L'Atelier
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-43%
Le deal à ne pas rater :
Canapé d’angle réversible Boston – tissu gris clair et blanc
229.99 € 399.99 €
Voir le deal

 

 Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation

Aller en bas 
+7
luuro
Ziecken
Troubadour mécréant
Wojnicz
Mardikhouran
Anoev
Orbisphere
11 participants
AuteurMessage
Orbisphere




Messages : 5
Date d'inscription : 13/08/2020

Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation Empty
MessageSujet: Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation   Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation EmptyJeu 13 Aoû - 18:26

Salut les linguistes !

Je vous écris car j'aurais besoin de vos lumières, par rapport à un univers de science-fiction que je crée avec un copain. On a presque huit ans de world-building derrière nous, et j'ai décidé de finalement me lancer dans l'écriture. Mais avant, j'aimerais solliciter l'avis de personnes un peu expertes pour répondre à quelques questions qui continuent à me tarauder.

Je vais vous faire une mise en contexte TRES exhaustive pour chaque question, afin de rester concentré sur la question de la langue, mais si vous avez besoin d'éléments supplémentaires avant de répondre, je serais ravi de les fournir. Je vais commencer par une première question, et je créerais un autre post pour les suivantes.

C'est parti !

Nous sommes au début du XXIIIe siècle. Les sociétés humaines, au prix de grands bouleversements politiques et d'énormes efforts dans la transition énergétique, sont parvenus à s'adapter au réchauffement climatique. Les effets de ce dernier se font toujours sentir, et la Terre est bien différente par rapport à aujourd'hui, mais il a cessé d'être une menace exponentielle. Nous avons même commencé à coloniser le système solaire : Mars affirme d'ailleurs de plus en plus ses ambitions, car bien que ne comptant que quelques millions d'habitants, elle concentre la majeure partie de l'extraction de matières premières et de l'industrie spatiale de l'Humanité. Après un XXIe siècle difficile, puis un XXIIe siècle beaucoup plus stable, la Terre est déstabilisée par une série de troubles politiques et de guerres intestines, ce dont Mars profite en les alimentant largement.

Des humains génétiquement améliorés sont créés à cette période sur Terre, de façon assez confidentielle, avec une espérance de vie extrêmement étendue. D'abord traités comme de simples cobayes, éparpillés à travers le globe, ils parviennent à se rassembler pour assurer leur protection. Ils sont environ quelques milliers. Dans la trame narrative que nous avons construit, ils vivent tous ensemble pendant plusieurs années - voire décennies, pour les premiers "rassemblés" -, relativement coupés du monde extérieur, alors perçu comme hostile. A la suite d'une période ou des factions émergent entre eux et ou ils expriment des désaccords politiques, la faction prônant leur unité, sous l'égide de trois frères, l'emporte : ils s'éparpillent à nouveau, et participent à une conquête politique du pouvoir sur une Terre alors en proie au chaos, avec d'autres factions "mortelles" qu'ils parviennent à largement subvertir : cela les place, en tant que groupe, en position d'élites dans cet état unifié, à la fin du XXIIIe siècle.

Il existe à cette époque plusieurs langues qui dominent à l'échelle mondiale (dont le mandarin, l'arabe, l'espagnol, plusieurs langues africaines comme le Yoruba, le Swahili ou le Wolof qui se sont largement développées, etc.), mais la principale reste un sabir d'anglais, sur lequel je reviendrais plus tard : ils communiquent beaucoup entre eux par ce sabir, mais les autres langues sont aussi utilisées. Certains d'entre eux cependant, notamment parmi ceux qui souhaitent favoriser l'unité entre ces "immortels", développent l'idée qu'il serait pertinent de développer une langue qui leur soit propre, sans attendre que cette dernière émerge plus ou moins naturellement de leurs échanges. Celle-ci se développerait en plusieurs étapes : d'abord sous une forme, très basique, de langage codé pour préserver l'anonymat de leur communication, ce qu'a peu près tous les immortels acceptent au vu du danger que le monde extérieur fait peser sur eux ; ensuite, par une appropriation et un développement volontaire, par ces partisans de l'unité, de ce langage codé basique en une forme plus complexe. En quelque sorte, une langue créée un peu artificiellement, afin d'appuyer un projet politique.


Premières questions :

- Quelle pourrait-être la forme de cette langue codée, par rapport à celles qui ont existé dans l'Histoire notamment ?
- Est-il seulement possible de faire émerger, même un peu ex-nihilo par des personnes qui seraient motivées idéologiquement, une forme plus complexe de cette langue ? Si oui, par quels moyens ?

Ziecken aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34790
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation   Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation EmptyJeu 13 Aoû - 18:59

L'idée est jolie, malheureusement, je ne suis pas expert du tout, et donc j'aurai bien du mal à t'aider dans un tel projet.

Puisque tu parles de Mars, comment verrais-tu le calendrier martien ?

D'après c'que j'ai vu là, une année martienne a 686,885 "d". Seulement,; je ne sais pas ce que c'est que ce "d" : si c'est des jours martiens (durée d'une rotation de la planète Mars) ou des jours de chez nous (ce qui nous avance pas à grand chose pour élaborer un calendrier d'une planète où on compte y installer une civilisation. Le passage (voire l'alignement, si possible) de AQbobos et de Deimon pourrait peut-être aider à créer des mois, va savoir... Mais bon, imagine un peu qu'une révolution martienne se termine en plein milieu d'un mois...

Pour les autres planètes, ça dépendra. Comme ça, au pif, j'verrais :

Mercure : difficile
Vénus : impossible
Titan (stl de Saturne) : pas infaisable...

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Orbisphere




Messages : 5
Date d'inscription : 13/08/2020

Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation   Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation EmptyJeu 13 Aoû - 19:07

Merci pour la réponse et ton intérêt !

Alors Mars je garde ça pour un autre post, j'ai aussi une question à poser au niveau de la langue dessus Very Happy mais ça ne peut pas être un jour martien, car celui-ci est assez peu différent d'un jour terrien (24,6h en fait).
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34790
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation   Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation EmptyJeu 13 Aoû - 19:12

Orbisphere a écrit:
car celui-ci est assez peu différent d'un jour terrien (24,6h en fait).
Comment as-tu trouvé ça ? Moi, j'ai séché comme un malade ! J'ai tout confondu, du coup... Combien as-tu trouvé de jours (martiens, 'videmment) pour une année martienne ?

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mardikhouran

Mardikhouran


Messages : 4233
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation   Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation EmptyJeu 13 Aoû - 19:38

Je connais un exemple d'idéolangue codée : le trigedasleng (anglais) de Peterson, qui a commencé comme un anglais codé (ce qui explique le changement de beaucoup de mots basiques, même des pronoms) avant d'évoluer normalement (phonétiquement surtout).

Pour les langues naturelles, tu peux commencer avec cet article sur les langues rituelles. Elles débutent comme un simple changement de vocabulaire (un code, donc). Pour le changement conscient de la grammaire, il "suffit" d'avoir une Académie et une École qui dira à la population "les gens qui disent la chaise à ma mère sont des paysans idiots, ceux qui veulent avancer dans la vie disent le chien de ma mère". Ajouter à cela des exemples littéraires que tout le monde devra lire...

Maintenant que j'y pense, c'est un peu ce qui se passe dans la diégèse de Dibadi chez le collègue Vilko. La langue dibadienne est apprise grâce à un livre qui instille les valeurs politico-religieuses du nouvel État.
Revenir en haut Aller en bas
http://ovahtin.fr
Wojnicz

Wojnicz


Messages : 703
Date d'inscription : 13/12/2017

Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation   Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation EmptyJeu 13 Aoû - 21:00

David Peterson a aussi inventé le lishepus pour la série Dominion, c'est également une langue qu'un groupe (en l'occurrence les anges) a créé artificiellement pour ne pas être compris (en l'occurrence par les humains), son vocabulaire est principalement dérivé du proto-afro-asiatique avec un peu de proto-indo-européen. On ne sait cependant pas grand-chose dessus, beaucoup moins que le trigedasleng.

Suzette Elgin a quant à elle créé le láadan pour son roman Native Tongue, c'est une langue conçue par des féministes censée permettre aux femmes de mieux s'exprimer dedans que les hommes afin de s'opposer à leur domination. Elle est a priori, c'est-à-dire que son vocabulaire est entièrement imaginaire au lieu d'être dérivé de vraies langues.
Revenir en haut Aller en bas
Troubadour mécréant

Troubadour mécréant


Messages : 1927
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Aquitaine, France

Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation   Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation EmptyVen 14 Aoû - 8:40

Wojnicz a écrit:
Suzette Elgin a quant à elle créé le láadan pour son roman Native Tongue, c'est une langue conçue par des féministes censée permettre aux femmes de mieux s'exprimer dedans que les hommes afin de s'opposer à leur domination. Elle est a priori, c'est-à-dire que son vocabulaire est entièrement imaginaire au lieu d'être dérivé de vraies langues.

Cela me sonne de plus en plus comme une antienne, comme une légende urbaine cette histoire de laádan. Langue de femmes ? Très bien, sauf qu'on n'en rencontre jamais. Inversement, peu parlent du kotava, alors que pour le coup elle est réellement pratiquée majoritairement par des femmes et semble de plus en plus s'orienter dans une dimension féministe forte (voir le wikipedia en kotava).
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.scribd.com/KotavaEwalik
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34790
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation   Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation EmptyVen 14 Aoû - 9:09

J'ai lu la page de présentation du kotava* dans Idéopédia, et (heureusement), le féminisme n'y est pas mentionné, ce qui est plutôt une bonne chose. Ce que j'en sais du kotava, c'est une langue très équilibrée en matière de genre puisque celui-ci (en -ya et en -ye, optionnels) n'apparaît que lexicalement (pas de règles d'accords grammaticaux). Ce système est, à mon avis, beaucoup plus équitable que ce qui apparaît en espéranto et en uropi. Parmi d'autres LAI équilibrées en genre, y a aussi le volapük nulik, le mundeze et l'ido. Mais au niveau de l'ido, y a une ambigüité : l'interfixe -ul- choisi pour le ♂ est le même que celui de l'espéranto pour désigner une personne, quel que soit son sexe. À l'oral, ça pourrait poser des problèmes.

Ce que je regrette, en kotava, c'est le lexique, trop ésotérique pour une LAI. Mais bon : c'est la carte d'identité de la langue : vouloir changer ça, c'est remettre en question l'essence même du kotava. Autre chose de troublant aussi : l'absence de nombre grammatical. Comment pourrait-on différencier :

une société sans classes (le communisme, selon K. Marx)
une société sans classe (le communisme, selon ses détracteurs) ?



*Quant aux pages en kotava, j'ai pas assez d'expérience de la langue pour me faire une idée. Toutefois, à mon humble avis, je préfère l'équilibre et ce serait dommage que le féminisme envahisse une langue.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ziecken
Modérateur
Ziecken


Messages : 12757
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation   Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation EmptyVen 14 Aoû - 14:00

Salut Orbisphere, sois le bienvenu sur le forum ! N'hésites pas à te présenter sur le fil dédié

Tout d'abord, bravo pour ton travail, car j'apprécie beaucoup le peu que j'en ai découvert.

8 ans de travail ! Ce n'est pas rien, avez-vous un site officiel sur lequel on peut découvrir votre travail ?






_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : elko, kelep, englo, ... (+27)
Like a Star @ heaven Idéomondes : Multivers d'Aegis, monde du Losda.
Like a Star @ heaven Contributions : Inscriversaires, La citation du jour, elko, ébauche de présentation sur Idéopédia, archivage de données.
Like a Star @ heaven Administrateur : (Diégético, Elkodico, Glossopédia, Idéolexique, Wikiels, Wikiaegis et Groupe Facebook de l'Atelier)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elkodico.fr
Wojnicz

Wojnicz


Messages : 703
Date d'inscription : 13/12/2017

Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation   Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation EmptyVen 14 Aoû - 15:03

Le láadan n'est pas une LAI, contrairement au kotava, c'est une langue fictive. La comparaison n'est pas pertinente.
Revenir en haut Aller en bas
luuro

luuro


Messages : 93
Date d'inscription : 17/02/2019

Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation   Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation EmptyVen 14 Aoû - 16:47

Anoev a écrit:
Comment pourrait-on différencier :

une société sans classes (le communisme, selon K. Marx)
une société sans classe (le communisme, selon ses détracteurs) ?


Citation :
classe pula [SUC] classe
classe pulor [SUC 2] classe (valeur)
classe pulava [SUC 2] classe, grade
classe pulaxo [SUC 9] salle de classe
classe runt [SUC] couche sociale, classe sociale
classe runteem [SUC 9] société, classes sociales
classé pulanaf [AQD 9] classé

Anoev aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34790
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation   Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation EmptyVen 14 Aoû - 17:43

luuro a écrit:
Citation :
classe pula [SUC] classe
classe pulor [SUC 2] classe (valeur)
classe pulava [SUC 2] classe, grade
classe pulaxo [SUC 9] salle de classe
classe runt [SUC] couche sociale, classe sociale
classe runteem [SUC 9] société, classes sociales
classé pulanaf [AQD 9] classé
Pour le premier syntagme, je pense tout de suite à runt ; pour le deuxième, c'est plutôt pulor qui serait choisi. Moi, j'me suis guère foulé : c'est klas partout (ouh ! la vilaine relex !). Toutefois, je m'en tire pour les deux syntagmes, avec, respectiv'ment :
ùt sosjet sin klasse
ùt sosjet sin klasen.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7606
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation   Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation EmptyVen 14 Aoû - 23:48

Bienvenue Orbisphère !

A part la première réponses de Mardikhouran, Woijnicz et Ziecken, je ne crois pas que vous aidiez beaucoup Orbisphère.
Non, Anoev ton exemple n'est pas saillant, car je n'en comprend pas la nuance et qu'à l'oral il peut très bien ne pas s'entendre.
Une différence si seulement écrite et non entendue à l'oral est une différence inutile, puisqu'un énoncé oral est a priori suffisament clair ou explicite ou bien qu'avec question dans une discussion, il ait été éclairci.

Question n°2 : à part les exemples d'idéolangues donnés par les collègues, pas que je sache.
Tu as une langue sur des îles au large de l'Inde vers l'afrique dont l'écriture est tiré des chiffres arabes.
Tu as aussi la kabbale, comme en latin où certaines lettres donne les chiffres (romains), en hébreu les lettres/consonnes (puisquee l'hébreu est un abjad) sont associé à des nombres.
Néanmoins, des langues sont peu à peu devenue incompréhensible et ce par deux procédés (à mon avis):
- des langues écrites de moins ne moins comprise, car ayant évolué oralement, ce qui a conféré à la langue écrite une aura magique et religieuse, car souvent conservé à des fins religieuses/liturgiques : copte, hébreu, latin, dont l'hébreu qui est redevenu une langue
- de nombreux procédés communautaire (bouchers, jeunes, etc;) ayant pour but de rendre une langue non compréhensible aux non-instruits : louchéeem, javanais, verlan, parler djeuns, etc.
Au niveau politique :
- l'esperanto a beaucoup été utilisé par le bloc soviétique
-de nombreuses langues sont ausbau, c'est à dire politiquement assez officielle : l'allemand, régularisation d'une langue de cour, mais aussi pakistanais/hindi, serbe/kosovar/monténégrin, roumain/moldave, etc. où par décision d'un pouvoir politique on cherche à éloigner la version d'une langue d'un standard
- pour sauver certaines langues régionales en voie de disparition, la création d'un standard, plus ou moins ex-nihilo

Tout dépend de ton but : construire rapidement une langue incompréhensible ou te passionner à étudier afin de créer une langue, dont la structure découlerait de nombre de réflexion, avancées, conclusion, de ce qui se fait ici ou là, pour donner une impression de langue transcendante.

Pourquoi dans ta description, peu à peu par fuite, tes immortel.le.s, ne deviendraient pas en quelques sortes divin et adorés, ce pourquoi ils pourraient avoir une langue qui passeraient pour transcendante ?

Mon conseil : si rapidement à partir d'un code, tu veux créer une idéolangue, tu peux associer à certaines lettres ou phonèmes une valeur numérique première et à partir de là développer peu à peu une langue.
Les concepts numériques qu'il me parait important d'illustrer par des lettres différentes sont a minima :
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
20
30
40
50
60
70
80
90
100
1 000
1 000 000
et éventuellement (11, 12, 0 et 1 000 000 000)
Surtout si tu prêtes certaines valeurs ou caractéristiques à ces nombres 1 l'unité, pronom je, 2 la dualité=opposition ou paire, pronom tu, 3 le tiers, l'autre le spectateur, pronom il, (début milieu fin, d'abord, puis/ensuite, enfin/donc), etc.
Maintenant comment passer de nombres à une langue pleine, dur dur ?

Dernier point s'ils sont immortel.le.s, au bout d'un certain temps les langues qu'ils parleront ou leur manière de la parler seront anciennes.

Ce qui peut être intéressant, c'est comment et pourquoi ils sont devenus immortel.le.s, donc ce qu'ils révèrent et ce qui les motive.

Parmi les projets qui peuvent t'intéresser ici, ou bien qui sont connus, tu as :
- l'esperanto
- l'ido (et de nombreux esperantides)
- le 8
- l'elko
- le toki pona
- l'uropi
- le lojban
- les réflexions de patrick GC, notamment son fil idées diverses
- tu peux te renseigner sur les langues de Vilko, dont le dibadien, qui sont montées comme des créoles
- tu as l'une des dernières langues (de Brontë, je crois) basé sur le philipin
- éventuellement LFN/elefen

Sinon un code, il te faudrait en fait, une langue à sabir d'anglais qui pour le reste serait 1/3 latin/indo européen (même si cette partie pourrait déjà être compté dans le sabir d'anglais), 1/3 mandarin, 1/3 hébreu/protosémitique.

Et, je pense, qu'en te répondant, j'ai plus ou moins débroussaillé ta 1ère question sur le comment faire.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.


Dernière édition par Velonzio Noeudefée le Mer 19 Aoû - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PatrikGC

PatrikGC


Messages : 5814
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation   Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation EmptySam 15 Aoû - 10:45

Merci Velonzio, je suis fier z-et flatté de faire partie des éventuelles sources d'inspiration Smile

Un grand classique pour créer rapidement une langue SF consiste à se pencher sur une langue déjà existante et à la trafiquer. Si on cherche l'exotisme, on le trouve facilement dans les langues amérindiennes ou sibériennes, d'autant qu'elles sont en général peu connues.

Le Pacifique offre sa part de surprises agréables ainsi que l'Afrique. Et sans aller si loin, le basque vaut le coup d’œil. Ajoutons que du côté du Caucase, on trouve divers groupes linguistiques dont les grammaires ne sont pas tristes. Enfin, dans les temps anciens, le sumérien et l'élamite offrent des possibilités.

Bien sûr, on peut aller piocher dans des groupes plus connus comme l'indo-européen, le chamito-sémitique, le sino-tibétain ou l'ouralo-altaïque (et j'en passe).
Revenir en haut Aller en bas
http://patrikcarpentier.free.fr
Mardikhouran

Mardikhouran


Messages : 4233
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation : Elsàss

Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation   Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation EmptySam 15 Aoû - 12:05

PatrikGC a écrit:
Un grand classique pour créer rapidement une langue SF consiste à se pencher sur une langue déjà existante et à la trafiquer. Si on cherche l'exotisme, on le trouve facilement dans les langues amérindiennes ou sibériennes, d'autant qu'elles sont en général peu connues.
On sait que la fantasy est bourrée de noms pseudo-gallois et pseudo-latins à ne plus savoir qu'en faire*, mais y a-t-il une telle langue "clichée" en sf ? J'en lis assez peu, je ne pourrai pas dire.

*j'ai lu un jour dire que si Tolkien était tombé amoureux des langues iroquoiennes plutôt que du gallois et du finnois, les noms elfiques qualifiés de "dénués de toute originalité" seraient du genre "Jigonhsasee" et "Onangwatgo" que "Elvareth" et "Maelira".
Revenir en haut Aller en bas
http://ovahtin.fr
PatrikGC

PatrikGC


Messages : 5814
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation   Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation EmptySam 15 Aoû - 12:21

Mardikhouran a écrit:
PatrikGC a écrit:
Un grand classique pour créer rapidement une langue SF consiste à se pencher sur une langue déjà existante et à la trafiquer. Si on cherche l'exotisme, on le trouve facilement dans les langues amérindiennes ou sibériennes, d'autant qu'elles sont en général peu connues.
On sait que la fantasy est bourrée de noms pseudo-gallois et pseudo-latins à ne plus savoir qu'en faire*, mais y a-t-il une telle langue "clichée" en sf ? J'en lis assez peu, je ne pourrai pas dire.

*j'ai lu un jour dire que si Tolkien était tombé amoureux des langues iroquoiennes plutôt que du gallois et du finnois, les noms elfiques qualifiés de "dénués de toute originalité" seraient du genre "Jigonhsasee" et "Onangwatgo" que "Elvareth" et "Maelira".

De ce que je me souviens d'avoir lu étant ado, mis à part Dune qui inclinait vers l'arabe, bcp de romans penchaient vers le germanique, surtout dans la civilisation était peu avancée. Par contre, les civilisations plus évoluées avaient droit à des langues plus chantantes.
Revenir en haut Aller en bas
http://patrikcarpentier.free.fr
Wojnicz

Wojnicz


Messages : 703
Date d'inscription : 13/12/2017

Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation   Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation EmptySam 15 Aoû - 12:27

Citation :
y a-t-il une telle langue "clichée" en sf ?

J'ai une fois traduit en français l'essai satirique "Parlons alien en 10 leçons simples" de Justin B. Rye, ça doit bien correspondre à ce que tu cherches:

1) Les langues qualifiées de "hautes" comme le haut martien, le haut vulcain ou le haut dragonique ne viennent pas de pays en hauteur (contrairement au haut allemand par exemple), ce sont des dialectes prestigieux anciens et compliqués préservés depuis l'âge où l'Empire était mieux, plus grand et plus sophistiqué. Les parler demande des efforts considérables, des gestes dramatiques, et souvent un Talent avec un grand T.

2) Les sons et suites de sons communs en anglais sont toujours possible en alien, mais beaucoup moins répandus, il n'y a pas de mondes exotiques nommés Stritty ou Thudgewundle. Les sons et suites de sons entièrement absents de l'anglais sont aussi très rares en alien, aucun personnage de Star Trek ne s'appellera jamais Bwäølh ou Ngì! Mais les sons et suites de sons rares en anglais sont abondants en alien, d'où des races connues sous des noms comme les Xeelee, Chirpsithtra et Githyanki.

3) Le K initial est particulièrement populaire (Kazon, Klendathu, Krell, K'kree).

4) Les aliens adorent créer des mots qui ressemblent à du latin ou du grec, ou occasionnellement de l'hébreu. Ils font un grand usage de sons classiques écrits à l'ancienne, comme X, Qu, Th ou Ph, d'où des noms comme Thranx, Zarquon, Tholian, Cylon, etc... certains comme les Romuliens, Centauri ou Draconiens, vont plus loin et piquent des mots entiers aux dictionnaires latins (ou peut-être aux programmes télé atlantes).

5) De plus, les aliens ont tendance à mettre des terminaisons classiques à leurs noms: On et Os sont particulièrement appréciés pour les noms de planètes (Axos, Auron, Gothos, Krypton), et s'il y a le moindre signe de femelles, leurs noms finiront par un A (Thuvia, Belanna, Dua, Ardana).

6) Une civilisation composée de milliards d'individus n'aura aucun problème à désigner chacun d'entre eux par un nom unique et prononçable d'une syllabe ou deux (Worf, G'kar, Worsel, Kal‐El). Ils peuvent même arriver à tous les faire commencer par la même lettre. Les exceptions à cette règle ont habituellement des noms très longs, bien qu'il y ait quelques planètes où tout le monde s'appelle Bruce pour gagner du temps.

7) Les noms d'une espèce, d'un empire, d'une langue, d'une planète, d'un système, etc, seront tous bien évidemment apparentés. Les Ogrons viennent d'Ogros, les Arisiens d'Arisia, les Arcturiens d'Arcturus, et les Humains d'Humus, logiquement.

8​) Quand les terminaisons ne sont pas pseudo-classiques, elles suivent habituellement le standard anglais du Moyen-Orient: Pakistan‐i, Minbar‐i, Tymbrim‐i, Kimdiss‐i. Ce genre de mot sert souvent à la fois d'adjectif racial et de nom collectif, ce qui enlève le besoin d'un pluriel distinct. Quand des pluriels aliens ont lieu, il finissent en I (Fyndii) ou occasionnellement en N (Thrintun).

9) Un nom dominé par des consonnes gutturales et des sibilantes (Cthulhu, Troxxt, Chasch) indique la sauvagerie. Un avec plein de voyelles antérieures et de sonantes (Alderan, Eloi, Emereli) sous-entend une nature plus civilisée. À l'exception bien sûr des races mystérieuses des géantes gazeuses, qui ont toujours des noms ressemblant à des pets tonitruants.

10) S'ils utilisent des apostrophes, ignorez-les, il ne sont pas sérieux. Quelques aliens vous diront que "'" représente une voyelle obscure (F'lar, T'pau, Sp'thra), ou une consonne muette (Dra'Azon, Ka'a Orto'o), mais en réalité c'est purement décoratif. On n'est pas sûr de pourquoi ils choisissent d'utiliser des apostrophes plutôt que, disons, des umlauts (à la Mötley Crüe) ou bien des gribouillis aliens bizarres, en fait. Peut-être qu'ils veulent juste s'assurer de la compatibilité ASCII.


Dernière édition par Wojnicz le Sam 15 Aoû - 15:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PatrikGC

PatrikGC


Messages : 5814
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation   Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation EmptySam 15 Aoû - 15:01

Wojnicz a écrit:
Citation :
y a-t-il une telle langue "clichée" en sf ?

J'ai une fois traduit en français l'essai satirique "Parlons alien en 10 leçons simples" de Justin B. Rye, ça doit bien correspondre à ce que tu cherches...

Splënd'ide t'radüction Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://patrikcarpentier.free.fr
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7606
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation   Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation EmptySam 15 Aoû - 17:01

Intéressant Wojnicz, mais ça me parait plutôt être une liste de ce qui a été fait et ne faudrait pas faire, car peu réaliste.
Et une liste de ce qu'il ne faudrait pas faire, peut finir si écrite physiquement par se mesurer en kilomètres.

J'ai lu et ai à ma disposition le livre "Comment écrire de la science fiction et de la fantasy", et dans le livre l'auteur indique bien qu'aucun ouvrage ne nécessite plus d'une poignée de mots (ce que j'ai trouvé dans Déracinée de Naomi Novik), il y est conseillé :
- d'avoir un nom extraterrestre pour un produit dont le concept est central comme la fameuse épice dans Dune
- de nommer la langue
- et de ne pas employer la langue ou guère plus d'une poignée de mots

Ce qui me parait important, c'est de déterminer objectifs et moyens, notamment temporels.

Si l'objectif est rapide, le meilleur moyen :
- demander à l'un.e d'entre nous d'utiliser sa langue : avantage : rapidité/prêt à l'emploi, inconvénient : ne coïncide pas forcément avec le concept de l'oeuvre
Ensuite
- déformer une langue existante : avantage : simple, investissement temporel moyen, inconvénient : peu crédible (mais quand on lit la traduction de Wojnicz ci-dessus, on se rend compte que bien souvent, ça a été peu crédible)

Sinon si l'objectif est celui d'une conception propre à l'oeuvre et que le temps est un moyen à disposition, alors monter sa propre langue.

Pour lire beaucoup de SF, non les bonnes oeuvres de sf se passe carrément de toute idéolangue et je n'en ai jamais lu me semble-t-il qui en ait véritablement eu (et je me suis amusé à lire des Hugo et Nebula, aussi bien des vieux que des récents, tout en lisant des oeuvres francophones aussi).
Je lis aussi, moins, mais de la fantasy qui là, en a beaucoup, mais mis à part Tolkien c'est rarement réussi. Je peux parler d'une oeuvre où la phrase venez les enfants était en allemand, or pour moi qui à l'poque était germaniste, c'était déprimant, ça a fait retomber tout le soufflé d el'oeuvre. De mon point de vue la trilogie de Fionavar de Guy Gavriel Kay est supérieure au Seigneur des anneaux de Tolkien, or la première se passe de toute idéolangue. Dans son excellente série du moins au début des rois du monde, Jean Philippe Jaworski se passe de toute idéolangue.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Orbisphere




Messages : 5
Date d'inscription : 13/08/2020

Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation   Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation EmptyMer 19 Aoû - 19:11

Hello !!

Désolé pour ma réponse fort tardive, je passe mon mois d'août à courir partout et j'ai pas des masses de temps pour me poser !!

Merci pour tes exemples Mardhikouran, j'ai de quoi bosser à partir de là !

Ziecken, chouette que ça te plaise ! Non nous n'avons pas de site, ne serait-ce que parce que nous n'avons encore rien publié, mais normalement je devrais poster encore quelques sujets vu que la question de la langue à une dimension non négligeable dans notre histoire, donc je t'invite à les lire si tu as envie d'en savoir plus sur notre travail =)

Et un énorme merci à toi Velonzio pour tous ces exemples ! Pour répondre aux questions que tu poses :

Oui, par la suite les immortels acquièrent un statut particulier dans la société terrienne, étant dans une situation ou ils possèdent une grande part du pouvoir exécutif et judiciaire, et leur langue obtiendra une dimension symbolique forte liée à cette hiérarchie sociale. Ils ne sont pas seulement une classe dominante, ils sont pensés au sein de la société comme étant une race différente, ce qu'en soi ils sont génétiquement : le produit d'un accouplement entre un "mortel" et un "immortel" est stérile. Et ils accentuent consciemment cette différenciation, en réservant la pratique de leur langue aux plus hauts représentants "mortels" de l'état.

Ici cependant, on parle de la période ou cette langue est créée. Mettons qu'ils passent environ une vingtaine d'années à vivre très proche les uns des autres, conversant en différentes langues mais avec une prépondérance de ce sabir d'anglais. Parmi eux, certains considèrent qu'il est crucial d'accentuer leur unité, particulièrement dans un monde qui leur est hostile.
Pour cela, un langage codé est inventé, afin de pouvoir crypter leurs communications sur des bases seulement connues d'eux. Cependant, celui-ci est encore en l'état trop utilitaire pour favoriser leur sentiment d'appartenance à une communauté. Ils cherchent donc, rapidement, à le complexifier et à en répandre l'usage parmi eux, afin qu'il supplante le plus rapidement possible les différentes langues qu'ils utilisent pour communiquer en dehors de leurs échanges cryptés.


Je me demande surtout ici comment ce groupe s'y prendrait, pour le complexifier et le répandre au sein de leur communauté le plus rapidement possible. Ton idée d'idéolangue à partir d'un code me semble pour cela fichtrement intéressante !

Sur pourquoi ils sont immortels, ça rentre dans des SPOILERS légers ici, mais je vais te répondre brièvement :

Les gens qui ont financé le projet Amara, cherchant à créer des êtres humains à la durée de vie allongée, le faisait pour leur intérêt personnel : ils cherchaient un moyen d'allonger leur propre longévité. Les scientifiques de ce projet, après être parvenu à créer trois prototypes à partir de bases génétiques diverses (qui deviendront nos protagonistes principaux), ont commencé à créer des doubles génétiques des commanditaires, mais qui portaient les gênes dits "immortels". Ils ont simulé leur gestation en cuve, puis ont expédié les nourrissons à leurs commanditaires respectifs, afin d'effectuer le transfert de ces gênes.

Ces gênes, cependant, ne deviennent actifs que lorsque le corps atteint un stade de développement jugé "optimal" par l'organisme pour le supporter, à savoir entre 20 et 25 ans. Ces individus subissent alors une sorte de seconde puberté : des changements physionomiques et physiologiques s'opèrent, leur métabolisme devient plus actif... Après cela, le transfert peut s'opérer vers les commanditaires, qui disposent ensuite de leurs "porteurs" comme bon leur semble.

Le site du projet subira une attaque, de la part de rivaux liés aux intérêts martiens [je reviendrais sur Mars plus longuement dans un autre post], qui tuera les prototypes femmes et détruira la majeure partie des données du projet : seuls les trois prototypes masculins, élevés comme des frères dans un environnement contrôlé pour étudier leur comportement, parviennent à survivre. Cependant, des milliers de "porteurs", masculins comme féminins, ont eu le temps d'être expédié vers leurs commanditaires.

S'ensuivra une période ou les trois frères, d'abord ignorants de qui ils sont, prennent conscience de leur identité et de l'existence du projet, et s'efforceront de rassembler ces immortel.le.s, tant celles et ceux qui n'ont pas encore activé leurs gênes que celles et ceux qui ont effectué leur transfert mais que leurs commanditaires n'ont pas éliminé (ce sera, malheureusement, le cas de certain.e.s). Se percevant, à raison, comme de simples cobayes, et donc une négation de leur humanité, les trois frères identifient ces immortel.le.s comme leur véritable communauté, sentiment qui finira par se développer au sein de ce groupe à mesure qu'il se rassemble. Et qui s'accentuera à mesure que leur pouvoir grandira.

Velonzio Noeudefée aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7606
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation   Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation EmptyMer 19 Aoû - 20:30

Déjà des éléments que tu donnes : le nombre 3, la fraternité, associé féminin avec drame te fatalité puisque les martiens ont supprimé toutes les immortelles du laboratoire et le féminin, devraient leur être des concepts important.
Puisque se sentant d'une communauté différente et les martiens ayant supprimé la tutelle des terriens, d'une manière obscure, ils devraient déformer leur(s) langue(s) terrienne(s) pour se rapprocher du martien d'à ce moment-là.

C'est marrant, j'ai aussi écrit une nouvelle de SF, ici (c'est un lien) avec pour thème l'immortalité, mais traitée très différemment.

(J'ai corrigé c'est l'opposition entre pakistanais et hindi qui au départ sont une seule et même langue)

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Hyeronimus
Modérateur
Hyeronimus


Messages : 1529
Date d'inscription : 14/07/2017

Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation   Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation EmptyJeu 20 Aoû - 8:13

Si le langage codé est employé là où un non immortel pourrait l'entendre peut être qu'il pourrait ne pas ressembler à un code pour ne pas se faire repérer. Je crois que Mardhikouran a suggéré la substitution de vocabulaire. J'ai pensé à une langue qui se cacherait dans les premières syllabes d'une phrase en langue naturelle. Par exemple, pour la phrase que je viens de dire, le message réel serait "jè pan ahune lan kis kach danl pre sil du fra enlan nat". C'est une idée en l'air, je sais pas si c'est utilisable en pratique.
Intéressant "parlons alien" j'avoue que je tombe dans certains de ces clichés. À l'opposé, si Silverberg n'a pas à ma connaissance inventé de langue, je trouve qu'il y a une musicalité originale dans ses toponymes et noms d'espèces.

_________________
Xed-tœ maklecren ya ùpatikaren. Xed-tœ cna ùa'kan'za' ajramia
Il y a des problèmes et des solutions. Il y aussi les fleurs des champs.
Revenir en haut Aller en bas
http://chymeres.org/wordpress/
PatrikGC

PatrikGC


Messages : 5814
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation   Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation EmptyJeu 20 Aoû - 13:35

Velonzio Noeudefée a écrit:
(J'ai corrigé c'est l'opposition entre pakistanais et hindi qui au départ sont une seule et même langue)

Je possède à la maison un manuel en anglais d'hindoustani (1937) dans lequel l'auteur se sent obligé d'ajouter une partie grammaticale pour le persan (farsi) et aussi pour l'arabe. 
Ourdou : bcp de mots arabes (Coran) et de persan. Ecriture arabe. Islam
Hindi : retour aux mots locaux. Ecriture devanagari. Hindouisme.

Pour parler un langage "codé" et peu compréhensible des autochtones, il suffit d'adopter une grammaire très différente avec des mots n'ayant aucune similitude. Mais comme l'être humain est assez adaptatif, tôt ou tard, même si le langage "codé" est très compliqué, diverses personnes finiront par savoir le parler +/- correctement.
Revenir en haut Aller en bas
http://patrikcarpentier.free.fr
Vilko

Vilko


Messages : 3485
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation   Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation EmptyJeu 20 Aoû - 18:11

Orbisphere a écrit:
Celle-ci se développerait en plusieurs étapes : d'abord sous une forme, très basique, de langage codé pour préserver l'anonymat de leur communication, ce qu'a peu près tous les immortels acceptent au vu du danger que le monde extérieur fait peser sur eux ; ensuite, par une appropriation et un développement volontaire, par ces partisans de l'unité, de ce langage codé basique en une forme plus complexe. En quelque sorte, une langue créée un peu artificiellement, afin d'appuyer un projet politique.

C'est un peu ce que j'ai fait pour le dibadien. Au départ, c'était, dans ma diégèse, de l'anglais relexifié et privé de sa morphologie (le prétérit étant remplacé par des adverbes de temps, par exemple) pour servir de moyen de communication écrite entre des savants (anglophones pour la plupart) membres d'une association secrète. Le créateur de ce code étant un Mormon qui connaissait le Jargon Chinook, ce pidgin a fourni une partie du vocabulaire et l'essentiel de la phonologie, et c'est l'alphabet Deseret des Mormons qui a été choisi.

Les savants en question utilisaient un livre-code pour chiffrer et déchiffrer les messages. Avec un peu d'habitude, ils arrivaient à se passer du livre-code que chacun d'entre eux avait en sa possession.

Le projet scientifique consistait à créer des robots réellement intelligents, et a été un succès. Le code est devenu la langue de communication par défaut des robots entre eux et avec les savants survivants du projet, qui avaient connecté leurs cerveaux à des cerveaux de robots, devenant ainsi des cyborgs..

Le dibadien a toutefois subi une dernière modification, lorsque les cyborgs l'ont imposé comme langue commune aux humains passés sous leur autorité après les guerres du Grand Effondrement. Parlé par des gens dont le premier souci était de survivre, il a pris une allure plus naturelle, comme un pidgin qui devient un créole.

Une langue artificielle peut en effet avoir des défauts qui font que, si elle était effectivement parlée, elle aurait vite fait de se modifier. Par exemple, une proportion manifestement excessive de certains phonèmes appréciés par le créateur de la langue, et diverses autres violations des universaux du langage.

Mais même lorsqu'une langue artificielle devient effectivement parlée, on ne peut pas dire qu'elle soit achevée, seulement qu'elle entre dans l'étape finale de sa création. À mon avis, elle n'est réellement achevée qu'après avoir été parlée pendant au moins une génération par des êtres humains que l'on aura laissé libres de la déformer à leur guise.

C'est sous cette dernière forme que le dibadien est devenu la langue d'un État, le Niemelaga. Pour finir de le “polir”, comme un ébéniste polit un meuble qu'il vient de fabriquer, les cyborgs ont traduit en dibadien des millions de livres et de textes divers, et sous-titré des centaines de milliers de films. Des millions de chansons ont été adaptées en dibadien.

Par ces traductions, l'objectif des cyborgs était triple : d'abord, donner aux habitants du nouvel État des choses intéressantes à lire, voir et écouter, ensuite, rendre inutile aux humains la connaissance des autres langues, et finalement assouplir suffisamment la langue pour qu'elle puisse tout exprimer, depuis le rap jusqu'à la physique quantique.
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Contenu sponsorisé





Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation   Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Conseils pour la création d'une langue dans un univers de Science-Fiction d'anticipation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
»  Demande d'aide pour l'adaptation d'une langue dans un univers de science-fiction
» Besoin d'aide pour la création d'une langue pour un roman
» Conseils d'éduscol pour enseigner une langue (construite) à distance
» Aide pour création d'une langue
» Nusi, la jumelle de la terre dans un univers parallèle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Diégèses :: Anticipations et uchronies-
Sauter vers: