L'Atelier
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 5025
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues   Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 EmptySam 15 Aoû 2020 - 17:14

hier, j'ai eu une idée.

Si miama-si : il mange et miamata-si : il a mangé, miamata environ participe passé achevé, c'est à dire portant l'aspect achevé.
J'ai pensé à un meilleur progressif (au présent) qui serait se miami : il est en train de manger.
(Ce qui est basé sur ma dérivation)

Comme miama-si se conjugue à la personne selon
1SG : miamo-si
2SG : miamat*-si, *alternance avec s, quand la seconde particule verbale ne commence pas par s
3SG : miama-si

seo-miami
ses-miami
se(a)-miami
**le a est facultatif

Et comme miama-si qui au passé / futur /conditionnel et demande polie devient : miama-vi, miama-sai, miama-lei, miama-tei, cela devient ve-miami, (sei-miami) re miami, lei miami, tei miami ou bien pour les deux dernières lie mamei, tie mamei (peut être plus en accord avec les autres formes).

Interrogatif, exclamatif, modalité et négation s'opèrent de même que pour miama-si (il n'y a pas d'impératif progressif)

***Ajout
Mais je m'interroge toujours pour le passif.


Je suis à 202 mots à créer pour finir ma liste.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 5025
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues   Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 EmptyLun 17 Aoû 2020 - 13:45

Vous auriez pu me dire que j'avais la solution sous les yeux, non.

Puisque -ta, aspect achevé
et se (auxiliaire/préfixe) progressif
Par définition il est impossible qu'ils se retrouvent ensemble, ce qui devient génial pour le passif qui pourrait être

se miamata-i

Te sorat tem gat se miamata-i : la souris est mangé par le chat
contre
Te gat ten sorat miama-si : mange
Te gat ten sorat miamata-si : a mangé

Arrow Qu'en dites vous Question
Revenir en haut Aller en bas
PatrikGC

PatrikGC

Messages : 3750
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues   Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 EmptyLun 17 Aoû 2020 - 14:17

Velonzio Noeudefée a écrit:
Vous auriez pu me dire que j'avais la solution sous les yeux, non.

Puisque -ta, aspect achevé
et se (auxiliaire/préfixe) progressif
Par définition il est impossible qu'ils se retrouvent ensemble .../...

Ben... si on pousse la logique, tu peux avoir une action progressive faite lors d'une action maintenant achevée... Ça eut été progressif, mais ça ne l'est plus maintenant puisque l'action est achevée, parfaite.
Revenir en haut Aller en bas
http://patrikcarpentier.free.fr
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 5025
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues   Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 EmptyLun 17 Aoû 2020 - 19:06

Ouais, j'suis peu convaincu, pour moi pour être logique tu décompose en deux parties : la première passé+progressif, la deuxième maintenant+achevé.

Du coup je peux rester sur mon se miamata-i
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 5025
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues   Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 EmptyJeu 20 Aoû 2020 - 14:24

Anoev a écrit:
Quelle différence y a-t-il entre babi et bebe ? Bebe est-t-il exclusivement humain (comme baabdu chez moi) ? En tout cas, il est forcément humain, car en principe, on ne met pas de bavoir (bebastelvajspets) aux bébés animaux, du moins, ça s'est pas vu jusque là.

J'demande ça, parce qu'évidemment, j'vais compléter les pavés adéquats pour le vélangz, autant qu'faire se peut. À moins que tu préfères t'en occuper. Tu verras, pour "bébé", c'est pas mal fourni !

Alors, je suis en cours de traduction d'un lexique premier, donc les choses sont encore évolutives. Je stagne toujours encore autour des 180 racines à créer (pourtant j'en ai créé une dizaine)
D'ailleurs par influence de l'anglais bébé se dira bebi en velangz, sauf que les anciennes versions et variantes bebe et babi existent encore (vieux, provinces, régions, campagnes), qui elles mêmes étaient d'uautres emprunts aux langues IE (français et allemand).
Pourquoi parce que c'est un emprunt.

Et c'est très voyant en velangz, les noms habituellement ne se finissent pas en i (prépondérance de la particule verbale en -i), de plus la plupart des racines velangz sauf exception (on doit avoir kakarg du suok) ne possède pas de redondance de consonne, sauf agglomération, d'où le fait que'un mot en b*b* pour un velangzophone est forcément d'origine étrangère.

Pour la complétion des pavés, je pourrais le faire, une fois ma liste complétée.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28525
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues   Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 EmptyJeu 20 Aoû 2020 - 15:10

Velonzio Noeudefée a écrit:
Pour la complétion des pavés, je pourrais le faire, une fois ma liste complétée.
Ça baiiigne ! j'te laisse aux commandes ! tu f'ras ça mieux qu'moi.

Pour l'instant... je creuse ("fente, crevasse, faille... fêlure", peut-être, "sillon", peut-être aussi). À moins que ces mots puissent attendre pour après le 2 septembre*...




*Toutefois, "fente" vient d'être traité. J'ai même enfoncé l'clou (si j'puis dire affraid ), côté... anatomique.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 5025
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues   Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 EmptyJeu 20 Aoû 2020 - 18:18

D'ailleurs j'ai failli tout laisser tomber. Ouf ça a été dépassé, y'a des agglomérations qui passent bien, mais d'autres qui passe pas, c'est ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 5025
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues   Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 EmptyVen 11 Sep 2020 - 21:54

Vaille que vaille, lentement mais surement, mon lexique premier avance, il ne me reste plus que 150 nouveaux mots à créer.

Quelques mots des trois dernières séries réalisées:

mur, paroi : armiu
gastronomie : castromea
décider : desquieda-si
choisie : sqieda-si
degré, échelon, étape, stade : csarde
demander : precsta-si
douter de : diemba-si
droit : treda
éclair : frilts
loi : leig
droit : leigen (collectif du précédent)


Du coup, là et droit sont liés, puisque là c'est tred et droit, c'est treda, mais ça ne me parait pas illogique que les deux soient liés.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28525
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues   Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 EmptyVen 11 Sep 2020 - 22:09

Velonzio Noeudefée a écrit:
droit : treda(...)
droit : leigen (collectif du précédent).
Quel droit ? L'opposé du gauche ou bien la justice ? À l'instinct, je dirais le premier*, non ?




*À supposer, par exemple, que "ici" et "gauche" soient, supposons-le, liés.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 5025
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues   Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 EmptyVen 11 Sep 2020 - 23:55

treda : rectiligne
leigen : (ensemble de lois) justice
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28525
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues   Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 EmptyVen 11 Sep 2020 - 23:59

Je m'étais donc bien planté : j'avais oublié cette notion de "droit" : l'inverse de "courbe".

J'aurais du penser à Mitterrand : « J'ai Badinter pour le droit et Dumas pour le tordu ». Comme quoi, des fois, y vaut revisiter les anciens classiques de la République. Razz

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 5025
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues   Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 EmptyDim 27 Sep 2020 - 19:09

Bon j'avance lentement, mais j'avance.
J'ai très envie de faire un post, car comme Greenheart est parti, que Ziecken a des problèmes et que Bedal probablement à cause du travail est en pointillé, que les passages de Nemszev et Chaest sont à nouveau très rares, ben niveau nouveau post côté gros posteur, y'en a plus beaucoup, sinon Anoev.

Donc mes derniers mots créés en vélangz sont :
étonner : perstauna-si
étranger : xenstia (adj.), xenstioj (xenstiojera_personne)
être, exister : tserdza-si
éveiller, réveiller : etsvera-si
événement : eventsea
exemple : embzial
expérience : spreinta (vécu, âge)/ecsperimentia (essai, test)
expliquer : ecsplania-si
exposer, montrer, présenter : ostiercda-si (je rajouterai peut être une forme populaire et familière tiorcsda-si)
Arrow à moins que vous ne me conseillez de ne prendre que la 2ème forme Question
exprimer : ecspresa-si

Et j'ai repris jambe qui est passé de çelm à daxia.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28525
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues   Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 EmptyDim 27 Sep 2020 - 19:24

Le -si* est-il spécifique à l'infinitif des verbes, ou bien le retrouve-ton à tous les modes vélangz, avec des interfixes en guise de flexions de conjugaison ?



*Lequel m'a fait penser un peu au -la subjonctif volapük ou au co conditionnel kotava.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 5025
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues   Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 EmptyDim 27 Sep 2020 - 21:27

Oui et non, le -si est spécifique aux verbes transitifs (les intrantisitifs sont en -is), et surtout le si corrspond au présent et au singulier.
Il prend un -n pour le pluriel (donc -sin).

Et connait diverses flexions déjà données pour différents :
- mode/type de phrase : par exemple exclamatif +c, interrogatif +ne
- temps, de mémoire tu as -vi pour le passé, -sai pour le futur proche (et un futur littéraire inusité en -ri), -lei pour le conditionnel, -tei pour la demande polie, faudra que je revois pour le reste, je ne me rappelle plus sûrement, ça doit être en page 2 de ce fil.

***

Je confirme que les tableaux sont bien en page 2.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 5025
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues   Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 EmptyMer 7 Oct 2020 - 18:36

Très fier du dernier mot que j'ai créé, je suis un peu moins actif, va falloir que je m'y remette (mais bon je veux poursuivre le vetbeolça et l'autre projet : le dipafavane).
intelligent -> intrilcsa (le n du intrilcsena d'origine est tombé)
intelligence -> intrilcsean (irrégulier, ce devrait être intrilcs(a,e)tsa)
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 5025
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues   Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 EmptyVen 9 Oct 2020 - 22:59

Je viens de créer le verbe laisser, abandonner, partir, quitter : splenda-si et si intransitif, non vérifié : splendis (en fait plus proche de planter, se planter que de splendide), qui me permet tadaa d'avoir mes premières 601 lignes continues sans trou.
Attention, j'ai environ 1034 lignes, auxquelles il ne manque que 104 entrées, mais de manière discontiue (sauf les 86 dernières continues).
En fait je comble les trous et remplis les blancs.

Alors pour fêter ça, deux petites phrases :

San sen faine èns lue kusian(uit) sdeta-vi.
Nocsdalen èns te muna cleiqis.


Elle asseyait les hommes dans ce fauteuil.
Les loups hurlent (crient) à(vers) la lune.

A noter :
- pour la préposition èns : à, vers, pour, dans ; j'hésite à confirmer son sens dans, locatif suivie du génitif le (uit); puisque les autres relèvent plus d'un datif-directif.

Ziecken aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 5025
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues   Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 EmptyMar 13 Oct 2020 - 22:20

Grâce à ma création d'une bonne dizaine (plutôt quinzaine) de racines, j'ai 690 lignes continues sur mon fichier de 1035 lignes et il ne m'en manque plus que 83.

laver : laçva-si
léger : leita
lent : lanta
lequel, laquelle : qvo, qva, uo, ua ou qve, ue
lettre, courrier : polestr
libre : flibrea
lutin : xoboln
malade : cmixsa
manière, façon : mantras (art manuel), transqved (voie de l'art)
manquer : mecsina-si/mencsis
marier : sanemgra-si
marquer : (in)marca-si
matière : materea
matin : morgean
mélange : micstçean
mémoire : rememoria, marmoria
mesurer : meidza-si
mettre : tseiñga-si, entioñgda-si

à savoir que :
- marmoria, c'est plus pour radoter et les radotage et quand elle fait défaut façon alzheimer ou déparler chez les personnes très âgées
- rememoria est souvent remplacé par remem ou memoria, aujourd'hui
- quelques différences de radical comme marca-si et marcean, suffixe -ean comme trace et résultat, mais aussi verbe de départ inmarca-si ou irrégulières pour la prononciation : mélange micstçean et mêler, mélanger mitçca-si (si transitif, sinon mitçcis), irrégularités réservées à ma liste de racines premières L1.
- ou manquer qui si a un emploie intransitif, la forme intransitive est irrégulière mencsis, par rapport à la transitive : mecsina-si
- entioñgda-si correspond à einsetzen, c'est à dire installer, poser, monter, déployer, mettre en oeuvre (mais aussi investir), alors que tseiñga-si correspond aux autres sens de mettre, mais c'est un verbe français dont il vaut mieux se méfier et il ne faudra pas hésiter à employer un verbe vélangz d'un autre sens plus précis (par exemple : déposer ou s'habiller/se vêtir d'un vêtement, etc.)
- le mariage : sanemgrean est basé sur le changement de nom, car en Vélandz, lorsqu'on se marie les deux mariés changent de noms et prennent un nom composé d'une partie du nom d'origine de chacun, mais bon ça vient de la déformation et la combinaison de noms étrangers, car en vélangz ce serait sdogoç ou goçlodanteria, mais on parlera peut-être de cérémonie du sdogoç ou goçlodanteria. Par exemple Martin+Dupond pourrait donner au choix : Marpond, Duptin, Dutin, voire Duthym et pourquoi pas Muttion, etc... Un organe social aurait cela pourrait fonctionner proposerait plusieurs prossibilités aux futurs qui choisiraient celle à leur convenance, on pourrait même leur en faire sélectionner plusieurs avec un nombre de point, et leur indiquer celle qui a obtenu le plus de point.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 5025
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues   Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 EmptySam 17 Oct 2020 - 20:51

702 lignes continues, il ne m'en manque plus que 77 (pour atteindre environ 1035 lignes).

Ca avance, ça avance, doucement, doucement.
Je comble les manques.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues   Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Velangz, à la croisée de mes idéolangues
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Artistiques mixtes-
Sauter vers: