L'Atelier
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-31%
Le deal à ne pas rater :
PNY – CS900 – SSD – 1 To – 2,5″
56.99 € 82.05 €
Voir le deal

 

 Quelques impressions sur certaines LAI occidentales

Aller en bas 
+7
Nemszev
Olivier Simon
Djino
Troubadour mécréant
Seweli
Mardikhouran
PatrikGC
11 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34787
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Quelques impressions sur certaines LAI occidentales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Quelques impressions sur certaines LAI occidentales   Quelques impressions sur certaines LAI occidentales - Page 3 EmptyMer 22 Déc 2021 - 11:33

C'est vrai qu'il y a un auxiliaire en espéranto, mais il (esti) sert à tout et c'est le participe qui change. J'ai bien apprécié la structure modulaire des temps composés espéranto, même si ce n'est pas la voie que j'ai choisi pour chez moi*. Mais bon, y a aussi des trucs que je n'aime pas vraiment dans la langue à l'Étoile Verte, notamment la confusion entre le subjonctif et l'impératif (dans le volitif) ; bon, tu m'diras, l'uropi a carrément fait une croix sur le subjonctif ; raison invoquée : les différences entre les utilisations de ce mode dans les langues I-E inspiratrices. Le kotava a aussi fait une croix d'ssus, mais s'est rattrapé autrement, avec diverses modalités modifiant les modes existants.




*Comme ma langue n'est pas auxiliaire, j'en ai profité pour tourner l'dos aux... auxiliaires et opté pour les particules invariables : c'est le verbe du procès qui est conjugué. Tant qu'à faire !

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7605
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Quelques impressions sur certaines LAI occidentales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Quelques impressions sur certaines LAI occidentales   Quelques impressions sur certaines LAI occidentales - Page 3 EmptyMer 22 Déc 2021 - 11:52

Olivier Simon a écrit:
L'Uropi est entièrement IE en vocabulaire, en revanche sa grammaire ne l'est pas plus que l'espéranto.

Désolé pour mon emploi très englobant du terme indo-européen, je n'ai pas distingué comme toi indo-européen, qui vient uniquement et à 100% du PIE (à quelques mots près, lol) d' "occidental" (le terme n'est guère meilleur en fait), inspiré ou similaire aux langues indo-européennes et occidentales modernes, descendantes et lointaines filles du PIE : comme du nord-est au sud-ouest centré en Europe du suédois au portugais et du nord ouest au sud est : des islandais/norvégien/féroien à l'hindi et au bengali, voire dans un sens ouest-est, large, centré sur l'Europe : de l'anglais et espagnol (portugais au Brésil); voire des créoles français ou anglais (caraïbes et Amériques) au russe.

Olivier Simon a écrit:
Cree un diemmen inter ia folks :-)

Ca j'aime bien, au-niveau écriture/orthographe. Very Happy

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.

Olivier Simon aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
odd

odd


Messages : 1068
Date d'inscription : 06/04/2019

Quelques impressions sur certaines LAI occidentales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Quelques impressions sur certaines LAI occidentales   Quelques impressions sur certaines LAI occidentales - Page 3 EmptyMer 22 Déc 2021 - 18:39

sans surprise, comme je l'ai dit dans cette page de la discussion volapük, je ne crois guère à la reconnaissabilité à la prononçabilité voire à la simplicité affichées par les projets a postériori...
je crois bien plus à la personnalité, la cohérence et à la culture, voire à l'idéologie...

proposer plus plutôt que proposer moins qu'une langue nationale qui sera toujours préférée...

des projets connus, l'espéranto force le respect par son côté  a priori  initial, son plaquage malin de racines a postériori et son idéologie sous-jacente... ainsi que la culture qu'elle a développé par sa communauté qui en fait la seule langue construite naturelle contemporaine...

le principe du kotava est intéressant comme sa volonté de traduire beaucoup, comme l'espéranto en son temps, même si je juge contre-productif de prôner la neutralité par la difficulté alors qu'il affiche une réelle personnalité qu'il faudrait afficher avec un parfum idéologique, et prendre d'assault avec le dynamisme qui habite ses locuteurs le monde anglo-saxon qui ferait un bon cheval de troie...

des langues du forum, l'uropi force le respect par sa durée et le travail de son créateur, et son ʒ lui donne du caractère, mais il est à mon sens un peu en retrait en matière d'idéologie et de diffusions modernes, dommage que l'association avec des espérantistes n'ai pas eu lieu qui aurait pu lui permettre de lui emprunter des adeptes...

le sambahsa, je ne sais pas trop mis à part son aspect germanique, ou son adoption tel que de mots naturels, sa présence sur le forum est réduite, je n'ai pas pu dépasser cette impression...

les autres restent il me semble à l'état de projet...
Revenir en haut Aller en bas
sansaccent




Messages : 172
Date d'inscription : 25/02/2010
Localisation : Basse Rhénanie

Quelques impressions sur certaines LAI occidentales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Quelques impressions sur certaines LAI occidentales   Quelques impressions sur certaines LAI occidentales - Page 3 EmptyVen 14 Jan 2022 - 23:45

PatrikGC a écrit:

Olivier Simon a écrit:
Novial
Assez tordue quant aux terminaisons (et manque de clarté sur l'accentuation). A ce niveau-là, on préférera l'Espéranto et surtout l'Ido (tiens, où est-il dans ta liste ?)

Ido et espéranto dans un même sac. L'ido a des points positifs par rapport à son papa, mais des points négatifs de l'autre. Donc match nul.

attention: je ne suis aucunement défenseur de l'Ido (mais m'y rallierais volontiers pour la raison suivante et uniquement à cause de celà):

l'Ido est l'une des rares langues autres que le latin et l'anglais à avoir fait l'objet de vraies négociations internationales ET d'une décision INTERNATIONALE favorable, contrairement à ce que vous appelez son papa...

(c'est un peu le dilemme du pape François, ... et de son précurseur, qui, si l'on juge des intentions de dieu, si il existe, va redevenir un jour son successeur, si l'autre devait partir avant son précurseur! Une position en fait claire, définitive, sans conteste ni le moindre problème, on devient pape après son prédécesseur! Mais si on ACCEPTE d'aller plus vite et de passer avant, CE problème peut surgir...)

c'est le problème de l'E°, une langue qui a voulu passer en force, comme le pape François, sans que l'autorité réelle, le monde des utilisateurs, ne soient d'accord réel...

peu d'entre vous ont à la maison le dernier ouvrage paru en français par Zamenhof ou sous son égide juste avant le mouvement qui mena à la création de l'Ido. je le possède en original dans ma bibliothèque, paru juste avant 1900. L'E° de l'époque était du pur et simple mauvais français affraid !

pratiquement dès 1907, l'Ido était là et avait été accepté par un commité international AGRÉÉ ET EN CHARGE de ça...

en 6 ou 7 ans, les espérantistes d'alors on construit la base d'une réforme de l'E° qui a porté, certes, fruit, mais qui comme la réforme de l'église après les réformateurs, est arrivée trop tard: l'Ido était né et son auteur principal était le traducteur du petit ouvrage de Zamenhof paru en 1897 à la Librairie H. Le Soudier, Paris, que j'ai dans ma bibliothèque...

oui, 10 ans, cela suffirait, mais il ne s'agit plus du même sujet: le drame de l'E°, devenu la tête de turc (en allemand, on va plus loin: on dit "türken" pour parler de vraie duperie, tromperie, illégularité), échouant exactement comme les autres du mouvement d'avènement d'une langue vraiment internationale, est d'avoir voulu passer en force et tromper son monde. Même Israel, premier état concerné, a du le rejeter.... Si tous les espérantistes avaient joué le jeu, je suis convaincu que l'Ido, que je n'aime pas du tout, serait aujourd'hui la langue officielle au Parlement Européen...

C'est aussi simple que ça...

Les autres pays (Allemagne, Espagne etc.) plus studieux que nous, publiaient depuis l'avènement de l'ère industriel des ouvrages de rattrapage culturel et scolaire dans leur langue compilant toutes les connaissances "moyennes" souhaitable dans la population. L'E’ y fut remplacé dans la plupart des cas (des ouvrages encore existants aujourd'hui datant de ces années décisives) par l'Ido. Et rien ne marcha plus à cause de la mutinerie!

Car, comme je vous l'exposais plus haut, les français, notamment, étaient hors jeu: l'E° de 1900 était si semblable au français qu'on pouvait le considérer comme un barbarisme généralisé mais aisément acceptable de notre propre langue cheers

Et les espérantistes ont sauvagement manipulé l'histoire des langues artificielles.

J'ai dans ma propre bibliothèque un original de la langue universelle Universal Glot de Jean Pirro, un français de Lorraine mais d'origines italiennes, paru juste en 1868, juste avant la guerre qui bouleversa l'Empire français, manque de chance pour Pirro, le dialogue n'était plus du tout le sujet à la mode (idem pour la Langue universelle de François Sudre, souvent connue sous le nom de solresol, paru en 1866 puis réédité en 1868, j'ai aussi cet original complet sur mes étagères), qui furent radiés de l'histoire des langues artificielles. Avant elles, une langue artificielle SLAVE analogue décrite avec la plus grande précision dans un livre de plusieurs centaines de pages toutes encore disponibles, avait été publiée et existait intacte en bibliothèques puisque on peut encore la consulter intégralement de nos jours sur le web.

Non, la vérité est que l'E° était la seule création (en fait un peu spéciale) pour un public juif aussi et que cette communauté qui n'avait plus de lien linguistique réel en nécessitait un (c'est encore le cas aujourd'hui, car, qui parle hébreu? L'épouse de mon cousin parisien, non: elle provient de Tunisie... On n'y parle ni n'y parla pas le yiddish, ni l'hébreu, surtout vers 1900. On y parla une sorte de darija!). Pourtant, les dirigeants israélites ont eu le choix de passer à l'E°, au lieu de l'hébreu (ressusciter l'hébreu comme langue moderne est très exactement la même gageure que vouloir ressusciter le sanskrit, qui a absolument la même position, mais d'ampleur continentale, même pour nous selon certains linguistes... ce sont des langues mortes, écrites dans du marbre, leur propre littérature classique, désormais éloignée des soucis et pratiques des populations autant que le latin...), mais eux aussi ont reculé (sans appréciation de ma part...).

la sagesse aurait demandé de nous rallier au compromis moindre, l'Ido, car il est et reste la SEULE langue explicitement agréée par une instance large supra nationale européenne...

Je préfère, moi, qu'on ne parle pas Ido, mais si on le parlait, je le parlerais et ne le bouderais pas...
Revenir en haut Aller en bas
odd

odd


Messages : 1068
Date d'inscription : 06/04/2019

Quelques impressions sur certaines LAI occidentales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Quelques impressions sur certaines LAI occidentales   Quelques impressions sur certaines LAI occidentales - Page 3 EmptySam 15 Jan 2022 - 14:50

c'est une querelle d'un autre temps...
j'avais cru comprendre le contraire dans les rôles des sectateurs des deux chapelles,
et il me semblait au contraire que les seconds nés pratiquaient le retour au source dans le giron roman naturaliste,
alors que le père créateur avait pondu une langue bien plus a priori qu'a postériori bien plus loin du nid roman où est couvé l’œuf français...

mais tes hypothèses uchroniques des possibilités d’avènement auxilinguiste mériteraient de faire pitch de roman ou de film afin de remettre les vieilles lunes des langues auxiliaires en eclipse du lever de soleil des langues maquettes hollywoodiennes, à fin de leur ravir clientèles modernes de nerds en quête de fuite du monde où dépenser leur temps et leur argent...
Revenir en haut Aller en bas
Djino
Admin
Djino


Messages : 5230
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

Quelques impressions sur certaines LAI occidentales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Quelques impressions sur certaines LAI occidentales   Quelques impressions sur certaines LAI occidentales - Page 3 EmptyDim 29 Jan 2023 - 14:53


_________________
mundeze.com

Olivier Simon aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
https://www.mundeze.com/
Contenu sponsorisé





Quelques impressions sur certaines LAI occidentales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Quelques impressions sur certaines LAI occidentales   Quelques impressions sur certaines LAI occidentales - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques impressions sur certaines LAI occidentales
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Langues attirantes à l'œil, impressions subjectives assumées...
» Certaines règles sont-elles immuables...
» Systèmes de connotation intrinsèques à certaines langues naturelles
» Réflexion concernant le conservatisme prêté à certaines langues (Islandais)
» Moyens de transport

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Langues auxiliaires-
Sauter vers: