L'Atelier
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Psolat

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28528
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Psolat        - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Psolat    Psolat        - Page 3 EmptyMar 30 Avr 2019 - 7:48

Bedal a écrit:
Quelle est la différence entre cjamir et cjamar ?
Idem entre apelir et apelar ?
Pour la réponse est dans lepavé : cjamir /gjɐ'mir/, c'est le sens propre : héler, quelqu'un ou bien chercher à le contacter par téléphone. L'autre, c'est le sens figuré, ou bien dans l'expression "en appeler à". Par contre, je n'ai pas réussi à mettre la paluche sur les deux suivants (le psolat a encore quelques lacunes et quelques "oublis" : apelar pourait signifier "en appeler à", comme cjamar).

Mais, en général*, pour un radical commun, les verbes en -ir sont plus concrets que les verbes en -ar ; ou bien ce sont des verbes actifs transitif, alors que les verbes en -ar sont plutôt à la voix moyenne.



*Ce serait trop simple : on a amar pour "aimer profondément" et amir pour "aimer bien" ; bever pour  "ingurgiter un liquide" et bevir pour "boire de l'alcool"... etc. Pour une fois, les groupes ont servi à quelque chose au niveau lexical. On a une chose à peu près similaire en aneuvien, mais dans le même groupe, entre les verbes en -es et les verbes en -en

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28528
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Psolat        - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Psolat    Psolat        - Page 3 EmptyMer 19 Juin 2019 - 20:25

Doj-pater a écrit:
Dans les langues officielles d’Amérique Latine: espagnol et portugais, et certaines langues d’Europe: portugais, espagnol, catalan, italien, roumain...
... et également en psolat. Sauf que ce pronom est surtout traduit en français par "toi", puisque le verbe varie à la personne à tous les modes personnels, comme le latin, le kotava et... le volapük, contrairement à l'elko, l'espéranto, l'uropi et l'aneuvien, entre bien d'autres.

vi manĝas = tu jed = o spiys = tu manges.

tu manžas = toi, tu manges.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28528
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Psolat        - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Psolat    Psolat        - Page 3 EmptyMar 7 Avr 2020 - 16:43

Les latinophones ouraliens m'ont donné une idée. Une autre lettres va disparaître de l'alphabet psolat*, à savoir le J. Ainsi, le psolat va être, au moins alphabétiquement (sauf les carons, 'videmment ! j'ai parlé d'alphabet : pas d'écriture, nuance !), conforme au latin, celui d'avant le G de Ruga. Min'de rien, comme ça, ça va un peu bousculer les déclinaisons ! les flexions en -oj et en -aj vont sauter. Du coup, tous les génitifs singuliers vont finir en -I : quoi  qu'il y ait devant : doktoroi, pullai et j'en passe. Maintenant, ce I va-t-il être glidisé comme en latin (classique, impérial, ouralique ou ecclésiastique), en français, en uropi ou en anglais ? ou bien sera-t-il exclusivement voyelle, comme en espéranto ou en aneuvien, voire en volapük ?

Laissez-moi réfléchir deux p'tit'secondes (euh... un poil plus, même).







*Non ! Pas le K ! Celui-ci, il reste !

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 5027
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Psolat        - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Psolat    Psolat        - Page 3 EmptyMar 7 Avr 2020 - 19:04

Anoev a écrit:


*Non ! Pas le K ! Celui-ci, il reste !

Dommage ! Wink

Tu pourrais avoir deux i unn peu comme en russe ou en turque, un avac point et un sans permettant de distinguer /i/ de /j/, à moins que tu n'emploie que les majuscules ?
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28528
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Psolat        - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Psolat    Psolat        - Page 3 EmptyMar 7 Avr 2020 - 19:31

Non : le psolat n'est pas un latin authentique : il emploie aussi des bas de casse, comme le latin scientifique ou ecclésiastique. Ton idée du I sans point m'aurait paru bien, sauf que ça m'oblige à créer un İ (majuscule à point), à moins que je fasse, pour le I majuscule, une lettre commune au i et au ɩ. À cogiter.

Le K est immuable, il est issu du κ grec, et c'est la seule lettre représentant le [k], puisque le C se prononce [g]. Y aurait bien sûr, le Q, mais contrairement à l'aneuvien*, il n'y a pas de Q sans U derrière et l'ensemble se prononce [kw] (comme en latin, en somme : SENATO POPVLOQVE ROMANO = au sénat et au peuple romain).



*À l'origine, pour l'aneuvien, c'était bien pire que ça : c'était uniquement qua (qui) et ses variantes, comme quan, quàt etc. Depuis, la lettre a pris des libertés, et se passe même de U, comme dans qit (petit), qob (tourniquet), qbob (peur)...

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
PatrikGC

PatrikGC

Messages : 3751
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

Psolat        - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Psolat    Psolat        - Page 3 EmptyMar 7 Avr 2020 - 19:48

Tu peux aller piocher dans l'alphabet étrusque (l’ancêtre de l'écriture latine) ou dans les alphabets italiques qui avaient quelques lettres amusantes...

En latin : SENATVS POPVLVSQVE ROMANVS ou SENATV POPVLOQVE ROMANO
Revenir en haut Aller en bas
http://patrikcarpentier.free.fr En ligne
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28528
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Psolat        - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Psolat    Psolat        - Page 3 EmptyMar 7 Avr 2020 - 20:04

PatrikGC a écrit:
Tu peux aller piocher dans l'alphabet étrusque (l’ancêtre de l'écriture latine) ou dans les alphabets italiques qui avaient quelques lettres amusantes...

En latin : SENATVS POPVLVSQVE ROMANVS ou SENATV POPVLOQVE ROMANO
Aïe ! Je m'rapp'lais plus que SENATVS était d'la quatrième ! J'aurais dû vérifier là. La quatrième, avec son nominatif en -VS à la fois me fascine et me fait planter. En général, j'arrive à les repérer (parce qu'en français, on a des mots en -u- comme "portuaire, sensuel, sexuel, textuel"  etc), mais des fois, on a des surprises...

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 5027
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Psolat        - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Psolat    Psolat        - Page 3 EmptyMar 7 Avr 2020 - 20:55

Anoev a écrit:
Non : le psolat n'est pas un latin authentique : il emploie aussi des bas de casse, comme le latin scientifique ou ecclésiastique. Ton idée du I sans point m'aurait paru bien, sauf que ça m'oblige à créer un İ (majuscule à point), à moins que je fasse, pour le I majuscule, une lettre commune au i et au ɩ. À cogiter.

Oui i İ (ce caractère existe), et ɩ I ou bien une seule majuscule I, à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28528
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Psolat        - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Psolat    Psolat        - Page 3 EmptyMar 7 Avr 2020 - 21:03

Velonzio Noeudefée a écrit:
Oui i İ (ce caractère existe), et ɩ I ou bien une seule majuscule I, à voir.
J'réfléchis encore une poignée d'heures, mais, à prime abord, j'verrais  bien une majuscule unique (sans point) pour deux bas de casse (avec ([і]) ou sans ([j]*) point).


*En aneuvien, le J se prononce [ɪ]° entre deux consonnes ; j'pourrais peut-être (partiellement) m'en inspirer ?
°Comme un Y, en somme, mais en psolat, le Y est réservé au...[y].

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
PatrikGC

PatrikGC

Messages : 3751
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

Psolat        - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Psolat    Psolat        - Page 3 EmptyMar 7 Avr 2020 - 22:44

Anoev a écrit:
PatrikGC a écrit:
Tu peux aller piocher dans l'alphabet étrusque (l’ancêtre de l'écriture latine) ou dans les alphabets italiques qui avaient quelques lettres amusantes...

En latin : SENATVS POPVLVSQVE ROMANVS ou SENATV POPVLOQVE ROMANO
Aïe ! Je m'rapp'lais plus que SENATVS était d'la quatrième ! J'aurais dû vérifier là. La quatrième, avec son nominatif en -VS à la fois me fascine et me fait planter. En général, j'arrive à les repérer (parce qu'en français, on a des mots en -u- comme "portuaire, sensuel, sexuel, textuel"  etc), mais des fois, on a des surprises...

Le latin est plein de surprises, d'exceptions qui confirment la règle et j'en passe !
Sa maîtrise n'était pas évidente, pas étonnant que les élites l'aient longtemps gardé comme langue culturo-scientifique !
Revenir en haut Aller en bas
http://patrikcarpentier.free.fr En ligne
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28528
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Psolat        - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Psolat    Psolat        - Page 3 EmptyMar 7 Avr 2020 - 22:54

Les scientifiques aneuviens font à peu près pareil avec le psolat... mais bon (dans la diégèse), y a deux écoles : les partisans du psolat* et ceux du... latin. Les littéraires/archéologues, eux penchent plutôt vers le latin... mais bon, dans l'fond, ça s'comprend : se servir de Psolat pour traduire Petrone, ça doit faire quand même un peu bizarre.



*Mais bon, pour les termes purement scientifiques, on garde le radical , seules les flexions et les déclinaisons changent.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28528
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Psolat        - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Psolat    Psolat        - Page 3 EmptyMer 2 Sep 2020 - 22:04

Avec 937 mots traités, le psolat approche (péniblement) du millier. Peut-être à la fin de l'année ? Va savoir ! Si je traite les mots qui sont dans les pavés mais qui ne sont pas encore traités, ça devrait donner un  petit coup de pouce quand même.

À titre de comparaison, l'interlingua est un peu au d'ssus d'la barre (1074°) ;
Quant à l'occidental, y fait du rase-mottes (61), quant à la franca nova (autre idéolangue romane), c'est à peine si elle existe. Le romanais en est à 44, mais c'est une langue diégétique récente. elle a encore le temps de grandir*.



°Quasiment tous traités par mézigues quand même, aidé il faut le dire par un dico conséquent en ligne, ce qui n'est pas le cas pour l'occidental.
*À l'inverse, l'occidental (renommé par la suite interlingue, mais dont Idéolexique garde le premier nom pour éviter toute confusion avec l'interlingua), fut créé il y a bientôt cent ans et survit (?) dans l'indifférence quasi générale.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
PatrikGC

PatrikGC

Messages : 3751
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

Psolat        - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Psolat    Psolat        - Page 3 EmptyLun 7 Sep 2020 - 19:35

Anoev a écrit:
Avec 937 mots traités, le psolat approche (péniblement) du millier. Peut-être à la fin de l'année ? Va savoir ! Si je traite les mots qui sont dans les pavés mais qui ne sont pas encore traités, ça devrait donner un  petit coup de pouce quand même.

À titre de comparaison, l'interlingua est un peu au d'ssus d'la barre (1074°) ;
Quant à l'occidental, y fait du rase-mottes (61), quant à la franca nova (autre idéolangue romane), c'est à peine si elle existe. Le romanais en est à 44, mais c'est une langue diégétique récente. elle a encore le temps de grandir*.

°Quasiment tous traités par mézigues quand même, aidé il faut le dire par un dico conséquent en ligne, ce qui n'est pas le cas pour l'occidental.
*À l'inverse, l'occidental (renommé par la suite interlingue, mais dont Idéolexique garde le premier nom pour éviter toute confusion avec l'interlingua), fut créé il y a bientôt cent ans et survit (?) dans l'indifférence quasi générale.

Le nombre de mots ne fait pas la grandeur et la puissance d'une langue... Smile
Dommage pour l'occidental, c'est une conlangue que je ne déteste pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://patrikcarpentier.free.fr En ligne
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28528
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Psolat        - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Psolat    Psolat        - Page 3 EmptyLun 7 Sep 2020 - 19:53

PatrikGC a écrit:
Le nombre de mots ne fait pas la grandeur et la puissance d'une langue*... Smile
D'autant plus que là, y s'agit de mots traités dans Idéolexique et même si j'y mets toute mon énergie pour que ça devienne une référence idéolinguistique (dessein, entre autres, de Ziecken), on n'est pas encore (re)connus dans toute la francophonie. Mais si j'arrive à traiter des mots de certaines langues, dont l'interlingua (c'est pas la langue que j'préfère) c'est que ces langues ont des dicos en ligne conséquents. Si un jour, j'arrive à trouver un outil convaincant (dico français-idéolangue) pour l'occidental ou la planeta, par exemple, je ferai au mieux dans Idéolexique pour ces langues.


*Mais il y contribue, quand même ; et là, j'parle du nombre total de mots, pas uniquement le décompte d'Idéolexique, qui n'en donne pas une idée exacte°.
°Té ! Au nombre de mots traités dans Idéolexique, l'aneuvien (persolangue) en est à plus de 5600 mots, l'espéranto (la deuxième plus ancienne LAI, si on ne compte pas l'universalglot) n'en fait pas 850.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




Psolat        - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Psolat    Psolat        - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Psolat
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Artistiques a posteriori-
Sauter vers: