L'Atelier
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Le nabzan, langue fille aneuvienne

Aller en bas 
3 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7606
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le nabzan, langue fille aneuvienne   Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 EmptySam 9 Avr 2022 - 22:02

Pour le lexique

Je viens en récupérant les mots que j'avais en KISSI, monurpilf, SESI, KISSI de me créer 280 mots pour le nabzan2.0, ils sont donc très inspirés uropi/esperanto et par là même de langues européennes occidentales modernes.
D'ailleurs souvent dedans il y a 3 mots différents pour les animaux un neutre, un féminin, un masculin et pas forcément en -at/-ak pour les deux derniers (féminin, masculin).

Parmi ces entrées, il y en a quelques uns que j'ai déformées au delà de l'infinitif en x/s, notamment eu égard à l'aneuvien, càd en trouvant un point milieu entre la forme retenue et celle en aneuvien.

et : ad
revenir : brutemx
cadeau : deyia
monde, gens : dós
livre : dük
lancer : dyans
aussi, ainsi : eso
main : hamp
oui : je
connaitre : kogz
lion : lio
plage : plaj
pour : po
dos : rud
quand : san
monsieur : tedak
madame : tedat
construire : tuidz
hors de, dehors : üs
endroit, place : vus
laver : watc
fil : zilt

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.

Anoev aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34790
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le nabzan, langue fille aneuvienne   Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 EmptySam 9 Avr 2022 - 23:10

Ça progresse plutôt bien. Dommage qu'Idéolexique ne soit pas au rendez-vous.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.

Velonzio Noeudefée aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7606
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le nabzan, langue fille aneuvienne   Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 EmptyDim 10 Avr 2022 - 16:13

Toujours dans l'optique de mes 280 mots, il y avait quelques conflits à régler.
Je les ai réglés en procédant à quelques changements et évolution de ce lexique en cours de constitution.

Donc les voilà :

- boës : barque
- crhaz : raser
- daf : donner
- det : mort
- dyoorh : gros
- flats : souffler
- forvits : prévoir
- kadok, kaddoktor, yinedok, yinedoktor : gynécologue
- kops : acheter
- pos : après
- stie : tous, tout, toute
- stran : rue
- tsél : beau
- tüs : pour
- vardz : valoir
- vark : travail
- vid : vue
- vits : briller
- vurtc : pourri
- yivim : vivant

Certains doivent être proches de leurs homologues aneuviens et certains plus éloignés.

Conjugaison

Le subjonctif.
Ci dessous les formes du progressif inspiré de l'aneuvien.

Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 Subjon10

Mais au cas où vous ayez bien remarqué, il y a aussi la particule nu pour le progressif (inversion du suffixe -un).
Ainsi seule les 4 formes présent et impératif orliun/rukun et orliunt/rukunt sont vraiment courantes.

Pour les autres temps, sauf emploi spécifique (littéraire, discours, juridique), ils se feront en employant la particule nu.

***

Tiens t't à l'heure, j'ai traduit la p'tite phrase que j'avais employé dans mes essais de LAI européennes :

Les livres sont sur la table.
Zer yünka et pon za tab.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.


Dernière édition par Velonzio Noeudefée le Lun 11 Avr 2022 - 22:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34790
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le nabzan, langue fille aneuvienne   Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 EmptyLun 11 Avr 2022 - 12:10

Velonzio Noeudefée a écrit:
Certains doivent être proches de leurs homologues aneuviens et certains plus éloignés.
J'est effectiv'ment r'marqué : certains sont proches, comme pos, vark, vid, d'autres un peu plus éloignés, comme det, vardz... d'autres, enfin sont originaux ou tirés d'une autre langue.

On a, en effet, kaddoktor*, inspiré de l'aneuvien à côté de yinedoktor, plutôt dérivé de l'uropi.

Àr knege • en àt mesev.


*Proche de kadesmedíkdu, que j'prévois d'ailleurs de comprimer en kamedíkdu, voire en kamíkdu...

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.


Dernière édition par Anoev le Sam 31 Déc 2022 - 0:19, édité 1 fois

Velonzio Noeudefée aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7606
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le nabzan, langue fille aneuvienne   Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 EmptyLun 11 Avr 2022 - 14:14

Les autres inspirations seront souvent uropi, sambahsa, esperanto, mélange de tout ça ou bien de langues IE modernes.

***

J'avais parlé de 4 verbes, légèrement ou faiblement irrégulier relevant du bon sens que faire avec des b+t ou d+t ou t+t.

Dans le tableau ci-dessous :
- en bleu des adaptations régulières dite logique pour les vernes en-ts et en -dz/-dex
- en rouge de faibles irrégularités (une apostrophe pour mieux prononcer et faire entendre le -t final, par exemple ou un accent grave pour forcer un o en syllabe fermée en /o/)

Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 20220411

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.

Anoev aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34790
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le nabzan, langue fille aneuvienne   Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 EmptyLun 11 Avr 2022 - 18:49

Ça, ça me parle. Les irrégularités ne sont pas forcément là dans une langue construite pour "faire baroque", mais bien souvent pour pallier une difficulté (de prononciation, d'usage, de grammaire) qui surgirait si le verbe était totalement régulier, du moins dans le domaine de la grammaire de la langue en question. Ces irrégularités sont plus ou moins profondes, tout dépend l'écueil (prononciation, risque d'homonymie avec un autre verbe...) qu'on souhaite éviter, ou bien si on est attaché à une étymologie.


Par exemple, je présume que chez toi, le diacritique droit su le O de pót force la fermeture du O pour que la prononciation de ce O soit conforme à celle (syllabe ouverte) des autres formes conjuguées du verbe pots (pode, poda etc). Par contre, ce que je n'arrive pas à saisir, dans ce cas, c'est pourquoi pots au lieu de póts ?


Comment prononces-tu vidta ?


Dans ton dernier verbe (pots), t'as dû faire une erreur dans l'tableau, parce qu'on voit pót, mitet. Une étourderie, dans doute ?

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7606
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le nabzan, langue fille aneuvienne   Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 EmptyLun 11 Avr 2022 - 21:23

Oui pour le o accent de pôt qui se prononce bien /o/ et /pot/.

Ben non, et c'est là que se situe l'irrégularité l'infinitif est pots, alors que la conjugaison est en /po/, pas de pot, quoi.
Oui pardon c'est bien potet, comme mitet, mais pas mitet.

vidta /vid.ta/

***

Puisque je les ai, les verbes plus irréguliers où là carrément on a des modifications de radical, mais bon y'en a que 5 à 7 (y'en a un qui  a deux infinitifs qui collés ensemble on fait le troisième).
J'ai mis en rouge la plupart des modifications.
QUand il y a deux formes, cela signifie que ces deux formes se trouvent, et plutôt dans une égalité d'emploi en terme d efréquence, si l'une des deux est entre parenthèses, elle est moins fréquente (sauf les infinitifs passés en -a).

Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 20220412

Les analyses et explications viendront plus tard, parce que là c'est trop tard, mais en gros :
- si la forme singulière du présent de l'indicatif est irrégulière alors celle du subjonctif présent aussi.
- le verbe clix est maintenant régulier à la personne du singulier du présent du subjonctif, près : [cliset (mais d'anciennes irrégularités en clis/clist* peuvent être trouvées dans de vieux textes)
- le verbe skrips déforme le ps en f, c'est comme si ça avait été le verbe skrifs
- le verbe sex ou sedex est la conjugaison d'un verbe sedex/sedz au t des formes singulières présentes set, setet près ; pour régler l'anomalie du coup a été créé l'infinitif sex, mais celui-ci n'arrange rien, bien au contraire
- pour se moquer du coup, a été créé le verbe sexsedex (plutôt s'asseoir, qu'être assis) qui est la même conjugaisons que pour sedex (ou sex) , mais avec se- devant
- stex connait surtout l'irrégularité d'avoir une seule et même forme plutôt la forme simple ste, sur laquelle sont construit les présent et passé de l'indicatif (mais aussi du subjonctif)
- aps connait une irrégularité au présent et éventuellement au passé, mode indicatif seulement avec un a devenant un e

***

Le x /ks/ me va pas mal, mais le rh /x/, beaucoup moins.
Il me faut trouver une solution, j'ai bien le q.

Je crois avoir trouvé avec quelques changements : y /x/, /j/ j, /ʒ/ g, /g/ q
(J'emploie 26 lettres, le point dans i et j et le tréma sur ü surtout, mais on peut trouver : ä, ë, ö)

Je ne sais pas si façon llîua et autres, je ne pourrais pas aussi noter
î, û : /y/
ô : /ø/
(auquel cas avec le /ø/ et les variantes je suis à 10 phonèmes vocaliques en distinguant les deux e et les deux o).

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34790
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le nabzan, langue fille aneuvienne   Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 EmptyLun 11 Avr 2022 - 22:04

Velonzio Noeudefée a écrit:
Le x /ks/ me va pas mal, mais le rh /x/, beaucoup moins.
Il me faut trouver une solution, j'ai bien le q.
C'est frai que, chez moi aussi, j'avais eu aussi des hésitations, mais je l'ai gardé. En fait, Q tout seul (sans U), eh ben chez moi, c'est un [q] (occlusif uvulaire, lequel a remplacé kh). Par contre, comme le [χ] est fricatif, du coup, pour prononcer une fricative uvulaire, eh ben y a ben fallu que je garde le R. Mais pour certaines transcriptions (Михаил), c'était pas évident : Mirhail faisait vraiment bizarre, et pourtant, c'était la transcription la plus juste. Comme j'avais laissé tomber kh, j'allais pas le r'prendre. Du cxoup, y a l'choix : Mirhail si on garde la fricative, Miqail si on opte plutôt pour l'occlusive.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.

Velonzio Noeudefée aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7606
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le nabzan, langue fille aneuvienne   Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 EmptyLun 11 Avr 2022 - 22:25

Maintenant selon la transcription dans mon cas :
- Mixaïl = /mi.ksa.il/
- Miyaïl = /mi.xa.il/

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34790
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le nabzan, langue fille aneuvienne   Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 EmptyLun 11 Avr 2022 - 22:35

Velonzio Noeudefée a écrit:
Maintenant selon la transcription dans mon cas :
- Mixaïl = /mi.ksa.il/
- Miyaïl = /mi.xa.il/
J'ai une préférence pour la deuxième, davantage conforme à la prononciation du prénom (même si le Y peut dérouter à prime abord).

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.

Velonzio Noeudefée aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7606
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le nabzan, langue fille aneuvienne   Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 EmptyMar 12 Avr 2022 - 12:01

Petit moment de doute, car c'est assez différent en fait pour l'instant.

nabz : Orlia zer origejir, zer olivtenda palapt.
anv : Àr nadhe piylapte ol àr olytendeve.

nabz : Zer yünka et pon za tab.
anv : Àr knege • en àt mesev.

nabz : Pof drat sos ov tüs sei, n’ovlins ad zosdask tüs stie crhotsjardü zas dunx crhots tomnar.
nabz : Pof drat sos ov tüs sei, n’ovlins ad zosdask tüs stie cyotsjardü zas dunx cyots tomnar.
anv : Pœr olyg adràkom od quadùs, lypan hrop ni legvaxene omnos ber skrĕtun kràsdaw.

Après mise à jour:

Est ce qu'il me faut réformer des choses ou pas ?
Est ce que j'aimerais plus tendre vers l'aneuvien, si oui comment :
- Ol ar origejir, ar olivtende palapt. ou Ôl
- Ar günka et pon ta nap.
- […], n’ovlins ad zosdask tüs stie cyotsjardü ber dunx cyots tomnar.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.


Dernière édition par Velonzio Noeudefée le Jeu 21 Avr 2022 - 13:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34790
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le nabzan, langue fille aneuvienne   Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 EmptyMar 12 Avr 2022 - 17:28

Velonzio Noeudefée a écrit:
Est ce qu'il me faut réformer des choses ou pas ?
Est ce que j'aimerais plus tendre vers l'aneuvien, si oui comment :
- Ol ar origejir, ar olivtende palapt. ou Ôl
- Ar günka et pon ta nap.
- […], n’ovlins ad zosdask tüs stie cyotsjardü ber dunx cyots tomnar.
Malheureusemement, je ne peux pas te le le dire : si le nabzan est une persolangue, applique ce que tu ressens comme naturel pour toi. Si certaines tournures se détournent de l'aneuvien, c'est pas grave, peut-être que dans ce cas de figure l'aneuvien n'était pas conforme à ce que tu voulais exprimer. On ne fait pas une persolangue comme on fait une LAI. Une LAI doit pouvoir être assimilée sans (trop de) peine par plusieurs communautés linguistiques. Une persolangue doit correspondre à l'esprit de la personne qui la crée, même si çà et là elle emprunte deux~trois bribes de langues (naturelles, auxiliaires ou personnelles) à peu près assimilées.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.


Dernière édition par Anoev le Sam 31 Déc 2022 - 0:23, édité 2 fois

Velonzio Noeudefée aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7606
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le nabzan, langue fille aneuvienne   Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 EmptyMer 13 Avr 2022 - 11:43

Que ça se détourne, ça n'est pas grave, tu as raison, mais ça doit me plaire tout de même.

Du coup je procède aux modifications et d'autres (comme lüpdyop avec y /x/ pour merci d'avance à la place de zosdask) et je mets sous réserve le vocabulaire issu des essais de LAI, il sera à confronter à celui aneuvien.

Du coup, je vais modifier les articles, j'en dirais plus, plus tard, le travail m'appelle.

***

Modifications des articles :

- indéfini singulier : ü, ün
- indéfini pluriel : di
- défini singulier : ta
- défini pluriel : ar

***

Spoiler:

C'eut été parfait, mais c'est trop complexe et trop peu naturel, je vais donc simplifier le truc.
- g /g/
- j /j/
- q /x/
- y /ʒ/ à mon habitude

et en majuscule, ce sera les majuscules normales GJQY

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7606
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le nabzan, langue fille aneuvienne   Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 EmptyJeu 21 Avr 2022 - 22:51

J'ai fait repasser un contrôle aneuvien à tous les mots que j'avais importé de mes projets assez LAI ou inter européen.
Du coup, voici ces mots soit ré-aneuvisés, soit moins LAI, car parfois, c'est un point milieu que j'ai cherché à trouver.

Spoiler:

A mettre en forme.

Du coup, j'ai aussi intégré les mots suivants, issus du frenkvës.
Les 4 derniers sont du lexique de niveau 2, c'est à dire une réserve pour de l'inspiration, mais étant des termes plus rares, ils ne font pas partie du lexique officiel.

Spoiler:

Il faudra aussi que je mette en forme ici.

Enfin au passage, ça m'a inspiré pour créer une petite poignée de mots :
- tcötcö : machine ; nom
- téj : mais ; conj.
- tséd : moins ; adv, conj
- frut : fruit ; nom
- kern : graine ; nom
- notc : noix ; nom
- rowë : roue ; nom
- viérmë : printemps ; nom
- duetan : ruelle ; nom

Il faudra que je revoie les pronoms et autres relatifs principaux : qui, que/quoi, dont, où.

Le digramme sz, notera le rare phonèmede fin de syllabe /θ/.
Je ne sais si je créerais pas une règle générale de ce type avec fv (/ϕ/), cy (/ç/), voire qr (/χ/).

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.


Dernière édition par Velonzio Noeudefée le Ven 22 Avr 2022 - 8:56, édité 1 fois

Anoev aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34790
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le nabzan, langue fille aneuvienne   Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 EmptyJeu 21 Avr 2022 - 23:11

Velonzio Noeudefée a écrit:
J'ai fait repasser un contrôle aneuvien à tous les mots que j'avais importé de mes projets assez LAI ou inter européen.
Du coup, voici ces mots soit ré-aneuvisés, soit moins LAI, car parfois, c'est un point milieu que j'ai cherché à trouver.
Y a dans tout ça, quelque chose qui me parle. Tu devrais mettre un additif concernant le nabzan, concernant la définition de "aneuvisation" dans cette page d'Idéopédia.

Velonzio Noeudefée a écrit:
Je mets sous réserve le vocabulaire issu des essais de LAI, il sera à confronter à celui aneuvien.
Un nombre non négligeable de mots aneuviens sont des à-postérioris dont certains d'ailleurs on de drôles de similitudes avec leurs apparentés uropis, d'autre directement ou indirectement dérivés de langues naturelles. Si tu veux trouver un équilibre entre LAI et mots issus de l'aneuvien, tu peux toujours puiser parmi ces mots et les arranger à la tournure nazbane.

Un bon exemple :

DEU : kaufen
NEL : kopen
URO : kopo
ANV : kove
NBZ : kopf.


Mais y en a d'autres, sur lesquels tu a réussi à mettre le doigt d'ssus en les adaptant.


Sinon, y a un autre truc que tu peux essayer, qui peut éviter certaines relex, c'est utiliser les désinences et les suffixes à domphes sur des radicaux communs (t'utiliseras les tiens), comme j'ai fait par exemple pour :
spænd = dépense
spænden = coûter
spændes = dépenser
spændon = coûteux, disqpendieux
spændor = dépensier
spænt = coût.

C'est en partie comme ça que, partant de paronymes en français, je suis arrivé à des mots complètement dissemblables en aneuvien :

"aimable", en aneuvien, se dit làjdar, une compression de làjden (aimer, apprécier bien) avec le calque aneuvien de "-able" : -dar.

Pour "amiable", j'aurais pu prendre drœg (ami) + dar, mais ça faisait trop relex. En plus, on n'a pas besoin de s'efforcer pour régler quelque chose à l'amiable avec un ami, mais c'est plutôt avec un inconnu qui convient des fois d'être civilisé (tout en restant ferme), du coup, j'ai opté pour kulívdar, de
m = avec
liven = vivre
-dar = -able
Bref : vivable avec.
On demande pas de l'amour, ni de l'amitié, juste de la civilité.

Pas hésiter à transformer ses radicaux (et ceux d'autres langues) en tranches de salami.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.


Dernière édition par Anoev le Sam 31 Déc 2022 - 0:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7606
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le nabzan, langue fille aneuvienne   Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 EmptyVen 29 Avr 2022 - 16:19

J'ai une phrase à traduire dans mon programme Qui va plus haut, voit plus loin, etc.

Donc j'ai mis à jour quelque relatif/interrogatif : kua, kuas, kwam , kwan (qui, que/quoi/quel.le, lequel.le, à qui/au(x)quel.le.s, dont/de qui/duquel, de laquelle+pluriel)
Il me reste : où, quand, comment, combien, si je ne les ai pas déjà, mais où : uv (kdei)*, quand : tseb, comment : kéb.

*Peut être la différence entre uv et kdei sera l'emploi comme relatif ou interrogatif.

Mais surtout c'est la traduction de plus soit au superlatif absolu (très) en 'rt ou relatif (le.a.s plus ...) en 'st, qui ne m'enchante guère, j'ai bien aussi l'adverbe müc :plus, mais je préfère l'emploi ici du suffixe -sim.
Je ne sais pas encore comment expliquer ça, à moins qu'il n'y ait une alternance -sim/müc+adjectif selon la taille de l'adjectif.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34790
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le nabzan, langue fille aneuvienne   Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 EmptyVen 29 Avr 2022 - 16:52

En français, "dont" a à la fois deux fonctions et trois signification.

Dans pas mal de cas, il peut être considéré comme le génitif de "qui" ou de "quoi".


Le train dont la locomotive est verte se dirige vers Prague.
La locomotive de quoi ? du train. = qui tire le train.
Je t'ai donné le formulaire dont il faudra que tu remplisses la deuxième page.
La deuxième page de quoi ? du formulaire : même commentaire.

Mais il y a aussi ça :

La femme dont je t'ai parlé est venue chez moi hier.


Là, "dont" ne fait plus figure de complément de nom, mais de complément d'objet indirect°, alors que si j'avais dit "la femme dont je t'ai fait la description...", on revenait dans les cas précédents : "la description de qui ?".

Bref, si ça peut t'aider...

Dans ce cas, l'aneuvien ne pourra pas t'aider. Dans les deux cas, c'est quan (génitif de qua), naturellement dans les premiers cas, et dans le deuxième cas, parce que dysert (parler de) a un complément au génitif.


Mais y a aussi ça :
-Il a cinq enfants dont quatre filles et deux fils.
-Étrange, non ?
-Pas tant que ça : l'un d'eux est hermaphrodite.

°Si on veut bien gratter dans l'fond du fond, on pourra éventuellement dire que ce COI est en fait le complément d'un nom éludé qui serait le COD d'un verbe qui remplace "parler" pour "faire la description de". Mais bon...

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé





Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le nabzan, langue fille aneuvienne   Le nabzan, langue fille aneuvienne - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le nabzan, langue fille aneuvienne
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Deux environnements...
» Le Jachikh, une langue trop sémitique pour être une langue a priori.
» Aneuvien
» Sonorités des idéolangues
» Aneuvien 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Artistiques mixtes-
Sauter vers: