L'Atelier
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-33%
Le deal à ne pas rater :
PC portable DELL GAMING G3 15-3500
599.99 € 899.99 €
Voir le deal

 

 Deux environnements...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24
AuteurMessage
Vilko
Modérateur
Vilko

Messages : 3380
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

Deux environnements... - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Deux environnements...   Deux environnements... - Page 24 EmptyLun 26 Oct 2020 - 11:12

Anoev a écrit:
Ruz (...) continua de jouer les fiers-à-bras, y compris jusqu'au dernier jour de son procès, jusqu'à la dernière seconde où, le verdict étant prononcé, il reçut, séance tenante, une balle en plein front, de face, de la part d'une femme thub exécutrice du ministère de la justice de la République Reconstituée. Pour lui, le misogyne et profondément raciste, ce fut l'humiliation suprême. C'était le but recherché.

Avant même le procès, vite expédié, Ruz avait compris qu'il n'échapperait pas à la mort. Il pensait aux dignitaires nazis et japonais, dont on venait d'apprendre que beaucoup d'entre eux s'étaient suicidés après la défaite de leur pays.

« Que le destin soit remercié » pensait Ruz en écoutant distraitement les magistrats parler. Il était assis, menotté dans le dos par sécurité, dans une salle où tout le monde lui était hostile, aussi bien le public, composé de militants, que les magistrats. Il n'avait pu faire venir au procès aucun témoin en sa faveur, et son avocat, nommé par le nouveau ministère de la Justice, le haïssait autant que le procureur, nouvellement nommé lui aussi.

« Oui, que le destin soit remercié, car il va m'épargner le souci de me suicider, un acte que je n'aurais peut-être pas eu le courage de faire moi-même. » Telles étaient les sombres pensées qui traversaient l'esprit de Ruz, un homme qui avait été, brièvement, le maître absolu de l'Aneuf.

Il y eut quelques minutes d'attente, pendant lesquelles, les magistrats étant sortis pour délibérer, le public se mit à bavarder. Les deux gardes qui étaient assis de chaque côté de Ruz bavardaient aussi, sans se soucier le moins du monde de leur prisonnier.

Les magistrats revinrent dans la salle. « L'accusé est condamné à mort. La sentence doit être exécutée ici et maintenant » dit le président du tribunal. Le public explosa d'une joie sauvage, il y eut des cris d'approbation.

Sur ordre d'un homme en uniforme de lieutenant, les deux gardes prirent Ruz par les bras, le soulevèrent de son siège et l'emmenèrent au fond de la salle, en traversant la foule, et le collèrent le dos au mur. Ruz entendait à peine les huées et les insultes qui le visaient.

Lorsque l'exécutrice s'avança vers lui, pistolet à la main, Ruz comprit que ses ennemis voulaient lui infliger une ultime humiliation : le faire exécuter par une créature doublement inférieure, étant à la fois femme et thub. Connaissant ses ennemis, il s'était attendu à quelque chose de ce genre, et il s'y était préparé mentalement.

Il avait pensé à Jésus Christ, qui lui aussi avait été soumis à une mort ignominieuse, la mise en croix étant réservée, dans l'Antiquité gréco-romaine, aux criminels de basse naissance, aux esclaves. Les philosophes, comme Socrate, buvaient la ciguë. Les gens de qualité recevaient de l'empereur lui-même l'ordre de se suicider, et ils le faisaient.

Jésus Christ eut sa revanche sur ses bourreaux. Une revanche totale, absolue. La croix, réservée aux criminels les plus ignobles, devint un symbole universel, révéré par des centaines de millions d'êtres humains, y compris les descendants des soldats romains qui avaient exécuté le Christ.

Ruz savait qu'il n'était pas le Christ, loin de là, et que sa revanche posthume, s'il en avait une, serait loin d'être aussi éclatante. Il faisait malgré tout confiance au destin pour le venger.

Ruz avait aussi pensé aux samouraïs. Dans le Japon ancien, un samouraï vaincu écrivait un dernier poème, dans lequel il ne devait exprimer aucune amertume concernant son destin. Ensuite, il se faisait hara-kiri, avec son propre sabre.

Ruz n'eut pas droit à tant d'honneur. Ses ennemis ne lui laissèrent même pas le temps de dire une prière, ou de prononcer une dernière parole.

Même les nazis (dont Ruz était très proche, idéologiquement parlant) et les bolcheviks (qu'il détestait) avaient au moins la décence d'exécuter leurs ennemis d'une balle dans le nuque, pour éviter le spectacle pénible d'un homme qui perd tout dignité face à la mort et se met, en pleurant, à supplier qu'on l'épargne. La peur de la mort est dans le génome humain, c'est grâce à elles que les humains font des prodiges pour rester vivants, et aucune discipline, aucune ascèse, ne peut la surmonter totalement. Ruz le savait, et il espérait de tout son cœur être assez fort pour ne pas perdre toute dignité dans cette épreuve.

« Ceux qui me mettent à mort de cette façon sont moins que des chiens, » se dit Ruz. « Le destin m'accordera ma revanche, même dans des siècles. Comme pour Jésus. »

L'exécutrice thub leva le bras droit, au bout duquel se trouvait un pistolet automatique. Ruz remarqua qu'elle tremblait. Il la la regarda droit dans les yeux, et elle se mit à trembler davantage. Elle dut visiblement faire un effort sur elle-même pour poser le bout du canon de son arme sur le front de Ruz, qui la regardait toujours, en faisant exprès d'écarquiller les yeux.

La détonation surprit autant Ruz que l'exécutrice. La balle avait perforé le front, traversé le cerveau, et était sortie par l'occiput, pour se ficher dans le mur. La mort fut instantanée, contrairement à ce qui se passe lors d'une décapitation, où le cerveau vit encore quelques minutes, le temps que les cellules cérébrales meurent par manque d'oxygène. Ces dernières minutes de vie, certainement pénibles, furent épargnées à Ruz, qui passa de vie à trépas sans s'en rendre compte.

Le corps inerte de Ruz s'affaissa sur le parquet de bois verni, dans une mare de sang, de fragments d'os crâniens et de matière cérébrale. L'exécutrice, qui avait de l'expérience dans ce domaine et un fond de sadisme, sans compter la haine viscérale, absolue, qu'elle avait envers Ruz, rangea tranquillement son arme dans son étui. Pendant des années elle avait exécuté des partisans d'Hakrel et de Ruz, souvent après les avoir d'abord torturés et mutilés. Elle détourna son regard du cadavre, et respira lentement et profondément, pour faire disparaître son tremblement, qui s'était propagé à tout son corps.

Ainsi mourut Frank Ruz. Le côté dramatique de son exécution est toujours relaté avec délectation par les historiens aneuviens. Certes, la revanche à laquelle il pensait tarde à venir, mais ses idées ne sont pas mortes, même si elles sont devenues clandestines. Personne ne se réclame plus de Ruz, en Aneuf ou ailleurs, mais ses biographies se vendent plutôt bien. Baron Bodissey, le philosophe mnarésien, lui a consacré quelques pages dans un chapitre intitulé “Comment bien mourir même quand les circonstances ne s'y prêtent guère.”
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 30829
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Deux environnements... - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Deux environnements...   Deux environnements... - Page 24 EmptyLun 26 Oct 2020 - 13:03

En gros, ça s'est passé comme ça, à quelques menus détails près. Ruz ne savait pas qui allait l'exécuter, et il ne se douta même pas que ce fut une thub. Par ailleurs, l'exécutrice n'eut pas le temps de trembler : la seule chose qu'on ne savait pas (même si on eût de grosses présomptions, car les charges, multiples, était énormes), c'était le verdict.

-Eddak Ruz, compte tenu de la reconnaissance de culpabilité à propos des charges  prononcées contre vous, vous êtes condamné à mort. Avez-vous une déclaration finale à formuler ?
-Oui, que le destin soit remercié, car il va m'épargner le souci de me suicider, un acte que je n'aurais peut-être pas eu le courage de faire moi-même. Ceux qui me mettront à mort sont moins que des chiens ; e destin m'accordera ma revanche, même dans des siècles. Comme pour Jésus.

Ruz ne savait pas que la peine serait exécutée séance tenante.

-Reculez et regagnez votre place.

Ruz recula et trébucha sur une barre saillante placée au sol. Il tomba à ta renverse. Là; l'exécutrice leva son arme de 45° degrés et immédiatement, tira en plein front. C'est la dernière image que vit Ruz : le visage dur, mais sans émotion particulière d'une femme noire le surplombant, lui, le membre de la Race des Seigneurs. Il y eut quelques applaudissements dans la salle, c'est tout. Les proches des victimes du tyran laisser exploser leur joie à la sortie du palais de Justice, en criant Nechtyyr dæna ! (la bête est morte).


Quant à l'exécutrice, c'avait été une résistance qui avait été torturée par la police de Ruz et qui n'eut la vie sauve que grâce à une opération kommando menée par le réseau auquel elle faisait partie ; suite à ses tortures, elle n'aurait plus jamais d'enfants. La balle, après être sortie par l'occiput, troua le sol. Ruz ne fut même pas mort à la verticale : il n'eut même pas cette consolation : pour la comparaison avec Jésus Christ (un juif parlant l'araméen, entre autres), c'était un peu râpé. Il ne mourut pas comme un homme, mais comme un ver. Son corps fut coupé en morceaux ; ceux-ci furent dispersés dans les quelques zoos qui restaient à l'époque, pour nourrir les hyènes qui avaient survécu à la Guerre Civile.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Vilko
Modérateur
Vilko

Messages : 3380
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

Deux environnements... - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Deux environnements...   Deux environnements... - Page 24 EmptyLun 26 Oct 2020 - 23:08

Anoev a écrit:
Il ne mourut pas comme un homme, mais comme un ver.

D'un point de vue, disons, mnarésien traditionaliste, mourir comme un homme, c'est garder jusqu'au bout la maîtrise de soi, ne pas céder à la peur. Selon ce critère, Ruz est mort comme un homme. Comme dirait le colonel Vesim, la haine que ses ennemis lui portaient a détruit son corps, mais pas son esprit. C'est ainsi que tous les peuples guerriers voient la mort.
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 30829
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Deux environnements... - Page 24 Empty
MessageSujet: La Révélation   Deux environnements... - Page 24 EmptyJeu 24 Déc 2020 - 11:42

En fait, le patron d'Eneas était encore plus intrigant qu'on aurait pu le supposer. Après le divorce de son employé, le patron indélicat le poussa à la confidence, et c'est ainsi qu'il sut que celui-ci était, face à des femmes adultes, devant un mur. Il lui donna l'adresse de quelqu'un qui avait ses petites et grandes entrées dans l'Atrium, en lui décrivant tous les détails de ce paradis. Petit à petit, Eneas s'y rendit, à peu près régulièrement (à peu près seulement, car c'est quand même pas donné). Il n'y a pas beaucoup de points d'accès, et ceux-ci sont dans des immeubles. L'un d'eux est à Malbœrged 117, complètement anonyme, puisque s'y trouvent également des bureaux et des appartements, dans un immeuble datant du XIXe siècle sans décoration particulière*. Personne d'autre que le patron et cette relation savait qu'Eneas s'y rendait. C'était donc assez facile de faire des recoupements. Quand il sut, il prépara son plan. La suite, Vilko, tu la connais.



*Parce que des décorations d'immeubles, en France, pays-phare de la croisade antipédophile, c'est pas ce qui manque.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 30829
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Deux environnements... - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Deux environnements...   Deux environnements... - Page 24 EmptyJeu 7 Jan 2021 - 13:36

À peu près un an après qu'elles eurent fait perdre le Malyr à la gauche, les Rube Hykíkade (hyènes rouges, féministes accusées d'entrisme dans le SPS, une des composantes de l'ASA : Anoeven Sosjeson Alkáṅvad, autrement dit : alternance socialiste aneuvienne) font perdre Asknerat, presque seule* municipalité provinciale santoise de gauche. Toutefois, la droite n'en bénéficie pas et c'est le centre qui ramasse les graines. Y a des épisodes agités au sein des deux unions. L'ÙAK ne décolère pas contre le SPS° et les RH. Côté ADF, ça ne va guère mieux : le FdPA accuse de DPS de glisser "trop à gauche", de son côté, le DPS dénonce une porosité entre le FdPA (fræjen-demokràtig Partet Anoeven) et le FP (Fræjden Partet - extrême droite). Bref : l'ADF risquerait bien de voler en éclats, tout comme l'ASA, d'ailleurs.



*L'autre étant Skatrde, entre Hocklenge et Nellede.
°Le SPS, quant à lui, accuse l'ÙAK d'avoir récupéré les anciennes franges extrêmes : les quelques égarés maoïstes, staliniens et trotskystes, orphelins de l'AKL et de l'éphémère KPA, fusion étrange de l'AKA er du KPAml.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 30829
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Deux environnements... - Page 24 Empty
MessageSujet: Comment sont versées...   Deux environnements... - Page 24 EmptyJeu 4 Fév 2021 - 11:34

... les allocations familiales en Aneuf ?

Elles sont versées à partir d'un enfant, jusqu'à trois enfants maximum, sauf dans certains cas, pour des naissances gémellaires.

Mettons des naissances séparées : jusqu'à trois enfants, le couple touche pour trois enfants ; à partir du quatrième, il continue à toucher pour trois enfants.

Sauf si, par exemple, le troisième accouchement donne naissance à des jumeaux (ou plus), là, évidemment, le couple touchera pour quatre enfants.

Mettons deux exemples les Limœn mettent au monde un premier enfant, puis des triplés. La Dibokámil (l'équivalent de la CAF chez nous) versera pour quatre enfants, jusqu'à la majorité (ou l'émancipation) de l'aîné. Les Kerràl ont des triplés en première naissance, ils touchent donc pour trois enfants. S'ils ont un quatrième enfant, soit, ils auront autant d'enfants que les Limœn, mais ne touchent que pour les trois premiers.

Un autre aspect : un adolescent de treize ans n'a pas les mêmes besoins qu'un enfants de trois ans, de six ou de dix ans. Le montant diffère donc. À dix-sept ans, le montant s'élève à une certains somme, à dix-huit, il n'y a plus rien. Reprenons l'exemple des Limœn et des Kerràl.

Kerràl : quand les triplés aînés atteignent leur majorité, le couple ne touche plus que pour le quatrième (pour lequel ils ne touchaient rien auparavant, puisque  c'était le quatrième).

Limœn : quand l'aîné atteint sa majorité, le couple touche pour les trois autres une somme correspondant aux besoins de leur âge à cette période.

Nationalité : Les allocations sont attribuées aux enfants conçus en Aneuf trois mois après l'installation de leurs parents sur le territoire national ou d'un des parents est aneuvien.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...


Dernière édition par Anoev le Mar 27 Avr 2021 - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 30829
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Deux environnements... - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Deux environnements...   Deux environnements... - Page 24 EmptyMer 10 Mar 2021 - 22:29

Vilko a écrit:
“Pourquoi n'y a-t-il pas la traduction en anglais dessous ?” demanda-t-il à Virna.

- Ce n'est ni Hyltendale ni la Côte d'Ethel ici. C'est juste un lieu de passage, et il n'y a pas beaucoup d'étrangers. De plus, les Mnarésiens n'aiment pas voir des inscriptions dans d'autres langues que la leur, ça leur donne l'impression d'être envahis. C'est d'ailleurs pour ça que beaucoup de Mnarésiens ne vont à Hyltendale que pour les gynoïdes de Zodonie ou pour se faire soigner au Madeico. Les langues qu'ils ne comprennent pas leur répugnent. Comme on dit par ici, taruc sa nate ente ol gil, parle la langue de ce pays ou va-t'en.
En Aneuf, on n'en est pas trop loin, mais c'est pas le même genre. Les langues naturelles ne sont affichées (en principe) que dans les zones portuaires et aéroportuaires et un petit peu autour*. Ailleurs en Aneuf sont affichées, en plus de l'aneuvien et éventuellement du thub, que des LAI : Volapük, Espéranto, Uropi, Psolat... Toutefois, on peut trouver des inscriptions en anglais dans des enceintes privées (entreprises, lieux réservés), mais quasiment pas dans des endroits ouverts et libres. Georges Lampraud, qui parlait l'espéranto ne fut pas beaucoup gêné.


*Par exemple, on trouve encore quelques inscriptions en anglais et en allemand sur les lignes S6 et S7 du train de banlieue ST (Sarimatene transfære : banlieue de Sfaaraies), mais sur les autres lignes, ainsi que les métros et les trams, comme langues internationales, y a l'espéranto et le volapük. Pareil dans le Sanflod (banlieue de Nakol) : les trains desservant Kyvalne-Flv ont des inscriptions en espagnol, portugais et anglais, en plus de l'espéranto et de l'uropi, mais sur les autres lignes, c'est aneuvien, espéranto & uropi, point-barre.




Bientôt, un petit laïus sur la façon avec laquelle l'ANB est passé, au début de la deuxième moitié du XXe siècle, en douceur de la fréquence d'alimentation de 16⅔ Hz à 50 Hz, avec exactement la même tension (15 kV). J'en avais d'jà plus ou moins parlé, mais là, j'vais rentrer un peu plus dans les détails. Ce sera dans le fil des moyens de transports, bien entendu.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 30829
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Deux environnements... - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Deux environnements...   Deux environnements... - Page 24 EmptyMar 27 Avr 2021 - 17:45

Les résultats des élections municipales malyroises de dimanche dernier viennent de tomber. C'est un véritable camouflet pour l'ASA, puisque cette formation, qui a d'ailleurs volé en éclats par la suite, a perdu deux bastions que sont Alwerazhe et Sfaaraies, deux places fortes historiques, dont la capitale du Malyr. L'ÙAK a sauvé sa place à Laṅrúke d'extrême justesse. La droite aurait bien voulue être bénéficiaire de ce carnage, notamment le FdPA, cette dernière formation en fut pour ses frais. Seul le RPA (parti républicain) a pu avoir quelques conseillers municipaux supplémentaires et quelques adjoints par-ci par là. Il a conforté son avance à Lenov en obtenant la majorité absolue dès le premier tour. Le principal gagnant de ces élections a été Anoev-Sypa, un des deux partis verts du pays (celui qui, justement, ne fut pas membre de l'ASA). Un certain nombre d'ex-élus du H-P (le parti écologique au sein de l'ASA) voudraient bien rejoindre Anoev-Sypa. Lequel Anoev-Sypa les accueille... avec quelques précautions, quand même.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 30829
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Deux environnements... - Page 24 Empty
MessageSujet: La répartition des rôles dans le cinéma aneuvien...   Deux environnements... - Page 24 EmptyMer 12 Mai 2021 - 12:25

... est nettement plus équitable que dans pas mal d'autres Grandes Places du Cinéma. Avez-vous remarqué que, parmi les acteurs, un certain nombres d'entre eux étaient cantonnés à des rôles de "méchants", alors que si ça se trouve, ils ne devaient ce rôle qu'à leur physionomie ? Ce qui est quand même bien ingrat ! Pour les réalisateurs et les maisons de production d'Aneuf, un acteur (pareil pour les actrices, là, c'est à àktordu, que je pensais) doit pouvoir tout jouer*. Tel actrice pourra aussi bien jouer le rôle d'une prostituée que celui d'une juge d'instruction. Par exemple, on pourra avoir un espion ou un transformiste joué par la même personne (dans deux films différents, ou, pourquoi pas, le même film).






*En France, on eut Jean Gabin, capable aussi bien de jouer un marin, un conducteur de locomotive, un tricheur, un commissaire de police, un chef du Milieu ou un Président du Conseil...

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 6235
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Deux environnements... - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Deux environnements...   Deux environnements... - Page 24 EmptyMer 12 Mai 2021 - 13:46

Disons que quand tu as joué (même à tout petit niveau, petite troupe de théâtre amateur sans prétention), tu as raison l'absolu est de savoir jouer n'importe quel rôle (même celui d'un chien comme Alain Chabat), mais déjà nous ne sommes pas tous égaux pour jouer, certaines personnes seront très douées, d'autres (comme moi) beaucoup moins... ce qui n'empêche pas de s'améliorer, mais après tu te rends vite compte que tu préfères jouer certains types de rôles plutôt que d'autres, aussi.

Certes le système peut te cantonner à certains rôles, mais d'autres fois ce peut être l'actrice ou l'acteur qui n'ose pas sortir de sa zone de confort. Des Belmondo, Depardieu auraient-ils accepté au faîte de leur carrière, des rôles de 2ème ou 3ème rang ou bien de méchants, etc. .
Et d'autres, pourtant très doués (Bruel), préfèrent devenir chanteur.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 30829
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Deux environnements... - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Deux environnements...   Deux environnements... - Page 24 EmptyMer 12 Mai 2021 - 17:52

N'empêche que je trouve regrettable qu'on cantonnât d'excellents acteurs comme André Pousse, Jean-Pierre Kalfon ou Jean-Pierre Bisson à des rôles, disons, un peu "limite".

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 30829
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Deux environnements... - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Deux environnements...   Deux environnements... - Page 24 EmptyLun 28 Juin 2021 - 20:08

Élections de district au Roenyls. L'ÙAK perd le district d'Alvarne (dans le Surroenyls) de justesse. Ça se présente mal pour les municipales de l'année prochaine. Pourtant, contrairement à ce qui se passe en France, le taux d'abstentions est plutôt faible : de l'ordre des 6 à 8 %, selon les bureaux. Toutefois, depuis plusieurs années, y a une lente érosion de l'ÙAK. En général, c'est Anoev Sypa (écologistes indépendants) qui fait la cueillette, mais là, non. Par ailleurs, le marasme féministe n'a pas touché le Roenyls comme ça s'est passé au Malyr, et l'audience du SPS est faible. Le RPA (droite non affiliée à l'ADF) fait une remontée et espère bien remporter la province aux prochaine législatives. Le DPS (centre°) espère aussi.





*Avant, y avait l'AKP (Anoeven Konserteson Partet : pas confondre ! l'Aneuf n'est pas la Turquie), lequel ramassa au passage et pour contenir son érosion, le KPA (parti éphémère, formé de l'AKA (post-stalinienne) et du KPAml (maoïstes), réduits à la portion congrue) et l'AKL (trotskyste)), c'est dire si la sauce avait du mal à prendre. Là d'ssus, les personnes charismatiques commençaient à prendre de l'âge, et la relève se faisait peu abondante, d'autant plus que pas mal de jeunes se tournaient ders l'ASA. Las ! l'ASA fut noyautée là où son audience était la plus forte (au Malyr) par des féministes radicales. Du coup, un certain nombre de jeunes gens rejoignirent l'ÙAK, mais pas tous : les autres se tournèrent vers le centre-gauche (Làporeson partet).
°On ne confondra pas là non plus. Même si un temps le parti démocratique du centre a fait partie de l'union libérale, puis du forum démocratique aneuvien, ce n'est pas pourtant une poignée de cireurs de pompes de la droite (FdPA). Il porte bien le nom de centre, et il lui est, par exemple arrivé de voter avec la gauche que les tendance du FdPA (parti libéral-démocrate) prenait des virages trop à droite. Actuellement, l'ADF (Anoeven Demokrat Forum) est en train d'éclater en morceaux, tout comme à gauche l'ASA). Les prochaines élections, dans quelque provinces qu'elles aient lieu pourraient ressembler à des tempêtes en haute mer !

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Deux environnements... - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Deux environnements...   Deux environnements... - Page 24 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux environnements...
Revenir en haut 
Page 24 sur 24Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Diégèses :: Sur Terre-
Sauter vers: