L'Atelier
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Méthodes d'intercompréhension

Aller en bas 
AuteurMessage
Seweli

Seweli

Messages : 1401
Date d'inscription : 19/12/2015

Méthodes d'intercompréhension Empty
MessageSujet: Méthodes d'intercompréhension   Méthodes d'intercompréhension EmptyMer 30 Mar 2016 - 12:52

Très courante entre scandinaves, l'intercompréhension est encore peu enseignée entre langues romanes.

Après lecture de cet article :
http://ideesmultiples.blogspot.fr/2016/02/romanophonie-et-intercomprehension.html

et des extraits du livre proposé en hyperlien :

https://books.google.fr/books?id=jw2anTPAnWQC&printsec=frontcover&dq=comprendre+les+langues+romanes&hl=fr&ei=1HyUTcmLOJGP4gasnujaDA&sa=X&oi=book_result&ct=result&redir_esc=y#v=onepage&q&f=false

je pensais trouver plus d'information sur l'intercompréhension romane sur l'atelier. Mais en fait non. Donc je démarre ce sujet, en espérant qu'il n'a pas déjà commencé ailleurs, afin de recenser les méthodes et conseils en matière de pédagogie d'enseignement des langues par l'intercompréhension (romane, je précise).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/linguas-aidante
Olivier Simon

Olivier Simon

Messages : 4826
Date d'inscription : 20/02/2009
Localisation : Lorraine

Méthodes d'intercompréhension Empty
MessageSujet: Re: Méthodes d'intercompréhension   Méthodes d'intercompréhension EmptyMer 30 Mar 2016 - 13:29

Les Scandinaves germaniques sont, comme leur nom l'indique, une sous-branche du groupe germanique et parlaient la même langue il y a mille ans (comme par exemple les Russes, Ukrainiens, Biélorusses et Ruthènes). Dans la mesure où la branche majoritaire écrite du norvégien est très proche du danois, on peut en gros réduire le groupe à l'opposition suédois/danois. Ce sont presque des dialectes l'un de l'autre.

Pour le groupe roman, c'est différent; on vient d'une langue bien connue (certes le norrois est bien connu lui aussi) mais qui a été une langue de culture jusqu'à très récemment pour le monde occidental. Donc même des langues non-romanes ont des emprunts du latin.

Par conséquent, les langues romanes offrent un spectre, du portugais au romain en passant par le français, beaucoup plus étendu, et l'intercompréhension est moins garantie qu'en scandinave où on pourrait traduire mot à mot. Elle n'existe au mieux (hors voisins immédiats) qu'en s'initiant à la langue de l'autre : en s'imprégnant de la phonétique et de la grammaire de l'autre langue romane, on finit par développer une intercompréhension partielle; mais ça reste une intercompréhension "active".
Revenir en haut Aller en bas
http://sambahsa.pbwiki.com/
 
Méthodes d'intercompréhension
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Artistiques a posteriori-
Sauter vers: