L'Atelier
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-24%
Le deal à ne pas rater :
OPPO Reno7 128Go 4G Noir
249 € 329 €
Voir le deal

 

 Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire

Aller en bas 
5 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7605
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire Empty
MessageSujet: Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire   Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire EmptyMer 18 Sep 2019 - 14:07

Langue d'inspiration celto-germanique ... sauce Velonzio,
avec lexique saupoudré d’inuit et de same : le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza).
Le nom se prononce /djɑx.za/.

Lors d'une conversation sur discord où Slorany nous a fait découvrir le groupe Heilung, avec leur show Lifa.
Merci Slorany  cheers

Ca m'a donné envie d'un mélange celto-germanique, enfin ...
d'un mélange vélonzquien :
- avec beaucoup de sauce Velonzio, et
- d'une inspiration celtique (vieille envie ajournée de par la difficulté et complexité des mutations),
- un peu germanisée.

Je bosse dessus depuis, avec mes deux mini-assimil de gaélique irlandais et de breton.
Le nom provient de la déformation-fusion de Gaeilge, Brezhoneg, Deutsch.
J'ai attendu d'avoir une phrase exemple possible pour vous présenter cette dernière née.

La découverte au détour d'un chemin bras mort, d'une nouvelle contrée pays le long de la la langneuse, langogneuse, languigneuse, languimeuse_le nom varie selon les contrées, hé, hé...ce sont les languirs_langues-rêveries_du promeneur solitaire_JJR si tu m'entends, non pas Reuald, Rousseau.

Quelques caractéristiques :
- à l'instar du breton : ordre souple avec thématisation et particule qui introduit le verbe, variable selon la fonction de ce qui est thématisé, donc aucun passif
- trois genres, variables en importance selon le dialecte : féminin, masculin, neutre
- 4 dialectes
- déclinaison par préfixation en lieu et place des mutations
En cas de préfixe lexical, la déclinaison peut être un infixe entre le préfixe et le radical, tout dépend si le préfixe fait sens ou présente une tendance clitique, c'est à dire peu porteur de sens.
- agglomération lexicale à l'allemande avec mutation (un peu différente de celles ayant lieu pour les déclinaisons)
- principe des mutations jusqu'à 3 ordres de plus selon l'API (affranchissement des celtiques, juste une inspiration)
- un alphabet d'origine latine monocaméral basé sur la minuscule insulaire : seanchló irlandais
- les phrases débutent par un point médian et ne se terminent pas.

Illustration : phrase de dialecte méridional écrite

Un homme marchait sur la route sous la lune.
• ven a rrerrses wa tuçeda vinde liulijsa

Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire 20190917


Arrow Leçon 1 : mise à jour (finie le 19/09/2019)
Notions abordées :
- Phonologie
- Ecriture
- Translittération
- Syntaxe / Ordre de la phrase
- Genre
- Nombre
- Déterminants
- Adjectif

I Phonologie
I.1 Voyelles

/a/ /e/ /i/ /u/ /o/

/a/, /e/ et /o/ sont notés avec les lettres a, e et o, qui en syllabe ouverte peuvent aussi être réalisées /ɑ/, /ɛ/ et /ɔ/.
Bien que la lettre a pourrait, comme en français et de nombreuses autres langues IE actuelles, noté un seul et même phonème /ä/.
A terme, j'ai des lettres en stock pour /ɛ/ et /ɔ/.

I.2 Consonnes et glides

Spoiler:

Le w (voire le u) à la suite d'une voyelle peut donner un /ʊ/.

II Ecriture et translittération

II.1 Ecriture
Le diarrza s'écrit avec un alphabet monocamérale de 24 lettres ci-dessous.
A rapprocher d'un seanchló irlandais (ou minuscule insulaire_livre de Kells), mais adapté à ma phonologie, avec l'adjonction de lettres grecques.

Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire 20190912
Ici l'alphabet est présenté dans notre ordre alphabétique pourles 22 premiers caractères, plus deux caractères ajoutés.

Spoiler:

Arrow nouveauté
De manière très parcimonieuse, pour parler vite, quand il y a ellision d'une voyelle, l'apostrophe est utilisée (aussi bien dans l'alphabet que dans sa translittération), elle vaut un /ə/ bref.

II.2 Translittération

Dans le même ordre, que l'image ci-dessus
a(â, á) b c d e f g h i l m n o(ô, ó) p rr(ʀ/ch) s t u v,ß(bh) w j z ç(sj, si, js) ë(ê)
Les symboles entre parenthèses peuvent être rencontrés comme variante ou voyelles diacritées pour indiquer la prononciation.

La lettre "j" note le son /j/ en sus du i, le trait d'union peut être employé pour séparer deux voyelles et éviter qu'un /i/ ne soit prononcé /j/ ou qu'un /u/ ne soit prononcé /w/.
Pour noter le son "je" /ʒ/, on note jj.
Les mutations exicales sont notées avec un trait d'union, placé entre les deux racines.
- i et u ont la priorité face à y et w.
- une variante note le /w/ ou
- /win/ est souvent noté uin

III Syntaxe et ordre de la phrase

Comme dit en introduction dans les caractéristiques : l'ordre de la phrase ou la syntaxe est souple, c'est une thématisation.
Le principe de fonctionnement réside dans une particule qui introduit le verbe. Cette particule est variable selon la fonction de ce qui est thématisé.
Parmi les avantages : aucun passif n'est ainsi nécessaire.

L'ordre est ainsi :
Thème + particule variable + verbe (+ sujet si nécessaire) + autres compléments.

Les adverbes et circonstanciels, si non thématisés peuvent être placé un peu plus librement, mais la tendance est tout de même qu'ils soient placés après le verbe.

Cette particule est majoritairement une voyelle.
Ci-dessous la variation en fonction de la fonction de ce qui est thématisé (=mis) en tête de phrase.
Spoiler:

Le sujet si non thématisé suit le verbe, si le contexte le permet, il est omis, le sujet n'est précisé que si strictement nécessaire.
La particule de thématisation du verbe : is, qui n'est pas encore arrêtée définitivement, peut aussi en tête de phrase être équivalente à un présentatif (c'est, il y a), même si cette forme me parait peu courante (puisque l'intérêt d'un présentatif est de porter l'intérêt et l'accent sur ce que ce présentatif introduit.
Spoiler:

IV Genres, nombre et déterminants : articles définis et indéfinis

Le diarrza connait trois genres : féminin, masculin, neutre.
Ils ne sont pas marqués au nominatif, l'article ne précisant que la définitude et le nombre : singulier, pluriel.

Le pluriel se fait en /e/-/ɛ/, plutôt /ɛ/, car suivi d'un /s/ de liaison inhérent, qui s'entend, si le mot suivant débute par une voyelle.
Ce tout est noté par la lettre spéciale ë (parfois translittérée ê). Dans la translittération, la liaison peut être précisée ainsi -s-.
Arrow Nouveautés
Je me demande s'il n'y aurais pas un pluriel spécial en êd pour ce qui va par paire : organes, habits, etc. ou ciseaux forcément sous cette forme amuïe -ed.
Collectif : en -le, pour ce qui a l'habitude d'être au pluriel ou qui traduit un principe de collection, il y a un pluriel autre dit collectif (en concurrence avec le pluriel régulier) qui permet de traduire :
- les enfants, à table !
- canidé,
etc.

Le genre détermine la déclinaison du nom aux trois autres cas : accusatif, datif, génitif.
Ce genres varie selon les dialectes.

Spoiler:

Déterminants : articles définis et l'indéfini
- pas d’indéfini, ni de partitif, pour les exprimer : sans déterminant
- article défini singulier :
---at devant voyelle (préfixée : genre neutre à l’accusatif, au datif et au génitif),
---ta devant consonne.
- défini pluriel : an

Les prépositions et les articles peuvent fusionner :
- wa+ta = wat
- vinde+ta = vinta

V Adjectif

L’adjectif s’accorde en nombre, il suit le nom.
Pluriel en -e
Pour le genre, selon le dialecte :
- soit il s’accorde aux autres cas en restant au neutre de manière suffixé au singlier, déformé au pluriel, ex : daiu, daiwê
- soit il ne s’accorde pas (dialecte du nord)

Avec dai /dɑj/, /daɪ/ : petit

L'adjectifsingulierpluriel
nominatif ou
invariable en cas
daidaiê
autres cas
si variable
daiudaiwê

Exemples :
buc /buk/ : bâteau
dai /dɑj/, /daɪ/ : petit

Ta buc dai /ta.buk.daj/: le petit bateau
An bucê daiê /ɑn.bu.ke.da.je/, /ɑn.bu.kɛ.da.jɛ/ : les petits bateaux
Buc dai /buk.daj/: un petit bateau
Bucê daiê /bu.kɛ.da.jɛ/, /bu.ke.da.je/: de(s) petits bateaux

Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire 20190915

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.


Dernière édition par Velonzio Noeudefée le Jeu 14 Nov 2019 - 11:44, édité 34 fois
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7605
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire Empty
MessageSujet: Re: Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire   Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire EmptyJeu 19 Sep 2019 - 9:29

Notions abordées :
- Nom (rappel)
- Déclinaison
- Numération
- Pronoms personnels
- Conjugaisons

VI Nom et déclinaisons

Rappel:
- Le nom, il possède deux nombres singulier, pluriel régulier en /ɛ/(s).
- Le nom est introduit par un article défini, un nombre ou rien : indéfini, partitif.
Arrow Les autres types de déterminants seront traités plus tard.
- Le nom précède l'adjectif.
- Le nom a trois genres possibles : féminin, masculin ou neutre, variable selon les dialectes.
Ce genre est non détectable au nominatif.
- Il détermine la manière dont le nom se décline aux trois autres cas : accusatif, datif, génitif.

VI.1 Déclinaison: généralités

La déclinaison consiste en un préfixe variable en genre et selon le cas (0 au nominatif).
Cette variation de la consonne initiale du préfixe en fonction de la consonne initiale de la racine est une évolution des mutations celtiques.
Contrairement aux langues celtiques, la racine ne mute pas, elle prend un préfixe variable qui, lui mute.

Le pluriel lui est normalement suffixé.
Un nom au datif pluriel est de la forme : préfixe datif+racine du nom+suffixe pluriel (sauf pour le dialecte méridional un peu plus complexe).
Le genre, lui, induit le type de mutation sélectionnée. Et oui, ce ne sera pas la même mutation pour un féminin, un masculin ou un neutre au datif. Le neutre est un cas particulier plus simple (se reporter au paragraphe V.2).

Ce préfixe à la forme CV, avec la consonne mutante variable, selon :
- le genre : féminin ou masculin,
- le cas,
- la consonne initiale de la racine du nom.

La voyelle, elle, correspond aux particules qui introduisent le verbe :
- accusatif : o
- datif : u
- génitif : i

VI.2 La déclinaison neutre

C'est la plus simple : elle correspond à la voyelle ci-dessus mentionnée, préfixée au nom.

VI.3 Principe des déclinaisons mutantes ou des mutations flexionnelles : pour comprendre les déclinaisons.
Je conseille cette partie à quiconque souhaitant comprendre le fonctionnement des déclinaisons. Maintenant si seul le résultat compte, vous pouvez ignorer le spoiler ci-dessous.

Spoiler:

VI.4 Schéma et tableau de déclinaison

NeutreFém.Masc
nominatifrac.rac.rac.
accusatifo+rac.Op.+o+rac.Dv+o+rac.
datifu+rac.Op.+u+rac.Dv+u+rac.
génitifi+rac.Dv+i+rac.Op+i+rac.

Pluriel : + e(s)

En dialecte méridional, ce shéma donne pour le féminin et le masculin, les déclinaisons définies, car le masculin et le féminin ne prennent pas d'article sauf au nominatif.
Intervertissez-les et vous aurez l'indéfini, un mot féminin qui se décline comme un masculin sera à l'indéfini.

Avec par exemple le pronom personnel "je, moi" : me.
Voyons ses formes déclinées et ce, que l'on mette moi au féminin, au masculin ou au neutre.
Moi
(fém.)
Moi
(masc)
Moi
(neutre)
nominatif :
Je/ Moi, je
MeMeMe
accusatif :
me, moi
NomBomOm
datif :
à moi, me
NumBumUm
génitif :
mon, ma
BimNimIm
génitif
pluriel : mes
BimêNimêImê

Ce sont pour les pronoms personnels des formes contractées. Nom est la contraction de nome : préfixe accusatif de me+me.
Ce préfixe est :
- en o (accusatif)
- comme me débute par un m et est féminin, ici, c'est la consonne opposée, qui est employée dans le préfixe, soit n, du couple cité d'opposés (m, n).
le pronom me, au féminin donne à l'accusatif un préfixe "no-", au masculin, c'est "bo-".
Tout nom masculin débutant par m aura un préfixe à l'accusatif en "bo-".

VII Numération

Le nom est mis au pluriel après un nombre, sauf zéro ou un.
Les unités sont précisées avant la dizaine (comme en breton ou en allemand).

Spoiler:
En outre :
- cent : keng
- mille : mil
- million : milion

VIII les pronoms personnels

Suivent le verbe dans leur forme si verbe monosyllabique,
sinon la forme inverse est suffixé. sur le verbe.
Ils sont précisés uniquement si nécessaire. Quand on peut les omettre, on le fait.

Spoiler:

Il n'y a pas de vouvoiement officiel.
Un usage courant consiste à suffixer au pronom de la deuxième personne celui genré de la troisième personne : utçi pour une femme, utse pour un homme.
Il existe un intermédiaire qui est plutôt une marque d'affection utç et uts.
Il faut donc bien veiller à ne pas confondre les deux.

IX Conjugaisons : verbes réguliers (tous sauf avoir, être et quelques formes modales)

Le verbe a une forme infinitive, c'est à dire non conjuguée, quasi substantive, probalement de la forme -ei+C /ɛj/+C.

Le radical  correspond au verbe, moins la terminaison de l'infinitif. C'est la forme à la 3ème personne du singulier neutre (au présent de l'indicatif), qui :
- est très employée, car elle peut remplacer toute forme de conjugaison personnelle
- sans sujet elle équivaut à une forme impersonnelle
- avec le pronom neutre es, elle exprime un présentatif : c'est, il y a, voici, voila.

Exemple de conjugaison à la personne au présent de l'indicatif avec le verbe marcher : rrerrseid.

Tableau des conjugaisons à la personne au présent de l'indicatif avec la forme pronominale suffixée.:

A l'indicatif
Présent : radical + ø (= rien_3ème personne neutre à l'indicatif présent)
Passé : radical + (e)s
Futur : radical + w/u (w après voyelle, u après consonne)
Conditionnel : radical+wes (variantes : -us, -we, -wu en fonction du futur)

Arrow
- les conjugaisons vont avoir deux modes : seul le mode 1 : indicatif est, ici, présenté,
à discuter
- je me demande si je ne supprimerais pas le futur, qui dériverait d'un conditionnel, mais plus plus fort, par exemple avec un adverbe. En effet, tout temps futur est irréel et hypothétique, seule le plus ou moins grand degré de réalisme incombe.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.


Dernière édition par Velonzio Noeudefée le Sam 30 Mai 2020 - 14:03, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ziecken
Modérateur
Ziecken


Messages : 12757
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire Empty
MessageSujet: Re: Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire   Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire EmptyJeu 19 Sep 2019 - 18:32

Bravo, beau travail !!!

Je viens de créer une ébauche de présentation du diarrza sur Idéopédia, ainsi qu'un identifiant. N'hésites pas à compléter l'article.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : elko, kelep, englo, ... (+27)
Like a Star @ heaven Idéomondes : Multivers d'Aegis, monde du Losda.
Like a Star @ heaven Contributions : Inscriversaires, La citation du jour, elko, ébauche de présentation sur Idéopédia, archivage de données.
Like a Star @ heaven Administrateur : (Diégético, Elkodico, Glossopédia, Idéolexique, Wikiels, Wikiaegis et Groupe Facebook de l'Atelier)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elkodico.fr
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7605
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire Empty
MessageSujet: Re: Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire   Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire EmptyJeu 19 Sep 2019 - 18:45

Merci !

Dès que j'aurais fini de compléter ce premier post, j'irai mettre à jour Idéopedia.
J'ai complété les chapitres VII et VIII et débuté le VI et intercalé un nouveau chapitre III sur la syntaxe.

Rappel du message précédent (déplacé pour réorganisation pour cause de taille trop longue de post):
Spoiler:

Ici, j'ajoute les différentes variantes dialectales de la phrase :
"Un homme marchait sur la route sous la lune."
Que j'avais déjà présentées sous forme de tableau que j'ai malencontreusement perdu.

Dialecte du sud : • ven a rrerrses wa tuçeda vinde liulijsa
Dialecte du centre : • ven a rrerrses wat uçeda vint ulijsa
Dialecte du nord : • ven a rrerrses wat çeda vinta lijsa
Dialecte de l’est : • ven a rrerrses wat’uçeda vint’ulijsa

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.


Dernière édition par Velonzio Noeudefée le Lun 23 Sep 2019 - 19:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7605
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire Empty
MessageSujet: Re: Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire   Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire EmptyDim 22 Sep 2019 - 22:33

Leçon 3 :

Petites mises à jour effectuées hier soir :
- thématisation du verbe (leçon 1)
- vouvoiement (leçon 2)

Notions abordées
- le verbe être
- le verbe avoir
- l'impératif
- la mutation lexicale
- et bien d'autres choses en cours

X Le verbe être

beem
(être)
PrésentPasséFuturConditionnel
Je / Moi, jebe me (ben)ve me (ven)(mwe me), mewen
mwem*, mwen*
(fen me) fenen
Tube tuve tumwe tu (mewut)fen tu, fenut
Ellebe çi (betis)ve çi (viç, vis)*mwe çi (mewis)
(mwis)*
(fen çi) fenis
Ilbe tse (betez)ve tse (vets, vez)*mwe tse (mewez)
(mwez)*
(fen tse) fenez
3ème pers.
n., impers.
be / esvemwefen
Nouste nwi (tewin)ve nwi(mwe nwi) mewin
mwin*
fen nwi (fenwin)
Vouste çirrve çirrmwe çirr, mewirrç
mwirrç*
fen çirr (fenirrç)
Elles, Ilste çideve çidemwe çide, mewitç
mwitç*
fen çide (fenitçe)

En gras le radical.
En général la 2ème forme suffixée si employée est précisée, sauf
* forme irrégulière
Les parenthèse indiquent laquelle des deux formes est la moins usitée
On notera le -e, irrégulier (en rouge) suffixé sur fenitç pour aider à la prononciation

Exemples :
Je suis un homme : • me a be ven
C’est un homme : • ven o es / (is ven)

XI : verbe avoir

Il est transcrit par une locution verbale, en fait sous deux formes différentes. Elles correspondent toutes deux à par exemple "à moi être" pour "j'ai".
S'il y en a deux, c'est de par leur manière d'être utilisée qu'elles diffèrent.
En effet la première est pré-thématisée et introduit directement les compléments, mais rompt en apparence avec la syntaxe habituelle.
La deuxième, elle, singe plus le comportement d'un verbe habituel pour en apparence rester dans la syntaxe habituelle.
Nota : grammaticalement la première est plus juste que la seconde, qui, toutefois peut avoir pour elle, l'usage, car plus habituelle.

Ainsi, il n'existe pas d'infinitif pour avoir, grammaticalement l'expression "le verbe avoir" en diarrza est vide de sens, il faut parler de "locution de l'avoir" ou autre.

XI.1 Locution avoir préthématisée

Elle est construite selon :
‘forme neutre «à moi» + rad. verbe être
‘exemple : j’ai = à moi être : um+ be -> umbe

[me]  umbe
[tu]  utbe (ubbe, utte, udde)
[es (is, ez)] usbe (uzbe)
[nui/win]  (wunbe/wumbe) wubbe
[çirr]  çurrbe
[çide]  çubbe


Les formes sans parenthèse ou en gras sont plus courantes.

Pré-thématisée, car cette locution comporte un u de datif qui est une manière de mettre l'accent sur le reste de pronom qu'elle porte : m, t, s, w, ç*rr, ç*b. En effet exactement la forme ancienne était • ume u be ... qui a évolué en umube, puis a été contractée en umbe.

XI.1 Locution simili-verbe

Elle provient d'un emploi erroné d'une forme régulière et invariable du type radical du verbe être + « à lui, elle » à la forme neutre 3ème personne du type :
be-us
qui a évolué en beinus*, puis a été contracté en boins
* Cette évolution reste dure à analyser elle semble être issue d'un syncrétisme de la forme neutre be-us, behus, de la forme masculine benus et de celle féminine bebus

A part à l'impératif, il se conjugue comme le verbe être et est donc irrégulier :
présent : boins
passé : voins
futur : mwoins
conditionnel : foins

Exemples : avec fils : maç
J'ai un fils : • umbe bomaç. Cela peut répondre à la question avez vous des enfants.
C’est un fils que j'ai ! / Un fils ! J'ai un fils ! / J'ai UN FILS ! : • maç o boins. Cela peut être un père à la naissance de son premier enfant.

On remarque que
- bo est le préfixe accusatif masculin d'un mot commençant en m- (le datif serait bu- et le génitif pi-)
- la locution boins ne porte pas de flexion à la personne, car le contexte est clair :
fils-acc-(avoir=)être à possessif (moi toi, etc.) ou être en possession.

XII impératif

Si la particule thématique verbale is est assez peu employée et déconseillée au profit de es (plus naturel et logique) pour le présentatif, c'est qu'elle est employée à autre chose, c'est à dire l'impératif.
L'impératif est de la forme :
particule is + radical du verbe (3ème personne neutre)
exemple : • is rrerrs : marche !
A cela s'ajoute :
- une forme impersonnelle plurielle en ê : • is rrerrsê (marchons, marchez selon le contexte).
En diarrza l'impératif ne nécessite aucune ponctuation particulière, la particule is y suffit amplement.

Mais plus largement, is équivaut à un "que" de notre subjonctif, il introduit un impéro-subjonctif*, dans le sens où un impératif régulier conjugué à la personne (assez soutenu) est possible.
Comme que je, que tu, qu'elle, qu'il, que nous, etc. en français)
- is+radical+marque de personne

Nota : Pour l'instant je en prévoit aucun subjonctif en diarrza. Ce n'est donc pas un subjonctif.

De plus le verbe avoir est irrégulier à l'impératif qui emploie la locution pré-thématisée (ce qui est logique, c'est une manière de mettre l'accent dessus).
Elle consiste en la préfixation d'un /j/, j devant la flexion de "avoir" : usbe, donc jusbe.

XIII Agglomération lexicale

Comme déjà dit : il y a agglomération comme en allemand.
La seule modification est, qu’à partir de la deuxième racine agglomérée, il y a une mutation lexicale de la première consonne de celle-ci, différente en général de celles des déclinaisons*.
Au lieu de se déplacer horizontalement ou verticalement dans le tableau indiqué au paragraphe V.3, on va se déplacer en diagonale, comprenez bien que le tableau est sans fin : le haut devient le bas, la gauche, la droite et inversement.
Ainsi, on obtient :
f -> b -> s -> d
v -> p -> h -> k
p -> v -> t -> z
b -> f -> g -> x
s -> d -> x -> g
z -> t -> v -> p
t -> z -> k -> h
d -> s -> b -> f
x -> g -> f -> m
h -> k -> z -> t
k -> h -> p -> v
g -> x -> d -> s

l -> j -> h -> b
lj -> w -> v -> g
j -> l -> m -> g
w -> lj -> m -> d
Pour les nasales, c’est un peu différent :
m -> p -> v -> p
n -> t -> z -> nj

*Il peut exister des déclinaisons lexicales genrées, mais ça reste très particulier, pour des cas exceptionnels.

Mutations lexicales des finales verbales

Sur la base des deux exemples que j'ai, être et avoir étant des exceptions, à savoir rrerrseid : marcher et seyleim; j'ai aussi ebbein : causer.
En variante le ei+C, peut aussi être prononcé à l'allemande en /aj/+C.
Il existe une deuxième mutation ou autre mutation pour un substantif verbal désignant le résultat de l'action plutôt que l'action en elle-même : c'est très simplement la sourde ou sonore de la famille d'avant (cf tableau des mutations) par rapport à la dernière lettre du radical, ainsi /x/, noté rr donne g pour un infinitif/substantif d'action et z pour le résultat les fricatives sont ordonnées ainsi : f v s z x h, donc f donnera h et h donnera /x/ : rr.
Pareil pour les occlusives, et m et n s'intervertissent, tout comme l et lj et w et j.
Toutes les mutations ici données le sont par rapport à la dernière lettre du radical, je els indique en spoiler ci-après.

Je vois se profiler le système suivant en fonction de la dernière consonne du radical :
m -> f, eif
n -> s, eis
p -> h (par simplification de ng)
b -> m (par simplification de mj ayant donné jm)
t -> m
d -> n (par simplification de nj ayant donné jn)
k -> n (par simplification de nj ayant donné jn)
g -> h (par simplification de ng)
f -> b
v -> t
s -> d
z -> k
x -> g
h -> p
l -> m
ly -> n
w -> z
j -> zj

Les occlusives seront peut-être revues, car ça donne beaucoup de nasale... (dix finales possible en tout, c'est pas mal, à voir, ce système sera peut être gardé).

Spoiler:
Groupe nominal composé :
On peut thématiser certains groupes nominaux ou prépositionnels, en créant un mot combiné. "un vieil homme" peut devenir "vieilhomme" en diarrza, mais comme c'est une agglomération lexicale, l'initiale du nom (qui est à la fin et pilote l'agglomération tout de même, comme en allemand) mute comme une mutation lexicale.
Un exemple :
Un petit homme marche sur le bateau
(petit : dai, homme : ven, marcher : rrerrseid, sur : wa, le : ta, bateau : buc)
peut être traduite de deux manière :
• ven a rrerrs dai ta obuc (1)
• daipen a rrerrs ta obuc
(2)
En variante méridionale :
• ven a rrerrs dai vobuc (1)
• daipen a rrerrs vobuc
(2)

En (1) la syntaxe veut ça seul un élément est thématisé donc l'adjectif dai est envoyé loin.
En (2) avec l'agglomération, on évite ce problème.
Le cas 1 pourrait être résolu en déclinant l'adjectif (ici, "adai"/"zadai" ou "daia"), mais trop IE à mon goût et la solution (2) me plait mieux.

XIV Les trois modes verbaux

L'infinitif est un substantif d'action comme nos -ation, -ement lorsqu'il exprime une action (en cours ou habituel) et non un résultat (la décoration de noël de la ville a lieu, et non pas les décorations de noël ont été mises).

Le mode verbal ou mode de conjugaison qui exprime pleinement le verbe fléchissant (même si les flexions sont limitées en diarrza).

Le sous mode-verbal (environ participial) qui est entre les deux, car il est moins qu'un verbe. Pour l'instant je l'ai employé dans une complétive en lieu et place d'un subjonctif, mais son emploi pourra être développé.

XIV progressif, négation et interrogation

XIV.1 Le progressif
Il existe un progressif en diarrza, formé comme suit

verbe être+og (et)+mode sous verbal du verbe

es og rrerrs/seyls : être en train de marcher, d'apprendre

Ce principe est inspiré de l'irlandais (être+ag+participe présent) et du breton (être+participe présent, qui est introduit par o).

XIV.2 La négation
La négation se fait au-moyen de nec /nek/, /nɛk/.
Elle se place logiquement après le verbe, mais peut être thématisée devant.

XIV.3 L'interrogation

Un interrogatif est thématisé.
Par défaut, il y a beran, qui correspond à est-ce-que/qu'est-ce-que

Je ne suis pas encore décidé si pour les particules de thématisation, j'emploie les mêmes ou une particulière dédiée à l'interrogation et si oui, laquelle.

A venir
- déclinaison personnelle des prépositions
- superlatif et comparatif
- ordinaux
(- nom secret des nombres)

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.


Dernière édition par Velonzio Noeudefée le Dim 29 Déc 2019 - 22:15, édité 34 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hankol Hoken

Hankol Hoken


Messages : 477
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Belke

Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire Empty
MessageSujet: Re: Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire   Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire EmptyLun 23 Sep 2019 - 10:44

Pas mal d'idées originales, notamment en réinterprétant des traits celtiques (mutations, genre grammatical et particules de rôle) de façon assez peu indo-européenne (agglutination, cas préfixaux, thématisation, etc), je suis avec attention Smile
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7605
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire Empty
MessageSujet: Re: Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire   Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire EmptyLun 23 Sep 2019 - 11:16

Merci, tu m'as motivé, j'en ai ajouté un peu du coup Wink

Oui, effectivement, mais c'est l'une des solutions les plus pratiques et fonctionnelles...d'après ce que j'ai entre le breton et l'irlandais. Mais je m'affranchis de l'IE, c'est sûr.

Je crois avoir intégré des fonctionnements suokiens en idéocréation à ma personnalité et je recycle ces fonctionnements. Wink

Être / avoir et impératif ont été ajoutés.

L'agglomération avec les mutations lexicales ont été ajoutées.
Et, un petit exemple a été ajouté.

Ajout de l'apostrophe dans l'alphabet et sa translittération en leçon 1, employée avec parcimonie pour certaines élisions.
Ajout des mutations lexicales pour les finales des infinitifs.

Duel et collectif ont été ajoutés.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7605
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire Empty
MessageSujet: Re: Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire   Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire EmptySam 28 Sep 2019 - 18:47

***Mise à jour du 07/10/2019***

Leçon n

A Les modaux ou capacités (vouloir, pouvoir, savoir, devoir)

Je fais un point à part, ici, car ce sujet est un peu particulier.
J'ai décidé de traduire le texte de r/conlangs du showcase 2009.

C'est en planchant sur cette traduction que je me suis penché (pris la tête) sur le sujet.
L'idée est d'une structure plus figée de type
Sujet - particule particulière** - verbe être (sous une forme ou une autre selon le modal)*** - reste de la phrase*

*
- Les complétives sont de type SVO avec leur verbe conjugué en mode sous verbe et introduites avec deux points (probable simplification d'une ancienne particule is thématisant une proposition courte)
- Les infinitives ou apparentées comme telles utilisent le verbe à l'infinitif Attention : en diarrza l'infinitif est un substantif plus proche de nom substantivé en -(a)tion, -(e)ment, -age en français qu'un verbe infinitif comme on en a l'habitude
** C'est là, le coeur du principe les particules au lieu d'être clitiques ou privées de sens, elles dérivent de préposition et ont un sens
*** selon le même principe qu'en irlandais, qui emploie des locutions verbales avec le verbe être et ce, selon des flexions parfois définies comme le conditionnel pour vouloir.

Capacité irréelle : vouloir Arrow pron. pers./S+part. sensée “si à cause de” + serait
Capacité latente : pouvoir Arrow pron. pers./S+ part. sensée “si à cause de”+ étant
Capacité interne/inhérente : savoir Arrow pron. pers./S+part. sensée “en” + est
Capacité externe / contrainte : devoir Arrow pron. pers./S+part. sensée “autour de” + est

Exemples :
maç : fils
nimê : ses (pour un possesseur masculin)
amde (amd') : particule si-à-cause de (sujet-verbe) (notez la voyelle, donc la syntaxe devrait pouvoir être adaptée_en réflexion) / si : mek, à cause de : ep
an : particule en/dans (sujet-verbe) / dans, en : en
arreimt : particule autour de (sujet-verbe) / autour de : rreimt
seileim : apprendre
zelka : leçon
boda : vie
boda-telka : leçon de vie (notez la mutation lexicale de z en t)
wekta : important
trren : très, suffixation avec mutation lexicale invariable (et particulière) en -rren

On parle d'un vieil homme
Ses fils voulaient apprendre une leçon de vie très importante.
A cause de ses fils serait apprendre ...
• maçê nimê amd’ fen oseileim iboda-telka wekta-rren
Ses fils pouvaient apprendre une leçon de vie très importante.
A cause de ses fils étant apprendre ...
• maçê nimê amde bes oseileim iboda-telka wekta-rren
Ses fils savaient apprendre une leçon de vie très importante.
En ses fils est apprendre ...
• maçê nimê an es oseileim iboda-telka wekta-rren
Autour de ses fils est apprendre ...
Ses fils devaient apprendre une leçon de vie très importante.
• maçê nimê arreimt es oseileim iboda-telka wekta-rren

Remarquez que apprendre est à l'accusatif neutre comme un substantif et le composé "leçon de vie" est au génitif. Une variante est possible en composant "apprendre une leçon de vie" avec une double mutation lexicale (o)boda-telka-rreyleim , mais cela me parait moins courant.

Quelques particularités :
- ça me paraitre être proche d'une voie instrumentale. Imaginez :
Si à cause de lui, (il) serait ...
Si à cause de lui, étant ...
- pour certains modaux comme vouloir ou pouvoir, ils ne se conjuguent pas à tous les temps, si on en a besoin, on précise le temps a l'aide d'adverbe, mais bien souvent le contexte doit permettre de connaitre le temps utilisée, alors-que les autres en "es" sont conjugables.
- la forme mode sous verbe "bes" est assez irrégulière à l'image du verbe être.
Je présenterais mes traductions en diarrza à part.

D'abord un visuel.
Les explications arriveraient cependant en décalage.

L'idée esr de garder la partie grammaire, ici.

***Ajout du 07/10/2019***

A Les pronoms relatifs

Comme en breton (et semble-t-il d emanière assez proche en irlandais), ils reprennent les particultes d'introduction, suffixées d'un -d (issu d el'allemand), pour indiquer la subordonnée relative.
Ainsi les pronoms relatifs sont :
- ad : qui
- od : que, quoi
- ud : à qui, à quoi, auquel
- id : dont, de qui, de quoi, duquel
- ed : où


A venir : B le double COD en infinitive

J'ai traduit la phrase suivante en diarrza : Il leur demanda d’aller voir un poirier qui était très loin de leur région.
Or l'infinitive "d'aller voir un poirier" est COD de la phrase et un poirier est COD "d'aller voir", je peux et je garde la possibilité d'un grand groupe composé "l'aller voir d'un poirier", mais ça me parait très littéraire ou poétique et assez peu pratique.
Donc j'ai repris avec les relatifs, la notion de phrase partielle, sauf que ce que je devais  traduire n'était pas "Il leur demanda qu'ils aillent voir un poirier (qui était) très loin de leur région.

Donc pour introduire poirier, cela peut être traduit par préfixation de od+mutation directe pour le COD inclus.

Une version plus simple et populaire, mais moins correcte est un plus qu'accusatif qui au lieu de od+mutation se constitue du préfixe oo- au lieu du o- accusatif.

Autre développement possible une fusion entre ma vieille kazpolsit et mon neuf diarrza, pourrait donner un groupe COD complet composé sans mutation comprit entre deux o, notés en majuscule, comme Opierr-iunen-lueng-hontmeifO...mais ça, ce serait une autre idéolangue Very Happy

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.


Dernière édition par Velonzio Noeudefée le Lun 7 Oct 2019 - 20:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7605
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire Empty
MessageSujet: Re: Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire   Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire EmptyLun 30 Sep 2019 - 22:47

Une idée :
Pour le bénéfactif, je verrais bien en plus que datif, une double déclinaison quoi.
Par exemple : lijsa, fait liulijsa au datif en méridonial
avec la déformation l -> lj (acc+dat) -> j (gén) + u => fonctionne pas mince

avec les déformations lexicales alors (prises à l'inverse) wulijsa (n.) uliulijsa avec u- simplification de wu (en méridional), par exemple
mon exemple n'est pas très heureux.
AU neutre je verrai bien des formes en ho.o, hu.u, hi.i
Qu'en dites vous Question

Pour être logique il me faudrait inventer 4 plus que cas, le plus que nominatif, le vocatif (impérativement thématisé), le plus qu'accusatif : double complémentation objet et 1er degré de transitif indirect (nuanciation du sens du verbe quand utilisé seul), le plus que datif : le bénéfactif, le plus que génitif : un relatif ? oui mais à quoi me servirait-il...

Je vais voir, c'est p'têt plus simple de garder la préposition pour, sinon.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7605
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire Empty
MessageSujet: Re: Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire   Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire EmptyMar 1 Oct 2019 - 20:26

Je l'ai déplacé là, ça ira mieux :

Anoev a écrit:
J'ai fait quelques menues modifs dans Idéolexique. Je m'suis d'mandé pourquoi tu n'avais pas mis la traduc entre doubles crochets ([[lien vers la page française]]). Et p'is j'ai mis les modèles d'intertitres : ça prend moins de place.

J'compte sur toi pour les prochains chapitres ou pages diarrza. Mercidavance.

Euh si tu veux, mais j'emploie la page modèle, donc j'ai du mal à comprendre qu'elle ne soit pas bonne.
J'irais voir tes modifs et j'essaierai de les appliquer, en général je copie d'une page à l'autre donc hésite pas à m'indiquer une que tu a sretravaillée, pour que je la prenne comme modèle.

Moi qui pensais que tu t'intéresserais au diarrza, mince...ce d'autant plus qu'il y a aussi un "ep" en diarrza. (J'ai pensé à toi d'ailleurs quans ebbeim à donné ep).
SInon j'irai chercher une page aneuvienne.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7605
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire Empty
MessageSujet: Re: Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire   Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire EmptyMer 2 Oct 2019 - 12:23

Le diarrza n'est pas mort, il est bien vivant Laughing

Je suis dans une phase traduction/constitution du lexique que j'entre sur Idéolexique et me constitue en tableur, plus clair qu'en traitement de texte pour moi.

J'en aime bien le fonctionnement, mon seul regret est de ne ps avoir maintenu entre ses langues d'inspirations : irlandais, breton et allemand une opposition vocalique :
- voyelles larges et étroites en irlandais
- voyelles courtes et longues en breton, moins signifiant
- fléchissement des voyelles dans les verbes forts en allemand plus courtes et longues

Je m'interroge quant à opposer deux groupes de voyelles, avec la seule possibilité de fonctionner qu'au sein de chaque groupe (mais bon conversion possible), si j'ai bien compris, c'est je crois une harmonie.

Arrow Après essai, ça ne donne pas grand chose.

Toutefois : association en tant que résultat : structure/entité juridique se dit comfrreiz alors que le substantif de l'action serait un "infinitif", donc comfreig, mais je crois que comme en suok, je vais distinguer le substantif d'action, de celui de résultat.
Cela équivaut donc à trouver une deuxième mutation infinitive qui transformerait rr /x/ en g /g/ puis en /z/.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34787
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire Empty
MessageSujet: Re: Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire   Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire EmptyJeu 3 Oct 2019 - 13:00

J'ai trouvé cont & conts dans Idéolexique. Trouverais tu un inconvénient à ce que j'ajoute ce logo pour signaler la présence d'une variante d'un mot ? Ce logo existe dans pas mal de pages, pour plusieurs idéolangues. C'est souvent, pour un même mot, plusieurs orthographes possibles.


J'ai vu aussi que ce mot (comme d'autres mots diarrzas) avait deux genres possibles (variantes dialectale, d'après ce que j'ai lu). Peux-tu m'envoyer un lien vers la grammaire diarrza des genres ?

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7605
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire Empty
MessageSujet: Re: Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire   Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire EmptyJeu 3 Oct 2019 - 14:03

Ok, pour le logo.

Pour les genres grammaticaux : plus difficile, c'est indiqué dans les premiers post de ce fil.
- les genres sont normalement non marqués au nominatif et le déterminant défini, seul qui existe, ne marque pas le genre.
- ils déterminent la manière dont le nom se décline (comme en irlandais).

Je n'ai pas statué à la manière de passer de l'un à l'autre, parmi mes inspirations l'allemand est assez bordélique (même si pour les noms de métiers c'est -in), ce que j'ai du breton semble plus cohérent (-ez au singulier, -ezed au pluriel), et faut que je vois pour l'irlandais (pas de marquage, seule la manière dont mute les mots dans les déclinaison marque le genre) => on pourrait arriver via "ins", puis "ens" à un ês -> ê(s), marque à tout faire du diarrza : passé, féminin et -es troisième personne neutre du singulier (affaiblissement du masculin en -ez et rapprochement du féminin en -is).  Arrow Je vais reprendre les deux suffixes personnels féminin et masculin -ez et -is, seulement si le contexte l'exige.
Car, j'ai eu le cas pour chacun, officiellement neutre et invariable, au moins au nord : dedgüj, mais si je voulais le genrer au sud, je ne l'ai pas encore déterminé -> probablement dedgüjez (dedgwer, dedgü-er, dedgüjer ou dedgeor, dedgejor) /dedgüjis (dedgwin <- dedgüjin, dedgüjê).
Si simplification dedgiôz (dedzg') / dedgjüs

- les variantes sont les suivantes, comme en europe occidentale :
--- tendance au nord à tout neutraliser
--- tendance au sud à tout genrer  : masculin, féminin. Dans cette variante dialectale, les 3 autres cas accusatif, datif et génitif diffèrent selon le genre et se passent d'article ; l'indéfini est un masculin ou féminin faible en fait, car il se décline comme l'autre.
--- les deux autres variantes centrales et est se rapprochent sur ce point plus du nord et se distingue du sud, un neutre important, avec des masculins et féminins limités, peut-être moins ce faisant que les extrémistes du nord.

Le sud matchiste détermine les genres grammaticaux ainsi :
- masculin = masculin, symbole masculin et activité professionnelle et extérieur
- féminin = féminin, symbole féminin (la lune, bien qu'elle soit à l'extérieur par exemple), activité intérieure, enfant (limite on devrait dire une garçon, une fils, si c'est un enfant)

PS: je vais ajouter la mutation des finales de substantivation verbale résultative (distinction du résultat de celui de l'action), on distingue association : action en cours de deux ou plus de personnes qui font quelque chose de celle d'une structure établi socialement et juridiquement comprenant des membres, mais pas forcément en action.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.


Dernière édition par Velonzio Noeudefée le Mer 13 Nov 2019 - 23:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34787
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire Empty
MessageSujet: Re: Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire   Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire EmptyJeu 3 Oct 2019 - 23:06

Velonzio Noeudefée a écrit:
Le sud, machiste, détermine les genres grammaticaux ainsi :
- masculin = masculin, symbole masculin et activité professionnelle et extérieur
- féminin = féminin, symbole féminin (la lune, bien qu'elle soit à l'extérieur par exemple), activité intérieure, enfant (limite on devrait dire une garçon, une fils, si c'est un enfant).
Hem... ça fait (un peu) penser

au portugais,
au ptahx (langue morte),
au patois du Pelliant,
à certains aspects du psolat.

Si j'devais émettre un avis personnel, mon choix se porterait nettement sur la version nordique du diarrza, nettement plus équilibrée*.

Au fait, puisque tu parles de nord et de sud, je suppose que le diarrza est parlé dans un pays (une diégèse) ; dans quel hémisphère se trouve-t-il ?

*Je suppose que la version diarrza-nord de "président" serait neutre (comme en elko, en aneuvien, en mundezo, en kotava et en volapük nulik) et la version sud serait masculine (comme en espéranto, en volapük rigik et en uropi), sauf si une désinence précise le contraire, non ?

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7605
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire Empty
MessageSujet: Re: Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire   Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire EmptyJeu 3 Oct 2019 - 23:32

Pas de diégèse exacte, mais inspiré de l'irlandais, du breton et de l'allemand...

Hémisphère nord, sans aucun doute...Pourquoi pas mon grand royaume celte (île d'Irlande, Ecosse, Pays de Galle, Cornouailles, Bretagne continentale, voire si on empièterait pas encore plus en terre d'Angle, comme un anti-ulster, on a bien les cornouailles).

Les dialectes centraux et est sont plus équilibrés aussi :
- le central utilise un datif neutre régulier en préfixe de nom après préposition
- l'est suffixe cet affixe sur la préposition
- le nord ne met pas de cas prépositionnel après préposition, ce qui revient à un nominatif
Ces trois dialectes utilisent les articles définis (invariables, ils ne se déclinent pas) dans leurs déclinaisons; alors que le méridional non. Il fléchit plus donc.

Dans les trois premiers dialectes, pour
J'ai mangé le poulet; on aura bien [ART DEF- ACC: o(N)-poule].
alors qu'en meridional, on aurait :
[ACC-CONS.?:F-poule] si c'est un ç, ça donnerait zjo* en préfixe.

Le méridional prononce /sj/ et /zj/ au lieu de /ʃ/ et /ʒ/, d'ailleurs dans les mutations /ʃ/ et /ʒ/ n'existent pas et sont apparentés à leurs homologues /s/ et /z/.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34787
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire Empty
MessageSujet: Re: Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire   Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire EmptyVen 4 Oct 2019 - 0:15

Tu nous a parlé du centre, de l'est, de'l'nord, du sud... mais pas de l'ouest. Si diégèse y avait eu, ça m'aurait (un peu) fait penser à un pays don la forme rappellerait un peu à quelques centaines de kilomètres de côtes près, la Lettonie, sauf que la grande baie, au lieu d'être dirigée vers le nord, comme pour le pays Balte, serait dirigé vers l'ouest (là où donc il n'y aurait pas de terre, donc pas d'habitants, donc pas de langue, donc pas de dialecte).

D'où viennent les orthographes différentes (Diarrza, Diaʀza, Diachza) ?


Sinon, tu nous as évoqué le [a] pour le A. J'avais imaginé quelque chose de plus variable selon les dialectes, un peu comme

le [ɑ], (voire [ɒ]) bien postérieur (comme dans pâte, ou arm) dans le nord (comme en Scandinavie, ou, plus près d'nous, chez les Ch'tis)
au contraire, bien antérieur : [a] (comme en Espagne), voire [æ], dans le sud
un a à moitié "étouffé", comme le A hongrois sans diacritique, mais plutôt un approchant de [ʌ], à l'est
et pour faire un "juste milieu", au centre un A... té ! central, comme [ä], ou même [ɐ] (le U de cup).


Mais bon... c'est moi qui imagine ça, ça s'arrête là, c'est tout...

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.


Dernière édition par Anoev le Sam 21 Mar 2020 - 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7605
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire Empty
MessageSujet: Re: Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire   Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire EmptyVen 4 Oct 2019 - 14:25

Anoev a écrit:
Tu nous a parlé du centre, de l'est, de'l'nord, du sud... mais pas de l'ouest. Si diégèse y avait eu, ça m'aurait (un peu) fait penser à un pays don la forme rappellerait un peu à quelques centaines de kilomètres de côtes près, la Lettonie, sauf que la grande baie, au lieu d'être dirigée vers le nord, comme pour ler pays Balte, serait dirigé vers l'ouest (là où donc il n'y aurait pas de terre, donc pas d'habitants, donc pas de langue, donc pas de dialecte).

D'où viennent les orthographes différentes (Diarrza, Diaʀza, Diachza) ?


Sinon, tu nous as évoqué le [a] pour le A. J'avais imaginé quelque chose de plus variable selon les dialectes, un peu comme

le [ɑ], (voire [ɒ]) bien postérieur (comme dans pâte, ou arm) dans le nord (comme en Scandinavie, ou, plus près d'nous, chez les Ch'tis)
au contraire, bien antérieur : [a] (comme en Espagne), voire [æ], dans le sud
un a à moitié "étouffé", comme le A hongrois sans diacritique, mais plutôt un approchant de [ʌ], à l'est
et pour faire un "juste milieu", au centre un A... té ! central, comme [ä], ou même [ɐ] (le U de cup).


Mais bon... c'est moi qui imagine ça, ça s'arrête là, c'est tout...

Tant mieux si ça te fait imaginer ça.
Comme dit je voyais plutôt un pays tel que décrit, mais tu es libre, je n'ai pas de diégèse pour l'instant. Je pourrai imaginer un ensemble d'îles avec grossièrement la forme des pays baltes, se rapprochant d'une structuration île de grande bretagne et d'irlande...donc ouverte à l'ouest pour l'irlande.

Pour les orthographes différentes, c'est une question de choix de translittération, sachant que le r de l'alphabet propre du diarrza représente un /x/.
En effet le diarrza a son propre alphabet, il ne s'écrit pas en alphabet latin normal, ce que j'écris en alphabet latin est une translittération de l'écriture diarrza.

Un rappel en spoiler:
Spoiler:
Maintenant il a 25 lettres le ü /y/ c'est à dire la dernière des trois lettres supplémentaires à été ajoutée.

Ouais le a, j'suis pas trop pour. Pour moi y'en a qu'un le /ä/, les autres je ne sais ni trop les distinguer, ni trop les réaliser, donc... J'essaye de baser mes phonologies, sur ce que je suis capable à peu près de prononcer.
Mais pourquoi pas, on peut ouvrir la réflexion et imaginer des variantes de prononciation plus forte que ch-sy (chat-sia) et jj-zy (jeu-yeux)

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.


Dernière édition par Velonzio Noeudefée le Lun 7 Oct 2019 - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34787
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire Empty
MessageSujet: Re: Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire   Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire EmptyVen 4 Oct 2019 - 23:36

Velonzio Noeudefée a écrit:
Ouais le a, j'suis pas trop pour. Pour moi y'en a qu'un le /ä/, les autres je ne sais ni trop les distinguer, ni trop les réaliser, donc... J'essaye de baser mes phonologies, sur ce que je suis capable à peu près de prononcer.
Ouaip, sauf que pour dai, dans Idéolexique, tu as quand même mis un [ɑ] bien postérieur, non ?

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7605
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire Empty
MessageSujet: Re: Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire   Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire EmptySam 5 Oct 2019 - 13:15

Effectivement merci, je n'ai pas encore pris le coup du /ä/ et suis encore resté à l'alternance du /a/ et du /ɑ/, faut que je me mette à jour, lol.

***Ajout***

J'ai mis à jour idéolexique.

Tout à l'heure je pensais qu'avec son alphabet propre, le diarrza a très peu de lettres supérieures, c'est à dire dont la hampe dépasse la hauteur des autres lettres...du coup je me demandais s'il ne pourrait pas avoir une écriture type devanagari avec une grande barre horizontale au-dessus.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7605
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire Empty
MessageSujet: Re: Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire   Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire EmptyLun 7 Oct 2019 - 19:04

De retour d'un aller-retour au Bourget avec ma copine (pour porter un colis), je viens de mettre à jour la grammaire avec :
- les pronoms relatifs
- comment traduire un double COD inclus (cas de l'infinitive), avec le plus qu'accusatif.


Dans une perpective diégétique, je me demande si els Zang'lich n'auraient pas tenté d'imposer l'écriture falathin aux diarzéens, d'où le fait que la translittération diffère de l'alphabet original...

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7605
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire Empty
MessageSujet: Re: Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire   Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire EmptyJeu 24 Oct 2019 - 22:12

Je m'interroge quant à savoir si je crée une langue dérivée ou non.

C'est à propos de la mutation lexicale, elle pourrait être remplacé par une inversion (inspiré des verlan, zorglangue, louchébem).

Je m'explique : actuellement on a :
une grande place : plas trro
la grand'place : ta trro-vlas

ce qui donnerait :
une grande place : plas trro
la grand'place : ta trro-lasp.

Et, avec un mot de 4 lettres comme place, on aurait plas -> lasp (l'psa) -> aspl*/alps** -> spla*/salp**

sens 1 : en décalant la première lettre à la fin.
** sens 2 : en partant du sens inversé salp au lieu de plas puis en inversant la première lettre, c'est à dire en la reportant à la fin

Ce qui donnerait :
dazdenp au lieu de dazd-ven pour vieil homme (homme vieux = pen dazd)
- daienp au lieu de dai-ven pour petithomme (homme petit = pen dai)

Ce pourrait aussi être une variante comme au nord ou au centre, par exemple.

Autre développement possible : un codage (cf mon vieux fil, parmi mes premières interventions "base") sur ma phrase fétiche, réorthographiée à la française :

Oudinsse, éy'en'aisse ommenque, él'asque uf'ubisse, éy'usse wasir le éd'él'onsidéréque.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34787
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire Empty
MessageSujet: Re: Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire   Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire EmptyJeu 24 Oct 2019 - 22:22

J'ai d'jà creusé l'sujet des anacycliques, et ça m'a donné (à mon sens, du moins) d'assez bons résultats. Si un jour tu optes pour un alphabet "spécial" (avec beaucoup de lettres symétriques et/ou pivotées), tu peux aussi essayer les ambigrammes*.



*Avec un alphabet latin courant, les chances d'avoir des ambigrammes sont minces. Lis la page du lien en question.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Ziecken
Modérateur
Ziecken


Messages : 12757
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire Empty
MessageSujet: Re: Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire   Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire EmptySam 26 Oct 2019 - 9:20

Velonzio Noeudefée a écrit:
Je m'interroge quant à savoir si je crée une langue dérivée ou non.

C'est à propos de la mutation lexicale, elle pourrait être remplacé par une inversion (inspiré des verlan, zorglangue, louchébem).

Je te conseille de créer une langue dérivée, un dialecte, car le te permettra de faire des essais sans qu'ils aient d'impact sur la langue mère.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : elko, kelep, englo, ... (+27)
Like a Star @ heaven Idéomondes : Multivers d'Aegis, monde du Losda.
Like a Star @ heaven Contributions : Inscriversaires, La citation du jour, elko, ébauche de présentation sur Idéopédia, archivage de données.
Like a Star @ heaven Administrateur : (Diégético, Elkodico, Glossopédia, Idéolexique, Wikiels, Wikiaegis et Groupe Facebook de l'Atelier)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34787
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire Empty
MessageSujet: Re: Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire   Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire EmptySam 26 Oct 2019 - 10:04

Ziecken a écrit:
Je te conseille de créer une langue dérivée, un dialecte.
Les "libertés" de variantes ne sont pas les mêmes. Avec un dialecte, tu peux pas trop t'éloigner de la langue-mère, et, en principe, les deux doivent être intercompréhensibles par les locuteurs des deux idiomes. Une langue dérivée, elle, peut avoir des règles grammaticales assez différentes, sant toutefois être complètement disjointes... encore que... Tu peux toujours essayer de faire, par exemple, une langue ergative avec des mots issus d'une langue accusative. En idéolinguistique, le terme "impossible" n'existe pas.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Ziecken
Modérateur
Ziecken


Messages : 12757
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire Empty
MessageSujet: Re: Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire   Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire EmptySam 26 Oct 2019 - 10:59

Anoev a écrit:
Ziecken a écrit:
Je te conseille de créer une langue dérivée, un dialecte.
Les "libertés" de variantes ne sont pas les mêmes. Avec un dialecte, tu peux pas trop t'éloigner de la langue-mère, et, en principe, les deux doivent être intercompréhensibles par les locuteurs des deux idiomes. Une langue dérivée, elle, peut avoir des règles grammaticales assez différentes, sant toutefois être complètement disjointes... encore que... Tu peux toujours essayer de faire, par exemple, une langue ergative avec des mots issus d'une langue accusative. En idéolinguistique, le terme "impossible" n'existe pas.

Oui, c'est juste. C'est pour cela que je lui conseille de créer ce dont il a besoin (langue dérivée, dialecte, ...) en fonction du matériel linguistique qu'il a entre les mains.
On collera une étiquette à cette création après.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : elko, kelep, englo, ... (+27)
Like a Star @ heaven Idéomondes : Multivers d'Aegis, monde du Losda.
Like a Star @ heaven Contributions : Inscriversaires, La citation du jour, elko, ébauche de présentation sur Idéopédia, archivage de données.
Like a Star @ heaven Administrateur : (Diégético, Elkodico, Glossopédia, Idéolexique, Wikiels, Wikiaegis et Groupe Facebook de l'Atelier)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elkodico.fr
Contenu sponsorisé





Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire Empty
MessageSujet: Re: Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire   Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Diarrza ou Diaʀza (voire Diachza): Présentation et grammaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Diarrza : traductions en cours
» Aneuvien
» grammaire! pourquoi faire :-)) ?
» Grammaire et Cas
» Zikalwin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Artistiques mixtes-
Sauter vers: