage sur les points qui restent obscurs, ou les ressources disponibles sur la question.

***

Parachèvement de chaque langue stellaire

De mon côté, j'enchaîne sur la rédaction d'un manuel complet progressif de la langue stellaire en question, dont un seul exemple (le japonais stellaire) est exceptionnellement posté en version bêta dans le salon des cours...

Spoiler:
 

***

Quel intérêt j'ai personnellement à créer et apprendre des langues plus vite et à partager mes outils ?

Je suis passionné de langues et de langues construites, mais trop souvent il est impossible d'apprendre et pratiquer ces langues, précisément parce qu'elles s'interfacent mal et pas assez rapidement au fil de la pensée de l'apprenant, et un interfaçage rapide au fil de la pensée de l'apprenant est exactement le genre de service que le Stellaire peut rendre.

Un forum tel que l'Atelier permet à ses membres de s'entraider et j'estime que l'échange constructif des points de vue et des expériences permet à tous de découvrir davantage, de construire davantage et de manière plus satisfaisante dans un laps de temps plus court.

... à l'opposé, tout le monde doit admettre à quel point il peut être frustrant de ne pas savoir par quel bout prendre les langues dont nous parlons, et de ne pas pouvoir immédiatement rédiger dans ces langues des articles et des récits de manière aussi spontanée que nous le faisons dans nos langues maternelles, une fois en tout cas que nous maîtrisons un minimum de techniques d'écriture.

D'où mon intérêt personnel à forger des outils qui permettent d'échapper à cette frustration, et de montrer comment ils fonctionnent tout en laissant la liberté aux lecteurs de vérifier par eux-mêmes si ces outils fonctionnent effectivement ou pas.

***

Ai-je répondu suffisamment et clairement à la question en tête de ce post ?

***
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 EmptySam 7 Déc 2019 - 18:25


Avec la pratique des nouvelles terminaisons, quelques échanges de consonnes, nécessaires à cause de l'euphonie des terminaisons combinées et de leur sens.

Il y a deux nouvelles catégories de suffixes de fonction, et davantage de prépositions qui peuvent désormais être remplacées : les compléments de soustraction et les différents génitifs.

Les voix passives YS+consonne correspondant au suffixe de fonction du complément qui devient sujet (YSN pour le complément d'objet direct, YSL pour le datif etc.), sont désormais distinguées de l'attribut YS.

J'ai pour l'instant seulement mis à jour le cours de japonais stellaire, en espérant ne pas avoir oublié quelques évolutions ou archaïsmes. Tout cela reste en rodage.

***

FONCTIONS GRAMMATICALES DES NOMS

J final — Appel, en présence de, point d’arrivée.
K final— Moyen, complément circonstanciel.
L final — Destinataire, témoin, but, destination.
N final — Objet direct, de proximité avant.

*

COMPLÉMENTS DE SOUSTRACTION

RJ — en l’absence de, sans s’adresser à, en ignorant, sans tenir compte de.
RK — sans utiliser, dépourvu de
RL — Sans donner à, à l’insu de.
RN — proximité arrière, ayant dépassé, laissant derrière soi.

*

COMPLÉMENTS DE NOMS

F final — Génitif simple, complément de provenance.
LF final — Génitif d’employeur, de témoin, de possesseur.
RF final — Génitif de position géographique ou temporelle.
SF final — Génitif de qualité ou de composition.

*

FONCTIONS GRAMMATICALES SUPPLEMENTAIRES

S final — Agent de la voix passive
R final — point d’origine d’un mouvement.
D final — Contenant de l’action, locatif.
G final — Compagnie de l’action, avec (le sujet de la phrase).
P final — Point de passage, d’étape, entre.
Q final — pour, (faire ou être) à la place de.

***
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 EmptyMar 10 Déc 2019 - 7:34

La page ideopedia du Stellaire a été mise à jour il y a quelques jours déjà (7 décembre 2019).

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 EmptyMar 17 Déc 2019 - 14:59


Avec les nouvelles terminaisons de fonction s'est posé la question de quelle terminaison-suffixe mettre après une préposition en général.

Petit récapitulatif en la matière :

*Les prépositions stellaires sont des adverbes Y qui ajoutent une idée au mot qui suit.

FR : Ce chant est très beau.
FRST : Ce chante set trèsy bele (= belyse).

FR : Tu ne conduis pas trop vite.
FRST : Tuvo ny conduizoz tropy vity.

*Ces prépositions s'utilisent pour préciser la fonction remplie par le complément d'un verbe quand le cas indiqué par son suffixe de fonction ne suffit pas.

FR : Tu ne conduis pas trop vite sur cette route.
FRST : Tuvo ny conduizoz tropy vity sury cetek routek.

* Le stellaire héritait plus ou moins du latin jusqu'à présent son système de cas et le principe d'ajouter une terminaison à l'ablatif K après les prépositions, selon que la préposition décrivait une position ou un mouvement contenu par le lieu de l'action, ou une terminaison à l'accusatif N dans les autres cas.

*

Après test de comment la phrase stellaire fonctionne par rapport à la scène réelle ou imaginaire que la phrase raconte, il semble que la préposition adverbe ne fait que préciser la consonne de fonction (le cas) du ou des mots qui suivent.

Donc, si on utilise une préposition, le nom qui suit doit bien recevoir le cas qui correspond à sa position géographique, temporelle ou logique dans la scène, et il n'y aurait plus besoin de réfléchir à la question du contenant de l'action ou du mouvement, les mouvements ou stations étant déjà indiqués par le suffixe de fonction.

On se concentre alors seulement sur ce que l'on veut dire.

Par exemple :

1°) Si la route est considérée comme un instrument de conduire (média, moyen etc.), "route" reçoit bien K après la préposition "sury" qui ne fait qu'ajouter l'idée de surface ou d'espace de contact de la route. La préposition "sury" est en réalité superflu de ce point de vue, la vraie traduction étant "Tu ne conduis pas trop vite quand tu utilises cette route".

FR : Tu ne conduis pas trop vite sur cette route = en empruntant cette route.
FRST 1 : Tuvo ny conduizoz tropy vity sury cetek routek.
FRST 2 : Tuvo ny conduizoz tropy vity cetek routek.

*

2°) Si la route est considérée comme le lieu contenant l'activité de conduire, "route" reçoit D après la préposition "sury" qui ne fait qu'ajouter l'idée de surface ou d'espace de contact de la route. La préposition "sury" est en réalité superflu de ce point de vue, la vraie traduction étant "Tu ne conduis pas trop vite en étant dans le lieu de cette route".

FR : Tu ne conduis pas trop vite sur cette route = en étant sur cette route.
FRST 1 : Tuvo ny conduizoz tropy vity sury ceted routed.
FRST 1 : Tuvo ny conduizoz tropy vity ceted routed.

*

3°) Si la route est considérée comme le lien de passage, "route" reçoit P et à nouveau, "sury" est superflu, la vraie traduction étant "tu ne conduis pas trop vite en passant par cette route".

FR : Tu ne conduis pas trop vite sur cette route = en passant par cette route.
FRST 1 : Tuvo ny conduizoz tropy vity sury cetep routep.
FRST 1 : Tuvo ny conduizoz tropy vity ceted routep.

***

Le premier avantage de cette approche est que les choses sont plus claires pour suivre le fil de sa pensée.

Le second avantage est qu'il est possible de mimer plus facilement l'emploi des prépositions d'une langue naturelle à cas, surtout si ses cas correspondent à la définition stellaire (possiblement le russe et le latin).

Si ces cas ne correspondent pas à la définition stellaire, la règle de bascule du Stellaire à la langue naturelle permettra de retrouver la bonne forme. Par exemple si en allemand, le datif correspond un ablatif stellaire, pour mimer l'allemand en stellaire, on utilisera le cas stellaire -- mais pour basculer du stellaire à l'allemand naturel, la règle sera d'utiliser la forme dative allemande en lieu et place de l'ablatif stellaire.

***
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 EmptyMer 18 Déc 2019 - 14:45

Je suis en train de tester un échange de suffixe de fonction / conjugaison.

Pour la seconde personne, le Z actuel deviendrait T (comme tu, toi).
Pour la troisième personne, le T actuel deviendrait L (comme lui, elle).
Pour le datif L actuel, il deviendrait Z.

*

La nouvelle conjugaison donnerait :

En stellaire ordinaire

Je chante > chantum.
Tu chantes > chantut.
Vous chantez (singulier formel) > chantuw(é).
Il ou elle chante > chantul.

Nous chantons > chantumi.
Vous chantez (pluriel informel) > chantuti.
Vous chantez (pluriel formel) > chantuwi.
Ils chantent > chantuli.

*

En stellaire poétique

Je chante > Muchante.
Tu chantes > Tuchante.
Vous chantez (singulier formel) > Wuchante.
Il ou elle chante > Luchante.

Nous chantons > Imuchante.
Vous chantez (pluriel informel) > Ituchante.
Vous chantez (pluriel formel) > Iwuchante.
Ils chantent > Iluchante.

*

Exemple du nouveau datif Z en stellaire ordinaire.

Ils chantent pour leur professeure.
Chantuli suzi profaz.

Ils offrent des fleurs à leur professeure.
Offruli fleureni profaz.

*

Exemple du nouveau datif Z en stellaire poétique.

Ils chantent pour leur professeure.
Iluchant izuse zaprofe.

Ils offrent des fleurs à leur professeure.
Iluloffr inefleure zaprofe.

***

Il va me falloir un peu de temps pour m'y habituer et mettre jour.

***

Et il se peut aussi que le stellaire poétique soit plus efficace que le stellaire ordinaire quelle que soit la langue d'origine des mots importés, mais cela reste à explorer.

***edit***

Les choses se précisent, mais je continue de tester : le stellaire poétique est plus efficace que le stellaire ordinaire.

* La règle du pluriel I simple toujours final est aussi en train de changer : en stellaire poétique, il devrait se placer après la voyelle de nature (donc en stellaire ordinaire, juste avant).

Je chante > Muchanta.
Nous chantons > Muichanta. (au lieu de "Imuchant" ou "chantumi").
Je ou nous chantons > Muxichanta. (au lieu de "Ximuchant" ou "chantumix").

Je suis content > Mukontente.
Nous sommes contents > Muikontente. (au lieu de "Imukontent" ou "kontumi").
Je ou nous sommes contents > Muxikontente. (au lieu de "Ximukontent" ou "kontentumix").

***edit 2***

Citation :
* Les racines d'état et d'action vont pouvoir se distinguer à l'oreille. Avec la position finale qui se libère, il est possible désormais d'ajouter un E (pour les racines d'état) ou alternativement un A (pour les racines d'action).

Cette possibilité est pour l'instant abandonnée tant qu'il s'agit d'une langue stellarisée (c'est encore possible en stellaire pur), car en pratique, la dernière voyelle du mot stellarisé risque d'être cruciale pour identifier le sens original du mot dans la langue source.

Beaucoup de choses se révèlent en pratiquant le stellaire poétique (qui devient le stellaire principal). Par exemple, le nombre de génitifs est démultiplié par tous les compléments d'objets possibles, avec un particulier le génitif indiquant le complément d'un infinitif ou le participe pour indiquer le complément d'objet direct de ce verbe s'il était conjugué.

FR : Je vois la chienne (en train de) chasser un lapin.
UKST : modysee nathe nadog nadyhunt fenurabbit.
UK : I see the (female) dog hunting a rabbit.

FR : Je vois la chienne (en train de) chasser un lapin.
FRST : Oje movoj nale nachien narychasse fenulapin.

FR : Je vois la chienne (en train de) chasser un lapin.
LAST : movide nacani naryvena fenucuniculu.
LA : video (venatricem) canem venari cuniculï.

Selon les langues stellarisées, un autre avantage se dégage : la voyelle finale des racines latines par exemple peut conserver la voyelle thème du mot correspondant, ce qui facilite la bascule du latin stellaire au latin naturel, en levant des équivoques latins quand le latin utilise le changement de déclinaison ou de genre pour changer substantiellement le sens d'une racine.

Bien sûr tout cela est en rodage.

***
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 EmptyDim 29 Déc 2019 - 18:02

Je bosse sur la mise à jour du Stellaire en faisant la synthèse de toutes les découvertes en matière de description de la scène réelle ou imaginaire racontée par la phrase quelle que soit la langue.

***

Le résultat est apparemment un Stellaire poétique (uniquement basé sur des préfixes) dont on peut désormais régler le degré de stellarisation quand on s'exprime ou traduit une langue naturelle ou artificielle.

Le degré maximal de stellarisation va jusqu'au bout de la logique dans la construction des mots et des phrases, et s'éloigne du mot à mot de la même phrase basculée en langue naturelle ou artificielle. La phrase est en générale plus courte, sans répétition.

Le degré minimal de stellarisation maintient tous les mots de la langue naturelle ou artificielle en ponctuant simplement la phrase en langue naturelle ou artificielle avec les préfixes stellaires, ce qui revient à annoter la phrase et possiblement indiquer deux fois les informations grammaticales.

Par exemple, on maintient les particules japonaises tout en ajoutant les préfixes stellaires au japonais.

***

Ce stellaire augmenté version 2020 sabre quelques traits, en particulier les voix passives, qui sont en fait complètement redondantes dès lors que la réalité qu'une phrase à la voix active décrit la même scène que la phrase à la voix passive et que l'ordre des mots est libre en stellaire.

Dans le même temps, de nombreuses incohérences provenant des langues naturelles semblent désormais levées, notamment grâce à l'éclairage jeté par la pratique du stellaire poétique, et la stellarisation de quelques langues. La pratique de ces langues stellaires sur un vocabulaire massif a été particulièrement révélatrice.

***

Il est toujours possible de revenir au stellaire original en retournant les lettres des préfixes stellaires poétiques et en les utilisant comme suffixes (ce qui parait plus naturel quand on stellarise les langues romanes).

Mais le stellaire poétique a l'énorme avantage de permettre une meilleure identification des racines importées, donc un retour plus facile la langue naturelle, en plus des rimes.

***
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 EmptyDim 5 Jan 2020 - 22:26

Mise en ligne demain du Précis de Stellaire 2020 et de la mise à jour du numéro 1 de l'étoile temporelle.
Les autres numéros et de nouveaux numéros suivront.

***
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 EmptyMer 8 Jan 2020 - 12:51

Désolé du retard, il m'a fallu plus de temps que prévu pour tester et ajuster le Stellaire 2020 non seulement sur les textes de l'étoile temporelle, mais sur un certain nombre d'autres textes destinés à la pratique.
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 EmptyDim 19 Jan 2020 - 15:16

Et encore désolé de mon retard : je passe beaucoup de temps à traduire de nombreux extraits de toutes les sortes de texte pour m'assurer que tout fonctionne parfaitement, qu'il ne manque rien et qu'il s'agit de la solution la plus claire et la plus simple.

En particulier je recense les procédés de contraction du stellaire quand il faut s'exprimer le plus brièvement possible ou calé selon le rythme des paroles de chansons. Et je vérifie à chaque fois la prononciation pour m'assurer que rien n'est mécaniquement perdu ou ajouté à l'oral.
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 EmptyLun 10 Fév 2020 - 19:55

J'en suis toujours à traduire une masse de textes au cas où je tomberais que quelque chose que le Stellaire 2020 traduirait mal. Il y a aussi un gros travail de relecture et de corrections compte tenu du très grand nombre d'exemples et de points grammaticaux traduits en terminaisons stellaires pour arriver à un résultat propre et le plus clair possible.



Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 EmptyVen 14 Fév 2020 - 19:52

Le bout du tunnel enfin... en supposant que je sois bien arrivé à une version stable.

Voici les nouveautés :

* J'ai apparemment résolu le problème des compléments équivoques, y compris pour les compléments de compléments. Cela veut dire qu'il n'y a plus aucun doute quant à savoir quel nom / adjectif ou verbe conjugué est effectivement complété par quel nom complété, simplement en se basant sur les terminaisons des mots.

* Les adverbes sont désormais marqués en fonction de s'ils ajoutent leur idée au mot suivant ou au mot précédent, au choix. Les conjonctions sont désormais considérées comme des adverbes.

* Les nombres sont des adverbes augmentés de la nature (singulier) des objets qu'ils comptent, et du coup, ils peuvent aussi compter soit le mot suivant, soit le mot précédent au choix.

* Il est désormais possible de zapper la totalité des prépositions usuelles en se contentant d'utiliser des terminaisons de fonction, comme de les maintenir. Seuls les prépositions un peu trop précises, du genre celle qui en latin veut dire "entre les mains de" devront être maintenus.

* Le degré de stellarisation d'une phrase peut être augmenté ou diminué au choix du locuteur, en particulier en fonction de comment il veut utiliser le stellaire (pour rendre une phrase grammaticalement transparente, pour traduire au plus proche cette phrase, pour pratiquer le vocabulaire d'une langue sans en connaître la grammaire, pour apprendre à parler une langue en partant d'une phrase de n'importe quel niveau etc.).

Spoiler:
 

* Le système de lecture et d'écriture des nombres, ainsi que des opérations, est encore plus pratique et le système de construction des terminaisons est plus efficace, au point qu'il suffit de lire un texte annoté en stellaire pour savoir utiliser le stellaire pour traduire n'importe quel autre texte.

* La prononciation est simplifiée.

* S'il est toujours possible d'écrire en stellaire poétique (où les terminaisons sont reportées en tête de mot dans l'ordre inverse), le stellaire ordinaire contracte suffisamment les textes pour traduire les poésies et chansons sans rompre le rythme et avec des rimes (grammaticales) équivalentes. Le stellaire poétique reste intéressant pour faire rimer les idées plutôt que les terminaisons grammaticales, sachant que le français lui-même fait rimer les terminaisons grammaticales.

J'oublie possiblement quelques points.

***

Il me reste encore des relectures pour éliminer les bugs liés aux anciennes versions du stellaire, et surtout encore traductions pour pratiquer et m'assurer de la stabilité de la nouvelle version. Dès que possible, je mettrai à jour la page idéopédia et posterai les liens vers les .pdf.

***
Revenir en haut Aller en bas
Mardikhouran
Modérateur
Mardikhouran

Messages : 4209
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 EmptyVen 14 Fév 2020 - 20:02

Greenheart a écrit:


* Il est désormais possible de zapper la totalité des prépositions usuelles en se contentant d'utiliser des terminaisons de fonction, comme de les maintenir. Seuls les prépositions un peu trop précises, du genre celle qui en latin veut dire "entre les mains de" devront être maintenus.
Pourrait-on imaginer de transformer certains racines en terminaisons de fonction, en mode agglutinant, si l'on part de ton exemple : Nom-(génitif)-main-(locatif) ou Nom-(génitif)-commande-(origine) ? Ou bien le risque d'ambigüité de découpage est-il trop grand ?
Revenir en haut Aller en bas
http://ovahtin.fr
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 EmptyVen 14 Fév 2020 - 22:09

Mardikhouran a écrit:
Greenheart a écrit:


* Il est désormais possible de zapper la totalité des prépositions usuelles en se contentant d'utiliser des terminaisons de fonction, comme de les maintenir. Seuls les prépositions un peu trop précises, du genre celle qui en latin veut dire "entre les mains de" devront être maintenus.
Pourrait-on imaginer de transformer certains racines en terminaisons de fonction, en mode agglutinant, si l'on part de ton exemple : Nom-(génitif)-main-(locatif) ou Nom-(génitif)-commande-(origine) ? Ou bien le risque d'ambigüité de découpage est-il trop grand ?

Il y a déjà la solution de contracter la racine du nom génitif avec la racine du nom locatif, en transformant la première racine en adverbe antéposé, ou la seconde racine en adverbe postposé, tandis que la terminaison locative se pose sur le nom survivant :

FRST : Accusi mainoib.
FR : Entre des mains d'homme accusatrices.

FRST : Accusob mainu.
FR : Chez un accusateur manuellement (doté de main, rapport à ses mains, se servant de ses mains).

C'est une solution externe, c'est-à-dire que ce ne sont pas les mots qui changent de forme pour intégrer les fonctions génitives et locatives. La solution interne ("agglutinante") est la dérivation stellaire, en l'état d'avancement actuel.

Spoiler:
 

*

Je reviens à l'expression latine et à sa traduction française, qui ont des traductions un peu différentes en stellaires, parce que PENES, tiré de l'adverbe PENETUS signifie en réalité "en interne", "vers l'intérieur" s'il faut en croire le Cassells.

LA : penes accusatorem.
LAST : (penesi) accusob = (penesi) accusosk.

FR : entre les mains de l'accusateur.
FRST : entri li maineib accusosku.

I est la marque de l'adverbe antéposé, qui sert aussi à contracter le déterminant.
EB : "chez, parmi, entre les choses".
OSKU : "homme possesseur" (complément du nom précédent).

*

Je constate que :

* Dans la solution latine, l'adverbe semble pouvoir être supprimé car son sens "en interne" ou "en possession de" semble concorder avec deux des terminaisons stellaires B et SK capables de remplacer cette préposition.

* Dans la solution française, on voit se dessiner la solution de dérivation stellaire 2020 (= d'agglutination) où "accusosku" deviendrait une partie d'un mot dérivé à partir des racines "main" et "accus". Dans la solution actuelle, il suffirait en effet de remplacer le U de "accusosku" qui indique un complément de nom (de "mains") par un Y, ce qui donnerait :

FRST : li accusoskymaineib.
@ li akuzoskumênêib(é).

(je mets en gras les terminaisons stellaires prononcées à la stellaire pour les distinguer des racines françaises prononcées à la française)

Ce qui retraduit en français donnerait :

FR : entre les daccusateurmains.

*

Dans cette configuration, tous les détails sont maintenus excepté l'information apportée par des déterminants ("un", "le", "ce" etc.). On peut encore les ajouter en remplaçant les I des déterminants adverbialisés par Y, ou en rétablissant la nature et la fonction de chaque déterminant, qui sont les mêmes que celles du nom déterminé.

AFR : entre les mains de l'accusateur.
FRST A1 (non contracté) : (entri) leib maineib losku accusosku.
FRST A2 (déterminants adverbialisés) : (entri) li maineib li accusosku.
FRST A3 : (entri) li l(osk)yaccusoskymaineib.
(génitif transformé en dérivation en maintenant les déterminants)

B FR : entre les mains d'un accusateur.
FRST B1 (non contracté) : (entri) leib maineib accusosku.
FRST B2 (déterminants adverbialisés) : (entri) li maineib accusosku.
FRST B3 : (entri) l(osk)yaccusoskymaineib.
(génitif transformé en dérivation en maintenant les déterminants, "un/des" étant le déterminant par défaut et peut donc être sous-entendu ou maintenu)

*

Note bien qu'il s'agit effectivement d'un degré supplémentaire de stellarisation. La phrase se raccourcit effectivement encore de quelques caractères tout en maintenant tous les détails de sens et de progression grammaticale, mais il faut un peu plus de maîtrise du stellaire pour comprendre du premier coup d'oeil la signification du mot dérivé.

Cependant, ce sont exactement les mêmes consonnes de fonction et de nature que l'on retrouverait en rétablissant les mots non dérivés, et on pourrait même les dire dans le même ordre.

FRST A3 : (entri) li loskyaccusoskymaineib.

FRST A2bis (déterminants adverbialisés) : (entri) li accusoski li maineib.
(complément de nom I placé devant le nom complété).

FRST A2 (déterminants adverbialisés) : (entri) li maineib li accusosku.
(complément de nom U placé après le nom complété).

***
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 EmptyLun 4 Mai 2020 - 20:00

Petit rapport de progrès à présent que le cerveau fonctionne à nouveau.

La rédaction du manuel de Stellaire 2020 avance, mais a, comme vous vous en doutez peut-être, révélé des dizaines de nouveaux artefacts linguistiques à force de traduction tout azimut.

En conséquence, de nouvelles solutions ont émergées et il a fallu ajuster à nouveau, et donc il faudra tester à nouveau.

Il y en a beaucoup trop pour tout détailler ici, mais voici quelques éléments :

Le stellaire peut être appliqué de manière à contracter la phrase traduite au lieu de simplement l'augmenter de terminaisons, avec plusieurs approches différentes. Le fait est qu'à présent je peux traduire des paroles de chansons en français et toujours retomber sur la bonne longueur de phrases sans perdre de sens.

Les mots s'organisent en deux classes :

* descriptifs des objets de l'histoire racontée par la conversation
* auto-descriptifs de la phrase

Chaque classe se divise en deux sous-classes :

Descriptifs
* verbe conjugué (qui décrivent à la fois le sujet et son action ou état)
* compléments de verbe conjugué

Auto-descriptifs
* appositions (adverbes et sons)
* opérateurs (nombres et conjonction)

Tous les mots peuvent passer d'une classe à l'autre, soit en échangeant les terminaisons, soit ajoutant une nouvelle terminaison de classe à une première.

Peuvent passer librement de descriptifs à autodescriptifs :

*Les adjectifs et les déterminants peuvent passer librement de mots descriptifs à mots auto-descriptifs, c'est-à-dire que c'est le locuteur qui décide s'il veut nominaliser ou pas un adjectif ou un déterminant.

*Les compléments de verbe sont adverbialisés (reçoivent la terminaison d'adverbe) pour donner les compléments de noms.

Il y a des nouvelles terminaisons optionnelles qui couvrent les degrés (comparaison etc.), les fréquences (souvent, parfois, etc.), les attitudes (vouloir, pouvoir etc.) qui peuvent s'ajouter directement à n'importe quel mot, pour remplacer ou souligner d'autres mots de la phrase chargés d'indiquer ces idées.

* Les nombres cardinaux, ordinaux, démultiplicatifs et distributifs ont leur propre terminaison,

* les opérations (calcul, relation logique) qui sont à l'origine des sortes de nombres ont désormais les terminaisons de conjonctions (entre deux mots), ou d'articulation (entre deux phrases ou propositions).

* les voyelles a, e, i, o, u sont maintenues dans leur rôle de construction de noms de nombres ou d'écriture de calcul. La voyelle Y de la première version du stellaire est maintenue dans le rôle d'opération de concaténation de mots en toutes lettres (terminaison d'affixe) mais tombe devant une voyelle, comme depuis la première version du stellaire.

Il y a encore du boulot de rédaction et de traduction à la volée tout azimut pour tester la solidité des différents systèmes de terminaison, donc je ne sais pas encore si je pourrais le sortir en mai 2020.

***
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 EmptySam 6 Juin 2020 - 19:08

J'espère achever l'index grammatical du manuel 2020 demain.

S'il n'y a pas trop de coquilles découvertes à la mise en forme, la nouvelle version devrait être disponible en début de semaine.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 5043
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 EmptySam 6 Juin 2020 - 22:25

super, vivement le voir alors Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 EmptyMer 17 Juin 2020 - 16:24

De nouveaux retards, alors que les traductions de l'étoile étrange et autres reprennent, indispensable pour vérifier que tout tourne rond.

J'ai dû rationaliser le système des consonnes de fonction décrivant les positions (circonstances, déplacements), pour que l'on puisse retrouver plus facilement à partir de l'une toutes les autres.

Ce qui fait que les terminaisons du Stellaire 2020 données en exemple jusqu'à présent peuvent avoir permuter avec d'autres, et j'ai à faire la permutation à travers tout le manuel (index, exemples etc.) en plus de vérifier qu'aucune des anciennes terminaisons de fonction n'a été zappée.

Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 EmptyDim 5 Juil 2020 - 11:46

L'aventure continue... Rolling Eyes

La question de ne pas confondre l'objet direct et le bénéficiaire (objet indirect en français, datif en latin) a fait cascade, et a permis de trouver / résoudre / expliquer le système de pronoms abrégés.

La cascade, c'est que cette logique oblige à avoir des pronoms abrégés personnels singulier et pluriel, ce qui entraîne des changements dans l'attribution des racines stellaires de ces pronoms (une ou deux consonnes). Donc à nouveau, il me faut mettre à jours tous les exemples et leçons où des pronoms ou des déterminants sont cités.

Par ailleurs, cela éclaire la manière dont les déterminants / pronoms stellaires (et possiblement dans d'autres langues) se répartissent en différentes catégories (personnels, démonstratifs, assertifs etc.), pourquoi ils appartiennent bien à la même classe grammaticale des déterminants tout en pouvant devenir adverbes.

Spoiler:
 

La conséquence est assez bizarre : les mots élémentaires stellaires que sont les déterminants pronoms adverbialisables se détachent davantage du français  (la racine T+ cesse d'être associé à "tu", c'est la racine V+ qui la remplace et cesse d'être associée à "vous", la racine rationnalisée CW+ ("shw") remplaçant le vous pluriel et formel) pour atteindre la même efficacité que toutes les langues romanes quand il s'agit de contracter les pronoms atones dans des phrases du type "je te le donne".

Stellaire avant mise à jour : Tof li donnam.
Stellaire après mise à jour : Vi li donnam.

*

Les degrés, fréquences, attitudes, directions de l'action forment désormais la classe des (terminaisons d'extensions.

Sur le front du vouvoiement, nous de majesté etc. les degrés appliqués aux mots qui désignent le locuteur, l'interlocuteur ou le tiers, permettent de traduire des tons d'humilité etc. ("votre altesse" ou "moi, misérable vermisseau que je suis").

*

Je vois également le bout du tunnel avec le système de cumul des terminaisons qui semble désormais complet. Cela permet la transformation de n'importe quel classe de mot en une autre, des contractions de la phrase.

***

Velonzio Noeudefée aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 5043
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 EmptyDim 5 Juil 2020 - 17:11

Tiens en te lisant as-tu une utilité à garder les doubles consonnes comme donnam dans ton exemple ?
EN stellaire si inutile, je verrais bien leur suppression, a contrario des versions stellarisées comme français stellarisé, latin stellarisé, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 EmptyDim 5 Juil 2020 - 17:51

Velonzio Noeudefée a écrit:
Tiens en te lisant as-tu une utilité à garder les doubles consonnes comme donnam dans ton exemple ?
EN stellaire si inutile, je verrais bien leur suppression, a contrario des versions stellarisées comme français stellarisé, latin stellarisé, etc.

Tu as trois degrés de stellarisation, qui correspondent à différentes utilisations du stellaire.

1°) On retient la racine la plus explicite orthographiée à la française (à la japonaise, à l'anglaise etc.) que l'on prononce à la française (japonaise, anglaise) et donc dans ce cas, les doubles consonnes sont maintenues.

Pour obtenir la racine explicite, on part du verbe conjugué à la première personne du pluriel, à défaut du féminin de l'adjectif, et en désespoir de cause, on fait défiler tous les mots tirés de la racine pour identifier la racine la plus explicite et éliminer tous les préfixes et suffixes inutiles.

Il existe des cas où la racine explicite doit être empruntée à un français d'avant la Révolution, voire à l'ancien français, voire au latin, pour que le mot reste court et reconnaissable.

Nous donnons > donn+

Note la différence de prononciation du O entre "nous donnons" et "un don".

Un château > castel+.
Un fou, une folle > fol+

C'est l'approche qui sert quand on se sert du stellaire pour annoter grammaticalement une phrase française, pour pratiquer les racines du français afin de maîtriser le vocabulaire avant la grammaire française, pour pouvoir rebasculer plus vite vers le français.

*

2°) La dernière consonne en contact avec les terminaisons stellaires est écrite phonétiquement, à la stellaire, pour éviter une prononciation incorrecte de cette dernière consonne quand on suit la règle française. De même certaines voyelles françaises compliquées peuvent être simplifiées.

Là, effectivement, on pourra écrire la racine "donn", "don" à cause du fait qu'il n'y a pas d'équivoque, et que la prononciation du "o" peut être fermée, ouverte ou intermédiaire, là encore sans équivoque à ma connaissance.

*

3°) le dernier degré est d'écrire le mot uniquement avec l'alphabet et la prononciation stellaire. Le Stellaire français devient alors un véritable français stellaire avec la difficulté que la racine française devient plus difficile à identifier, et qu'il faut connaître la prononciation stellaire pour prononcer correctement le mot (toujours à la française pour la racine, à la stellaire pour les terminaisons).

*

Ne pas oublier que le Stellaire fonctionne avec toutes les langues en même temps, donc il faut que la règle pour emprunter au français fonctionne pour toutes les autres langues, et qu'une fois que l'on a construit une phrase avec des racines françaises, la même phrase fonctionne avec les racines de même sens d'une autre langue.

***
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Stellaire, questions, débats etc.
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Langues auxiliaires-
Sauter vers: