L'Atelier
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-48%
Le deal à ne pas rater :
Robot pâtissier Continental Edison – 8 L – 1200W
77.79 € 149.99 €
Voir le deal

 

 KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa

Aller en bas 
+3
Olivier Simon
PatrikGC
Velonzio Noeudefée
7 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34790
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa   KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 EmptyMer 17 Nov 2021 - 13:23

J'aurais écrit "La lettre maudite Razz ", un peu comme les Maudits Français, comme on dit sur les rives du Saint-Laurent... Tabarnakle...

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Doj-pater

Doj-pater


Messages : 3732
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa   KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 EmptyMer 17 Nov 2021 - 15:51

PatrikGC a écrit:
On appelle ça du second degré, voire même du troisième KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 Icon_lol
Je sais fort bien que ʒ est la couleur locale de l'uropi, sa petite cerise sur le gâteau.

Oh, j'avais bien saisi l'ironie: c'est pour ça que moi aussi, j'ai un peu forcé la dose avec les sorcières Wink

Citation :
Pour le pluriel, ou bien on passe par le très classique -s, ou bien on ne le marque pas sur le mot, mais avec un adjectif ou un déterminant.

Le  -e du pluriel est beaucoup + fréquent et + international que le -s, mais en Uropi on a les 2: pas de jaloux !

Citation :
La plupart des langues germaniques utilisent un -t ou un -d pour les participes, et ça se prononce sans trop de pb. Un participe en -n devant un mot en n-, ça se prononce mieux qu'un -t t- ? Ex : un opren netia

oui mais les langues germaniques trichent: ils rajoutent un e quand le pp est employé comme adjectif: al eine geöffnete Tür, NL een geopende deur
Oui je crois que n-n se prononce + facilement que t-t parce que ce ne sont pas des plosives… enfin facilement n'est pas le mot: c'est moins rude à l'oreille.

Anoev a écrit:
C'est un avis personnel, mais je ne comprends pas trop l'infinitif en -O des verbes uropi. Sauf erreur de ma part, on ne le trouve nulle part dans les langues indo-européennes.

Au départ, j'ai bien aimé la réduction des finales infinitives, aussi bien dans les langues scandinaves: sué: -a, da, nor -e, que dans les langues romanes: roumain, corse: -a, -e, -i
Manque de bol, a, e, i étaient déjà pris.
Je me suis donc rabattu sur le -o latin, et le grec (1e personne du présent, mais qui sert à désigner le verbe)
Et puis j'ai découvert qu'il y avait bien une langue i-e qui avait des infinitifs en -o: c'est le gallois: chwilio, egluro, gwisgo, dringo, coginio, stopio, bwydo… = ceko, usklaro, (sia) vesto, klimo, koko, stopo, nuro… (chercher, expliquer, (se) vêtir, grimper, cuisiner, arrêter, nourrir
Revenir en haut Aller en bas
http://uropi.canalblog.com/ En ligne
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34790
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa   KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 EmptyMer 17 Nov 2021 - 16:23

Doj-pater a écrit:
Et puis j'ai découvert qu'il y avait bien une langue i-e qui avait des infinitifs en -o: c'est le gallois: chwilio, egluro, gwisgo, dringo, coginio, stopio, bwydo… = ceko, usklaro, (sia) vesto, klimo, koko, stopo, nuro… (chercher, expliquer, (se) vêtir, grimper, cuisiner, arrêter, nourrir
Sauvé donc ! L'infinitif uropi vient du gallois ! Pour te dire franchement, j'aime mieux ça !


C'est quoi, klimo ? "grimper" ?

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
PatrikGC

PatrikGC


Messages : 5814
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa   KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 EmptyMer 17 Nov 2021 - 17:01

Doj-pater a écrit:
oui mais les langues germaniques trichent: ils rajoutent un e quand le pp est employé comme adjectif: al eine geöffnete Tür, NL een geopende deur
Oui je crois que n-n se prononce + facilement que t-t parce que ce ne sont pas des plosives… enfin facilement n'est pas le mot: c'est moins rude à l'oreille.

Pas toutes, pas toutes...
 - a closed door (anglais)
 - en lukket dør (danois et norvégien BM)
 - en stängd dörr (suédois)

Doj-pater a écrit:
Et puis j'ai découvert qu'il y avait bien une langue i-e qui avait des infinitifs en -o: c'est le gallois: chwilio, egluro, gwisgo, dringo, coginio, stopio, bwydo… = ceko, usklaro, (sia) vesto, klimo, koko, stopo, nuro… (chercher, expliquer, (se) vêtir, grimper, cuisiner, arrêter, nourrir

Je vais m'inventer une langue bien vicieuse, je vais décréter diverses finales bien tordues, et ce n'est pas le diable si je ne déniche pas une langue au fin fond de la Sibérie ou en Papouasie qui me valider la chose  Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://patrikcarpentier.free.fr
Olivier Simon
Modérateur
Olivier Simon


Messages : 5371
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa   KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 EmptyMer 17 Nov 2021 - 17:19

Doj-pater a écrit:


Anoev a écrit:
C'est un avis personnel, mais je ne comprends pas trop l'infinitif en -O des verbes uropi. Sauf erreur de ma part, on ne le trouve nulle part dans les langues indo-européennes.

Au départ, j'ai bien aimé la réduction des finales infinitives, aussi bien dans les langues scandinaves: sué: -a, da, nor -e, que dans les langues romanes: roumain, corse: -a, -e, -i
Manque de bol, a, e, i étaient déjà pris.
Je me suis donc rabattu sur le -o latin, et le grec (1e personne du présent, mais qui sert à désigner le verbe)
Et puis j'ai découvert qu'il y avait bien une langue i-e qui avait des infinitifs en -o: c'est le gallois: chwilio, egluro, gwisgo, dringo, coginio, stopio, bwydo… = ceko, usklaro, (sia) vesto, klimo, koko, stopo, nuro… (chercher, expliquer, (se) vêtir, grimper, cuisiner, arrêter, nourrir

Permettez-moi de vous décevoir; à ma connaissance aucune langue celtique (et donc le gallois) n'a d'infinitif; ils ont un nom verbal, ce qui est syntactiquement très différent et hérité de l'indo-européen; et pour autant que je sache, les formes verbales uropi en -o sont bien employées comme des infinitifs et non comme des noms verbaux...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Grammaire_galloise#Syst%C3%A8me_verbal
Revenir en haut Aller en bas
http://sambahsa.pbwiki.com/ En ligne
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34790
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa   KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 EmptyMer 17 Nov 2021 - 17:44

Merci d'm'avoir avisé. Donc moi aussi, j'suis tombé dans l'panneau : certes des langues traitent leurs infinitifs comme des noms verbaux, mais ce n'est pas parce qu'une langue a un nom verbal qu'elle a un infinitif. Donc la porte galloise est fermée pour l'infinitif uropi : patatrah ! Faudra trouver aut'chose pour expliquer le -O de liamo (entre autre).

Tu nous dis, Dopa, que -ar est peu utilisé pour l'infinitif, certes, mais -O l'est encore moins, à ce que j'constate. En -ar, tu as quand même le castillan, le catalan, le galicien, le portugais et l'ido. Ça s'étale certes pas sur toute l'Europe, mais c'est d'jà international, d'autant plus que, pas loin, tu as "-er" français, -are italien, et j'en passe.

Si tu trouves un autre infinitif indo-européen en -O, j'suis preneur. Pour l'instant, à ma (maigre) connaissance, y a rien.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.

Olivier Simon aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Doj-pater

Doj-pater


Messages : 3732
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa   KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 EmptyMer 17 Nov 2021 - 19:40

Patrick GC a écrit:
je vais décréter diverses finales bien tordues, et ce n'est pas le diable si je ne déniche pas une langue au fin fond de la Sibérie ou en Papouasie qui me valider la chose

Les Gallois vont être ravis de se retrouver au fin fond de la Sibérie ou de la Papouasie !
Pourvu qu'ils ne l'apprennent pas, sinon ils vont nous flanquer une de ces dérouillées au rugby !
Il s'agit quand même d'une langue indo-européenne et en tant que telle elle a voix au chapitre au même titre que le kurde, l'albanais, le moldave ou le kachoube…

O.Simon a écrit:
Permettez-moi de vous décevoir; à ma connaissance aucune langue celtique (et donc le gallois) n'a d'infinitif; i

Ah non ? Et le breton ???

tenn (tirer), kleuziañ (creuser), gwalc'h (laver), lakaat (mettre), sellout (voir), kousket (dormir), harzhal (aboyer), lezel (laisser), dougen (porter), c'hoarzhin (rire), laerezh (dérober), embreger (manier), redek (courir)
Comme en français, l'infinitif est parfois employé comme un substantif : (debriñ, evañ) an debriñ hag an evañ (le manger et le boire)

Quant au gallois, la distinction entre nom verbal et ce que nous appelons, nous infinitif n'est pas toujours très claire

KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 440px-13

Là où en gallois on a dim nofio, en Uropi on a Ne snivo; de même dim ysmygu > Ne fumo
On ne va pas trop chipoter.
Les explications données plus haut restent valables: le -o latin, le grec et le nom verbal gallois.

L'Uropi n'a jamais eu la prétention d'être une langue parfaite. (on ne peut pas gagner à tous les coups)

Le -ar* est sûrement plus international, mais les désinences infinitives slaves: ati, at', ać, at… le sont encore plus.
Après l'interlingua, la LFN… et consorts, je ne vois pas trop l'intérêt de refaire un Nième romanoclone.
Entre les désinences romanes, slaves et germaniques auxquelles on peut rajouter le persan -dan et le hindi -na, je ne voulais surtout pas trancher. (ou l'arménien -el: mernel = mourir que l'on retrouve dans le breton mervel)
*en outre, -ar est un suffixe nominal en Uropi: qui porte ou qui contient: acar = cendrier, sukrar = sucrier, kirelar = chandelier, pirar = poirier, aplar = pommier… etc.
Revenir en haut Aller en bas
http://uropi.canalblog.com/ En ligne
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34790
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa   KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 EmptyMer 17 Nov 2021 - 20:05

Doj-pater a écrit:
En outre, -ar est un suffixe nominal en Uropi: qui porte ou qui contient: acar = cendrier, sukrar = sucrier, kirelar = chandelier, pirar = poirier, aplar = pommier… etc.
Devant cet argument, je m'incline.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
PatrikGC

PatrikGC


Messages : 5814
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa   KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 EmptyMer 17 Nov 2021 - 20:14

Anoev a écrit:
Doj-pater a écrit:
En outre, -ar est un suffixe nominal en Uropi: qui porte ou qui contient: acar = cendrier, sukrar = sucrier, kirelar = chandelier, pirar = poirier, aplar = pommier… etc.
Devant cet argument, je m'incline.

Un suffixe nominal, ça se change Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://patrikcarpentier.free.fr
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34790
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa   KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 EmptyMer 17 Nov 2021 - 20:34

PatrikGC a écrit:
Un suffixe nominal, ça se change Wink
Quand la langue a une centaine de mots dans son lexique, c'est encore possible ; à partir d'un certain nombre, c'est comme si on devait déplacer un immeuble de 50 étages... sans le démonter. Ça relève de la gageüre. En plus de ça, le suffixe en -ar doit sûrement avoir un motif impérieux, international, au point que l'espéranto ait presque le même (-aro). C'est plus facile de changer un radical peu utilisé qu'un affixe, surtout si celui-ci sert pour une kyrielle de radicaux.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.


Dernière édition par Anoev le Mer 17 Nov 2021 - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Olivier Simon
Modérateur
Olivier Simon


Messages : 5371
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa   KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 EmptyMer 17 Nov 2021 - 20:36

Selon les sources que j'ai pu consulter, celles-ci parlent des fois d'infinitif breton, d'autres de nom verbal breton... Et aucune indication sur la syntaxe qui, elle, permettrait de faire la différence.

Sur la photo que vous montrez, tirée de Wikipedia, notez qu'il n'y a aucun infinitif ni en gallois ni en anglais; en cette dernière langue que vous connaissez bien, on voit ici un "gerund", qui est de facto un nom verbal dans certains de ces usages. Ils disent bien "no swimming", comme on dit "no milk", "no food", etc... avec les substantifs alors que c'est "not" qui fonctionne avec les verbes. Vous avez peut-être déjà eu "not to swim" dans vos copies...

En Sambahsa, avec la négation prohibitive et l'infinitif : "mae snahe". En revanche, "pas de/aucune natation" ou "aucun nager" serait "neid snahsa".

Revenir en haut Aller en bas
http://sambahsa.pbwiki.com/ En ligne
odd

odd


Messages : 1068
Date d'inscription : 06/04/2019

KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa   KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 EmptyMer 17 Nov 2021 - 20:45

souvent les grammaires sont prisonnières d'usages qui d'un même phénomène font des descriptions différentes...
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34790
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa   KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 EmptyMer 17 Nov 2021 - 20:48

On n'a pas le droit de nager, mais on peut faire trempette dans l'eau, à supposer qu'on ait pied. Y a quand même une différence*; cf. là-bas.

*... chez moi, entre or nep sjàdest et or dem nep badhet.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
odd

odd


Messages : 1068
Date d'inscription : 06/04/2019

KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa   KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 EmptyMer 17 Nov 2021 - 21:04

ne demande pas aux gens d'armes de faire trop de distinction dans l'application de la loi...
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7606
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa   KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 EmptyMer 17 Nov 2021 - 21:57

C'est bien loin de mon essai auquel j'aimerais bien que l'on revienne un tantinet à mon ou mes essais et non aux candidat(es) inspiratrices.

La démonstration de Doj Pater est belle, mais théorique.
Le génitif en -u féminin est inutile en uropi, dans des scientifiques discutent. que savons nous si scientifique est féminin ou masculin et cela fonctionnerait avec pas mal d'autres mots, distinguer le féminin au cas général oui, au génitif non.

Mais la plus grosse réfutation : si bien sûr, on peut changer !
- le singwila, le monurpilf, cet essai là le font, et ça fonctionne (et l'uropi reste proche).
(Et il y a plein de raison à cela, dans les langues naturelles, tout ne relève pas de la plus grande logique binaire, une règle très fortement employé, c'est très différent d'une règle très faiblement employée et ne concernant que quelques mots, de même les langues répète ne dédaigne pas passer par d'autres structures pour ôter un doute, éviter une trop grande ressemblance.)
Spoiler:

Alors bien sûr -n n- n'est pas mieux que -t- t-, certes les anglo-saxons ajoutent des -e, l'uropi aussi dans d'autres cas (ste, fle, etc.)
De même avec les adverbes les suites -m n- ou -m m- ne seraient pas plus géniales que ne le sont ces -t t- ou -n n-.
Néanmoins c'est un faux procès car avec la trame de racine CVC de l'uropi + le -i- articulatoire des noms composés , l'uropi reste très facile à prononcer.
Maintenant DoPa pourquoi ne pas nous dire je vous sers toujours ce même argumentaire, qui ne vous convaincs pas, mais je n'en ai pas trouvé d'autre.
Tu as le suivant le -n permet de faire le participe.
Alors bien sûr on peut regretter qu'à la sauce esperanto il n'y ait pas :
- participe présent en -on
- participe passé en -in
- participe futur en ve + -on
- gérondif en se+ -an
et tous utilisables au passif avec vid.

Ceci étant, si le participe passé était en é /e/ et non en è, ai, ei. La déformation o -> a de l'infinitif et présent au participe présent et   celle en i -> e entre le passé (mais aussi vid) et le participe passé emprunte une direction similaire dans le trapèze vocalique : vers le bas (bien que l'orientation exacte diffère quelque peu) ou encore expliquer que la voyelle a tendance à aller vers le a, donc o-a et i->e

Spoiler:

De biblis se pon de table.
Les livres sont sur la table.

C'est dingue comme je trouve ça transparent ! (Bon faut bien être content de soi, non ?)

général sg : bibli ; général pluriel : biblis
génitif sg. : biblis; génitif pluriel : biblisi

Génitif et pluriel se forment de la même manière, mais sur un mot en -i (ce qui est perturbant), on double si besoin pour le génitif pluriel et le voir. Bien sûr dans ce cas, le cas général pluriel et le génitif singulier se confondent, mais ont peu supposer qu'un contexte le propos est clair et que l'on sait de quoi il s'agit.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
PatrikGC

PatrikGC


Messages : 5814
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa   KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 EmptyMer 17 Nov 2021 - 22:38

Velonzio Noeudefée a écrit:
De biblis se pon de table.
Les livres sont sur la table.

C'est dingue comme je trouve ça transparent ! (Bon faut bien être content de soi, non ?)

général sg : bibli ; général pluriel : biblis
génitif sg. : biblis; génitif pluriel : biblisi

Génitif et pluriel se forment de la même manière, mais sur un mot en -i (ce qui est perturbant), on double si besoin pour le génitif pluriel et le voir. Bien sûr dans ce cas, le cas général pluriel et le génitif singulier se confondent, mais ont peu supposer qu'un contexte le propos est clair et que l'on sait de quoi il s'agit.
[mode mumuse]
Malheureux !!! Quelle phrase nous as-tu-pondu là ! Bœurk bœurk bœurk !
Que j'explicationne (car je suis pédagogogue dans l'âme) le pourquoi du comment du parce que, afin de te remettre dans le droit chemin de la Vérité Vraie, pauvre âme z-égarée !

Déjà le mot "bibli", quelle z-horreur ! "Bible" (biblé), je veux bien, mais la finale en -i n'est-elle pas dévolue aux adjectifs et au génitif (c'est une finale sacrée adjectivale, on ne touche pas au -i final) ? Ouste, dehors !

"De", rien à redire, c'est bô, c'est t-élégant. "Ze" aurait peut-être été mieux, mais je ne vais pas chicaner, car à côté de "bibli", c'est du pur miel. Comme je suis bon et généreux, je te laisse to "de". 

"Se" ? C'est, c'est trop... trop... trop pas bien ! "Esta(r)", oui, ça c'est mieux, mais "se" tout seul, c'est pas bien... "Egzista(r)", c'est encore plus mieux ! Adopté !

"Pon", mais quelle est cette horrrreur ? "Pon" ? Mais quelle idée ! "Op", je veux bien, mais "pon" ? Pourquoi pas "pimpon" ? Pompaine et pompon ? 

Par contre, je salue "table" qui est bien construit, bravo. Tu termines la phrase sur une note positive. Maintenant, Velonzio, fais acte de contrition et repens-toi de ton funeste et fugace égarement. Il te sera bcp pardonné car tu as tant fait pour le conlanguisme. 

Réécrivons : De bibles egzistar op de table. Là, c'est le nirvana ! C'est lipide de chez limpide !  Laughing
[/mode mumuse]

Velonzio Noeudefée aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
http://patrikcarpentier.free.fr
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34790
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa   KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 EmptyMer 17 Nov 2021 - 22:54

Ben tu vois, j'avais, pour la même phrase :

Àr knege • en àt mesev.


Mais bon...

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.

Velonzio Noeudefée aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7606
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa   KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 EmptyJeu 18 Nov 2021 - 0:53

Anoev a écrit:
Ben tu vois, j'avais, pour la même phrase :

Àr knege • en àt mesev.


Mais bon...

C'est juste un peu moins limpide Razz

Mais comme Patrick l'a dit, le soluce c'est Razz Laughing Ze bibles esta op ze table.

Perso je préfère bibli, inspirée de la racine grecque et présent dans bibliothèque et qu'un nom finisse en i, ça ne me pose pas de problème, chez moi les adjectifs me semble t-il ne sont plus en -i, lol

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier Simon
Modérateur
Olivier Simon


Messages : 5371
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa   KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 EmptyJeu 18 Nov 2021 - 8:01

Ia buks sont ep id table...tout simplement
Revenir en haut Aller en bas
http://sambahsa.pbwiki.com/ En ligne
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34790
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa   KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 EmptyJeu 18 Nov 2021 - 8:44

Velonzio Noeudefée a écrit:
C'est juste un peu moins limpide Razz
Ben tu vois, pour une fois que, sur une phrase proposée, j'avais (presque) que des éléments à-postériori, je joue de malchance. Là n'dans, j'avais

kneg, de книга (russe) pour "livre"
en, de encima de (cst.) ou on (ang.) pour "sur"
mes, de mesa (cst.) pour "table".

L'article àt (lea) et le point (pour "est") pouvait un peu faire hésiter... et encore.


Certes, biblis, se et table se comprennent assez bien, de aussi (pour qui connait bien le néerlandais), mais pon, à mon avis du moins, on ne le trouve que par déduction. Moi, pon, au début, je croyais que c'était "posé".


Ah... un dernier détail : je préfère de à ze. Question d'appréciation, 'c'pas...

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7606
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa   KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 EmptyJeu 18 Nov 2021 - 11:04

Anoev a écrit:

Certes, biblis, se et table se comprennent assez bien, de aussi (pour qui connait bien le néerlandais), mais pon, à mon avis du moins, on ne le trouve que par déduction. Moi, pon, au début, je croyais que c'était "posé".

Oui, pon de ponere, ça ressemble à up et posé, or les livres sont posés la table, qu'est ce qui empêche d'intuiter qu'ils sont dessus/sur la table ?
Pour moi, ça paraissait du coup évident.

J'ai retrouvé l'inter de luuro que je cherchais sur le fil Sambahsa, uropi ou kotava

luuro a écrit:
En sambahsa: “Ye cid gon,” iey el Cat, skriteihnd sien dexter pod, “baytelt un hatar; ye tod gon,” kwehrnd id samo med sien levter pod, “baytelt un Mart kes. Gwahte vide quoterlibt, bo sont foll.”
“Bet ne perikwehlskwo folls,” observit Alice.
“Yu khacte alege adversus to,” iey el Cat, “ielganghen est foll her. Som foll. Ste foll.”
“Quosmed woid yu som foll?” iey Alice.
“Yu sollte ses,” iey el Cat, “aun to yu ne habiete gwohmen hetro.”

En lingwa de planeta :“Pa toy taraf,” Kota shwo al mavi desne pata, “Shapnik jivi. E pa toy taraf,” al mavi otre pata, “Marto-Tuza. Yu mog visiti den kwel yu yao: li ambi es pagale.”
“Bat me bu yao komuniki kun pagale jenta,” Alisa remarki.
“Oo, yu sim bu mog eviti se,” Kota shwo. “Nu oli es pagale hir. Me es pagale. Yu es pagale.”
“Komo yu jan ke me es pagale?” Alisa kwesti.
“Yu sertem es,” Kota shwo, “otrekas yu bu wud lai ahir.”

En espéranto: “Tiudirekte,” la Kato diris, gestante per sia dekstra piedo, “loĝas Ĉapelisto: kaj tiudirekte,” gestante per la alia piedo, “loĝas Marta Leporo. Vizitu kiun vi volas: ambaŭ frenezas.”
“Sed mi ne volas iri inter frenezulojn,” Alico komentis.
“Ho, estas neeviteble,” diris la Kato: “ni ĉiuj frenezas ĉi tie. Mi frenezas. Vi frenezas.”
“Kiel vi scias ke mi estas freneza?” diris Alico.
“Vi devas esti,” diris la Kato, “se ne, vi ne venus ĉi tien.”

En lingua franca nova: “A acel dirije,” la Gato dise, brandante se pedeta destra, “un Xapor abita: e a acel dirije,” brandante la otra pedeta, “un Lepre de Marto. Visita la un o la otra, como tu desira: ambos es fol.”
“Ma me no vole pasa entre persones fol,” Alisia comenta.
“O! tu no pote evita lo,” la Gato dise: “asi, tota de nos es fol. Me es fol. Tu es fol.”
“Como tu sabe ce me es fol?” Alisia dise.
“Sin duta tu es,” la Gato dise, “car si no, tu no ta veni asi.”

En uropi: “In di doregad,” dezì de Kat muvan hi desti pat, “dom u Kapor; id in da doregad;” he muvì hi lifi pat, “dom u Marsi Haz. Tu moz vizito eni od la; obe se mati.”
“Ba i vol ne ito be mati liente,” rumarkì Alisa.
“Oh, je s’anmozli apìto da,” dezì de Kat: “zi nu se tale mati. I se mati. Tu se mati.”
“Kim zav vu te i se mati?” pragì Alisa.
“Tu doʒ so,” dezì de Kat, “altem tu avev ne venen zi.”

A l'époque de ma SESI, j'avais proposé :
Velonzio Noeudefee a écrit:
"Je me suis amusé à plusieurs choses.
D'abord découper-coller les bouts que je comprenais le mieux, car ce n'est qu'en lisant et comparant les différents début que j'ai fini par comprendre. Cela donne réorthographié à ma manière :
Tiu direkte, dise el Kat brandante/gestante sien dexter pod/sia dekstra piedo/se (pedeta) destra (pat/pata), "

Si je veux l'internationaliser un peu plus, exit brandante et gestante pour un muvan+t, et simplification de sien/sia en direction de se mais en gardant le si, ce qui donne :

Tiu direkte, dise el Kat muvant sie dexter pod,

Sans y parvenir.

En le faisant rapidement, en attendant de valider aussi bien certains mots que tout dans cet emploi, notamment avec les corrélatifs, j'aurais à peu près ça :

"Toit rek," diskvo de Kat, movan es dest ped,

avec le i dans toit faisant /j/, pas de /wa/ français

***

PS : après les 13 tableaux uropi et un début de sambahsa (grammaire et méthode d'apprentissage), je pourrais aussi comparer tout cela à l'europeisk, pardon l'olepisk de Nemsz(F).
Enfin une fois les corrélatifs esperanto finis.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.


Dernière édition par Velonzio Noeudefée le Jeu 18 Nov 2021 - 12:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34790
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa   KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 EmptyJeu 18 Nov 2021 - 11:59

Je reconnais que ton raisonnement se tient. J'voulais simplement dire que, d'instinct, c'est pas à ça que j'avais pensé dès que j'ai lu la phrase.


Du reste, poner (cst.) je ne connais plutôt pas trop mal, même si, de mon côté, j'avais opté pour

encima pour "sur"
poad (du pied grec) pour "poser" (qui, je reconnais, est un peu moins limpide, mais qui peut se comprendre, car on pose une table, une chaise, un lit, un bambin... sur ses pieds).

Pourquoi on choisit, pour sa langue, une racine plutôt qu'une autre ?

Srad ep dær:

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7606
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa   KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 EmptyJeu 18 Nov 2021 - 12:30

Pourquoi lorsque je compare :

De biblis se pon de table. (mon produit)
Ia buks sont ep de table. (sambahsa)
De bibe se su de tab. (uropi), mais op existe en uropi

J'ai envie de mélanger et d'obtenir :
I buks (/de biblis) son op de table.

Saleté de virus idéolinguistique Razz

***

Bon en même temps en anglais : The books are on the table.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Doj-pater

Doj-pater


Messages : 3732
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa   KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 EmptyJeu 18 Nov 2021 - 14:52

O.Simon a écrit:
Selon les sources que j'ai pu consulter, celles-ci parlent des fois d'infinitif breton, d'autres de nom verbal breton... Et aucune indication sur la syntaxe qui, elle, permettrait de faire la différence.

 Je n'ai pas le temps maintenant de potasser mes livres de breton, mais si je me souviens bien je n'ai pas été frappé par une différence de syntaxe entre l'infinitif fr. et breton: la seule particularité, c'est qu'il s'emploie dans la forme progressive: o kousked = se sopan (est en train de dormir)…
Mais bon, on peut discuter des mérites respectifs du gérondif anglais, du nom verbal gallois et de l'infinitif français… mais peut être sur un autre fil.

Velonzio a écrit:
C'est bien loin de mon essai auquel j'aimerais bien que l'on revienne un tantinet à mon ou mes essais et non aux candidat(es) inspiratrices.

J'allais le dire.

Citation :
Maintenant DoPa pourquoi ne pas nous dire je vous sers toujours ce même argumentaire, qui ne vous convaincs pas, mais je n'en ai pas trouvé d'autre.

Peut être parce que moi, je suis convaincu… croyez bien que je déplore que vous ne le soyez pas, vous, mais je n'ai pas trouvé de meilleurs arguments.

Patrik GC a écrit:
"De", rien à redire, c'est bô, c'est t-élégant. "Ze" aurait peut-être été mieux, mais je ne vais pas chicaner, car à côté de "bibli", c'est du pur miel. Comme je suis bon et généreux, je te laisse to "de".

Le "ze" serait le summum de l'horreur: on dirait des français qui apprennent à baragouiner l'anglais: "ze dorre" "ze ouinnedeau"

Citation :
"Pon", mais quelle est cette horrrreur ? "Pon" ? Mais quelle idée ! "Op", je veux bien, mais "pon" ? Pourquoi pas "pimpon" ? Pompaine et pompon ?

Les Slaves ont bien po, de sens voisin et les Scandinaves = sur… alors pourquoi pas "pon" ?
Tous les goûts sont dans la nature

Ce qui me gène ce sont tous ces jugements à l'emporte-pièce qui ne s'appuient sur rien de concret: ça c'est beau, ça c'est pas beau…
C'est purement subjectif, et là, il n'y a plus de discussion possible.

egzistar pour est (qui a tendance à se réduire, jusqu'à disparaître) estas > est > je > è > russe = 0… il faut le faire: tu n'aurais pas un peu plus long: egzistasionar par exemple ?

Anoev a écrit:
Àr knege • en àt mesev.
 
Pour moi, c'est plutôt transparent, sauf peut être les articles àr, àt

Vélonzio a écrit:
De bibe se su de tab. (uropi), mais op existe en uropi

Ce qui me gène aussi, c'est la confusion de op et su
Op indique un mouvement vers le haut, alors que su, c'est plutôt vers le bas quand on pose qqch sur
C'est le sens indo-européen qu'on retrouve en hindi: ūpar / nīche (up / down) = Uropi op / niz

Velonzio Noeudefée aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
http://uropi.canalblog.com/ En ligne
PatrikGC

PatrikGC


Messages : 5814
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa   KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 EmptyJeu 18 Nov 2021 - 15:23

Doj-pater a écrit:
Patrik GC a écrit:
"De", rien à redire, c'est bô, c'est t-élégant. "Ze" aurait peut-être été mieux, mais je ne vais pas chicaner, car à côté de "bibli", c'est du pur miel. Comme je suis bon et généreux, je te laisse to "de".

Le "ze" serait le summum de l'horreur: on dirait des français qui apprennent à baragouiner l'anglais: "ze dorre" "ze ouinnedeau"

Citation :
"Pon", mais quelle est cette horrrreur ? "Pon" ? Mais quelle idée ! "Op", je veux bien, mais "pon" ? Pourquoi pas "pimpon" ? Pompaine et pompon ?

Les Slaves ont bien po, de sens voisin et les Scandinaves = sur… alors pourquoi pas "pon" ?
Tous les goûts sont dans la nature

Ce qui me gène ce sont tous ces jugements à l'emporte-pièce qui ne s'appuient sur rien de concret: ça c'est beau, ça c'est pas beau…
C'est purement subjectif, et là, il n'y a plus de discussion possible.

egzistar pour est (qui a tendance à se réduire, jusqu'à disparaître) estas > est > je > è > russe = 0… il faut le faire: tu n'aurais pas un peu plus long: egzistasionar par exemple ?

Je rappelle à tout hasard que c'est une plaisanterie, il me semble que c'est assez flagrant et que ça ne reflète pas mon réel point de vue. Voilà, mise au point faite (on ne sait jamais).

Velonzio Noeudefée aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
http://patrikcarpentier.free.fr
Contenu sponsorisé





KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa   KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
KISSI, une idéolangue façon monurpilf mais sur base esperanto, mâtinée uropi et inspirée sambahsa
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les nombres négatifs (et les autres)
» Sambahsa, Uropi ou Kotava?
» tout le monde utilise l'écriture latine (mais pas de la même façon...)
» Le Suok (ex-Lanko), idéolangue à base verbale
» Uropi / espéranto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Langues auxiliaires-
Sauter vers: