L'Atelier
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Une langue à partir de...

Aller en bas 
AuteurMessage
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28525
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Une langue à partir de... Empty
MessageSujet: Une langue à partir de...   Une langue à partir de... EmptyVen 11 Sep 2020 - 14:22

Ma réflexion n'est pas de faire une ennième réforme du français : le français est ce qu'il est, avec ses qualités et (notamment) ses défauts. Vouloir tout changer finirait à ce qu'on arriverait plus à se comprendre. Mais plutôt une langue à-postériori, assez régulière dans l'ensemble, mais avec des racines exclusivement françaises (avec tous les termes franglais dont on nous abreuve, ça relèverait de l'exercice périlleux). Chacun a, bien sûr sa façon de voir, raison pour laquelle je n'ai pas trouvé de nom à ce travail. Ça donnerait quoi, chez moi, si par hasard je m'y mettais ? Du psofras ? (un peu comme le psolat, mais à la sauce... un peu française ?). Y aurait, mais là, j'extrapole encore davantage, le franko, qui serait la version "française" de l'englo... La porte aux suppositions est grande ouverte.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 5025
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Une langue à partir de... Empty
MessageSujet: Re: Une langue à partir de...   Une langue à partir de... EmptyVen 11 Sep 2020 - 15:21

Le truc, c'est qu'entends tu par français ? Des racines exclusivement romane dérivées du latin ? Tu accepterais les mots d'origines italiennes et espagnoles ou pas et là encore, uniquement les latines ou pas ?
Que faire des racines celtes, germaniques, autres : arabe (souvent via l'italien et l'espagnol), perse, hindi, chinoise, japonaise.

De plus le franglais est non-seulement nécessaire, mais qui plus est il se justifie historiquement car le français reprend des mots de l'anglais eux-mêmes issus bien souvent du vieux français ou du latin et ça a déjà eu lieu lors de la révolution de 1789, par exemple, des mots comme convention et assemblée.
Revenir en haut Aller en bas
Hyeronimus

Hyeronimus

Messages : 1112
Date d'inscription : 14/07/2017

Une langue à partir de... Empty
MessageSujet: Re: Une langue à partir de...   Une langue à partir de... EmptyVen 11 Sep 2020 - 15:37

Y avait pas un projet de Mardhikouran sur le Français du futur? Si j'avais les connaissances linguistiques, le temps et la motivation, j'aimerais bien faire un "français post-apocalyptique" c'est à dire où il n'y a plus d'institution pour prescrire le bon usage du Français. Par exemple, les barbarismes et fautes les plus courantes d'aujourd'hui deviendraient générales.
Revenir en haut Aller en bas
http://chymeres.org/wordpress/
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28525
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Une langue à partir de... Empty
MessageSujet: Re: Une langue à partir de...   Une langue à partir de... EmptyVen 11 Sep 2020 - 15:46

Avec des janotismes en pagaille et des subjonctifs derrière "après que" ? Hem... faut voir...

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 5025
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Une langue à partir de... Empty
MessageSujet: Re: Une langue à partir de...   Une langue à partir de... EmptyVen 11 Sep 2020 - 15:53

Anoev a écrit:
des subjonctifs derrière "après que" ? Hem... faut voir...

Personnellement, je l'emploie bien-que je sache que c'est une erreur, mais je trouve ça tellement plus beau.
Donc même après que je le sache, je continue et continuerai de l'employer par goût et pour la sonorité de ma langue, au feu et aux orties les règles strictes et rigides de l'Académie peuplées de futur.e.s rigides, figés pour l'éternité, grand bien nous fasse à nous et à eux.
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28525
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Une langue à partir de... Empty
MessageSujet: Re: Une langue à partir de...   Une langue à partir de... EmptyVen 11 Sep 2020 - 17:46

Je crois que l'erreur du subjonctif derrière "après que" est due à la proximité des deux locutions "avant que" et "après que" et  que, chose étonnante, c''est le subjonctif qui l'a emporté. D'ailleurs, avec "dès que" et "depuis que", on ne fait pas l'erreur. Enfin, moi, j'vois les choses comme ça. En aneuvien aṅtep et postep sont plus éloignés que leur traduction française, donc à Nakol comme ailleurs, la question se pose mêm'pas... Elle se poserait même inversement : certains Aneuviens voudraient bien l'indicatif derrière aṅtep, notamment si le procès postérieur est avéré. Pour
"il plut avant que nous sortissions" :

A lizhă aṅtep er ere uspùz (version académique de Nakol)
A lizhă aṅtep er uspùzăr (nous somme quand même sortis).


Faut voir. Les partisans du maintien du subjonctif disent qu'il n'est pas nécessaire qu'un procès ne puisse pas être accompli pour qu'on utilise le subjonctif ; ces deux exemples en témoignent :
Obtep àt gat er dær, àt mooz uspùză ed pekev = Bien que le chat fût là, la souris sortit de son trou.
Eg • sadef tep or kanía kom = Je suis content que vous ayez pu venir.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
PatrikGC

PatrikGC

Messages : 3750
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

Une langue à partir de... Empty
MessageSujet: Re: Une langue à partir de...   Une langue à partir de... EmptyVen 11 Sep 2020 - 21:33

Une solution comme une autre : utiliser des mots simples relatifs à des choses et/ou des objets. Éventuellement en tirer des dérivés (de façon régulière) et des verbes si possible du 1er groupe (pas de conditionnel, ni de subjonctif) et ça devrait le faire.
Revenir en haut Aller en bas
http://patrikcarpentier.free.fr
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28525
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Une langue à partir de... Empty
MessageSujet: Re: Une langue à partir de...   Une langue à partir de... EmptyVen 11 Sep 2020 - 21:37

PatrikGC a écrit:
... et des verbes si possible du 1er groupe (pas de conditionnel, ni de subjonctif) et ça devrait le faire.
... dans ce cas, je jette l'éponge. Neutral

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
PatrikGC

PatrikGC

Messages : 3750
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

Une langue à partir de... Empty
MessageSujet: Re: Une langue à partir de...   Une langue à partir de... EmptyVen 11 Sep 2020 - 21:44

Anoev a écrit:
PatrikGC a écrit:
... et des verbes si possible du 1er groupe (pas de conditionnel, ni de subjonctif) et ça devrait le faire.
... dans ce cas, je jette l'éponge. Neutral

Pourquoâââ ?
Ça reste lisible et compréhensible Smile
Il y a tjrs moyen de trouver un verbe du 1er groupe pour remplacer un verbe du 2ème ou 3ème.

Le conditionnel, tu peux l'introduire à l'indication avec un si :
S'il faut beau, je mange une glace (ça se dit souvent)

Quant au subjonctif, avec certains verbes, on ne le distingue plus de l'indicatif :
Que je mange.
Que je finisse --> que je termine / que je finis (pas bien, mais se dit souvent)

Que je lise --> que je bouquine / que je lis (pas beau non plus, mais usuel)
Revenir en haut Aller en bas
http://patrikcarpentier.free.fr
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28525
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Une langue à partir de... Empty
MessageSujet: Re: Une langue à partir de...   Une langue à partir de... EmptyVen 11 Sep 2020 - 22:03

PatrikGC a écrit:
Pourquoâââ ?
Ça reste lisible et compréhensible Smile
Il y a tjrs moyen de trouver un verbe du 1er groupe pour remplacer un verbe du 2ème ou 3ème.
Quand je trouve ici même les erreurs de confusion entre l'infinitif et le participe passé (je vais trouvé, j'ai trouver), je m'dis que  le premier groupe n'est pas si simple qu'il en a l'air (j'en ai même vu (je ne dirai pas qui) qui, dans le domaine de la confusion, y avaient ajouté trouvez !). Ou bien on fait tout l'un (conjugaison à la personne avec pas un seul homophone) ou tout l'autre (une seule forme par temps), mais on ne coupe pas la poire (de travers) en deux comme c'est le cas dans la conjugaison française.


Les modes apportent beaucoup de nuances au discours ; s'en priver donnerait une sorte de... novlangue. Non merci.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
PatrikGC

PatrikGC

Messages : 3750
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

Une langue à partir de... Empty
MessageSujet: Re: Une langue à partir de...   Une langue à partir de... EmptyVen 11 Sep 2020 - 22:19

Si le 1er groupe te chagrine, bascule sur le 2ème... Smile

Sinon, refaisons sonner le -r final (manger qui se prononce mangér). 
Ou revenons au latin avec une finale en -ar (à la place de -are) --> je vais mangear / j'ai mangé Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://patrikcarpentier.free.fr
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28525
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Une langue à partir de... Empty
MessageSujet: Re: Une langue à partir de...   Une langue à partir de... EmptyVen 11 Sep 2020 - 22:45

Le problème, avec tout ça, c'est que si on change trop de choses, c'est plus du français, et si on en change pas assez, on retrouve les  errances de notre langue. D'où ma réflexion : pourquoi ne pas faire une langue différente, avec une grammaire complètement distincte, mais avec les racines, elles provenant de nos racines.

Pour la grammaire, j'en dirai pas plus, risquant d'aneuviser ou psolatiser la tentative de projet.*






*Avec l'aneuvisation, ça donnerait, pour le présent de l'indicatif du verbe "prendre" :
je prend
tu prend
il prend
nous prende
vous prende
ils prende

avec la psolatisation :
prendo
prendas
prenda
prendamos
prendates
prendan.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...

Velonzio Noeudefée aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 5025
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Une langue à partir de... Empty
MessageSujet: Re: Une langue à partir de...   Une langue à partir de... EmptyVen 11 Sep 2020 - 23:55

Pourquoi pas, bonne idée, un esperanto ou elko à racine françophone.
Revenir en haut Aller en bas
Hyeronimus

Hyeronimus

Messages : 1112
Date d'inscription : 14/07/2017

Une langue à partir de... Empty
MessageSujet: Re: Une langue à partir de...   Une langue à partir de... EmptySam 12 Sep 2020 - 7:54

Dans cet esprit là, plutôt qu'une langue auxiliaire, je verrais bien une langue issue d'une uchronie ou d'une diégèse futuriste. Si j'ai bien compris (et je n'en suis pas sûr), le Ladino a la grammaire de l'Hébreu et des racines espagnoles (je sais pas si on peut parler de Castillan pour l'époque). Alors on peut imaginer quelque chose comme ça avec le Français
Revenir en haut Aller en bas
http://chymeres.org/wordpress/
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28525
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Une langue à partir de... Empty
MessageSujet: Re: Une langue à partir de...   Une langue à partir de... EmptySam 12 Sep 2020 - 8:26

Hyeronimus a écrit:
Dans cet esprit là, plutôt qu'une langue auxiliaire, je verrais bien une langue issue d'une uchronie...
Oui.. pourquoi pas...


Un peu du style "quel serait dev'nu le français si l'ordonnance de Villers-Cotterêts avait été signée, non à l'époque de François Ier mais de... Bonaparte ?".


D'autres uchronies sont envisageab', been sûûr....

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Hyeronimus

Hyeronimus

Messages : 1112
Date d'inscription : 14/07/2017

Une langue à partir de... Empty
MessageSujet: Re: Une langue à partir de...   Une langue à partir de... EmptySam 12 Sep 2020 - 8:43

D'ailleurs pendant le confinement y avait eu des lectures d'extraits de "l'histoire mondiale de la France" de Patrick Boucheron (livre que j'ai mis aussi sur ma liste) et notamment un passage sur l'ordonnance https://soundcloud.com/tnbrennes/1539-lempire-du-francais-ecrit-par-patrick-boucheron-lu-par-jacques-weber?in=tnbrennes/sets/lectures-histoire-mondiale-de-la-france
Si j'ai bien compris, si on a une orthographe aussi peu intuitive avec des consonnes parfois doubles et parfois non, ça viendrait de lettrés élitiste qui ont voulu latiniser le Français.
Revenir en haut Aller en bas
http://chymeres.org/wordpress/
PatrikGC

PatrikGC

Messages : 3750
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

Une langue à partir de... Empty
MessageSujet: Re: Une langue à partir de...   Une langue à partir de... EmptySam 12 Sep 2020 - 9:03

Il y a de ça, sinon comment expliquer des orthographes comme doigt (digitus) ou compter (computare). Je n'évoquerai pas le grec.
Revenir en haut Aller en bas
http://patrikcarpentier.free.fr
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 28525
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Une langue à partir de... Empty
MessageSujet: Re: Une langue à partir de...   Une langue à partir de... EmptySam 12 Sep 2020 - 9:13

Je sais pas si c'est une coïncidence, mais le mot d'aujourd'hui, c'est "bonbon". Là où y a de vaches d'hésitations, c'est avec "bonmbonne"*!




*Moi, j'ai toujours cru que "bombonne", contrairement à "bonbonnière", n'avait rien à voir avec des bonbons, et de ce fait, devait garder son M. Le problème, c'est que ça faisait une difficulté de plus.

_________________
Tu mets un doigt pour décortiquer un mot... puis viennent les synonymes et les analogies et tu y passes le bras, puis le corps entier... et tu disparais dans la grosse machine à mots sans t'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Une langue à partir de... Empty
MessageSujet: Re: Une langue à partir de...   Une langue à partir de... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une langue à partir de...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Artistiques a posteriori :: Français-
Sauter vers: