L'Atelier
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -45%
TEFAL – Marmite 36 cm – Inox, Tous feux ...
Voir le deal
29.49 €

 

 Le tranz de tranzvélonzquie

Aller en bas 
5 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7600
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le tranz de tranzvélonzquie   Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 EmptySam 12 Déc 2020 - 20:50

Du coup, je vais modifier en fonction mes phrases de début de fil (celles en bleu).

Ce qui est rassurant, je viens de traiter les dernières phrases et beaucoup moins de modifications.
Seulement 5 pour les 16 dernières phrases.

Juste va falloir que je garde ça en tête.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7600
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le tranz de tranzvélonzquie   Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 EmptyMar 15 Déc 2020 - 20:53

Le /ə/ va aussi se noter avec le signe : sans espace, qui va être un peu à tout faire. Le /ə/ et la déformation, mais les contextes seront différents, a priori la déformation a lieu avant le signe -.

En cours de réflexion : une modification de certaines sur-particules, afin de les rendre plus faciles à prononcer.
- -tmji en -tçi
- -smjir en -sjin

Création de mot et traductions se poursuivent doucement.
Il faudra que je vous refasse le point sur ma méthode de conception de mot, c'est ma méthode IL, mais complexifiée et raffinée avec une deuxième étape et d'éventuels réitération.

***

J'ai traduit quasi à la volée sur facebook

Je veux ce fruit rouge.

nio-a-sdie andin bvos kars

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7600
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le tranz de tranzvélonzquie   Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 EmptyVen 18 Déc 2020 - 14:44

J'ai traduit les 18 phrases suivantes du Syntax Test Case de la LCS.

● and dyas ij tu litsa-wu thada
● en lior çançami-r-abe xasbalt
● to-a-tçi-suk tin abe es paleñ
● si tuk-vomo swod lups / ● ttsu tuk-vomo swod lups*
● si-a-tçi tin skref çüdza-wod
● ü ta üyiangalaks a xistçe froks-in
● ta ü-Henry-tu xian-a-dyus-in
● niu tiatsxe-a-svart-in
● ta yantsi-a: tu nuk arç -a-breñj:-in
● nio snor:xi dyades
● en pampinti kalçi rek ü-Jack.
● nio a-sjin zenzi tsan skoire
● to tuk-ambi tuis kuidip wis vady
● to tuk-kaxni tuis loio
● nio a-se-wes-otso sin
● en yaduani a-wes-ütti din rjits ta yeks
● u nuk arç a: kimt u tiatsxu a-tuk-ütti din pronka nio / ● t'arçanuk**
● ta pampint tuk-otso tu-in bulk tuis daran



Originaux et traductions (deepL):

*
- ici tt indique qu'il faut prononcé un t plus fort et dur
- Deux version selon que le pronom personnel de la 2ème personne (you en anglais) soit au singulier 2SG ou au pluriel 2PL.
** variante selon que l'on n'ait pas combiné (pas nécessaire ici) l'adjectif et le nom ou qu'on l'ait fait.

J'ai considéré dormir profondément comme une locution verbale, c'est donc une exagération du verbe dormir = snori contre snor:xi

Ainsi que deux autres phrases, la première de la progression multilingue du stellaire.

Il fait nuit sur la Terre.
● ü nus iz üps ta çav:da

Et la seconde proposée par Elara sur le discord de l'atelier dans la rubrique défi (challenge, avec erreur de langue).
"L'art n'est jamais terminé, seulement abandonné." - Léonard de Vinci
● τα zατς-α-ʋєιм-ιν νɢατcєν, ʙємc yєντιм-ιν ● ʋ ʌєoναro α ʋινςι
● ta zatç-a-vedim-in ngatsen, bems dyentim-in ● ü leonardo da vinci

Je vous fait grâce de tout le lexique créé.
Dans le contexte, le verbe to stand anglais n'est pas traduit, une simple attribution suffit en tranz, rendant est, il y a, d'ailleurs la phrase est inversée pour plus insister sur le côté magnifique et palais, directement ré-insistant suffisamment sur en face
● ü ta üyiangalaks a xistçe froks-in
38. Directly opposite stands a wonderful palace.
38. Juste en face se trouve un magnifique palais.
Rien n'empêche non plus de traduire ainsi
● xistçe froks-in we ta üyiangalaks-in, c'est peut être plus proche de l'original.
Sachant que l'utilisation attributive de la particule en tranz est quelque chose de très fort.

Les points grammaticaux :
- j'étais gêné avec les compléments prépositionnels, relatives, etc qui venaient après le nom et quand trop long, je ne peux plus combiner, j'ai donc trouvé. Les deux points d'introduction de complétive et flexion de particule vont encore m'aider, tout ajout un peu de ce type est introduit par la particule fléchie ici a:, du coup /ä/ devient bref et murmuré et tend vers /ə/ et la particule reprend tiret particule en a normal cette fois-ci /ä/ ce qui montre bien le complément, l'incise, c'est comme si ça remplaçait deux virgules.
● u nuk arç a: kimt u tiatsxu a-tuk-ütti din pronka nio
49. Une petite fille (u nuk arç) avec un chaton (kimt u tiatsxu) s'est assise (tuk-utti-din) près de moi (pronka nio).
- comme vu ce matin sur citation du jour ü : particule de (sur) thématisation, introduit les noms propres (qui peuvent être décliné quand il y a besoin)
- les adjectifs qui peuvent être remplacés par avec+nom, correspondent à la racine lexicale + im comme terminé = avec fin = ved+im, le im provenant de kimt : avec


PS :
- C'est hyper long de rajouter les phrases en écriture propre au tranz (je dois copier lettre à lettre et régler la taille de chaque /d/), un jour, je le ferai peut être.
- Faudra que j'explique ma méthode de création de mot, c'est ma méthode IL, mais encore plus poussée avec une partie géométrique notamment.
- faudra aussi que je donne un échantillon sonore
Toutes ces choses à faire...

Arrow Je n'ai pas vraiment d'infinitif (même si une forme existe), mais un substantif nominal d'action, du coup lorsque je l'emploie, c'est avec un déterminant.
la question que je me pose est la suivante.
Arrow Dois-je décliner ces substantifs dans cet emploi, c'est à dire postérieurement comme els noms propres pour donner un air d'infinitif et supprimer l'apparence des déterminants (toujours là, mais postérieurement, au moins la désinence)  Question

***

Prochain objectif : 7 de plus pour en faire 25 d'un coup, comme ça dans deux coups, j'aurais traduit les 100 premières phrases.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.


Dernière édition par Velonzio Noeudefée le Mar 22 Déc 2020 - 12:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hankol Hoken

Hankol Hoken


Messages : 477
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Belke

Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le tranz de tranzvélonzquie   Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 EmptySam 19 Déc 2020 - 0:35

Velonzio Noeudefée a écrit:


Arrow Je n'ai pas vraiment d'infinitif (même si une forme existe), mais un substantif nominal d'action, du coup lorsque je l'emploie, c'est avec un déterminant.
la question que je me pose est la suivante.
Arrow Dois-je décliner ces substantifs dans cet emploi, c'est à dire postérieurement comme els noms propres pour donner un air d'infinitif et supprimer l'apparence des déterminants (toujours là, mais postérieurement, au moins la désinence)  Question

***

Prochain objectif : 7 de plus pour en faire 25 d'un coup, comme ça dans deux coups, j'aurais traduit les 100 premières phrases.

Si je comprends bien ta question, je dirais que c'est à ta guise à partir du moment où la majorité des langues se passent d'un infinitif, et de formes "non-finies" de façon générale, de fait oui, un déverbal ayant la morphologie d'un nom classique mais qui englobe les usages d'un infinitif est plausible, et donc tu ne "dois" pas obligatoirement le contorsionner pour en faire une forme verbale.

Velonzio Noeudefée aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7600
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le tranz de tranzvélonzquie   Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 EmptySam 19 Déc 2020 - 20:04

Oui, c'est exactement ça, merci de ton retour (j'avais pas compris infinitif=non fini, pffff...)

J'en prends bonne note. T'as raison pas besoin de simuler les langues qu'on connait.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7600
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le tranz de tranzvélonzquie   Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 EmptyMar 29 Déc 2020 - 15:25

XV La particule ÜV, interrgatif, modes

Traduisant les phrases suivantes de la LCS, j'ai été confronté à l'interrogation en tranz. Cela va me permettre de vous parler des 4 modes en tranz, ainsi que de l'accent de phrase.

Le tranz a 4 modes :
- déclaratif
- impératif
- interrogatif
- exclamatif

Nous vîmes les deux premiers.
- Déclaratif par exemple :
● ta xıana-r-ova tcak uın brovıa
● ta dañ selvıa wes-snuçambı üps ta veıç uxos ta muna

La particule a peut devenir -ar- avant voyelle ou changer selon la fonction de ce qui est mis en valeur.

- Impératif par exemple :
● kalksız !
● ovız ! tın dyen suıs ! tın xwè suıs !


Ainsi avec le même exemple sur la base de la phrase déclarative suivante :
« mon enfant est beau » ● nıu pampınt a-gaıst-ın, nous allons le décliner aux trois autres modes.
Sois beau ! Mon enfant ! (donc à l'impératif) donnerait :
●  gaıst-ın-ız !  nıu pampınt !

XV.1 L'interrogatif

Au lieu du point d'introduction, on emploie un point d'interrogation inversé.
La phrase est introduite par la particule üv invariable même avec surparticule et c'est bien üv qui prend une surparticule de modalité. Pour le reste, la phrase se construit sans particule, plutôt dans l'ordre SVO si l'interrogation porte sur la phrase et peut être traduite par qu'est ce que, sauf si besoin de changer l'ordre pour la raison ci-dessous (ou dans certains cas, notamment de traduction).
Ce qui suit la particule üv, en gros traduisible par qu'est ce que, est ce sur quoi porte l'interrogation. Donc des fois effectivement l'ordre SVO n'est pas respecté.
Est ce que mon enfant est beau ? / mon enfant est-il beau ?
¿ üv nıu pampınt gaıst-ın

XV.1 L'exclamatif

Le mode exclamatif se construit d'une manière très similaire à l'interrogatif.
La phrase est introduite par :
- un point d'exclamation inversé
- la particule ü de sur-thématisation et abréviation de celle interrogative.
Que mon enfant est beau !
¡ ü nıu pampınt gaıst-ın

Notes :
- üv a donc une autre utilisation que celle indiquée dans le post qui précise les particules (le 8ème, page 1) du 26/11/2020 à 17h25. Il y était indiqué un autre emploi de cette particule, emploi que je ne pratique pas.
- Le point d'exclamation inversé à tendance à ressembler à un i, je vais peut être cherché autre chose (dans cette logique toutefois)

Comparaison des 4 modes :
● nıu pampınt a-gaıst-ın
●  gaıst-ın-ız !  nıu pampınt !
¿ üv nıu pampınt gaıst-ın
¡ ü nıu pampınt gaıst-ın


XVI Accent de phrase

Du coup cela me permet de préciser un accent de phrase.
- pour les modes interrogatif et impératif, cet accent sera fort en début de phrase puis redescendant (à l'allemande), un accent de phrase explosif.
- Pour le mode déclaratif, l'accent commence assez haut et moyen et monte jusqu'au 2ème élément : la particule logiquement, puis redescend. Dans une phrase courant possédant uen entité S-a(r)-V-..., cela permet de mettre cette entité en valeur et moins les compléments.
Pour les phrases transitives on peut réaliser une sous accentuation ou accentuation de l'objet de l'objet en -ia selon ce principe et ce afin de mettre un peu en valeur l'objet et moins d'autres compléments tels que destinataire ou circonstanciels.
- Le mode exclamatif est plus libre quand à l'accentuation, l'important étant le ü de début de phrase. Néanmoins il est conseillé de se rapprocher du mode déclaratif pour mieux le distinguer d'une interrogation.

***

Je finis sur une interrogation. Trouvant que mon tranz manque peut être encore d'harmonie, je me demandais si à l'instar du -ia pour tous les compléments autre que circonstanciels, je n'aurais pas mis une terminaison pour les circonstanciels sous forme de groupe nominaux (ou prépositionnels) afin que le tranz paraisse plus harmonieux, au moins à moi.
Au départ m'inspirant du finnois, je penssais à -issa au moins au singulier, mais ça ne rend pas grand chose (et -is au pluriel), j'ai pensé aussi à d'autres choses, que je vous colle ci-dessous, mais je ne suis pas convaincu.

Avec ma phrase exemple :
● ta dañ selvıa wes-snuçambı üps ta veıç uxos ta muna
Un vieil homme marchait sur la route sous la lune.

Au singulier
(1) isa : ● ta dañ selvıa wes-snuçambı üps ta veıçısa uxos ta munısa
(2) ao : ● ta dañ selvıa wes-snuçambı üps ta veıçao uxos ta munao
(3) oa :● ta dañ selvıa wes-snuçambı üps ta veıçoa uxos ta munoa
(4) oa et mots en a, ao : ● ta dañ selvıa wes-snuçambı üps ta veıçoa uxos ta munao

Au pluriel:

Je pourrais aussi utiliser ao au singulier après consonne et en lieu et place de voyelle (route : veiç, lune : muna) et -isa de la même manière au pluriel (puisque le pluriel normal est -i).

Arrow N'hésitez pas à donner votre avis éventuel sur ce dernier point

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7600
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le tranz de tranzvélonzquie   Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 EmptyLun 4 Jan 2021 - 21:37

Que de participation, lol

Instant de doute, Ô tranz suspend ton vol.

J'ai traduit la 2ème phrase de la progression stellaire et les 13 suivantes de la progression LCS

Certains vont et d'autres viennent.
dyit-ambi ürs-i-svelki vomo


tueis we tuk dyuso ta nuk selvia-wod tuis kuidip zluisa-in tiatsxuia
¿ drazüv tuk dapsi si dze and kuidip
¿ üv siu brohr nenyi suii
¿ üv dañ tuk dyento
¿ üv troswu tuaik vomo troswu-in kiemgr:
¿ üv-sjin si vomo litu
¿ üv-en rjitswani tuk-dyento düs ta tcinta
¿ üv ta kazuad jenksi uxos ta luvj:
¿ üv si vomo kimt to tuis kotsei
¿ üv si tuk asiari tsjin nelen ta dy:ñg:l*
● to a tuk kiotl:dozdo tin lojoia üps mulsi keimeti
● sbalkog kohgna tin medyia
● u morgan litsa yoskie litswod-es-tuk-dyento-to nuim gaballi


*dyang:l existe aussi, en variante

Originales en anglais et traduction deepL en français :
Spoiler:

Or les parties en gras, je les trouves difficiles à prononcer.
J'envisage deux solutions :
- adapter au cas par cas la prononciation avec pleins de règles compliquées du type syllabe fermée + double consonne d'attaque de la syllabe suivante, la première consonne en attaque saute CVC+CCV... = CVC+CV... ou and+k... = añk k..., etc. (solution 1). Une bonne partie des exemples en gras ci après.
- modifier certaines prononciation comme tuk : particule achevé => du ou bien kuidip => kuiddi, etc. (solution 2). Toutes les phrases vont être représentées selon cette réforme que je préfère, plus régulière, mais impliquant plus de changement, et notamment la dérivation de noms d'action (équivalent des infinitifs et des noms en -(a)tion, -age, -(e)ment quand ils décrivent une action) des verbes en-a = nom en -a (au moins après -x)

Mon besoin en fait est que ça se rapproche de mon yaourt, quand je raconte ou chantonne n'importe quoi.
- Une autre solution serait une euphonie (ou des marqueurs de classe gramaticales à l'esperant&co, mais bêêêh, j'aime pas).

solution (1) :
tuk yuso+kuidip luisa
tuk kapsi+añk kuidip / an kuidip
tuk yento
tuaiç+kiemx:
tuk yento
tuk yento


tueis we du dyuso ta nuk selvia-wod tuis kuiddi zluisa-in tiatsxuia
¿ drazüv du dapsi si dze and kuiddi
¿ üv dañ du dyento
¿ üv troswu tuaiç vomo troswu-in kiemxa
¿ üv-en rjitswani du dyento düs ta tcinta
¿ üv si du asiari tsjin nelen ta dy:ñg:l
● to a du kiotl:dozdo tin lojoia üps mulsi keimeti
● u morgan litsa yoskie litswod-es-du dyento-to nuim gaballi

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Hankol Hoken

Hankol Hoken


Messages : 477
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Belke

Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le tranz de tranzvélonzquie   Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 EmptyMer 6 Jan 2021 - 14:04

Velonzio a écrit:
Or les parties en gras, je les trouves difficiles à prononcer.
J'envisage deux solutions :
- adapter au cas par cas la prononciation avec pleins de règles compliquées du type syllabe fermée + double consonne d'attaque de la syllabe suivante, la première consonne en attaque saute CVC+CCV... = CVC+CV... ou and+k... = añk k..., etc. (solution 1). Une bonne partie des exemples en gras ci après.
- modifier certaines prononciation comme tuk : particule achevé => du ou bien kuidip => kuiddi, etc. (solution 2). Toutes les phrases vont être représentées selon cette réforme que je préfère, plus régulière, mais impliquant plus de changement, et notamment la dérivation de noms d'action (équivalent des infinitifs et des noms en -(a)tion, -age, -(e)ment quand ils décrivent une action) des verbes en-a = nom en -a (au moins après -x)

Pourquoi pas une version "légère" de la 1e solution, par exemple soit en lénifiant la coda, dans tes exemples le /k/ en fricative (si on se base sur ton inventaire : /χ/, éventuellement /ʁ/ en assimilant aussi le voisement), soit, comme tu le suggères d'ailleurs, en assimilant le point d'articulation et le voisement de l'attaque qui suit (comme en italien Vittoria, traduttore...) ? ça permettrait de fluidifier la prononciation tout en ne créant pas de règles compliquées.

Ce qui donnerait, pour reprendre tes exemples :

En cas de lénition :


  • tur dapsi
  • tur dyento
  • tuair vomo
  • tuk asiari
  • tux kiotl:dozdo


En cas d’assimilation régressive :


  • tud dapsi
  • tud dyento
  • tuaig vomo
  • tuk asiari
  • tuk kiotl:dozdo


Le malus qui resterait serait par contre les homophonies induites.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7600
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le tranz de tranzvélonzquie   Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 EmptyMer 6 Jan 2021 - 22:11

Super, merci, beaucoup !

Effectivement ça fonctionnerait et merci de régulariser ainsi le procédé, irrégularité qui ne me plaisait pas, tout en en précisant la bonne dénomination, mais qui fonctionnerait bien.
Pour l'instant j'ai opté pour la solution 2 de simplification syllabique, qui n'est pas pour me déplaire, car même s'il y a des traces d'inspiration IE, je souhaite avoir un projet suffisamment original pour ne plus pouvoir être considéré comme une langue IE, a l'instar de mon losduvian.

Je ne sais si tu as vu ceci :
https://aphil.1fr1.net/t3648p175-idees-diverses_vl#169018,
n'hésite pas à me dire ce que tu en penses ?

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7600
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le tranz de tranzvélonzquie   Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 EmptyJeu 14 Jan 2021 - 22:32

Notamment pour @Hangól Hogwén, mais ça peut intéresser plusieurs d'entre nous et même ça légitime aussi un peu idéolexique.

Comment je construis un mot en tranz.

Exemple : le mot nid

Je vérifie que je ne l'ai pas déjà ou un proche, j'ai nurg /nuʁg/, pour l'aire/le nid de l'aigle, je vais donc ajouter ce mot à la liste des mots-source analysés
Je vais sur idéolexique et cherche nid, la page existe, je vais dessus.
Je prends du tableau multilingue :

algardien : dawar, tel quel, car prononçable en tranz
deyryck : de mlûdam, j'arrive à müldam, prononçable en tranz
elko : rowo, tel quel, car prononçable en tranz
kátsit kinlillu : de kyúta, j'arrive à kjuta, prononçable et facile à prononcer en tranz
sivélien : de ésyne, j'arrive à esin, car je en sais pas comment se prononce le sivélien
volapük : smabed, tel quel
wágelioth : engura, que je déforme en engüra, car j'en ai envie.

Les :
aneuvien : ned
esperanto : nesto
interlingua : nido
planeta : nesta
psolat : nid
sambahsa : nest
uropi : nist
trop proches de racines IE trop connues sont exclus de par cette trop grande proximité.
(Même si bon, chez moi ça fait aboutir à nejs...lol)

En général, algardien, elko, kotave, nespate, volapük et wágelioth sont des valeurs originales sûres, quand je les ai les autres langues de Lal Behi et le deyryck (et d'autres comme celle de Kävelen) le sont aussi.

Je compte le nombre de mots que j'ai, ici : 8
Pour chaque mot, je compte le nombre de syllabe, et je fais une moyenne, via un tableur.
Donc ici, je vais arriver à un peu moins de 2, donc le but est d'arriver à un mot de 2 syllabes dont la 2ème devrait être ouverte, mot simple si possible du type CVCV ou CVC.CV

Je décompose chaque mot en syllabe ouverte + consonne de fermeture et ce syllabe par syllabe deux par deux, exemple :

Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 Trz_mo10
Il y a une erreur sur le d final de smabed, mais je l'ai compté, j'ai donc rectifié entre temps, mais pas le fichier image

Je compte l'occurence de chaque consonne d'attaque, chaque voyelle, si majoritaire chaque consonne de coda (si minoritaire, je peux autoriser à transférer d'une syllabe à l'autre comme le l de müldam, comme si ça devenait müdalm ou engür, comme si ce mot devenait egürn, mais là le besoin est plus limité).

Syllabe 1 :
attaque : n1, d1, m2, r1, k1, j1, 0 2, s1, g1
voyelle : u2, a2, ü2, o1, e2
coda syllabe 1 et 2 : r3, glm=1, n2, d1


Syllabe 2
attaque : w2, dtsbgr=1
voyelle : a4, o1, i1, e1, ü1

Pour les voyelles on a une occurrence de 2 selon l'axe u y dans le trapèze vocalique et l'axe a e, l'intersection donne donc i (souvent j'ai plutôt une voyelle beaucoup plus fréquente, comme pour la syllabe 2).

Ainsi le plus fréquent donne : mirwa

Pour l'autre manière de faire, je garde les voyelles.
J'entoure du nombre de fois la fréquence chaque lettre dans un tableau api adapté de la phonologie de ma langue. On cherche à le rectangulariser et à faire des familles comme (m, p, b, f, v) qui s'oppose à (n, t, d, s, z et éventuellement l).
Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 Trz_mo11

Ensuite avec la forme, le pourtour présent ou en l'approximant,
Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 Trz_mo12
j'essaie de trouver le centre ou barycentre géométrique de la figure.
Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 Trz_mo13

Cela tombe dans la case y.
Ainsi la première syllave est yi.
On en est donc à : yi**a

Je fais de la même manière pour l'attaque de la 2ème syllabe.
Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 Trz_mo14

Là ça s'apparente au w, car étant labio vélaire, ce phonème dans mon tableau courre en fait dans la même ligne que j, jusque j (c'est pourquoi elle est un peu à part). Autrement dit elle va d'en dessous de f à en dessous de ʒ.
2ème syllabe : wa
On en est donc à : yi*wa

La coda finale facultative de la première syllabe (qui regroupe toutes les codas quelque fut la syllabe originelle).
Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 Trz_mo15

On est entre ç et y, de par les lettres les plus entourée qui valent plus et tire un peu la solution vers elle.
On obtient donc.
yiçwa
yiywa

Si je dois choisir entre :
- mirwa
- yiçwa
- yiywa
J'arrive à réduire directement entre ç, w et r = x, j'obtiens donc : yixwa qui voudra dire nid en vélangz.
Si je n'avais pas réussi à réduire de moi même, j'aurais donc dû ré-itérer toute la procédure en tout ou partie pour réussir à parvenir à un seul résultat.

Voilà l'usine de transformation vélonzquienne pour la création de mot.
C'est pas le meilleur mot que j'ai choisi, mais ça permet de se faire une idée.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34766
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le tranz de tranzvélonzquie   Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 EmptyJeu 14 Jan 2021 - 22:58

Alors là, je suis soufflé ! cheers cheers

Voilà une méthode que je ne connaissais pas !

Les racines sont extérieures, donc le mot n'est pas à-priopri*.
La méthode est, je pense purement de tes cellules grises, donc le résultat n'est pas à-postériori non plus.

Le résultat pourrait être nommé
  • mixte barycentrique (tu nous a évoqué le barycentre entre les extrémités représentés par les phonèmes
  • mixte par triangulation (vu le triangle, pour y trouver le phonème qui va représenter le centre de gravité d'icelui)
  • mixte par coefficients (tu évalue les fréquences de différents phonèmes).
  • Y aurait bien la méthode tranzitive, mais... non, ça irait pas.



*Et pourtant, il le paraît, c'est bien ça le plus impressionnant !

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.

Velonzio Noeudefée aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Bedal
Modérateur
Bedal


Messages : 6769
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Lyon, France

Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le tranz de tranzvélonzquie   Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 EmptyJeu 14 Jan 2021 - 23:42

C'est vrai que c'est impressionnant ! Shocked
Ça m'inspire pour créer de nouveaux mots en algardien... (appliqué aux langues naturelles, comme russe, japonais, albanais ou hongrois...)

_________________
"L'Atelier" alas a bin jerli foromte! : L'Atelier est le meilleur des forums

Like a Star @ heaven Idéolangues : algardien, nardar, helfina, mernien, syrélien, brakin, nurménien, leryen, romanais.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Heimdalir, Iles Romanes

Non au terrorisme et à la barbarie. Oui à la paix, la fraternité et la solidarité. Quelles que soient notre religion, notre langue ou notre couleur de peau.

Velonzio Noeudefée aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
http://languesheimdalir.jimdo.com/
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34766
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le tranz de tranzvélonzquie   Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 EmptyJeu 14 Jan 2021 - 23:58

Faudrait ben que j'essaie une fois, avec un pavé auquel manque l'aneuvien, mais je garantis en rien le résultat.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7600
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le tranz de tranzvélonzquie   Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 EmptyVen 15 Jan 2021 - 11:14

Alors, je ne suis pas tout à fait d'accord Anoev, pour moi les mots ainsi créés sont a-priori, dans la mesure où ce qui les lie à leur source n'a plus rien à voir, sachant qu'en plus la source est une inspiration puisque je ne respecte pas forcément la phonologie de l'auteur. Puis qu'ensuite je découpe assez librement le mot. Qu'en sus j'ai besoin de plusieurs mots et non d'un seul.
Du coup de la même manière, je ne me reconnais pas même dans mixte.
Sans épiloguer, tu as ta définition d'a-priori, mais je dirais inspiré d'idéolexique alors.

La limite à cette méthode est de toujours tout centraliser dans le tableau. C'est pourquoi il y a aussi la majoritaire, et plusieurs itération.

Pour ce qui est d'un nom : d'avoir remarquer sur ce forum ou bien en discutant avec d'autres déolinguistes (et je hante ce forum depuis quelques temps déjà), j'ai ma propre manière personnelle de déformer, contracter les phonèmes, de considérer qu'un phonème A + un B, avec A et B différent donne un 3ème phonème différent
A + B => C à tel point qu'il me suffit bien souvent de voir une phrase écrite en écriture latine d'une idéolangue quelconque pour la déformer, je dois avoir la déformation dans le sang (dernier exemple en uropi ou viz devient vidz et skuc devient skuk ou le pronom en h- est banni au profit d'un en y qui correspond à /ʒ/ chez moi ; ou bien ici si je prends les racines plus classique je vais les sommer déformer vers un milieu en nejs), donc honnêtement à part méthode vélonzienne ou méthode inspirée vélonzienne, je ne vois guère d'autre nom.

Ce qui me plait dans cette méthode, c'est d'y inclure un élément géométrique et ainsi de partager quelque chose de géométrique avec le graphieros.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34766
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le tranz de tranzvélonzquie   Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 EmptyVen 15 Jan 2021 - 11:43

Velonzio Noeudefée a écrit:
Ce qui me plait dans cette méthode, c'est d'y inclure un élément géométrique et ainsi de partager quelque chose de géométrique avec le graphieros.
Pour ça, on est d'accord à 100%, c'est ce qui fait l'originalité du processus.

Pour ce qui est de l'appellation des différents types de mots, j'ai bien l'impression que chacun a un peu sa propre définition, ce qui fait qu'on a du mal à se comprendre. Mais bon, on va pas s'chamailler pour ça, l'essentiel est ailleurs et la nomenclature des appellations n'est pas le thème de ce fil (je sais d'ailleurs pas s'y a un fil à ce sujet).

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Hankol Hoken

Hankol Hoken


Messages : 477
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : Belke

Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le tranz de tranzvélonzquie   Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 EmptyVen 15 Jan 2021 - 12:42

@Velonzio

Donc tu procèdes bien comme il m'avait semblé le comprendre, merci pour les exemples, plaisants à regarder Wink


Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7600
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le tranz de tranzvélonzquie   Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 EmptySam 16 Jan 2021 - 14:18

Selon le même procédé :
- dzorye /dzɔʁ.ʒe/ : écureuil

Alors de quoi ai-je bien pu m'inspirer pour en arriver là ?

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
odd

odd


Messages : 1068
Date d'inscription : 06/04/2019

Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le tranz de tranzvélonzquie   Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 EmptySam 16 Jan 2021 - 18:35

une étymologie par codage sur des langues sources...
c'est ma foi classique...
dans les langues bleues souvent, mais bien au delà...
par exemple en lojban qui a une construction algorithmique sur 6 langues naturelles...
et sans parler de l'imprégnation inconsciente ou non pour toutes les conlangues à lexique créé ex nihilo...
en garde tu trace dans tes tablettes...

bon, et pour classer la construction d'une langue, le lexique seul n'est pas à mon sens pertinent...
(sans parler de la classification classique à deux types peu adaptée aux langues du troisième type que sont les langues maquettes qui squattent le devant de la scène de puis la fin XXième...)
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7600
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le tranz de tranzvélonzquie   Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 EmptySam 16 Jan 2021 - 19:12

Je tiens un lexique à jour.

Récemment, j'ai commencé à enregistrer la source/procédé, mais quand c'est ma méthode vélonzquienne, je ne tiens pas à jour les multiples entrées IL, dont je m'inspire. Ce n'est qu'un brouillon, charabia multiples de base que je distille afin d'en tirer (ma) quintessence.

Pour aller dans tons sens, j'ai remarqué dans mon lexique velangz un certain nombre de traces subconscientes, non voulue comme karf : repoussant (cafard), kars : rouge (dessin animé cars, etc.).

D'autres ayant été voulue, je l'ai explicité, je ne sais plus où, en réponse à Hanhol, probablement sur mon fil idées diverse_VL.
Je rappelle que je ne crée pas tout le lexique, mais recycle un certain nombre d'entrées lexicales de mes précédentes languimes (langue de con) et que j'emploie l'emprunt lexical.

Bien sûr, je ne sais pas réinventer l'invention.
Comme diraient mes parents, professeurs à la retraite formation classique : on ne crée rien (du moins ex-nihilo), tout est de la redite (transformation, je préfère) [Pour eux, tout tourne autour d'Eros et Thanatos].
L'une des rares idéolangues m'ayant montré le contraire est le conceptualisme du remaï de Greenheart.

Néanmoins avec ma quelque expérience, je trouve que ma manière de transformer est assez unique, c'est ma patte, mon style ou ma signature.

Peut être que ● ta xıana-r-ova tcak uın brovıa est transparent pour toi de prime abord. Mais pour la majorité, je douterais que ça le soit.

Spoiler:

PS : Merci pour le lien dans ta signature, effectivement pour avoir entendu parler de toi et avoir reçu quelques emails de ta part, j'avais entendu, entre autres, parlé de ta maîtrise, expertise, dextérité (?) à trouver des images édifiantes et à animer le fil image du jour. (Sur facebook, je suis abonné à un groupe image surréaliste, il y en a quelques unes impressionnantes.
Ma qête à moi, et je crois que nous sommes plutôt d'accord là-dessus, outre le plaisir à faire fonctionner ses méninges et construire avec, est de contruire ma Moi-langue où tout du moins c'est ma quête de ce concept adapté à moi-même.
Si un jour tu veux donner des explications (vulgarisantes) sur ta langue employée dans le très vieux relais idéolinguistique qui est trouvable, via idéopedia je crois. Je les lirai avec plaisir.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7600
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le tranz de tranzvélonzquie   Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 EmptyLun 25 Jan 2021 - 19:50

Les quelques lignes suivantes jusqu'à la n°70 réalisée.

● ü Tom du-kimsti jin dzueixuosi
● dañ selvj-a: kimt a snutçamdiak a embe ta niayde-wis
● ta dzoryixwa i bzevi en zatçija kiotlisi
● en arç serni a wesotso saçdia uxos ta nis ta yelianeiwaçia añkla (t'añkla yelianeiwaçia)
● kthoni noku-i a: arçi kimt liorçudya üps wun duan a wesnenyi rjits ta ioltrayeks
● ta tsardwa-tservas a tuk bamsi üps ta tuodan
● ta pa danu tu'avanpuna du tsatso tuis dzambaz


Les originales:

Ce qui est très bien, je vais pouvoir me concentrer sur mon autre et nouveau projet à venir.
Là, où je suis bien embêté, c'est que je m'en suis vu pour traduire branche tombante : kiotlisi est bien basé sur kiotl : bas, en bas et kiotla : baisser et que sur le coup, je ne suis plus capable de l'expliquer.

***

Si je crois avoir retrouvé, kiotlisi se décompose en kiotl-is-i : était/fut en bas, adjectif-pluriel

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le tranz de tranzvélonzquie   Le tranz de tranzvélonzquie - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le tranz de tranzvélonzquie
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Artistiques mixtes-
Sauter vers: