L'Atelier
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -62%
ABEIL – Lot de 2 Oreillers à ...
Voir le deal
14.54 €

 

 Le thialim

Aller en bas 
5 participants
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7599
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le thialim Empty
MessageSujet: Le thialim   Le thialim EmptyVen 1 Oct 2021 - 13:58

Bonjour, je vais vous présenter ma dernière-née : le thialim /θjä.lim/. Le nom vient de vithia limba : notre langue

J’en ai déjà un peu parlé sur le fil Idées diverses_VL.

C’est en repensant à mes lexiques et notamment celui du vélangz, que je suis allé le voir, que j’ai commencé à y reprendre des éléments. J’ai cumulé avec ma langue qui lui avait succédé le mihia.
J’en ai tiré 500 à 600 racines, y compris emprunt, mais j’en ai rajouté.
Là, en ce moment, je traite mes entrées lexicales à propos des dérivés, ceux possibles, ceux pas possibles, et du coup, je mets en place ma trame de dérivation lexicale.

C’est pas tout ça mais il me fallait une maquette de grammaire simple, pour y faire rentrer tout ça.
Comme aussi déjà dit sur le fil cité, à force de tester, générer de nouvelles idéolangues j’ai un peu l’habitude, notamment de recycler, ici de manière assez simple.

I Phonologie

Voyelles : /ä/ /ɛ/ /e/ /i/ /y/ /ə/* /u/ /o/ /ɔ/
* A la place du /ə/, on pourrait avoir le /œ/ et introduire le /ø/, mais pour l’instant je ne l’emploie pas.

Glides : /j/, /w/

Nasales : /m/, /n/*
Occlusives : /p/, /b/, /t/, /d/, /k/, /g/
Fricatives : /f/, /v/, /θ/, /ð/, /s/, /z/, /ʃ/, /ʒ/, /x/, /ɣ/
Autres : /l/, /r/**

*Le /n/ avant /k/ et /g/ peut être prononcé de manière allophonique en [ŋ]
**Le /r/ peut aussi être prononcé [ɾ]

II Ecriture

Elle n’est pas encore pleinement fixée.
Les glides sont surtout écrit avec i et u, sinon j et w quand pas possible ou que cela convient mieux aussi bien pour la prononciation, que pour l’esthétique.
Pour les distinctions /e/ et /ɛ/, ainsi que /o/ et /ɔ/, l’ouverture ou la fermeture des syllabes jouera comme en français, sauf accent qui force l’un ou l’autre grave pour les mi-fermées et aigu pour les mi-ouvertes.
Si système à 10 voyelles avec /ø/, la notation deviendrait plus complexe.
J’ai deux hésitations :
- Le /k/ en k ou bien utilisation partielle du c à la vélangz qui me plait, mais du coup je n’aurais plus que le ç pour écrire le /ʃ/
- Soit noter /θ/, /ð/ assez rares avec th et dh soit n’employer que f,v,s,z,c,y ; mais en changer la valeur selon 2 séries de 6 de /f/ à /z/ et de /s/ à /ɣ/

Mis à part cela le reste est assez standard.
Pour l’instant, j’emploie sans avoir traité positivement les deux hésitations :
a b c d e f g i j k l m n o p (q) r s t u v w x y z + ü ë é è ó ò th, dh (hr)

J’hésite entre q et hr pour /ɣ/, pareil que /θ/, /ð/, ce phonème est assez peu employé actuellement.
J’ai aussi bien sûr le h, mais quid de l’autre phonème de la paire, si j’emploie le h soit pour /θ/, soit pour /ð/ ? Ou bien si pour /ɣ/, comment faire en sorte que h n’évolue pas vers /h/ ?

III Le nom

Il possède :
- 3 genres : neutre, puis féminin ou masculin
- 2 nombres : singulier pluriel
- 2 déclinaisons : générale et génitif
- Ne peut être introduit que par une particule, sauf peut être pour l’indéterminé pluriel

III.1 Genre
C’est la forme du nom qui détermine le genre :
- Les noms quis e terminent en -a sont féminin, quoiqu’ils représentent
- Les noms quis e terminent en -o sont masculin, même remarque
- Tous les autres noms sont neutres

III.2 Nombre
Il y en a deux, singulier et pluriel.
Le singulier ne porte pas de marque.
Le pluriel se fait
- En -s final au féminin, masculin et pour tous les noms finissant en voyelle, sauf peut être ceux en -ë, à voir
- En -i sur les noms neutres qui finissent avec une consonne

III.3 Particule
Le nom est introduit en général par une voyelle ou diphtongue correspondant :
- soit à sa voyelle finale, limba : langue (idiome) => a limba
- les féminins ont une particule en -a, les masculins en -o, cette règle prévaut, baboio (ampoule) -> o baboio , bossa nova -> a bossa nova
- soit à sa voyelle de coeur pour les mots en une syllabe de type CVC, ruik (abricot) -> i ruik
- soit à celle de la première syllabe pour les mots de plusieurs syllabes (test fait sur bi-syllabique) au singulier : biksan (cactus) -> i biksan (e denar, e dendüs, a diaküs, o fokre, a galastok, o gòsintce)
- les particules en i et u avant un mot débutant par une voyelle deviennent j' et w', cas à prévoir pour les autres : probablement : a -> r’, o -> w’, e -> es/s’ (j’ai tendance à préférer la 2ème).
Au pluriel ;
- pour les mots en voyelle, la même qu’au singulier, sauf pour les mots en ë et en e,
- la particule des mots en e devient es : e dende -> es dendes (un/l’arbre -> des/les arbres)
- pour les mots en consonne et ë, la particule est i.

III.4 Déclinaison

génitif, ou plutôt postposition, soit :

- Au singulier : thia /θjä/
- Au pluriel : thi /θi/

IV L’adjectif

Très majoritairement comme le féminin, il se termin en -a, mais lui n’est pas introduit par une particule.
Il connaît d’autre forme, pas de finale vocalique en une syllabe, en -im.
J’ai une forme en -en (eisdoren : argenté, brillant, doré) et une forme en -ant (pregant : précautionneux, attentionné, prévenant), mais à voir si je maintiens ces deux là.
Le -a adjectival, comme dans mes autres langues précédente sert de lien entre adjectifs. Petit et blanc ne donne pas iüsa leica, mais iüsaleic.
Il est toujours après le nom.
Il ne s’accorde pas, ni en genre, ni en nombre.

A voir :
- Pronoms personnels sujet, complément (qq changementd e forme) et réfléchi, formes possessives : déterminant&pronom
- Verbe
- Conjugaison&aspect achevé

Exemples
En prenant un peu d’avance sur le programme quelques phrases exemples.

J'èigüri kalksi èns ès dèndes iüsaleic u rusthia. : Les chevaux courent vers les petits arbres blancs de la forêt.
Io fansa kimt a miga. : J’avance avec une amie.
A migas yaskla : "Aliusei !" : Les amis disent : "Au-revoir !"
A dyar kecba a gala : Un/le chien mange une/la poule
Io kecba i mamosi: Je mange des/les pommes

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.


Dernière édition par Velonzio Noeudefée le Lun 18 Oct 2021 - 12:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7599
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le thialim Empty
MessageSujet: Re: Le thialim   Le thialim EmptyVen 1 Oct 2021 - 22:01

J'adore l'accueil qui fut fait à ma dernière idéolangue née.

Very Happy Razz Sad

Qui n'idéocrée pas, n'est pas pleinement vivant, des languimes pour la vie !

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34760
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le thialim Empty
MessageSujet: Re: Le thialim   Le thialim EmptyVen 1 Oct 2021 - 22:25

Je l'ai bien lu, mais après ça, j'suis tombé sur des décamètres de fil à r'tordre avec la page "Mali" d'Idéolexique. Du reste, j'en ai envoyé un commentaire là-bas.

Citation :
Pour les distinctions /e/ et /ɛ/, ainsi que /o/ et /ɔ/, l’ouverture ou la fermeture des syllabes jouera comme en français, sauf accent qui force l’un ou l’autre grave pour les mi-fermées et aigu pour les mi-ouvertes.
m'a mis un peu en pays d'connaissance (aneuvien).

Citation :
C’est la forme du nom qui détermine le genre :
- Les noms qui se terminent en -a sont féminin, quoiqu’ils représentent
- Les noms qui se terminent en -o sont masculin, même remarque
- Tous les autres noms sont neutres
Là, c'est plutôt au psolat que j'ai pensé.

Citation :
A dyar kecba a gala
Tu fais pas de distinction entre les articles définis et indéfinis ?

Ah, un détail quand même ; j'voudrais pas que tu l'prennes mal, mais j'ai l'impression que tu crées plus de langues que de mots.


_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7599
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le thialim Empty
MessageSujet: Re: Le thialim   Le thialim EmptyVen 1 Oct 2021 - 23:00

Non quand même, mais je peux comprendre ton impression, lol  Very Happy  Razz .

Mais en fait moins je crée et plus je recycle : racines, règles, trame simple grammaticale, comme je le fais là, plus j'approche de ma quête en fait.


Effectivement je ne distingue pas déterminé et indéterminé.

Là, rien que pour le thialim, mettons que j'y suis depuis 5 jours, j'ai 661 mots, certes pour la plupart recyclés, mais pas tous, dont les 134 premiers analysés qui m'ont permis de générer 134 dérivés (soit de doubler).

J'en suis à un lexique validé de 310 termes.

En supposant une même progression, mais comme là je crée des mots exprès pour ma trame de dérivation lexicale afin de traiter les dérivés, je devrais au fur et à mesure proportionnellement créer un peu moins de dérivés, mais je devrais pouvoir arriver à 1100 - 1200 mots assez simplement, sinon de la quantité de travail.
Sachant que j'ai déjà intégrer mes mots internationaux : blues, bossa nova, bozon, kuark, etc.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34760
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le thialim Empty
MessageSujet: Re: Le thialim   Le thialim EmptyVen 1 Oct 2021 - 23:37

Note que c'est pas une critique que j'fais, encore moins un jugement. Moi aussi, j'ai pas mal patiné, ma langue qui ne s'appelait pas encore l'aneuvien ne ressemblait pas vraiment à c'que tu connais. Relativement peu de mots ont traversé les décennies, et ce que je raconte  là n'est qu'un extrait de mes hésitations. À l'époque (mes débuts en idéolinguistique, mot que je ne connaissais pas) seuls mes fonds de tiroirs de ma chambre d'ado, puis de jeune adulte en étaient témoins. Le thub et le ptahx, langues-vestiges à-priori, qui allaient servir de langues-meubles pour ma diégèse) étaient bien trop "exotiques" (à-priori) pour tenir le coup face à l'aneuvien, alors qu'elles avaient été créées après. Y faut dire que j'avais mis beaucoup de choses dans l'aneuvien : ma volonté d'en faire une langue originale, certes, mais qui paraisse "familière". En plus de ça, j'ai beaucoup appris du volapük : J.M. Schleyer avait fait une langue internationale épatante (avec des défauts bien sûr, mais rien n'est parfait dans ce monde), mais avait eu le tort de se comporter avec comme pour une persolangue. Alors j'me suis dit : « autant que je fasse d'emblée une persolangue, je ferai c'que j'voudrai avec ». Puis est venu l'Atelier, et p'is Idéopédia, Idéolexique, et mon envie de m'amuser un peu en créant une langue latine prenant le contrepied de l'interlingua et de l'occidental (entre autres) : le Psolat. Cette langue doit tout à Idéolexique.

Fin de ma digression : excuse.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7599
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le thialim Empty
MessageSujet: Re: Le thialim   Le thialim EmptySam 2 Oct 2021 - 17:51

Comme dit, notamment pour mettre au point ma liste de dérivation, j'ai dû créer quelques termes, complètement absents des emprunts que j'ai faits


- qualité, aptitude, capacité : ksapat
- système, installation, mécanisme : statvat
- contraire, opposé, contre, à l'opposé de : tcody
- activité, sport, loisir : suosit
- rang, ordre, position, place, placement, numéro : pultsat

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7599
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le thialim Empty
MessageSujet: Re: Le thialim   Le thialim EmptyMer 13 Oct 2021 - 22:37

Je me rends compte qu'autant j'aime bien le y pour /ʒ/, autant le dy pour /dʒ/, je n'aime pas beaucoup.

Il y aurait bien le q avec y/q, mais il me faudrait
- d'une part une symétrie pour /ʃ/ (c) et /tʃ/ ? (x ?) mais déjà utilisé
- d'autre part j'aime bien le q pour, hr n'étant pas toujours optimal surtout quand il existe des digrammes de type Ch et qu'l y a des hr (avec C=consonne)

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34760
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le thialim Empty
MessageSujet: Re: Le thialim   Le thialim EmptyMer 13 Oct 2021 - 23:05

Velonzio Noeudefée a écrit:
Je me rends compte qu'autant j'aime bien le y pour /ʒ/, autant le dy pour /dʒ/, je n'aime pas beaucoup.
Aïe ! Ça tire pourtant d'une logique imparable. Si tu veux éviter ça, tu as au moins deux soluces (tout dépendra de ton orthographe, en fait) :

Prenons comme point de départ le fait que D est utilisé pour [d].

Soit tu veux éviter les digrammes, et là, tu peux toujours mettre un diacritique au dessus du Y pour en faire une consonne affriquée ; le choix ne manque pas trop :

Ỷ ỷ  Ȳ ȳ Ẏ ẏ Ỹ ỹ (j't'ai gardé ceux pour lesquels le diacritique tombe pile au d'ssus d'la lettre).

Soit tu veux garder le D pour l'affriquée sonore, mais alors là, faudra dire adieu au Y pour le /ʒ/.

Sinon, mais c'est à prendre avec précaution ! Utilise le cyrillique У. Je dis que c'est à utiliser avec précaution, car "notre" y aura la même valeur phonique (le /d͡ʒ/). par conséquent, pour avoir un /ʒ/ faudra aller faire un p'tit tour en Asie avec le cyrillliquasiatique ү. Pas évident, donc.

Y a peut-être autre chose à quoi je n'ai pas pensé : cherche...

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7599
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le thialim Empty
MessageSujet: Re: Le thialim   Le thialim EmptyJeu 14 Oct 2021 - 10:56

Je me suis dit que, et ça répondrait à deux idées :
- Utiliser comme y et q, c et σ (sigma grec, mais tchima copte Ϭ pour la majuscule) pour respectivement /ʒ/ /dʒ/  et /ʃ/ /tʃ/ ; sinon j’avais aussi pensé à t’ et d’, voire ť et ď. Ou peut être mieux tʲ et dʲ.
Essai : Qazz, Ϭad, pas mal même si
- Que c et y soient variable en fonction des voyelles qui les suivraient selon
‘c : /θ/, /ʃ/, /x/
‘y : /ð/, /ʒ/, /ɣ/

(Mais ça éloigne le c pour /k/)

Il me resterait à :
- Attribuer les voyelles et les phonèmes (selon si possible une logique), par goût je préfère :
‘xä, xɛ, θe, θi, θy ou ʃy, ʃu, xo ou ʃo, ʃɔ, θə ; en y mettant de la logique :
‘ xɔ, xä, xɛ
‘ θe, θi + θə
‘ ʃy, ʃu, ʃo
- Savoir comment forcer les /θ/, /ʃ/, /x/ et /ð/, /ʒ/, /ɣ/ avec les autres voyelles, sachant puisque système triple qu’il me faudra 2 possibilités : si ç et ch, je dois trouver des équivalents côté y. En plus du h, j’ai aussi le x de libre.
A explorer (j'ai quelques idées).

***

Même si j'avance. Plus simplement deux digrammes, dont un irrégulier : dc et tc, sachant que c ne passe pas en majuscule, les digrammes majuscules dont Dc, Tc.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34760
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le thialim Empty
MessageSujet: Re: Le thialim   Le thialim EmptyJeu 14 Oct 2021 - 14:58

Velonzio Noeudefée a écrit:
Mais ça éloigne le c pour /k/.
Bah ! c'est pas plus mal ! Y a assez de l'interlingua, du sambahsa-mundialec, de l'occidental et du... j'en oublie sûrement !

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7599
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le thialim Empty
MessageSujet: Re: Le thialim   Le thialim EmptyJeu 14 Oct 2021 - 16:06

Oui, mais moi en velangz, j'aimais bien le c est beaucoup plus doux que le k.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34760
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le thialim Empty
MessageSujet: Re: Le thialim   Le thialim EmptyJeu 14 Oct 2021 - 19:01

Appréciation personnelle : dans les deux cas, on a une occlusive vélaire.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.

Velonzio Noeudefée aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7599
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le thialim Empty
MessageSujet: Re: Le thialim   Le thialim EmptyVen 15 Oct 2021 - 0:01

Je parlais des lettres, non des phonèmes, je les mets entre //, les phonèmes.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34760
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le thialim Empty
MessageSujet: Re: Le thialim   Le thialim EmptyVen 15 Oct 2021 - 0:24

Donc, si j'comprends bien, le lettre C, tu la trouves plus douce que la lettre K, parce qu'elle serait toute en courbe (dans l'alphabet latin, en tout cas*) alors que le K n'a que des segments de droites, sauf erreur de ma part. Dans c'cas-là, le mieux serait que tu te crées un alphabet propre à ta langue avec des rayons de courbure, sinon, entre les A, E, F, H, L, M, N etc... tu risques d'être vach'ment mal servi.

Je dois admettre que je comprends un peu ton raisonnement : dans le dialecte santois du Pelliant, kad (femme) s'écrit qad (ailleurs en Aneuf, c'est une dame), et le dieu romain de l'amour (en fait, du désir sexuel) ne s'écrit pas Kupidoṅ mais Qupidoṅ#, et ce, dans tout le pays... eu égard aux rondeurs du bambin.




*Ben oui, parce que le C latin (pour le C cyrillique qui ne se prononce que [s], j'sais pas), est quand même issu du Γ grec°, bien tranché à coup d'serpe, lui-t-ôssi !
°J'me suis servi de cet argument pour le C psolat qui se prononce [g].
#Lequel a donné qud pour "désir sexuel", alors que kud, eh ben... c'est un coude (bien anguleux, comme le K).

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.

Velonzio Noeudefée aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7599
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le thialim Empty
MessageSujet: Re: Le thialim   Le thialim EmptyVen 15 Oct 2021 - 10:40

C'est une question de ressenti et subjectivité, la lettre k n'a pas mes faveurs, je l'apprécie avec parcimonie.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34760
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le thialim Empty
MessageSujet: Re: Le thialim   Le thialim EmptyVen 15 Oct 2021 - 10:52

C'est donc une question de goût personnel, et comme on dit, les goûts et les couleurs, hein... Et comme c'est ici non un fil général sur les lettres mais un fil sur le thialim, je bats donc en retraite à ce sujet*.


*Celui du choix des lettres, mais on pourra toujours parler, par la suite, d'accords grammaticaux, de conjugaisons etc. tout en restant dans l'esprit thialim.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.

Velonzio Noeudefée aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7599
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le thialim Empty
MessageSujet: Re: Le thialim   Le thialim EmptyVen 15 Oct 2021 - 11:22

Anoev a écrit:
C'est donc une question de goût personnel, et comme on dit, les goûts et les couleurs, hein... Et comme c'est ici non un fil général sur les lettres mais un fil sur le thialim, je bats donc en retraite à ce sujet*.


*Celui du choix des lettres, mais on pourra toujours parler, par la suite, d'accords grammaticaux, de conjugaisons etc. tout en restant dans l'esprit thialim.

Certes, mais pour l'instant /l/ est toujours rendu par la lettre k, faute de mieux.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34760
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le thialim Empty
MessageSujet: Re: Le thialim   Le thialim EmptyVen 15 Oct 2021 - 12:35

Velonzio Noeudefée a écrit:
Certes, mais pour l'instant /l/ est toujours rendu par la lettre k, faute de mieux.
/l/ rendu par un K ? Là, tu m'surprends !

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7599
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le thialim Empty
MessageSujet: Re: Le thialim   Le thialim EmptyVen 15 Oct 2021 - 14:25

Erreud de frappe /k/, bien sûr, désolé, lol.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34760
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le thialim Empty
MessageSujet: Re: Le thialim   Le thialim EmptyVen 15 Oct 2021 - 16:38

Velonzio Noeudefée a écrit:
Erreud de frappe /k/, bien sûr, désolé, lol.
'Fektiv'ment : c'est quand même plus naturel.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7599
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le thialim Empty
MessageSujet: Re: Le thialim   Le thialim EmptyLun 18 Oct 2021 - 12:30

Je réfléchis encore, mais les infinitifs substantif d'action (action relativement en cours : la déclaration du ministre a duré ...) en -z : az, iaz, iz, me plait que moyennement.
Pour l'instant, j'envisage -is pour les intransitif (à la place de -iz) et eis // (influence du diarrza pour les autres), ça changera peut être quelque substantif de résultat parfois en -a.

Sinon j'arrive (péniblement) certes à avoir traité els dérivés de mes 200 premières entrées et j'ai retrouvé mon papier pour la suite de la grammaire : pronoms, verbe, conjugaison.

Mais je n'ai pas abandonné ce projet.

En général, je réussis à tourner difficilement à 4 projets, en ce moment : dionith, llîua, (frenkvëss/mihia_suehdz, liosès et endietc sont à l'arrêt) (en général, il y a en a toujours un qui me motive moins, mais j'ai besoin d'un exutoire à idée).

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7599
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le thialim Empty
MessageSujet: Re: Le thialim   Le thialim EmptyLun 18 Oct 2021 - 14:31

J'ai traité les 200 premières lignes de mon prélexique en terme de dérivés, et meêm en en mettant garder sous al main, j'ai quand même déjà un lexique de 500 entrées.

lexique au 18/10/2021:

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7599
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le thialim Empty
MessageSujet: Re: Le thialim   Le thialim EmptyLun 18 Oct 2021 - 17:21

IV Verbe et conjugaison

IV.1 Infinitif en -is :

- Après consonne : intransitif
- Après -e : transitif
- Seul cas particulier, lorsque le radical du verbe comporte déjà un /j/, infinitif populaire en -es, exemple breknies et ensnories (casser, endormir) au lieu de breknieis et ensnioreis (très formels)

IV.2 Conjugaisons

Exemple avec le verbe manger : kecbeis

- Présent : pas de marque, perte du -s des intransitifs et du -is des transitifs kecbe
- Passé : -j- (intercalation entre radical et voyelle), kecbie
- Futur en -re (pas de -ri pour les intransitifs), kecbre
- Conditionnel en -ei /ɛj/, kecbei

Dans certains cas, il est nécessaire d’intercaler une voyelle qui correspond à la transitivité, soit -i- intransitif : snorire (dormira), -e- transitif (cf ci-dessous), souvent du coup le second e peut tomber : snorir, labrer (dormir, travailler).
L’aspect achevé (les temps composé en français) est rendu par la préfixation de ta- sur le verbe, ce qui permet de former à partir des précédents : passé composé, plus-que-parfait/passé antérieur, futur antérieur, conditionnel passé.

V Pronoms personnels sujets

- SG1 : ie /je/, genrable en ia, io
- SG2 : tu /tu/
- SG3 : te (n.) /te/, za (fém.) /za/, oj (masc.) /ɔj/
- PL1 : vi /vi/
- PL2 : wi /wi/
- PL3 : si /si/

Sur la base des exemples déjà donnés précédemment :

J’eigüri kalksije. // Io fansije. // A migas yasklie […]. //A dyar/io kecbie[…].
J’eigüri kalkre. // Io fansre (fansire, fansir
existent). // A migas yaskler(e) […]. // A dyar/io kecbre[…].
J’eigüri kalkei. // Io fansei. // A migas yasklei […]. // A dyar/io kecbei[…].



Formule de politesse non déterminée, forme compléments non plus (possessifs simples, pronoms personnels compléments +thia/thi, au génitif, quoi // avant déterminant, après pronoms).

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Hankol Hoken

Hankol Hoken


Messages : 477
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Belke

Le thialim Empty
MessageSujet: Re: Le thialim   Le thialim EmptyMar 19 Oct 2021 - 0:19

Velonzio a écrit:
Dans certains cas, il est nécessaire d’intercaler une voyelle qui correspond à la transitivité, soit -i- intransitif : snorire (dormira), -e- transitif (cf ci-dessous), souvent du coup le second e peut tomber : snorir, labrer (dormir, travailler).
L’aspect achevé (les temps composé en français) est rendu par la préfixation de ta- sur le verbe, ce qui permet de former à partir des précédents : passé composé, plus-que-parfait/passé antérieur, futur antérieur, conditionnel passé.

Tu t'es inspiré des voyelles de "version" du géorgien ? Rendu moins arbitraire, ça permet de dériver des verbes à peu de frais.

L'infinitif sert uniquement de nom verbal ou aussi comme forme non-finie, par exemple dans des constructions verbales périphrastiques ?

Velonzio Noeudefée aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7599
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le thialim Empty
MessageSujet: Re: Le thialim   Le thialim EmptyMar 19 Oct 2021 - 14:59

Euh en fait, non.

Le -i a été un emprunt à l'elko et autres LAI qui employait le -i verbal que j'ai traîné de langue en langue d'où le fait qu'en velangz/mihia (peut être) on ait eu des transitifs en a-si et des intr. en -is.
Quant au -e, ben il y a deux choses l'influence romane à trois groupe du llîua ou comme dans d'autres langues, j'ai fait correspondre chacun des 3 groupes à un type de transitivité au passage du llîua au thialim, on a réduit à deux groupe en -e.
D'autre part cette finale en -e provient de la déformation de az en -eis sous l'influence du -is intrasitif, on pourrait supposé un passage en -èc/-èç.

L'infinitif sert de nom verbal, ça oui, a l'instar du français et de l'allemand, mais au delà puisqu'on dirait en thialim le déclarer du ministre a duré 24 min. Toujours cette distinction action/résultat dans ma trame de dérivation lexicale verbe -> nom.
Pour le reste ce n'est pas arrêté et ça reste ouvert, je pensais dans tous les cas un peu à l'allemande (mais aussi française) que modaux plus infinitif, doit être possible. Pour le reste, je ne sais pas. Le lexique a dériver me bouffe énormément de temps. Mais je reste déter, je souhaite ne pas abandonner ce projet.

Merci beaucoup d'avoir participé, surtout pour un projet comme ça qui doit te paraître si fade, bien peu de sentiers battus en dehors des langues IE, sinon l'absence de participe.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.


Dernière édition par Velonzio Noeudefée le Sam 18 Déc 2021 - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé





Le thialim Empty
MessageSujet: Re: Le thialim   Le thialim Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le thialim
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aneuvien 2
» Thialim et tamsota, traductions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Artistiques mixtes-
Sauter vers: