L'Atelier
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Europisk et aneuvien

Aller en bas 
AuteurMessage
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28525
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Europisk et aneuvien Empty
MessageSujet: Europisk et aneuvien   Europisk et aneuvien EmptyLun 8 Juin 2020 - 10:27

Nemszev a écrit:
J'aime bien ces petites comparaisons !
Raison pour laquelle j'ai ouvert un fil , comme j'ai fait pour l'uropi et l'elko.


Moi, j'pouvais pas mettre pol, car chez moi, ça traduit une poche (du castillan bolsa), que ce soit une poche de veste ou bien un sac en toile ou en plastique, y aurait donc eu (quand il y a des billes de différentes espèces) : pol pijene pour "un sac de billes" ou "beaucoup de billes". alors qu'en fait pol pijene, peut convenir même si toutes les billes sont identiques.


Ed neràpdak ane tùlsa mult pijse = Leur fils a gagné beaucoup de billes.

Comment traites-tu pol ? Comme un adverbe ou un déterminant ? Est-ce que ça revêt une importance grammaticale particulière ? Comme tu as pu voir sur un lien précédent, muls* est toujours adverbe et son complément est au génitif. Mult, par contre peut être un déterminant (et son déterminé peut avoir n'importe quel cas) ou un adverbe (et  son complément est au génitif). Tout dépend du sens qu'on veut donner.

Dans un esprit semblable (mais pas identique, car la variété importe peu, et y a le nom en plus), y a olyg, un oligo-élément que j'ai pompé au grec.

Comment t'en sors-tu avec "(un) peu" en europisk ?




*Compression de multas ?

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 5025
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Europisk et aneuvien Empty
MessageSujet: Re: Europisk et aneuvien   Europisk et aneuvien EmptyLun 8 Juin 2020 - 12:13

Tiens que veut dire muls en aneuvien ?

Hier, j'ai créé quelques mots vélangzais ou vélangziens et j'y ai mulse pour nombreux (mulse est un pluriel).
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28525
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Europisk et aneuvien Empty
MessageSujet: Re: Europisk et aneuvien   Europisk et aneuvien EmptyLun 8 Juin 2020 - 12:29

Velonzio Noeudefée a écrit:
Tiens que veut dire muls en aneuvien ?

Hier, j'ai créé quelques mots vélangzais ou vélangziens et j'y ai mulse pour nombreux (mulse est un pluriel).
Muls, c'est un adverbe qui veut dire "beaucoup", soit devant rien, soit devant un nom au singulier.

Da inzh muls = il mange beaucoup.

Da inzh muls chokladen = il mange beaucoup de chocolat.

Mais

Da inzh mult ċhoklaże = il mange beaucoup de chocolats (en général)
Da inzh mult ċhokladene = il mange beaucoup de chocolats (de plusieurs sortes à la fois).

Rœdh ni pankeraṅgetev (attention au diabète).


On se rejoint donc... partiellement. "Nombreux", chez moi, se dit numbon, une compression de l'ancien numbaron*.

Ar ere numbon àt fejev
= Ils étaient nombreux à la fête.


*Lequel, t'auras d'viné, vient de numbar, un mot à plusuieurs (!) natures ! attention, comme dit le lien, le pronom ne se décline pas comme le nom.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Nemszev
Admin
Nemszev

Messages : 5509
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

Europisk et aneuvien Empty
MessageSujet: Re: Europisk et aneuvien   Europisk et aneuvien EmptyLun 8 Juin 2020 - 15:58

Anoev a écrit:
Raison pour laquelle j'ai ouvert un fil , comme j'ai fait pour l'uropi et l'elko.
Polo kalo!

Citation :
Moi, j'pouvais pas mettre pol, car chez moi, ça traduit une poche
A vrai dire, je crée d'abord un mot avant d'éventuellement le changer si ça ressemble à un autre mot que je veux créer...

Citation :
Ed neràpdak ane tùlsa mult pijse = Leur fils a gagné beaucoup de billes.

Comment traites-tu pol ? Comme un adverbe ou un déterminant ? Est-ce que ça revêt une importance grammaticale particulière ? Comme tu as pu voir sur un lien précédent, muls* est toujours adverbe et son complément est au génitif. Mult, par contre peut être un déterminant (et son déterminé peut avoir n'importe quel cas) ou un adverbe (et  son complément est au génitif). Tout dépend du sens qu'on veut donner.
Su *fils* kai *gagné* poli *billes*.
(à compléter quand j'ai plus de vocabulaire disponible)

C'est un adverbe quand il se présente sous la forme "polo" en position adverbe.

C'est un déterminant, comme l'est "molti" en italien, "viele" en allemand, etc. devant un nom pluriel.
Idem pour le singulier en -e, -o, -a selon le genre sémantique du nom (alors on traduit par "beaucoup de / du / de la").
Il est aussi un pronom quand il a le sens de "beaucoup de la chose dont on parle" (polo) ou "beaucoup de gens" (poli).
(Idem pour "olo" (tout), "kolo" (lequel) et "tolo" (le même))

On pourrait imaginer une construction avec un génitif, mais c'est juste une autre manière de dire la même chose, ou alors on vise quelque chose de précis.
Polo vode = beaucoup d'eau
Polo tes vode = beaucoup de cette eau
Poli ludi = beaucoup de gens
Poli ten ludi = beaucoup de ces gens

Citation :
Comment t'en sors-tu avec "(un) peu" en europisk ?
Après une petite recherche, je vais prendre "pek-", qui aura aussi le sens de "petit".
J'ai repris la racine *peh₂u-ko, qu'on retrouve en langues romanes "poco", "peu",... et en albanais "pak".
Sinon, c'est *peh₂w-, qui se retrouve dans différentes langues (few en anglais notamment).
J'ai choisi le -k à la fin parce que cette consonne rappelle des mots non-cognats comme "mikró" en grec, "be(a)g" en gaélique...

Peko vode = peu d'eau
Peki ludi = peu de gens
Is peko ede = il mange peu

Anoev a écrit:
Da inzh muls = il mange beaucoup.
Is polo ede / is ede polo.

Citation :
Da inzh muls chokladen = il mange beaucoup de chocolat.
Is ede polo xokolata(?).

_________________
Le grand maître admin-fondateur est de retour. - Bedal
Original, bien justifié, et différent du sambahsa et de l'uropi. - Velonzio Noeudefée
Nemszev m'a fait une remarque l'autre jour, et j'y ai beaucoup réfléchi depuis. - Djino
J'ai beaucoup de tendresse pour ta flexion verbale. - Doj-Pater
Oupses ! - Anoev
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28525
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Europisk et aneuvien Empty
MessageSujet: Re: Europisk et aneuvien   Europisk et aneuvien EmptyLun 8 Juin 2020 - 18:49

Nemszev a écrit:
Notez que je préfère employer "ludi" pour "les/des gens, le monde, la populace...", une racine qu'on retrouve aussi bien en allemand (Leute) qu'en slave (ljudi).
"Jumi", c'est plutôt pour "les êtres humains".

Tur esen poli ludi.
Il y a beaucoup de monde.
C'est vrai ! j'me rappelle de люди, le pluriel (fallait l'deviner) de чeлoвeк.

Chez moi, ça tient plutôt non à l'homonymie, mais à la parovymie :

ludi = dĕr = gens
jumi = dùr = personnes.

(type, individu) est masculin ou neutre ; est toujours neutre°.



°Le féminin correspondant à est . En eux-mêmes ces deux noms ne sont pas dépréciatifs, par contre, certaines agglutinations le sont :
toldĕ = pauv'type
tolkĕ = pauv'fille
nechdĕ = sale type, fumier
nechkĕ = garce, roulure
prachdĕ, prachkĕ = pute, putain.

Correspondant au neutre , le masculin est dak, et le féminin kad ; ces trois mots sont la base du vocabulaire humain aneuvien :
baabdu = bébé, nexàvkad = fillette, anoevdak = Aneuvien ♂, beaṅdur = cheminots, etc.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Nemszev
Admin
Nemszev

Messages : 5509
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

Europisk et aneuvien Empty
MessageSujet: Re: Europisk et aneuvien   Europisk et aneuvien EmptyLun 8 Juin 2020 - 19:06

Anoev a écrit:
C'est vrai ! j'me rappelle de люди, le pluriel (fallait l'deviner) de чeлoвeк.
Oui, pareil avec enfant: ребенок -> дети.

Un cas typique de supplétion : https://fr.wikipedia.org/wiki/Supplétion

Bizarrement, en français, le mot qui a donné "ludi" donne "libre"...

_________________
Le grand maître admin-fondateur est de retour. - Bedal
Original, bien justifié, et différent du sambahsa et de l'uropi. - Velonzio Noeudefée
Nemszev m'a fait une remarque l'autre jour, et j'y ai beaucoup réfléchi depuis. - Djino
J'ai beaucoup de tendresse pour ta flexion verbale. - Doj-Pater
Oupses ! - Anoev
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28525
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Europisk et aneuvien Empty
MessageSujet: Re: Europisk et aneuvien   Europisk et aneuvien EmptyLun 8 Juin 2020 - 20:31

Je savais que ça existait mais je ne connaissais pas le mot ! J'vais pouvoir en parler dans la grammaire du Slovkneg dans Idéopédia. Je fais vraiment mon possible pour éviter la supplétion en aneuvien !

Un cas de supplétion : le verbe ere (être)  qui fait à l'indicatif • ou ep.

Un autre cas qu'on pourrait prendre pour de la supplétion :
aau pour "bâiller*, qui donne ahwa au parfait. Mais en fait, cette orthographe résulte d'un empêchement, au parfait, de mettre quatre voyelles à la suite : aaua. Et, si on y réfléchit bien, la prononciation (/'ɐwɐ/) n'est pas bien éloignée de /'ɐ:ʊɐ/ de celle de l'orthographe que j'ai voulu éviter. Du reste, le pluriel du présent de l'indicatif est aaur, plus simple à prononcer que ahwer (/'ɐwəʁ/). Alors, supplétion ? couci-couça. À l'orthographe, on pourrait croire, à cause du HW qui a remplacé AU, mais ce tour de passe-passe, j'viens d'expliquer pourquoi. Ça n'a quand même rien à voir avec "aller" (de AMBVLARE)-"je vais" (de VADERE)-"ils iraient" (de IRE).


*Maau (miauler) a la même conjugaison.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28525
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Europisk et aneuvien Empty
MessageSujet: Re: Europisk et aneuvien   Europisk et aneuvien EmptyMar 9 Juin 2020 - 12:03

Nemszev a écrit:
N'oublions pas que "su" est utilisé à toutes les personnes s'il y a un lien de possession entre le groupe nominal et le sujet de l'action.

Is kai vidit ias mater.
Il a vu sa mère (la mère de son amie)

Is kai vidit su mater.
Il a vu sa (propre) mère.
En aneuvien, ç'est pareil, du moins dans ce type de phrase :

Da vedja ed madhes kan = Is kai vidit ias mater.
Da vedja ed madhes = Is kai vidit su mater.


Cela dit, la réflexion renvoie vers le nom le plus proche, comme ici :

Da vedja kas kœm ed madhes = Il l'a vue avec sa mère (sa mère à elle)
Da vedja kas kœm ed madhes dan = Il l'a vue avec sa mère (sa mère à lui).

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...


Dernière édition par Anoev le Mar 9 Juin 2020 - 13:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nemszev
Admin
Nemszev

Messages : 5509
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

Europisk et aneuvien Empty
MessageSujet: Re: Europisk et aneuvien   Europisk et aneuvien EmptyMar 9 Juin 2020 - 13:04

Anoev a écrit:

Da vedja ed madhes kan = Is kai vidit ias mater.
Da vedja ed madhes = Is kai vidit ias mater.
Quelle traduction pour "su mater" ? Tu as mis deux fois la même phrase en europisk.

_________________
Le grand maître admin-fondateur est de retour. - Bedal
Original, bien justifié, et différent du sambahsa et de l'uropi. - Velonzio Noeudefée
Nemszev m'a fait une remarque l'autre jour, et j'y ai beaucoup réfléchi depuis. - Djino
J'ai beaucoup de tendresse pour ta flexion verbale. - Doj-Pater
Oupses ! - Anoev
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28525
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Europisk et aneuvien Empty
MessageSujet: Re: Europisk et aneuvien   Europisk et aneuvien EmptyMar 9 Juin 2020 - 13:06

Oupses ! une erreur de copier-coller ! J'vais corriger ça en amont, mais ici aussi :

A vedja ed madhes = Is kai vidit su mater.


Petit expliqûre, quand même :

l'adjectif et le pronoms personnel indirects, tout comme les possessifs, sont normalement réfléchis. Ils "perdent leur réflexion" quand les deux personnes sont différentes (possessifs) ou bien quand un pronom personnel au génitif est placé après.

L'ajectif et le pronom personnel indirects remplacent les possessifs quand il n'y a pas de réelle possessions (qu'elle soit aliénable ou non). Le personnel indirect remplace le possessif quand le sujet est la (on), æq (chaque), omen (tout)...

Da sluta sed pradhems ea xeliys = il a perdu son bras et sa voiture (zeugma)
Ka musa ed strægens = Elle a raté son train.
Ka smak ed neràpdax = Elle embrasse son fils...

Da traṅve sed zómetuls
= Il conduit son troupeau (les bêtes lui appartiennent)
Da traṅve ed zómetuls = Il conduit son troupeau (les bêtes ne sont pas à lui, il en a la charge)
Da traṅve sed zómetuls dan = Il conduit son troupeau (itou, mais l'homme qui possède les bêtes a déjà été évoquée)
Da traṅve ed zómetuls dan = Il conduit son troupeau (même l'homme évoqué n'est pas propriétaire des bêtes).

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Nemszev
Admin
Nemszev

Messages : 5509
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

Europisk et aneuvien Empty
MessageSujet: Re: Europisk et aneuvien   Europisk et aneuvien EmptyMar 9 Juin 2020 - 17:02

Hmm… Je n'ai pas réfléchi au cas où il n'y a pas de réelle possession.

En chinois, on utiliserait un pluriel, par exemple "notre école", "notre langue"... sauf si tu possèdes ou a créé cette école ou cette langue.


Anoev, je n'ai pas résisté à t'inclure dans ma signature.

_________________
Le grand maître admin-fondateur est de retour. - Bedal
Original, bien justifié, et différent du sambahsa et de l'uropi. - Velonzio Noeudefée
Nemszev m'a fait une remarque l'autre jour, et j'y ai beaucoup réfléchi depuis. - Djino
J'ai beaucoup de tendresse pour ta flexion verbale. - Doj-Pater
Oupses ! - Anoev
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28525
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Europisk et aneuvien Empty
MessageSujet: Re: Europisk et aneuvien   Europisk et aneuvien EmptyMar 9 Juin 2020 - 17:26

Nemszev a écrit:
Anoev, je n'ai pas résisté à t'inclure dans ma signature.
Hommage sympa ; merci.

Peux-tu jeter un œil par là et nous y dire comment tu traiterais le problème en europisk ?

P'is, tiens, ça aussi ?

Mercidavance.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Nemszev
Admin
Nemszev

Messages : 5509
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

Europisk et aneuvien Empty
MessageSujet: Re: Europisk et aneuvien   Europisk et aneuvien EmptyMar 9 Juin 2020 - 22:46

Ouille, je n'en suis pas encore à ce stade…  Shocked

Pour l'instant, je n'ai même pas encore d'impératif, c'est dire…

Mais je reviens vers toi quand j'en saurai plus !


Et, bien sûr pour l'hommage, c'est sincère. On adore tous tes "oupses".

_________________
Le grand maître admin-fondateur est de retour. - Bedal
Original, bien justifié, et différent du sambahsa et de l'uropi. - Velonzio Noeudefée
Nemszev m'a fait une remarque l'autre jour, et j'y ai beaucoup réfléchi depuis. - Djino
J'ai beaucoup de tendresse pour ta flexion verbale. - Doj-Pater
Oupses ! - Anoev
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28525
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Europisk et aneuvien Empty
MessageSujet: Re: Europisk et aneuvien   Europisk et aneuvien EmptyMar 9 Juin 2020 - 23:00

Nemszev a écrit:
On adore tous tes "oupses".
C'est dire si j'me plante souvent. Mais c'est en se plantant qu'on avance... à domphes !

Nemszev a écrit:
Pour l'instant, je n'ai même pas encore d'impératif, c'est dire…
J'peux te donner deux~trois tuyaux. T'en fais c'que tu veux : tu les adaptes ou bien tu fais complètement aut'chose. Tu fais selon les besoins europiskes.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28525
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Europisk et aneuvien Empty
MessageSujet: Re: Europisk et aneuvien   Europisk et aneuvien EmptyMer 10 Juin 2020 - 20:27

Nemszev a écrit:
Terpo vode do jivin.
J'ai besoin d'eau pour vivre.
Olivier Simon a écrit:
Tehrbo wed kay gwive.
C'coup-ci, je m'goure pas d'fil :

Eg nuzhère aqun ber livun.

Mais également possible :

Eg nuzhère wadren ber livun.

Nemszev a écrit:
Je confirme, de stad (prononcé stat' avec un a court fermé), au pluriel de steden (prononcé sté:deun).
Ben tiens : ces langues naturelles ! faut toujours que ce soit compl iqué ! Chez moi, c'est -R derrière une une voyelle (gòlar = fleurs) et -E derrière une consonne (stade = villes, gòlane* = de fleurs).

Et en europisk ?


*Pluriel de... gòlan, té ! le génitif de gòla

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...


Dernière édition par Anoev le Mer 10 Juin 2020 - 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nemszev
Admin
Nemszev

Messages : 5509
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

Europisk et aneuvien Empty
MessageSujet: Re: Europisk et aneuvien   Europisk et aneuvien EmptyMer 10 Juin 2020 - 21:26

Ton "nuzhère" ça vient d'où ? Ca me rappelle le russe "nuzhno". C'est un verbe ou un adjectif ?

_________________
Le grand maître admin-fondateur est de retour. - Bedal
Original, bien justifié, et différent du sambahsa et de l'uropi. - Velonzio Noeudefée
Nemszev m'a fait une remarque l'autre jour, et j'y ai beaucoup réfléchi depuis. - Djino
J'ai beaucoup de tendresse pour ta flexion verbale. - Doj-Pater
Oupses ! - Anoev
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28525
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Europisk et aneuvien Empty
MessageSujet: Re: Europisk et aneuvien   Europisk et aneuvien EmptyMer 10 Juin 2020 - 21:37

Justement, le premier élément  vient de nœzh*, qui vient effectivement de нужда. T'as donc deviné juste : ça vient du russe. -ère, lui vient du verbe ere (être). Toutefois, ce verbe d'un seul tenant est, en aneuvien, transitif direct, ainsi :

Or mir nuzhèrer ùr kyċaċ ea àrxaċ = Vous aurez besoin d'une règle et d'un compas.




*Paronyme du quasi-à-priori nœch (panne). Quand on est en panne, on a (souvent) besoin d'assistance. Ces deux noms n'ont pas la même déclinaison, du moins à l'accusatif : la même chose pour nœch, nœzhes pour nœzh.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28525
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Europisk et aneuvien Empty
MessageSujet: Re: Europisk et aneuvien   Europisk et aneuvien EmptyDim 14 Juin 2020 - 22:46

Nemszev a écrit:
Le réflexif peut servir de médio-passif. On ajoute "se" avant ou après le verbe.
Je me vois = (Ejo) se vido (me vido est possible aussi)
Chez moi, on a une particule pronominale pour l'ensemble des personnes, c'est dem*.

*N'y voir là aucun rapprochement avec idem (le même) qui existe aussi en aneuvien, Par contre, "soi-même" se dit demiψ, venant de l'à-priori dem avec un pompage depuis le latin IPSVM -A -E. Dem sert pour la réflexivité et la concaténation (les jours et les caravanes se suivaient). Je me demande si je vais pas emprunter ton idée de mettre dem après le verbe, uniquement pour la concaténation.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28525
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Europisk et aneuvien Empty
MessageSujet: Re: Europisk et aneuvien   Europisk et aneuvien EmptyJeu 25 Juin 2020 - 16:01

Ejo ne gnao. = E stĕ nep = Je ne sais pas.

Julia, ta mi jona, kai jenit Erik.
Julja, ed nùpkad dora Erix natynun
(a fait naître Éric)
Zhulja (autre version), ed nùpkad partùrna Erix (a accouché d'Éric°)
Julia, ma femme, a donné naissance à Éric.

Nemszev a écrit:
Notez qu'au passé continu/itératif (l'équivalent de l'imparfait français), les verbes en -ain changent leur -a- en -e- plutôt que d'ajouter -e- à la racine :
Ejo gneo = je savais
Tu gneis = tu savais
Is/ia/to gnei = il/elle savait
Ni gneim = nous savions
Vi gneit = vous saviez
Ie gnein = ils savaient.
Chez moi, c'est la particule ere devant l'indicatif présent qui s'y met (et non qui s'y colle : eg erestĕ) : eg ere stĕ, er ere stĕr.

Ie kalo gnein se = Ar aṁb ep kógstĕr, ar aṁb loot kógstĕr* = Ils se connaissaient. bien.

°Mais àt doktor Kridal partùrsa Juljas = Le docteur Kridal a accouché Julia.
*Mais si "ils se connaissent bien" (les un les autres), ça donne : ar ep kógstĕr aṁbe.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28525
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Europisk et aneuvien Empty
MessageSujet: Re: Europisk et aneuvien   Europisk et aneuvien EmptyLun 29 Juin 2020 - 14:08

Nemszev a écrit:
Oui, je pense dire "marno to marno".
Là par contre, j'me suis éloigné du castillan et de l'allemand*, et j'ai kràsnebav.

Y a le latin CRAS pour "demain" et...




*Pour la confusion de "demain" et "matin" seulement, car neba est l'anacyclique de aben, qui est pris de l'allemand Abend pour "soir". L'allemand heute Abend (ce soir) se traduit en aneuvien vyábnev°.
°Par contre, "ce soir-là, il neigeait" donnerait bien æt abnev an, a ere nỳvun.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Europisk et aneuvien Empty
MessageSujet: Re: Europisk et aneuvien   Europisk et aneuvien Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Europisk et aneuvien
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Idéogénéral :: Idéolangues comparées-
Sauter vers: