L'Atelier
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-62%
Le deal à ne pas rater :
ABEIL – Lot de 2 Oreillers à mémoire de forme matelassés- 60×60 ...
14.54 € 37.99 €
Voir le deal

 

 Le idipafave ou trouvez un meilleur titre.

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7606
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le idipafave ou trouvez un meilleur titre. Empty
MessageSujet: Le idipafave ou trouvez un meilleur titre.   Le idipafave ou trouvez un meilleur titre. EmptyVen 2 Oct 2020 - 22:35

Un nouveau, projet, encore, oh non, encore un.

J'aime tellement cela :
Velonzio Noeudefée a écrit:
C'est juste une question de point de vue, je regrette.

La provenance de l'action provient bien de l'agent non ?
D'ailleurs en français ne peut-on pas transformer "Le chat mange la souris" en "C 'est le chat qui mange la souris.". donc je peux dire que l'action de "manger la souris" provient du "chat".
C'était sur la base de tels raisonnement que je suggérais mon idée.

Personnellement j'associe toujours voie active à SVO et dons à nominatif/agent/sujet et passif/statique (puisque le complément d'agent est élidable en tournure passive et qu'un participe passif et un état finissent en une seule et même chose).

Quant à l'expérimentateur pour moi c'est un destinataire, ce que montre l'exemple allemand ou d'autre me gusta/ça me plait (ça plait à moi, à moi = datif).

On pourrait même dans une vision archaïque (préhistorique/Antiquité) voire un provenance-agent (ablatif, nominatif) comme le père donc masculin adulte, l'accusatif, voie passive statique comme le féminin (potentiellement plus jeune) et le destinataire futur comme l'enfant.

En gros avec 3 (méta) concepts, je prétends qu'il est possible de rendre organisation de la phrase, temps, voie, genres, éventuellement certains aspect.

Prenons a, i, u comme concept I, II et III
m comme mot, donc ma : agent, sujet, nominatif ; mi : patient, accusatif : mu : destinataire&destination, datif
t comme temps, donc ta : passé, ti : présent , tu : futur/conditionnel
v comme voie, donc va : voie active, vi : voie accusative, passive, vu : voie destinative
sp comme aspect, donc : spa : achevé, spi : progressif/duratif/multiplicatif/itératif-semelfactif (sécant), spu : prospectif, éventuellement momentané, intermittent, si nié pausatif (opposé de sécant : global)
p comme pronom, donc pa : je, moi ; pi : tu, toi ; pu : il, elle, lui
y (comme "je") pour genre : ya : masculin ; yi : féminin ; ye : enfant, petit

Je mange une pomme.
Pa man-va-ti ün pom-mi.
Le chien mange un os.
Le çjè-ma man-va-ti ün os-mi.
Le chat mange la souris.
Le ça-ma man-va-ti la sur-mi.
La souris est mangé par le chat.
La sur-mi man-vi-ti le ça-ma.
et même
La souris femelle est mangé par le chat mâle.
La sur-mi-yi man-vi-ti le ça-ma-ya.


Je pourrais même utilisé : concept I déterminé, II indéterminé, III partitif pour les articles avec art, irt, urt

Pa man-va-ti pom-mi-irt.
Sur-mi-art man-vi-ti ça-mi-art.
Et si l'on veut laisser les genres français (souris femelle, chat mâle) :
Sur-mi-yi-art man-vi-ti ça-mi-ya-art.

I, II, III = singulier, pluriel, duel/paucal na, ni, nu

Les bananes sont aimés par l'éléphanteau.
Bana-ni-art am-vi-ti léf-yu-art.

Les bananes sont en train d'être dégusté par l'éléphanteau.
Bana-ni-art am-vi-ti-spi léf-yu-art.

Il ne l'aime plus, mais l'a aimé.
Pu-ya am-ne-vi-ti pu-yi, ma am-vi-ta pu-yi.

Idéo syntaxe en 1h, lol.

Que je me demande si je ne vais pas repartir de ça.

Afin de complexifier un peu le truc, on pourrait former le concept II en plus par dérivation (cf vélangz), et le III itou (double dérivation, à moins d'une primitivatisation) façon vélangz.
Et des racines un peu moins française, mais un plus IE uen bonne genre transvélonzquienne (n'allons pas ré-inventer l'eau chaude), peut être CVC, avec la possibilité que C vaille jusque 2 consonnes sans compter les glides

Quelques exemples pour vous éclairer :

Pronoms
je, moi : pa
tu, toi : pefi -> pfi -> fi
elle, il, lui : femu -> fmu -> smu -> sum

article
dét : da
indét : dezi -> dzi
partitif : dzezlu -> deslu -> slu -> sul, variante (tsul)

Genre
masc : ya
fém : yeri -> (yri) çri -> çir
petit, enfant : çejiru -> çejru -> rju

Nombre
sing : na
pluriel : nedi -> nti -> tin
duel/paucal : tesinu -> tsinu/tsejnu -> tsün/tsojn
Le duel paucal dépend du mot, ce qui va habituellement par paire : duel, sinon paucal.

Temps
passé : ta
présent : tesi -> tsi
futur (cond) : tsesni -> sni -> sin

Voix
active : va
passive/statique : vewi -> vwi
destinative : vwewbu -> wubb

manger : radical majn-
pomme : bel (de abel_un autre projet, non encore décrit)
chien : xant
os : dost/stomp/ost -> bost (pas sûr)
chat : gat
souris : rat
banane : nan
éléphant : lefant
aimer : radical am-

Je mange des pommes.
Pa majn-va-tsi bel-tin-sul. -> Pa majn-va bel-tin
Je mange une pomme.
Pa majn-va-tsi bel-dzi-na. -> Pa majn-va bel-dzi
Je mange quelques pommes.
Pa majn-va-tsi bel-tsojn(-sul). -> Pa majn-va bel-tsojn

Le chien mange des os.
Xant-da(-na) majn-va-tsi bost-tin(-dzi).

En prime :
un : na
deux : tsü
trois : tust Question

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.

Ziecken aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7606
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le idipafave ou trouvez un meilleur titre. Empty
MessageSujet: Re: Le idipafave ou trouvez un meilleur titre.   Le idipafave ou trouvez un meilleur titre. EmptySam 10 Oct 2020 - 23:57

Sur le même principe bien déformé, je peux créer :
- (e) affirmatif
- na négatif
- sent : restrictif (sauf, excepté)+mais

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34791
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le idipafave ou trouvez un meilleur titre. Empty
MessageSujet: Re: Le idipafave ou trouvez un meilleur titre.   Le idipafave ou trouvez un meilleur titre. EmptyDim 11 Oct 2020 - 0:04

Velonzio Noeudefée a écrit:
et même
La souris femelle est mangé par le chat mâle.
La sur-mi-yi man-vi-ti le ça-ma-ya.

Comment dirait-on alors "la souris-mâle est mangée par la chatte" ?

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7606
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le idipafave ou trouvez un meilleur titre. Empty
MessageSujet: Re: Le idipafave ou trouvez un meilleur titre.   Le idipafave ou trouvez un meilleur titre. EmptyDim 11 Oct 2020 - 20:33

Oulah compliqué, ce que tu cites est ce qui m'a inspiré l'idipafave, mais ne l'est pas.
Donc,

1- selon cette base inspiratrice, cela serait : La sur-mi-ya man-vi-ti le ça-ma-yi.

2- en idipafave : rat-da-çir majn-vwi-tsi gat-da-ya, sachant que dans le premier jet je n'ai pas défini l'équivalent de m : ma, mi, mu de la base inspiratrice qui serait
agent, sujet, nominatif : ma
patient, accusatif : peni -> pin
destin(ataire,ation), datif : pinetu -> nut

Du coup, ça ferait alors a minima : rat-pin-da-çir majn-vwi-tsi gat-ma-da-ya, simplifiable en rat-da-çir majn-vwi gat-ma-da-ya

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé





Le idipafave ou trouvez un meilleur titre. Empty
MessageSujet: Re: Le idipafave ou trouvez un meilleur titre.   Le idipafave ou trouvez un meilleur titre. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le idipafave ou trouvez un meilleur titre.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une langue naturelle plus simple que le toki pona
» ... ... ...
» (le titre viendra plus tard)
» quel est le meilleur site pour créer des polices?
» Phonologie et langue auxiliaire : quel est le meilleur compromis ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Artistiques mixtes-
Sauter vers: