L'Atelier
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Le Stellaire, questions, débats etc.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 EmptyLun 15 Juil 2019 - 21:02

Velonzio Noeudefée a écrit:
Je me demandais si tu t'étais amusé à stellariser des langues très éloignées et des langues romanes, et des langues IE ? (Celels bien documentées)
Et si, tu en avais fait une synthèse pour déboucher sur une nouvelle idéolangue.

Je travaille sur la Stellarisation du japonais, et je devrais tester le Stellaire chinois sous peu. Je dois encore investir dans un manuel complet pour apprendre l'Hindi et confronter le contenu avec les manuels et cours dont je dispose déjà.

La difficulté c'est que les auteurs des manuels font des erreurs dans leur propre langue et dans la langue-cible : par exemple dans un manuel ou dictionnaire de japonais rédigé en anglais, il y a des erreurs dans le choix des mots anglais pour traduire telle idée en japonais, et des erreurs dans le choix des mots japonais pour traduire l'anglais : cela fait deux niveaux d'erreurs à corriger, auquel va s'ajouter les erreurs de contextes / syntaxes, voire d'accent tonique (les fameux deux tons du japonais sont absolument à respecter, contrairement à ce que l'on raconte).  

Enfin, le Stellaire me sert déjà à créer des idéolangues instantanées complètes pour les récits de l'étoile étrange.  Ces nouvelles langues n'utilisent pas les mêmes terminaisons que le Stellaire, mais il est très facile de créer de nouveaux radicaux et de nouvelles terminaisons à partir du moment où l'on sait où l'on va : tout se passe exactement comme je l'avais prévu de ce côté-là.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 5027
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 EmptyMar 16 Juil 2019 - 12:08

Greenheart a écrit:

Enfin, le Stellaire me sert déjà à créer des idéolangues instantanées complètes pour les récits de l'étoile étrange.  Ces nouvelles langues n'utilisent pas les mêmes terminaisons que le Stellaire, mais il est très facile de créer de nouveaux radicaux et de nouvelles terminaisons à partir du moment où l'on sait où l'on va : tout se passe exactement comme je l'avais prévu de ce côté-là.

Ca c'est une super nouvelle, va falloir que je me plonge dans l'étoile étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 EmptyMer 24 Juil 2019 - 22:21

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Etoileetrange15

L'étoile étrange numéro 15 (2019)

aka The Weird Star #15 (2019)

Inclus les cours de Latin Stellaire, la chronique de l'idéonaute, et la version française et anglaise de la nouvelle la Reine et la Sorcière pour laquelle j'ai forgé une idéolangue complète, le Commun de l'orient.

English / Anglais:
 

J'espère poster le texte intégral en trilingue de la nouvelle français quand j'aurais eu le temps de poster la présentation du Commun de l'Orient, et ce n'est pas gagné parce que je dois livrer le numéro 16 de l'étoile étrange avant le 15 août, avec un interview de Christian Grenier (romancier, et notamment scénariste des Mondes engloutis, rédac chef un temps de Pif Gadget).

*

... 276 pages A5 couleur à télécharger gratuitement ici :
... 276 A5 colour pages to download for free here.

http://www.davblog.fr/etoileetrange15.pdf

*

Noter que la totalité des articles sont proposés en français et en anglais.
Please note that all articles are available in French and English.

***

Le sommaire

Jack Armstrong et l’Anneau lumineux..., épisode 2 — page 16.
Les belles histoires de l’oncle Pline 2, par Plinius l’aîné — page 25.
La Reine et la Sorcière, une nouvelle de Fantasy héroïque par David Sicé, page 30.
Les aventures secrètes de Jules Verne, le guide des épisodes, part. 2/2, page 43.
La collection Aventures 2017 du Carnoplaste, le guide des fascules, page 71.
Robert Darvel, romancier et éditeur, l’interview — page 85.
Les Chats d’Ulthar, une nouvelle fantastique de Howard P. Lovecraft — page 97.
Les films du moment, chronique des films en blu-ray et streaming — page 106
Un bonheur parfait, une courte nouvelle de Bruno Guennec, page 130.
Years And Years S1 2019 , le guide des épisodes de la mini-série, page 136.
Prospective, quand tu nous tiens... essai — page 153.
Le Mutant S1 1978 , le guide des épisodes de la mini-série, page 161.
Les Mange-Bitume 1975 , le guide des chapitres de la bande dessinée, page 187.
Et dans la salle obscure... , nouvelle de David Sicé — page 205.
Science ou fiction : faut-il croire les éditorialistes ? Thomas Browne, part 2, page 220.
Ne perdez pas votre latin ! un cours basique et visuel par David Sicé, 2/10, page 235.
Miroir gris, une nouvelle de SF par David Sicé, page 264.
L’idéonaute, ou les chroniques d’un écrivain public aux portes d’un multivers p.27

***

Table of contents

Jack Armstrong and the Luminous RIng..., episode 2 — page 21.

Uncle Pliny's wonderful stories 2, by Plinius the Elder — page 25.

The Queen and The Sorceress, a Science-fiction short story by David Sicé — page 36.

The Secret Adventures of Jules Verne, Episodes guide, part 2/2 — page 58.

The Aventures’collection 2017 from The Carnoplaste, guide to the booklets — p.78.

Robert Darvel, the interview of the Carnoplast, novelist and editor — page 85

The Cats of Ulthar, a fantastic short story by Howard P. Lovecraft — page 102.

Moving Moments, reviews of blu-rays & streaming movies by David Sicé — page 106.

A Perfect Happiness a short story by Bruno Guennec, page 130.

Years And Years S1 2019 , episode guide, page 136.

Prospective, hold me tight ! essay — page 153.

Le Mutant Season 1 1978 , episodes guide, page 161.

Les Mange-Bitume 1975 , comics’s episodes guide, page 187.

And in the Dark Hall... , a prospective short story by David Sicé — page 212.

Science Vs. fiction : Can we believe editorialists ? Sir Thomas Browne, part 2, p.220.

Don't lose your Latin! A visual basic Latin course FR UK - David Sicé, Unit 2/10, p. 235.

Grey Mirror, a SF short story in Latin, French & English by David Sicé, p. 268.

The ideonaut 1, or the chronicles of a public writer at the doors of a multiverse p.274.



***
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 EmptyVen 23 Aoû 2019 - 15:11

Le Stellaire continue d'évoluer légèrement sous l'effet notamment du Breton Stellaire et du Latin Stellaire et autres explorations, plus la pratique orale.

La principale évolution est la terminaison S originalement terminaison de verbe conjugué à la seconde personne, qui devient Z.

YS dans un verbe conjugué devient la terminaison qui marque les voix différentes de la voix active, tandis que S final (SI au pluriel) devient la marque de l'agent (= sujet de la voix active), sans exclure l'utilisation d'un préposition suivie d'un ablatif ou instrument / moyen / contenant de l'action K.

*

Outre la généralisation des temps progressifs (contractés ou non) il y a extension des voix à tous les compléments (voix passive pour le complément d'objet direct, voix obliques pour les autres compléments comme datif / destinataire, mais aussi génitif / origine et ablatif / instrument.

***

C'est lié à l'évolution de la nature des cas (sujet zéro, agent S, accusatif N, ablatif K, datif L, génitif F).

L'agent, l'accusatif N et l'ablatif K ont toujours été utilisés pour diviser la scène de l'histoire racontée par la phrase en deux zones géographiques, ablatif et agent accompagnant le sujet tout le long de la scène tandis que l'accusatif N n'accompagne pas le sujet en permanence.

Ce qu'il y a de nouveau, c'est que le génitif complément de nom n'est plus considéré comme lié au nom qu'il complète, et le datif destinataire ou témoin n'est plus considéré comme lié à l'action : ils sont désormais interprétés comme lié soit à tout ce qui se trouve dans la zone de l'ablatif / agent / sujet, soit à la zone accusatif / complément d'objet direct.

Cela sans exclure les imbrications simples ou multiples quelque soit le complément (accusatif N, ablatif K, datif / destination L et génitif / origine F . Toutes ces nouvelles règles découlent de l'observation du latin et des autres langues et se rapportent au fil des idées du locuteur.

*

La prononciation du Y stellaire est apparemment fixée ("ü" de Tutu), tandis que l'accent circonflexe sur le I qui sert à indiquer les parties dérivées d'un mot (préfixe et suffixe) s'est généralisé sur toutes les voyelles pour indiquer d'autres logiques de dérivation.

La prononciation du Î (originellement psi) est fixée ("oui" de "Louis" ou "ui" de "lui", "nuit").

Je récapitulerai prochainement tout ça dans un nouveau manuel et en refondant l'article sur Ideopédia.

***

Enfin, il y a de gros progrès sur les fronts de la prononciation du latin, via le latin stellaire et les français du 17ème, 18ème et 19ème siècle, et en parallèle la constitution d'un dictionnaire des mots les plus courants joint à un ensemble de phrases en contextes qui les pratique, mais le plus simple sera de lire l'ouvrage achevé.

***
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 5027
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 EmptyVen 23 Aoû 2019 - 16:20

Qu'appelles-tu :
- voix passive du COD,
- voix oblique des autres compléments ?

Est-ce cela qui te permet de distinguer si le complément se rapporte en A : ablatif / agent / sujet ou en Z : accusatif / complément d'objet direct.
Ainsi accusatif à la voie passive = se rapporte à la zone A, non ?
et voix oblique des auters ce'st quand il se rapportent à la zone Z, non ?

N'emploerais-tu pas ce caractère ʏ (créé pour l'alphabet phonétique international), ou le symbole ⊙, ou x, c (s'ils sont libres), voire cc ou + ou même 0, si Y représente toujours une voyelle centrale, genre le "euh" français.
Sinon, tu as toujours le point central •, le tiret -, l'apostrophe ', voire même la virgule.
Je propose cela car avec de tels caractères, on voit bien que c'est une prononciation centralisée assez neutre, en somme. Et, effectivement la forme ʏ parait assez centrale.
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 EmptyVen 23 Aoû 2019 - 17:51

Velonzio Noeudefée a écrit:
Qu'appelles-tu :
- voix passive du COD,
- voix oblique des autres compléments ?

La voix passive du COD est la voix passive française :

(voix active) Je lis un livre.
FRST : Jo lizom unen livren.

(voix passive) Un livre est lu par moi.
FRST : Une livre lizyset (= lizysnet ) jos.

*

En Stellaire il est désormais possibles de construire des passifs obliques, à partir de n'importe quel autre complément qui devient sujet du verbe passive oblique. Tous les autres compléments sont maintenus à l'identique dans la phrase stellaire.

(voix active) Je joue une chanson de Blur à la guitare (= avec une guitare, instrument).
FRST : Jo jouom unen Blurofi chansonen guitarek.

(voix oblique d'instrument) La guitare est jouée d'une chanson de Blur par moi.
FRST : Le guitare jouysket chansonen jos.

(voix oblique d'origine) Blur est joué d'une chanson sur une guitare par moi.
FRST : Bluroi jouysfet chansonen guitarek jos.

***

Velonzio Noeudefée a écrit:

Est-ce cela qui te permet de distinguer si le complément se rapporte en A  : ablatif / agent / sujet ou en Z : accusatif / complément d'objet direct.
Ainsi accusatif à la voie passive = se rapporte à la zone A, non ?
et voix oblique des auters ce'st quand il se rapportent à la zone Z, non ?

C'est le problème que j'ai résolu après m'être posé les questions du post sur les doubles datifs etc. en latin puis en me posant la même question pour le français.

L'accusatif se rapporte toujours à la zone accusative, c'est-à-dire soit la zone accusative (tout ce qui n'accompagne pas en permanence le sujet dans l'action au cours de la scène) inclus tous les compléments d'objets directs = accusatifs.

*

En cas de double (triple etc.) accusatifs, il y a imbrication d'accusatif, c'est-à-dire une simple succession dans l'ordre d'apparition des objets dans l'histoire que raconte la phrase.

Pour visualiser, imaginez une route que parcourt une voiture (= le sujet, zone ablative) : sont à l'accusatif ce que la voiture laisse derrière elle et tout ce qui se présente ensuite devant elle et qu'elle distance, ainsi que tout ce qui passe avec elle ou la croise sans l'accompagner du début jusqu'à la fin du moment raconté par la phrase.

Même chose pour les ablatifs : ils sont tous dans la zone ablative et se rapportent tous au sujet et à l'action qu'ils accompagnent en permanence. Si ce sont des ablatifs de même sens (par exemple le temps), ils se succèdent dans l'ordre chronologique, ou se superposent s'il s'agit de contenants.

Par exemple : "la voiture roule de jour, de nuit" (se souvenir que la virgule ne s'entend pas à l'oral, la nuit succède au jour dans la scène) ou "de nuit de jour la voiture roule" (le jour succède à la nuit).

*

Pour les datifs et les génitifs, soit il y a imbrication, c'est-à-dire que les compléments de destination et d'origines sont bloqués des deux côtés de la phrase pour ne se rapporter qu'aux objets de la zone ablative (sujet) ou de la zone accusative,

Ou alors les compléments de destination (datif) ou d'origine (génitif) sont bloqués dans les fenêtres sur la zone ablative ou accusative ouvertes par une préposition suivie de l'ablatif ou de l'accusatif, et que l'on peut librement déplacer dans la phrase tant que la fenêtre est bornée à droite (fin du complément indirect).

Rappel : les datifs ou les génitifs sont bloqués par les déterminants ou pronoms et par les signes de ponctuation (virgule séparatrice, parenthèses etc.) autre que l'apostrophe de liaison (équivalent d'un trait d'union français).

Par exemple :

FR : De jour, je chante une chanson de marche à pieds en montagne sur la route de Pierlas (un village perché).

FRST : Jourek, chantom unen piedefi marchef chansonen montagnek lek Pierlasef routek.
En gras les imbrications.
*edit*
Oublié la fin du paragraphe :

Hors imbrication, le premier complément d'une nature donnée ou tout complément ablatif ou agent (ou introduit par une même préposition suivie du même cas) appartient forcément à la zone ablative / sujet / action. Le second complément ou tout complément accusatif (ou introduit par une même préposition suivie du même cas) appartient forcément à la zone accusative.

*fin edit*

Velonzio Noeudefée a écrit:

N'emploerais-tu pas ce caractère ʏ (créé pour l'alphabet phonétique international), ou le symbole ⊙, ou x, c (s'ils sont libres), voire cc ou + ou même 0, si Y représente toujours une voyelle centrale, genre le "euh" français.
Sinon, tu as toujours le point central •, le tiret -, l'apostrophe ', voire même la virgule.
Je propose cela car avec de tels caractères, on voit bien que c'est une prononciation centralisée assez neutre, en somme. Et, effectivement la forme ʏ parait assez centrale.

Oui, le Y a toujours été la voyelle neutre, qui en plus peut tomber à l'oral, et marque soit à l'intérieur du mot la bifurcation depuis la racine importée menant aux terminaisons stellaires, ou alors les mots invariables qui n'ont pas besoin de terminaisons stellaires, mais dont il faut indiquer la fin ou l'existence, par opposition aux autres classes de mots avec lesquelles ces "adverbes / prépositions" pourraient se confondre visuellement à l'écrit ou de manière audible à l'oral.

*

Tous les caractères qui ne sont pas faciles à saisir sur le clavier européen sont de mon point de vue à écarter, pour des raisons pratiques (les saisir rapidement, les identifier facilement).

Après, si ces caractères sont faciles à utiliser sur d'autres claviers, et correspondent aux signes qui servent à écrire les racines des mots importés en stellaire depuis la langue naturelle ou artificielles, ils sont seulement utilisés pour écrire ces racines, par opposition aux terminaisons stellaires qui n'utiliseront que l'alphabet stellaire et l'accent circonflexe pour noter les voyelles qui servent à construire des dérivations stellaires.

Par exemple le chinois stellaire ou le japonais stellaire peut s'écrire avec les idéogrammes ou les kanjis auxquels on ajoute simplement les terminaisons stellaires en caractères romains / latins / occidentaux, que les chinois et les japonais connaissent bien et peuvent déjà mélanger à leurs écritures originales.

***


Dernière édition par Greenheart le Dim 25 Aoû 2019 - 0:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 5027
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 EmptyVen 23 Aoû 2019 - 21:21

Je crois que je commence à voir, va falloir que je lise ton post plusieurs fois pour être sûr de bien comprendre.
La solution que je sous entendais me semblait un peu plus systématique.

En tout cas (lorsque je m'y retrouverais), c'est qu'avec de telles possibilité, le stellaire peut être appliqué sur des lanfues à thématisation ou qui ont des fonctionnement très particulier : alignement austronesien, etc.


Greenheart a écrit:

(voix oblique d'origine) Blur est joué d'une chanson sur une guitare par moi.
FRST : Bluroi jouysfet chansonen guitarek jos.
***

En français, j'aurais plutôt transcrit en :
"Blur, joue la chanson à la guitare, moi !"
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 EmptyMer 4 Sep 2019 - 13:48

De nouvelles avancées en Stellaire (entre autres).

*

La prononciation des consonnes doubles en S ou Z + autre consonne étant particulièrement difficiles, le S ou le Z est remplacée par un E.

Par exemple SF se lit et s'écrit désormais EF.

Il s'agit d'une évolution mécanique identique à celle observée du latin au français toute époque confondue.

*

Le î de dérivation semble pouvoir se prononcer I de lit sans confusion avec le I pluriel, donc utiliser la prononciation UI (oui, ui) est inutile.

*

Le Stellaire permet désormais l'effet de rimes (des mots de sens différents éloignés dans le texte sont rapprochés à cause du son proche ou identique des syllabes finales) grâce au Stellaire Poétique, qui n'est autre qu'un Rétro Stellaire : retournez les lettres des terminaisons stellaires et placez-les en tête du mot qu'elles qualifient.

Par exemple

En Stellaire ordinaire (droit, prose) ces deux vers que j'improvise, qui riment en français mais ne riment pas en Stellaire, parce que les terminaisons stellaires (en gras) des deux phrases ne sont pas identiques :

Comme la montagne est belle — Commey le montagne set belle
Et tout ce qu’elle révèle — Etyi toute ce que le révèlet.

En Stellaire poétique (qui peut rimer), les mêmes deux vers, qui cette fois riment, dans ce cas de la même manière, parce que ce sont les racines ou radicaux porteurs de sens qui sont placés à la fin du mot au lieu d'être au début :

Comme la montagne est belle — Ycomme el emontagn tes ebell
Et tout ce qu’elle révèle — Yiet etout ec equ el terévèl.

Se rappeler que la terminaison Y en Stellaire peut ne pas se prononcer.

***

Le Stellaire permet désormais des modes supplémentaires précisant le mode imaginaire YB.

Aucune terminaison supplémentaire : indicatif.

+YB (prononcez « üb » : imaginaire / subjonctif.
+YSD (prononcez « üsd ») : condition si.
+YSM (prononcez üsm ») : conséquence imaginaire alors.
+YF (prononcez « üf ») : ordre.
+YL (prononcez « ül ») : obligation.

Par exemple :

Si j’étais riche (maintenant), je ferais le tour du monde.
Siy sysdom richo, fezysmom len touren mondef.
= Sybom richo, fezybom len touren mondef.

Rappelons que toute terminaison de verbe, donc tout mode peut s'appliquer à n'importe quelle autre classe de mot (nom-adjectif, adverbe-préposition, conjonction-articulation, onomatopée etc.).

***


Dernière édition par Greenheart le Mer 4 Sep 2019 - 15:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mardikhouran
Modérateur
Mardikhouran

Messages : 4209
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 EmptyMer 4 Sep 2019 - 14:34

Greenheart a écrit:
La prononciation des consonnes doubles en S ou Z + autre consonne étant particulièrement difficiles, le S ou le Z est remplacée par un E.

Par exemple SF se lit et s'écrit désormais EF.
Au début des mots seulement ou partout ?
Revenir en haut Aller en bas
http://ovahtin.fr
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 EmptyMer 4 Sep 2019 - 15:26

Mardikhouran a écrit:
Greenheart a écrit:
La prononciation des consonnes doubles en S ou Z + autre consonne étant particulièrement difficiles, le S ou le Z est remplacée par un E.

Par exemple SF se lit et s'écrit désormais EF.
Au début des mots seulement ou partout ?

*

Seulement en position de préfixe (et probablement pour les racines stellaires sans préfixe) donc seulement en début de mot.

Dans tous les autres cas, la prononciation du S/Z devant consonne ne pose pas de problème ou en tout cas beaucoup moins, le Y de terminaison se prononçant "ü" de "tutu" et le Î devant un suffixe se prononçant "i" de lit.

La prononciation des racines / radicaux étrangers dépend de leur prononciation originale. Par exemple une racine d'origine norvégienne ou suédoise comme SPA se prononcera à la norvégienne ou à la suédoise.

Donc en stellaire :

Spa-e : un spa.
Ebi-spa-e : une installation privée de spa (anciennement Sbîspa).
Spa-îzbe : un manque de spa.
Spa-ysvet : c'était un spa.

***
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 5027
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 EmptySam 7 Sep 2019 - 20:58

Pourquoi ne pas inverser les terminaisons en stellaire poétique uniquement sur le dernier mot du vers ?
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 EmptySam 7 Sep 2019 - 21:30

Velonzio Noeudefée a écrit:
Pourquoi ne pas inverser les terminaisons en stellaire poétique uniquement sur le dernier mot du vers ?

C'est possible, mais il faut garder la même règle de lecture pendant tout le texte.

Par ailleurs, le dernier mot du vers n'est en général pas le seul à rimer. Il s'agit de la fin du radical des mots (dérivés ou pas), ou d'une partie du radical (allitération) qui va composer un second poème à l'intérieur du premier (voire davantage).

...par exemple :

Je me souviens !… J’ai vu tout, fleur, source, sillon,
Se pâmer sous son œil comme un cœur qui palpite…
— Courons vers l’horizon, il est tard, courons vite,
Pour attraper au moins un oblique rayon !

*

En mettant en avant les échos de sons à travers le poème, on obtient au minimum une manière différente de le ponctuer. C'est cette possibilité -- réunir par le son des mots d'un certain sens, formant d'autres phrases -- que le Stellaire poétique autorise, pas seulement la rime explicite.

Je me souviens !…
J’ai vu tout,
fleur, source,
sillon,

Se pâmer sous
son œil
comme un cœur qui palpite…

— Courons
vers l’horizon,
il est tard, courons

vite, Pour
attraper au moins
un oblique rayon !

***
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 EmptyMar 15 Oct 2019 - 14:10

Quelques infos rapides sur les récentes évolutions du Stellaire.

Les passifs "obliques" SN, SK etc. sont vraiment très pratiques à l'usage, merci à la langue bretonne pour m'avoir permis de découvrir ces emplois.

L'agent S est bien confirmé comme des sept cas stellaires.
Le vocatif est désormais disponible avec la terminaison J.

Les terminaisons des onomatopées, des ponctuations et des sons deviennent des suffixes de classe grammaticale à part entière :

YH pour les onomatopées et lettres de l'alphabet, et acronymes.
YIH pour les ponctuations.
YHI pour les tons (ouverture de voyelle, tons chinois, musique).

H était déjà suffixe d'onomatopée.
YIH suit la logique des conjonctions (I est le pluriel stellaire, Y est la disjonction, H l'émission du son).
YHI s'explique de la même manière : la variation d'émission du son.

*
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 EmptySam 19 Oct 2019 - 12:51

Comme je passe en revue tout le vocabulaire latin élémentaire, et tout le vocabulaire latin qui illustre les grammaires latines, il semblerait que tous les verbes déponents latins soient tout simplement des verbes d'état stellaire (par opposition au verbe d'action).

La confusion vient du fait que les grammaires latines (françaises ou anglaises) semblent obsédées par l'idée de traduire par un verbe actif le sens dit "passif" des verbes déponents latins, par exemple "loquor" se traduit par "parler", alors qu'en réalité le verbe latin devrait se traduire par quelque chose comme "être expressif".

En stellaire, il y a deux sortes de verbes, qui expliquent ensuite le sens des mots dérivés :

* les verbes d'action :

FR : le chanteur chante une chanson.
FRST : chanto chantot chanten.

* les verbes d'état :

FR : l'italien parle en italien de la culture italienne (sens large).
FRST : italiano italianot italianen.

Donc quand j'arrive à un verbe déponent latin comme "consentior" (je consens), j'obtiens :

FR : l'homme consentant consente un consentiment.
FRST : consento consentot consenten.
LA : (hic) consentiens consentít (hòc) consentièns.

Ce qui prouve en stellaire qu'il s'agit bien d'un verbe d'état.

Le suffixe passif stellaire va donc donner le sens de "être rendu consentant".
Pour faire consentir (le sens transitif actif) il faudra ajouter un suffixe factitif.

***
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 EmptyDim 20 Oct 2019 - 11:36

Avec l'apparition du suffixe vocatif J (pour interpeller une personne, équivalent du "ô" français), et du suffixe YH désormais affecté aux lettres de l'alphabet, le stellaire peut désormais utiliser affixe YJ pour le mode impératif. La voyelle finale qui indique le sujet est celle de celui qui doit accomplir l'action et le suffixe verbal M, Z ou T indique aussi la personne qui reçoit l'ordre.

Cette solution est alternative de l'impératif simple ou d'urgence, qui consiste simplement à faire de la racine du verbe un adverbe et d'y ajouter un ton impératif. Elle est plus simple et plus logique que l'ancien impératif long, qui disparaît.

Par exemple :

FR : écoute !
FRST : (à une femme) écoutyjaz / écouty !
FRST : (à un homme) écoutyjoz / écouty !
FRST : (à un groupe mélangé) écoutyjuzi / écouty !

FRST : écoutons-nous !
FRST : (des femmes à elles-mêmes) écoutyjami / écouty !

***
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 EmptySam 26 Oct 2019 - 10:05

Nouvelle finale stellaire : le pluriel alternatif X / IX.

Petit récapitulatif.

Les terminaisons finales de nature simple sont :

A pour désigner une femme ou un être femelle.
E pour désigner une chose, une espèce, une idée.
O pour désigner un homme ou un être mâle.

*

La terminaison finale de nature alternative est :

U pour désigner un homme ou une femme.

*

La terminaison plurielle simple est :

I pour désigner plusieurs objets de la même sorte.

*

Les terminaisons de plurielle alternatif sont :

X (directement après A, E, O, U) ou IX (après la consonne qui indique la fonction du nom ou la personne du verbe) pour désigner un ou plusieurs objets de la même sorte.

XI ou IXI pour désigner plusieurs groupes d'un ou plusieurs.

***

Exemples

Français stellaire :

Soldata : une soldate, une femme-soldat.
Soldate : le métier de soldat, une solde (le salaire du soldat).
Soldato : un soldat, un homme-soldat.
Soldatu : un soldat ou une soldate.

Soldatai : des soldates, des femmes-soldats.
Soldatei : les métiers de soldat, des soldats (des salaires de soldat).
Soldatoi : des soldats, des hommes-soldats.
Soldatui : des soldats ou soldates.

Soldatax : une soldate ou des soldates.
Soldatex : une solde ou des soldes.
Soldatox : un soldat ou des soldats.
Soldatux : un soldat ou des soldats ou une soldate ou des soldats.

Soldataxi : plusieurs groupes d'une soldate ou de soldates.
Soldatexi : plusieurs groupes d'une solde ou de soldes.
Soldatoxi : plusieurs groupes d'un soldat ou de soldats.
Soldatuxi : plusieurs groupes d'un soldat ou de soldats ou d'une soldate ou de soldats.

***

Ne pas confondre le X du pluriel alternatif avec l'affixe YX de l'objet futur.

***

*noms et déclinaisons*

Soldatyxo : un soldat du futur.
Soldatyxox : un ou des soldats du futur.

Soldatoj : Ô soldat !
Soldatoji :  Ô soldats !
Soldatuj : Ô soldat ou soldate !
Soldatuji : Ô soldats ou soldates !
Soldatojix : Ô soldat ou soldats ou soldate ou soldates !

*

*verbes et conjugaison*

Soldatom : je suis un soldat.
Soldatomi : nous sommes des soldats.
Soldatomix : je suis ou nous sommes des soldats.

Soldatyxom : je suis un soldat du futur = je serai un soldat.
Soldatyxomi : nous sommes des soldats du futur = nous serons des soldats.
Soldatyxomix : je suis ou nous sommes des soldats du futur = je serai ou nous serons soldats.

Soldatoz : tu es un homme-soldat.
Soldatozi : vous êtes des hommes-soldats.
Soldatuzi : vous êtes des hommes ou des femmes soldats.
Soldatozix : tu es ou vous êtes des hommes-soldats.
Soldatuzix : tu es ou vous êtes des hommes-soldats ou des femmes-soldats.

Soldatyxoz : tu seras un soldat du futur = tu seras soldat.
Soldatyxozi : vous serez un soldat du futur = vous serez soldats.
Soldatyxuzi : vous serez un homme-soldat ou une femme-soldat du futur = vous serez hommes ou femmes-soldats.
Soldatyxozix : tu seras ou vous serez un soldat du futur = tu seras ou vous serez soldats.

***
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28528
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 EmptySam 26 Oct 2019 - 10:10

Greenheart a écrit:
U pour désigner un homme ou une femme.
Je suppose que c'est également la terminaison pour les animaux dont on ne peut pas distinguer le sexe (trop loin ou... hermaphrodite), comme "loup ou louve, requin (on sait pas), escargot, mérou"...

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 EmptySam 26 Oct 2019 - 10:29

Anoev a écrit:
Greenheart a écrit:
U pour désigner un homme ou une femme.
Je suppose que c'est également la terminaison pour les animaux dont on ne peut pas distinguer le sexe (trop loin ou... hermaphrodite), comme "loup ou louve, requin (on sait pas), escargot, mérou"...

Oui.

U est utilisé :

En cas d'inconnue sur la nature d'homme ou de femme

Quand on ne sait pas la nature d'un être pensant.
Pour traduire "on"
Pour donner un exemple de nom ou de verbe conjugué par un homme ou par une femme.

*

En cas d'alternative :

Quand cela peut être un homme (un être mâle) ou une femme (un être femelle), ou de nature multiple, ou un être inconnu.

*

En cas de mélange :

Quand il y a à la fois un homme et une femme, voire un être multiple ou inconnu.
Quand il y a un homme et des femmes voire un ou des multiples ou inconnus.
Quand il y a des hommes et une femme voire un ou des multiples ou inconnus.
Quand il y a des hommes et des femmes voire un ou des multiples ou inconnus.

*

E est utilisé

En cas de nature chose.

En cas de nature inconnue du point de vue des êtres pensants, c'est-à-dire que l'on ignore si l'objet désigne une chose ou un être pensant ou une nature.

En cas de nature alternative : l'objet peut être une chose ou un être pensant.

En cas de natures mélangées : l'objet pluriel désigne un groupe contenant des choses et des êtres pensants.

En cas de déclinaison ou de conjugaison universelle : le paradigme ou la forme vaut pour toutes les natures homme, femme, chose, alternative ou mélangée.

*
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28528
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 EmptySam 26 Oct 2019 - 18:30

Greenheart a écrit:
U est utilisé :

En cas d'inconnue sur la nature d'homme ou de femme

Quand on ne sait pas la nature d'un être pensant.
Pour traduire "on"
Pour donner un exemple de nom ou de verbe conjugué par un homme ou par une femme.

*

En cas d'alternative :

Quand cela peut être un homme (un être mâle) ou une femme (un être femelle), ou de nature multiple, ou un être inconnu.

*

En cas de mélange :

Quand il y a à la fois un homme et une femme, voire un être multiple ou inconnu.
Quand il y a un homme et des femmes voire un ou des multiples ou inconnus.
Quand il y a des hommes et une femme voire un ou des multiples ou inconnus.
Quand il y a des hommes et des femmes voire un ou des multiples ou inconnus.
J'comprends bien. Chez moi, c'est a* (ar au pluriel, la pour "on"). Je suppose que U (stellaire), tout comme a (aneuvien) sont les pronoms personnels les plus utilisées dans les phrases.



*Mais le a aneuvien englobe également le I stellaire :
E kagælsa àt ràdhes ea't kloslar; ar • băq àt ingèntev = J'ai descendu le rat et la cage ; ils sont devant l'entrée.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 EmptySam 26 Oct 2019 - 21:44

Anoev a écrit:
Je suppose que U (stellaire), tout comme a (aneuvien) sont les pronoms personnels les plus utilisées dans les phrases.

Je traduis en ce moment en Stellaire d'un côté toutes les conversations élémentaires de cours de FLE (français langue étrangère) et de l'autre une grammaire complète avec le lexique et les textes de civilisation. Par ailleurs j'ai aussi les nouvelles en latin stellaire de l'étoile étrange, et celles en anglais, français et latin stellaire de l'étoile étrange.

Sur ces échantillons, le U stellaire est loin d'être majoritaire dans l'usage.

Les A, E, O, U tendent à s'employer à parts égales, avec un peu plus de E à cause des choses qui sont souvent compléments dans les phrases, tandis que le U cède souvent devant les A et O à partir du moment où le narrateur, la narratrice, l'auteur, l'autrice savent en général s'ils parlent d'un homme ou d'une femme.

Les groupes mélangés et les tournures impersonnelles font un peu remonter l'emploi du U, mais si l'on choisit de recourir systématiquement au U (homme ou femme), voire au E (chose, homme ou femme), on perd des informations précieuses, et le texte devient plus difficile à rédiger, car il faut changer l'ordre des mots, répéter au lieu de reprendre par un pronom etc. pour lever les confusions.


***

Comme déjà dit dans un autre fil sur les reprises et les genres, le système qui consiste à compliquer la morphologie et les terminaisons des mots en fonction d'un genre a l'immense avantage de faciliter les reprises par pronoms et d'éliminer mécaniquement des répétitions de sons ou de finales qui finissent par nuire au plaisir des sons et au style.

Spoiler:
 

Avec le Stellaire, il y a ce problème de régularité absolue, que j'arrive à contourner avec le Stellaire poétique, mais si par exemple je me mets à ne plus préciser si je parle d'une chose, un homme ou d'une femme, cela complique les choses.

*

Démonstration :

Avec les finales A, E, O.

FR : A propos de la mission, son frère à lui dit à l'infirmière qu'elle travaille à Rome avec lui mais pour elle auprès des malades.

FRST : Dy missionek, so frèro dizot lal infirmièral quy travaillat Romek avecy lok maisy poury lak auprèsy maladuni.

*

Avec seulement les finales U et E.

FRST : Dy missionek, su frèru dizut lul infirmierul quy travaillut Romek avecy luk maisy poury luk auprèsy maladuni.

Ce qui retraduit en français pourrait se lire :

A propos de la mission, son frère ou sa sœur à lui ou à elle dit à lui ou à elle infirmier ou infirmière qu'il ou elle travaille à Rome avec lui ou elle mais pour lui ou elle auprès des malades.

*

Avec seulement la finale E

FRST : Dy missionek, se frère dizet lel infirmierel quy travaillet Romek avecy lek maisy poury lek auprèsy maladeni.

Ce qui retraduit en français pourrait se lire :

A propos de la mission, le membre d'une fratrie d'une chose dit au métier d'infirmier que l'on travaille à Rome avec quelqu'un ou quelque chose mais pour quelqu'un ou quelque chose auprès de la maladie.

*
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28528
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 EmptySam 26 Oct 2019 - 22:33

Oupses, j'avais oublié ces cas de figure, que pourtant, j'ai chez moi, à quelque chose près du moins :

ed fràndak en = mon frère
ed fràndak on = ton frère
ed fràndak dan = son frère à lui
ed fràndak kan = son frère à elle.

J'vais pas m'apesantir. J'avais fait un oubli, c'est tout.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 EmptyDim 27 Oct 2019 - 1:25

Anoev a écrit:
Oupses, j'avais oublié ces cas de figure, que pourtant, j'ai chez moi, à quelque chose près du moins :

ed fràndak en = mon frère
ed fràndak on = ton frère
ed fràndak dan = son frère à lui
ed fràndak kan = son frère à elle.

J'vais pas m'apesantir. J'avais fait un oubli, c'est tout.

Est-ce que tu arrives à traduire en Aneuvien la phrase :

FR : A propos de la mission, son frère à lui dit à l'infirmière qu'elle travaille à Rome avec lui mais pour elle auprès des malades.

FRST : Dy missionek, so frèro dizot lal infirmièral quy travaillat Romek avecy lok maisy poury lak auprèsy maladuni.

... sans avoir le problème de reprises pronominales ou de retrouver les sujets des verges conjugués, liés à la précision ou le flou au niveau des genres (ou des nombres) ?

(en gras les pronoms et les verbes conjugués concernés).

Peut-être déplacer la question et sa réponse dans le fil dédié de l'Aneuvien), ou dans le fil sur les reprises, pour que la discussion sur ce thème ou celui de la traduction de la phrase en question puisse se développer plus en avant sans confusion avec les discussions sur le Stellaire ?

***
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 EmptyDim 27 Oct 2019 - 18:08

***

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Stellaire2019ukfr

La nouvelle grammaire rapide du Stellaire bilingue anglais / français est bientôt achevée.

Plus de 180 pages A5 en douze chapitres de dix à vingt paragraphes de quelques lignes en moyenne, .pdf couleur.

***

Le stellaire permet

* d'annoter immédiatement la progression grammaticale de n'importe quel texte pour le rendre grammaticalement transparent

Spoiler:
 

***

Toutes les nouveautés, tous les ajustements, une nouvelle progression grammaticale à la fois rapide et complète.

Inclus :

* la possibilité d'appliquer plus ou moins le Stellaire à n'importe quelle langue, même du yaourt.
* l'alphabet augmenté (triplé) grâce aux lettres auxiliaires
* la prononciation ajustée et les lettres facilitant l'ajout de suffixes stellaires à n'importe quel mot.
* les nouveaux suffixes pour les classes grammaticales descriptives (ponctuation, accent, sons)
* les nouveaux aspects des verbes, les nouveaux cas des noms vocatif et agent et les nouveaux passifs obliques.
* les nouvelles dérivations des mots liées aux opérations mathématiques
* la stellarisation des mots stellaires
* le Stellaire poétique (= Rétrostellaire) et l'Interstellaire, et les gabarits stellaires.
* tout le vocabulaire élémentaire mis à jour.

***

Devrait être téléchargeable fin de semaine prochaine ou avant.

Une mise à jour de la page Idéopédia suivra.

Pour la Noël, les étoiles temporelles seront augmentées des versions stellaires du texte original.

Spoiler:
 

***
Revenir en haut Aller en bas
Greenheart
Modérateur


Messages : 4041
Date d'inscription : 03/05/2008

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 EmptyMar 29 Oct 2019 - 12:46

Le conditionnel YSB / YZB / EB peut désormais se distinguer de l'imaginaire YB.

Le conditionnel YSB s'applique aux objets possibles, supposés ou éventuels :

FR : Si j'étais marin (conditionnel possible), alors je ferais le tour du monde (imaginaire).
FRST : sysbom marino, alorsyi faizyxom len touren mondef.

***
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28528
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 EmptyMar 29 Oct 2019 - 13:28

Greenheart a écrit:

FR : Si j'étais marin (conditionnel possible), alors je ferais le tour du monde (imaginaire).
FRST : sysbom marino, alorsyi faizyxom len touren mondef.
Fais-tu alors une différence ?

avec ces deux cas de figures :

Si j'étais marin (mais c'est impossible, j'habite dans l'Oural), je ferais le tour du monde.

Même si j'étais marin, je n'aurais pas une femme dans chaque port.

Si j'avais été marin, j'aurais fait le tour du monde.

Même si j'avais été marin, je n'aurais pas mangé de poissons.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Stellaire, questions, débats etc.   Le Stellaire, questions, débats etc. - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Stellaire, questions, débats etc.
Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Langues auxiliaires-
Sauter vers: