L'Atelier
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -21%
SSD interne 2.5″ Crucial BX500 – 480Go
Voir le deal
33.71 €

 

 Base (message 1)

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7578
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Base (message 1) Empty
MessageSujet: Base (message 1)   Base (message 1) EmptyMar 7 Mar 2017 - 21:47

VNDF-0 (BASE)
Message 1

Bonjour,

Il me paraît important de présenter la manière dont je travaille la création de langues imaginaires. En effet cette méthode est assez intéressante, elle permet de générer de nombreuses langues et de  nombreux alphabets, sur un principe simple, tout en gardant un aspect naturel. Elle reste en lien avec une langue naturelle, dans mon cas, mais ce pourrait être plusieurs.
Je travaille avec une  base qui est une transcription assez phonétique du français pas mal inspirée de l'alphabet phonétique international. Ceci est un parti pris avec ses avantages et ses limites, ce qui importe c'est le but et le résultat que cette méthode me permet d'atteindre. Je présente cette transcription, ici.
Sur cette base, je décline de nombreuse variantes.

Le but est de limiter le nombre de lettres employés, et à quelques exceptions près elle transcrivent chacune un seul phonème. Pour représenter le plus grand nombre de phonèmes (36), j'utilise les accents ou marques diacritiques.

Phonèmes → lettre
/m/ → m
/n/ → n
/ɲ/ → h
/p/ → p
/b/ → b
/t/ → t
/d/ → d
/k/ → k
/g/ → g
/f/ → f
/v/ → v
/s/ → s
/z/ → z
/ʃ/ → c
/ʒ/ → j
/l/ → l
/ʁ/ → r

/j/ → y
/w/ → w
/ɥ/ → x/ĭ/(ů)

/i/ → i
/a/ → a; à
/ɑ/ → a; (á)
/o/ → o; ò
/ɔ/ → o; (ó)
/u/ → u

/e/ → é
/ɛ/ → è
/y/ → ü
/ø/ → ö
/œ/ → ë
/ə/ → (e)

/ɛ̃/ → in/ĩ
/ɑ̃/ → an; en/ã̃; ẽ
/ɔ̃/ → on/õ
/œ̃/ → un/ũ

Parmi les autres modifications possibles :
- remplacer la terminaison er des infinitifs des verbes du 1er groupe par un é avec un accent aigu modifié, type une fusion entre l'accent aigu et le r, idem pour la conjugaison à la 2ème personne du pluriel ez. Un exemple est donné pour er dans l'extrait donné en image.
- remplacer w et y par des accents comme ˄ pour w et ˅ pour y.

Enfin pour garantir la liaison chaque mot a le cas échéant 2 orthographes:
sans lettres finales quand il est suivi par un mot débutant par une consonne
avec une lettre finale quand il est suivi par un mot débutant par une voyelle
Ainsi en prenant le début du chapitre des moutons de Panurge du Quart livre de Rabelais:
«Soudain je ne sais comment, le cas fut subit, je n'eus loisir de le considérer, Panurge sans autre chose dire jette en pleine mer son mouton criant et bêlant.»
L'une des possibilités sera
Sudin, je ne sè, komen, le ka fü sübi, je n'ü lwazir de le konsidérer, Panurje sanz otre coze dire jète en plène mèr son muton kriyant é bèlant.
On notera l'effet d'harmonisation entre bèlant et kriyant.


Plus loin encore
Enfin, il y  a possibilité de simplifier verbes et conjugaisons, en supprimant à l'exception d'aller, l'ensemble du 3ème groupe. Tous les verbes en naitre deviennent nair et se conjugue comme finir au 2ème groupe et tous les autres sont modifiés afin de se conjuguer comme au premier groupe, quelques autres terminaisons sont harmonisées afin   de donner plus de cohérence, par exemple

Dire → dizer
Indicatif
Présent Imparfait Futur Passé simple
Je dize dizè dira diza
Tu dize(z) dizè(z) dira(z) diza(z)
Il/elle/on dize dizè dira diza
Nous dizon(z) dizyon(z) diron(z) dizame(z)
Vous dizé(z) dizyé(z) diré(z) dizate(z)
Ils dize(t) dizè(t) diran(t) dizar(t)
Participe
Dizé, ayant dizé
Dizan(t)
(De même savoir devient saver)

Sudin, je ne save, komen, le ka fü sübi, je n'ü lwazir de le konsidérer, Panurje sanz otre coze dizer jète en plène mèr son muton kriyant é bèlant.

J'avais adapté une calligraphie-fonte typographique pour écrire ainsi, vous la trouverez ci-dessous.
[img:481e]https://servimg.com/view/19150169/6]Base (message 1) Essai_10[/url][/img]


Dernière édition par Velonzio Noeudefée le Mar 7 Mar 2017 - 21:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7578
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Base (message 1) Empty
MessageSujet: Re: Base (message 1)   Base (message 1) EmptyMar 7 Mar 2017 - 21:56

VNDF-0 (BASE)
Message 2

VNDF-1 (sourde sonore) et VNDF-01
Le sonourde consiste sur la base d'intervertir les paires sourde-sonore, avec en plus
le r-l
une permutation à trois m-n-gn, par exemple m est remplacé par n, n est remplacé par gn (écrit h) et gn (écrit h) est remplacé par m, ou de considérer la paire m-n et de laisser le gn.
De la même manière pour les trois glides (ou semi-consonnes ou semi-voyelles) w-y-ĭ(ui), ce qui dans l'exemple du début du chapitre des moutons de Panurge du Quart livre de
Rabelais, donnerait :
«Soudain je ne sais comment, le cas fut subit, je n'eus loisir de le considérer, Panurge sans autre chose dire jette en pleine mer son mouton criant et bêlant.»
Zutin, ce me zè gonen, re ga vü züpi, ce m'ü ryasil te re gonzitélé, Bamürce zans odle jose tile cède en brème nèl zon nudon glüwant é pèrant.
Pour nous transcrit en:
Zoutin, che me zè gonen, re ga vu zupi, che m'u ryassil te re gonzitélé, Bamurche, zanss'odle josse tile chède en brème nèl zon noudon gluwant é pérant.
Mais rien n'empêche de le lire à la française, ce qui donne:
Zutin, se me zè gonen, re ga vu zupi, se m'u ryazil te re gonzitélé, Bamurce zanz'odle joze tile cède en brème nél zon nudon gluwan é pèrant.
On commence à s'amuser !

De multiples variantes peuvent exister selon la manière dont on joue sur les voyelles qui peuvent aussi être intervertie par paires ou par permutation ou un ensemble des deux, je vous en donne trois.
Cas 1
i/ü
é/è
(à et) a/ (ò et) o
ö/u
ë/e ou ë et e maintenus séparément

an ou en/on
in/un

Zötun, ce me zé ganon, re go vi zipü, ce m'i ryosiül te re ganzütèlè, Bomirce zons adle jase tüle céde on bréme nél zan nödan gliwont è péront.
Zeutun, che me zé ganon, re go vi zipu, che m'i ryossul te re ganzutèlè, Bomirche, zonss'adle jasse tule chéde en bréme nél zan neudan gliwont è pèront.

Cas 2
a-e
é/ö
è/ë
i-ü-u
o

an – in
on – un

Zitan, ca ma zë gonin, ra ge vu zupü, ca m'u ryesül ta ra gunzitölö, Bemurca zins odla josa tüla cëda in brëma nël zun nidun gluwint ö përint.
Zitan, cha ma zoe gonin, ra'gue vou zoupu, cha m'ou rye'ssul ta ra gunziteuleu, B'mourcha, zinss'odla jossa tula choeda in broema noel zun nidun glouwint eu poerint.

Cas 3

a-i-u
é/ö
è/ë
ü-e-o

an-in-on-un

Zaton, co mo zë günin, ra gi ve zepu, co m'e ryisul to ro gunzutölö, Bimërco zins üdlo jüso tulo cëdo in brëmo nël zun nadun glewint ö përint.
Zaton, cho mo zoe gunin, ra guiv' z'pou, chom'e ryissoul to ro gunzouteuleu, Bimoercho, zinss'udlo jusso toulo choedo in broemo noel zun nadun gl'wint eu poerint.

Nous remarquerons la variante VNDF-01, où seules les voyelles sont modifiées selon les cas ci-dessus.
VNDF-01
Exemple cas 1
Södun, je ne sove, kamon, le ko fi sibü, je n'i lwozür de le kansüdèrè, Ponirje sonz atre caze dizè jéte on pléne mér san mötan krüyont è bélont.
Cas 2
Sidan, ja na s'va, komin, le k' fu subü, ja n' i lwe'zür da la kunsüdörö, P'nurja sinz otra coza düra jëta in plëna mër sin mitun krüyint ö bëlint.
Si dans, Jeanne n'a ce va, ko main, le ke fou sous bu, Jeannie lwe'zur dall'à qu'un sud heureux, Pnourja sein z'autr'à chaud-z-à dura joeta in ploena meurt sein mit'un cru Y'un tôt boel'un.
Cas 3
Sadon, jo no sëvo kümin, la ki fe sebu, jo n'e lwizur do lo kunsudörö, Pinërjo sinz ütro cüzo duro jëto in plëno mër sun matun kreyint ö bëlint.

Autre exploitation

Inspiré par les alphasyllabaires, notamment la devanagari, les systèmes d'écritures indiques et tous ceux inspiré par l'écriture brahmique, j'en ai développé un adapté à mon écritures pour toute les syllabes simples de type voyelle V ou consonne-voyelle CV.
Pour ce faire, je suis parti d'une écriture simplifiée des capitales que j'ai combiné géométriquement.
Les consonnes finales sont notées en exposant après avec un caractère particulier.
De même pour les consonnes intermédiaires (CCV) ou modificatrices type semi-voyelles ou semi-consonnes [w] [y] ou [ɥ], elles se notent en indice ou au-dessus du caractère syllabique simple.
Je vous en donne un exemple ci-dessous de cet alphasyllabaire réalisé avec paint et très peu de pixel. Ainsi que mon fameux début des moutons de Panurge (quasi fini je me suis arrêté à "mouton" au lieu "de mouton criant et bêlant") écrit type devanagari.
[img:2e41]https://servimg.com/view/19150169/7]Base (message 1) Alphas10[/url][/img]
J'ai aussi développé d'autres choses, à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Ziecken
Modérateur
Ziecken


Messages : 12757
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

Base (message 1) Empty
MessageSujet: Re: Base (message 1)   Base (message 1) EmptyMer 8 Mar 2017 - 9:40

J'utilisais un système de cryptage similaire : j'intervertissait les sourdes et les sonores pour les consonnes et les antérieures et les postérieures pour les voyelles. Wink

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : elko, kelep, englo, ... (+27)
Like a Star @ heaven Idéomondes : Multivers d'Aegis, monde du Losda.
Like a Star @ heaven Contributions : Inscriversaires, La citation du jour, elko, ébauche de présentation sur Idéopédia, archivage de données.
Like a Star @ heaven Administrateur : (Diégético, Elkodico, Glossopédia, Idéolexique, Wikiels, Wikiaegis et Groupe Facebook de l'Atelier)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elkodico.fr
Invité
Invité




Base (message 1) Empty
MessageSujet: Re: Base (message 1)   Base (message 1) EmptyMer 8 Mar 2017 - 15:40

Ziecken a écrit:
J'utilisais un système de cryptage similaire : j'intervertissait les sourdes et les sonores pour les consonnes et les antérieures et les postérieures pour les voyelles. Wink

En hongrois, on peut parler en invertissant antérieures et postérieures, et c'est tout à fait compréhensible...
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7578
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Base (message 1) Empty
MessageSujet: Re: Base (message 1)   Base (message 1) EmptyLun 20 Mai 2019 - 22:58

Je ne sais pas si vous vous souvenez, c'est l'un de mes tout premiers posts (c'est du déterrage).

Et bien l'autre jour au travail, je me suis pris à reprendre le principe d'abugida que j'avais créé sur base de l'alphabet latin et celui phonétique international, pour le français.
Voici le résultat de mon brouillon.

Spoiler:

1ère ligne ce sont les voyelles : e /ə/ /œ/, a, é, è, i, o, ou /u/, ü /y/, eu /ø/,
puis les 3 nasales présentent seulement sur les trois premières lignes an&en, on, in (un, ain)
1ères colonnes en exposant, ce sont les voyelles finales
Dans l'ordre des lignes, on a : b d j k l m p r s t v z ch f g gn (en français),
attention la ligne n est la ligne déporté en italique

En haut à droite, on a :
- d'abord une recherche graphique pour des phonèmes un peu spéciaux ch, f, g/gu ; puis comment traiter les glides avec accent, sauf en finale.
- en dessous aux trois quarts de la feuille la ligne déportée par oubli puis ajout du n
- encore en dessous, 3 essais graphique:
-- un/oeil
-- dans ses yeux
-- les yeux dans les yeux

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Base (message 1) Empty
MessageSujet: Re: Base (message 1)   Base (message 1) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Base (message 1)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vocabulaire de base
» Base de données lexicographiques panfrancophone
» Partitif et indéterminé de base
» Base 12 - unités de mesure
» Un langage basé sur les situations de communication

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Artistiques mixtes-
Sauter vers: