L'Atelier
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-24%
Le deal à ne pas rater :
OPPO Reno7 128Go 4G Noir
249 € 329 €
Voir le deal

 

 Réformes orthographiques du français

Aller en bas 
+21
Levas/Alis
luuro
Pr. Bob
Velonzio Noeudefée
Seweli
Sájd Kuaq
Mardikhouran
Balchan-Clic
Viquezug
Llŭngua-Puerchîsca
Djino
Kotave
PatrikGC
Greenheart
Gurvan
Leo
Ziecken
Vilko
Anoev
Nemszev
25 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 40, 41, 42, 43, 44  Suivant
AuteurMessage
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34787
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Réformes orthographiques du français - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Réformes orthographiques du français   Réformes orthographiques du français - Page 41 EmptyDim 24 Oct 2021 - 0:19

Ça tu peux l'dire !

Consonnes
p ṗ t ṫk ḳ
f ḟs ṡ
ṣ ṩ
m n
w*ljr
Un essai, comme ça, mais bon... plus facile en manuscrit qu'en traitement de texte, j'dois l'avouer.

Pour les voyelles, j'vois pas encore !


*Pour le [ɥ] (huile), j'ai pensé à... ẇ. Une simple idée... comme ça...

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
PatrikGC

PatrikGC


Messages : 5814
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

Réformes orthographiques du français - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Réformes orthographiques du français   Réformes orthographiques du français - Page 41 EmptyDim 24 Oct 2021 - 12:09

Sinon, tu as aussi la solution que j'ai déjà proposée dans le topique des écritures/codages.
P T K
PP=b TT=d KK=g
PH=f TH=s 
PPH=v TTH=z
etc.

Autre possibilité : PB TD KG / PH=f BH=v TH=s DH=z etc. 

On économise des lettres qu'on peut recaser ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://patrikcarpentier.free.fr En ligne
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34787
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Réformes orthographiques du français - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Réformes orthographiques du français   Réformes orthographiques du français - Page 41 EmptyDim 24 Oct 2021 - 13:39

J'suis pas trop un aficionado des trigrammes. Pour les digrammes, j'adhère davantage*.



*Comment en serait-il autrement : si c'était l'cas, je me parjurerais.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
PatrikGC

PatrikGC


Messages : 5814
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

Réformes orthographiques du français - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Réformes orthographiques du français   Réformes orthographiques du français - Page 41 EmptyDim 24 Oct 2021 - 14:03

On peut imaginer une lettre pour le point d'articulation et une autre pour le type de consonne (occlusive, nasale...). Ainsi on arrive à couvrir bien des articulations avec moins de lettres.
Revenir en haut Aller en bas
http://patrikcarpentier.free.fr En ligne
Wojnicz

Wojnicz


Messages : 703
Date d'inscription : 13/12/2017

Réformes orthographiques du français - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Réformes orthographiques du français   Réformes orthographiques du français - Page 41 EmptyDim 24 Oct 2021 - 15:42

Je vais prendre ce texte comme exemple (il n'a aucun sens, ne cherchez pas à le comprendre):

Citation :
Le passage d'un concept homologue, dans lequel le capital est appréhendé, à des relations sociétales de condition dans des modalités structuralistes fondamentales en tant qu'appréciation des constructions oligarchiques ou hégémoniques - dans lesquelles la sujétion capitaliste dépend de la réaffirmation, de la reconvergence, et de la réarticulation - évoque le dilemme de l'éphémérité conceptuelle en tant que notion d'une structure renouvelée, distinctif d'un passage de la présentation des denrées en tant qu'ensemble hypothétique, à un passage dans lequel la cognition des potentialités contingentes de la structure amorce, à l'inverse, une représentation revivifiée de l'hégémonie en tant qu'élément inéluctable des tropes et tactiques du renoncement de la puissance.

Je pourrais l'écrire complètement phonémiquement, ce serait idéal comme c'est ce qui rendrait le français le plus simple à lire ou écrire. Quelque chose comme ça, par exemple:

Citation :
Le pasaj d'un konsept omolog, dan lekel le kapital et apréandé, a dé relasion sosiétal de kondision dan dé modalité strukturalist fondamantal an tan k'aprésiasion dé konstruksionz oligarchik ou éjémonik - dan lékel la sujésion kapitalist dépan de la réafirmasion, de la rekonverjans, é de la réartikulasion - évok le dilem de l'éfémérité konseptuel an tan ke nosion d'une struktur renouvelé, distinktif d'un pasaj de la prézantasion dé danré an tan k'ansambl ipotétik, a un pasaj dan lekel la konyision dé potansialité kontinjant de la struktur amors, a l'invers, une reprézantasion revivifié de l'éjémoni an tan k'éléman inéluktabl dé tropz é taktik du renonseman de la puisans.

Mais ça serait peine perdue de proposer des changement si radicaux, alors j'ai réfléchi à des transformations plus modérées pour que le français garde un aspect roman, voilà certaines idées:

1: Ajouter un accent aigu dans les es prononcés /e/ dans les déterminants, et un tiret après quand ils sont au milieu d'un mot (comme dans "lesquels").
Citation :
Le passage d'un concept homologue, dans lequel le capital est appréhendé, à dés relations sociétales de condition dans dés modalités structuralistes fondamentales en tant qu'appréciation dés constructions oligarchiques ou hégémoniques - dans lés-quelles la sujétion capitaliste dépend de la réaffirmation, de la reconvergence, et de la réarticulation - évoque le dilemme de l'éphémérité conceptuelle en tant que notion d'une structure renouvelée, distinctif d'un passage de la présentation dés denrées en tant qu'ensemble hypothétique, à un passage dans lequel la cognition dés potentialités contingentes de la structure amorce, à l'inverse, une représentation revivifiée de l'hégémonie en tant qu'élément inéluctable dés tropes et tactiques du renoncement de la puissance.

2: Remplacer à par â.
Citation :
Le passage d'un concept homologue, dans lequel le capital est appréhendé, â des relations sociétales de condition dans des modalités structuralistes fondamentales en tant qu'appréciation des constructions oligarchiques ou hégémoniques - dans lesquelles la sujétion capitaliste dépend de la réaffirmation, de la reconvergence, et de la réarticulation - évoque le dilemme de l'éphémérité conceptuelle en tant que notion d'une structure renouvelée, distinctif d'un passage de la présentation des denrées en tant qu'ensemble hypothétique, à un passage dans lequel la cognition des potentialités contingentes de la structure amorce, â l'inverse, une représentation revivifiée de l'hégémonie en tant qu'élément inéluctable des tropes et tactiques du renoncement de la puissance.

3: Supprimer le t de "et" comme il ne forme jamais de liaisons.
Citation :
Le passage d'un concept homologue, dans lequel le capital est appréhendé, à des relations sociétales de condition dans des modalités structuralistes fondamentales en tant qu'appréciation des constructions oligarchiques ou hégémoniques - dans lesquelles la sujétion capitaliste dépend de la réaffirmation, de la reconvergence, e de la réarticulation - évoque le dilemme de l'éphémérité conceptuelle en tant que notion d'une structure renouvelée, distinctif d'un passage de la présentation des denrées en tant qu'ensemble hypothétique, à un passage dans lequel la cognition des potentialités contingentes de la structure amorce, à l'inverse, une représentation revivifiée de l'hégémonie en tant qu'élément inéluctable des tropes e tactiques du renoncement de la puissance.

4: Supprimer les consonnes doubles quand ça ne change pas la prononciation:
Citation :
Le passage d'un concept homologue, dans lequel le capital est apréhendé, à des relations sociétales de condition dans des modalités structuralistes fondamentales en tant qu'apréciation des constructions oligarchiques ou hégémoniques - dans lesqueles la sujétion capitaliste dépend de la réafirmation, de la reconvergence, et de la réarticulation - évoque le dileme de l'éphémérité conceptuele en tant que notion d'une structure renouvelée, distinctif d'un passage de la présentation des denrées en tant qu'ensemble hypothétique, à un passage dans lequel la cognition des potentialités contingentes de la structure amorce, à l'inverse, une représentation revivifiée de l'hégémonie en tant qu'élément inéluctable des tropes et tactiques du renoncement de la puissance.

5: Remplacer les t prononcés /s/ par des c et les ct prononcés /ks/ par des x:
Citation :
Le passage d'un concept homologue, dans lequel le capital est appréhendé, à des relacions sociétales de condicion dans des modalités structuralistes fondamentales en tant qu'appréciacion des construxions oligarchiques ou hégémoniques - dans lesquelles la sujécion capitaliste dépend de la réaffirmacion, de la reconvergence, et de la réarticulacion - évoque le dilemme de l'éphémérité conceptuelle en tant que nocion d'une structure renouvelée, distinctif d'un passage de la présentacion des denrées en tant qu'ensemble hypothétique, à un passage dans lequel la cognicion des potencialités contingentes de la structure amorce, à l'inverse, une représentacion revivifiée de l'hégémonie en tant qu'élément inéluctable des tropes et tactiques du renoncement de la puissance.

6: Enlever les h initiaux qui ne bloquent pas les liaisons et les élisions:
Citation :
Le passage d'un concept omologue, dans lequel le capital est appréhendé, à des relations sociétales de condition dans des modalités structuralistes fondamentales en tant qu'appréciation des constructions oligarchiques ou égémoniques - dans lesquelles la sujétion capitaliste dépend de la réaffirmation, de la reconvergence, et de la réarticulation - évoque le dilemme de l'éphémérité conceptuelle en tant que notion d'une structure renouvelée, distinctif d'un passage de la présentation des denrées en tant qu'ensemble ypothétique, à un passage dans lequel la cognition des potentialités contingentes de la structure amorce, à l'inverse, une représentation revivifiée de l'égémonie en tant qu'élément inéluctable des tropes et tactiques du renoncement de la puissance.

7: Enlever les influences grecques comme les y, les ph et les th:
Citation :
Le passage d'un concept homologue, dans lequel le capital est appréhendé, à des relations sociétales de condition dans des modalités structuralistes fondamentales en tant qu'appréciation des constructions oligarchiques ou hégémoniques - dans lesquelles la sujétion capitaliste dépend de la réaffirmation, de la reconvergence, et de la réarticulation - évoque le dilemme de l'éfémérité conceptuelle en tant que notion d'une structure renouvelée, distinctif d'un passage de la présentation des denrées en tant qu'ensemble hipotétique, à un passage dans lequel la cognition des potentialités contingentes de la structure amorce, à l'inverse, une représentation revivifiée de l'hégémonie en tant qu'élément inéluctable des tropes et tactiques du renoncement de la puissance.

8: Remplacer les es prononcés /ɛ/ ou /e/ des formes du verbe "être" par des ê:
Citation :
Le passage d'un concept homologue, dans lequel le capital êt appréhendé, à des relations sociétales de condition dans des modalités structuralistes fondamentales en tant qu'appréciation des constructions oligarchiques ou hégémoniques - dans lesquelles la sujétion capitaliste dépend de la réaffirmation, de la reconvergence, et de la réarticulation - évoque le dilemme de l'éphémérité conceptuelle en tant que notion d'une structure renouvelée, distinctif d'un passage de la présentation des denrées en tant qu'ensemble hypothétique, à un passage dans lequel la cognition des potentialités contingentes de la structure amorce, à l'inverse, une représentation revivifiée de l'hégémonie en tant qu'élément inéluctable des tropes et tactiques du renoncement de la puissance.

9: Remplacer les em et en prononcés /ɑ̃/ par des am et des an, en ajoutant e devant après g:
Citation :
Le passage d'un concept homologue, dans lequel le capital est appréhandé, à des relations sociétales de condition dans des modalités structuralistes fondamantales an tant qu'appréciation des constructions oligarchiques ou hégémoniques - dans lesquelles la sujétion capitaliste dépand de la réaffirmation, de la reconvergeance, et de la réarticulation - évoque le dilemme de l'éphémérité conceptuelle an tant que notion d'une structure renouvelée, distinctif d'un passage de la présantation des danrées an tant qu'ansamble hypothétique, à un passage dans lequel la cognition des potantialités contingeantes de la structure amorce, à l'inverse, une représantation revivifiée de l'hégémonie an tant qu'élémant inéluctable des tropes et tactiques du renoncemant de la puissance.

Maintenant, j'applique tout ça simultanément:
Citation :
Le passage d'un concept omologue, dans lequel le capital êt apréhandé, â dés relacions sociétales de condicion dans dés modalités structuralistes fondamantales an tant qu'apréciacion dés construxions oligarchiques ou égémoniques - dans lés-queles la sujécion capitaliste dépend de la réafirmacion, de la reconvergeance, e de la réarticulacion - évoque le dileme de l'éfémérité conceptuele an tant que nocion d'une structure renouvelée, distinctif d'un passage de la présantacion dés danrées an tant qu'ansamble ipotétique, â un passage dans lequel la cognicion dés potancialités contingeantes de la structure amorce, â l'inverse, une représantacion revivifiée de l'égémonie an tant qu'élémant inéluctable dés tropes e tactiques du renoncemant de la puissance.

Et on peut aller bien plus loin. Mais est-ce que vous trouvez qu'avec ces changements, le texte a toujours l'air écrit dans une langue romane? Jusqu'où pourrait-on pousser les changements sans que ça cesse d'avoir l'air roman et sans que ça paraisse trop extrême?


Dernière édition par Wojnicz le Mer 9 Mar 2022 - 12:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Djino
Admin
Djino


Messages : 5230
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

Réformes orthographiques du français - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Réformes orthographiques du français   Réformes orthographiques du français - Page 41 EmptyDim 24 Oct 2021 - 19:49

Wojnicz a écrit:
Et on peut aller bien plus loin. Mais est-ce que vous trouvez qu'avec ces changements, le texte a toujours l'air écrit dans une langue romane? Jusqu'où pourrait-on pousser les changements sans que ça cesse d'avoir l'air roman et sans que ça paraisse trop extrême?

J'aime bien. Certains de ces changements rapprochent le français des langues romanes. Mais les langues d'oïl comme le français sont en elles même assez éloignées des autres langues romanes, donc il ne serait pas étonnant que la graphie s'en écarte aussi.
J'irais même plus loin :

Citation :
Le pasaje d'un concept omologue, danz lequel le capital et apréhandé, a dez relacionz sociétalez de condicion danz dez modalitéz structuralistez fondamantalez an tant qu'apréciacion dez constructionz oligarchiquez ou éjémoniquez - danz lèquèlez la sujécion capitaliste dépant de la réafirmacion, de la reconverjance, é de la réarticulacion - évoque le dilème de l'éfémérité conceptuèle an tant que nocion d'une structure renouvelée, distinctif d'un pasaje de la prézantacion dez danréez an tant qu'ansamble ipotétique, a un pasaje danz lequel la cognicion dez potancialitéz contanjantez de la structure amorce, à l'inverse, une reprézantacion revivifiée de l'éjémonie an tant qu'éléman inéluctable dez tropez é tactiquez du renonceman de la puisance.

J'ai remplacé les lettres grecques par des lettres latines (éphémérité > éfémérité)
J'ai retiré les h qui ne s'entendent pas (homologue> omologue), comme en italien. Donc hibou resterait tel quel.
J'ai réorthographié "et" en "é" et "est" en "et" (par analogie avec "êtes")
La lettre S se prononce toujours /s/, même entre deux voyelles. Par conséquent, le S final devient un Z, comme cela a déjà été le cas il y a longtemps.
Les TI- prononcés CI- deviennent CI-, comme en espagnol.
Le son /ɑ̃/ s'écrit toujours "an", ce qui rend plus cohérent la prononciation des adverbes de manière qui en sont dérivés (prudan > prudamant)
Le son /ɛ̃/ s'écrit soit "en" (comme dans "bien" ou "Benjamin"), soit "in".
J'ai retiré les consonnes finales avec lesquelles on ne fait jamais la liaison. "danz" garde son z, contrairement à "éléman"
Le G est toujours dur. Ça évite de devoir écrire "changer / changeant" et de prononcer différemment le G de "gagner" et "stagner"
J'ai supprimé les consonnes doubles.
"lesquelles" m'a bien fait chier. J'ai hésité à lexicaliser "an tant que > antant que, voire antanque"

Ça pique un peu les yeux, mais ce n'est qu'une question d'habitude.

_________________
mundeze.com
Revenir en haut Aller en bas
https://www.mundeze.com/
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7605
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Réformes orthographiques du français - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Réformes orthographiques du français   Réformes orthographiques du français - Page 41 EmptyDim 24 Oct 2021 - 20:15

luuro a écrit:
mutõ ou mwtõ ? yx ou jx?

Comment écrirais-tu: le jeune fit un jeûne.
J'ai fabriqué des pattes de pâte.


Et je vois un autre diacritique: l'accent aigu.

Enfin, si je comprends bien, comment distinguer inné de igné, si agneau peut s'écrire anno?

Alors je suis allé effectivement un peu vite en besogne, je l'ai posté rapidement sans vérifier, néanmoins l'écriture est assez phonémique, il y a deux paires de phonèmes que j'ai regroupées :
- /ə/ et /œ/ parce que proches
- /a/ et /ɑ/ parce que la distinction ne se fait plus en France métropolitaine, je précise car elle se fait peut être dans d'autre zone francophones : Québec, Belgique, Suisse, Outremer, Afrique

Donc effectivement
- mouton devient mwtõ, et
- je devient yx
Désolé pour ces coquilles.

le jeune fit un jeûne.  Arrow le jxnx fj-t-~x jqnx
J'ai fabriqué des pattes de pâte. Arrow Y'h fabrike de patx de patx.

Velonzio Noeudefée a écrit:
Swd~h, jx nx sh kumã, lx ka fj sjbi, yx n’j lwazir dx lx kõsidere. Panjryx sã-z-utrx cozx dirx jhtx ã plhn mhr sõ mutõ kriíã-t-é bhlã

L'accent aigu, je ne le vois pas, je vois :
- n', avec une apostrophe
- le í pour marquer le /j/ en le distinguant de i, quand nécessaire
- le é, qui est une coquille et devrait être écrit e pour /e/
Il est possible que je me trompe tout le temps et qu'en effet je n'ai comme diacritique en plus du tilde (et de i et j avec un point) qu'un accent aigu et non grave (je confonds tout le temps les deux appellations).
Quoi qu'il en soit en plus du tilde et de i et j, c'est toujours l'accent comme sur í (donc é _et oui c'est bien le aigu).
Même si ù est plus facile à employer que ú sur un clavier français.

inné/igné :
- soit ine/inne
- soit ine/iñe
Le second paraît plus distinct, mais c'est employer le tilde pour une autre utilisation que les voyelles nasales.

Vendredi, j'ai aussi fait d'autres essais et je suis revenu à quelque chose plus proche de l'écriture actuelle et plus proche de mon ortogrévsinte.

Wojnicz a écrit:

Maintenant, j'applique tout ça simultanément:
Le passage d'un concept omologue, dans lequel le capital êt apréhandé, â dés relacions sociétales de condicion dans dés modalités structuralistes fondamantales an tant qu'apréciacion dés construxions oligarchiques ou égémoniques - dans lés-queles la sujécion capitaliste dépend de la réafirmacion, de la reconvergeance, e de la réarticulacion - évoque le dileme de l'éfémérité conceptuele an tant que nocion d'une structure renouvelée, distinctif d'un passage de la présantacion dés danrées an tant qu'ansamble ipotétique, â un passage dans lequel la cognicion dés potancialités contingeantes de la structure amorce, â l'inverse, une représantacion revivifiée de l'égémonie an tant qu'élémant inéluctable dés tropes e tactiques du renoncemant de la puissance.

C'est plutôt pas mal, je trouve.
Dans ce fil, il y a un lien vers un blog québécois, où il utilise aussi le c dans les -cion au lieu des -tion.

Wojnicz a écrit:

Et on peut aller bien plus loin. Mais est-ce que vous trouvez qu'avec ces changements, le texte a toujours l'air écrit dans une langue romane? Jusqu'où pourrait-on pousser les changements sans que ça cesse d'avoir l'air roman et sans que ça paraisse trop extrême?

En fait, c'est pas évident de répondre.
Pour les puristes, le moindre changement est inenvisageable.
Pour ma part, j'ai eu une démarche un peu inverse, où j'ai essayé en partant de l'écrit français d'appliquer un max phonémique et d'en revenir pour garder un lien avec l'écriture actuelle.
Pour comparer, je transcris le texte exemple dans mon ortogrévsinte actuelle.

Citation :
Le pasage d'un concept omolog, danx leqèl le capital è-t-apréhendé, a déx relacion sociétal de condicion danx déx modalité structuraliste fondamental en tan q'apréciacion déx construccion-z-oligarchiq ou égémoniq - danx léqell la sujécion capitaliste dépen de la réafirmacion, de la reconvergence, é de la réarticulacion - évoqe le dilème de l'éfémérité conceptuell en tan qe nocion d'une structure renouvelé, distinctif d'un pasage de la prézentacion déx denré(-z-)en tan q'ensenble ipotétiq, a un pasage danx leqèl la cognicion déx potencialité contingente de la structure amorce, a l'inverse, une reprézentacion revivifié de l'égémoni en tan q'élémen inéluctable déx trope-z-é tactiq du renoncemen de la puisance.

Je n'ai vu de -oi- /wa/, ni d'infinitif dans ce texte, traité oa et ê en ortogrévsinte actuelle.

Que tu apprécies ou pas, limite peu importe, c'est surtout pour essayer de mettre une autre graduation et voir si
- ça ne parait plus roman ou moins roman
- ça parait trop extrême,
notamment par rapport à ton essai.

Pour le caractère trop extrême, on pourrait comparer le nombre moyen de changement par mot et le nombre de mots inchangés, qui pourraient être des indicateurs ou le % de lettre en moins entre la version classique et la version réformée (un gros pourcentage, beaucoup de lettre en moins, très phonémique, mais peut être aussi très distant de l'écriture classique).

Une question pourrait aussi peut peut-être mettre sur la piste : l'anglais est une langue germanique qui a intégré beaucoup de nom roman ou d'origine romane, est ce que l'écriture (non phonémique, c'est clair) de l'anglais a un caractère non roman ou au contraire a plutôt un caractère roman (a contrario de langue comme le néerlandais ou l'allemand). Qu'est ce qui permet ou ne permet pas ce rendu ?

Pour ma part souvent ce qui m'avait fait mauvaise impression dans certaines réformes phonémiques, c'était l'abus de lettre (notamment k,w,x,z) qui font très peu romanes, parfois l'emploi de nouvelles lettres inexistantes, etc.

***

J'aime bien aussi l'essai de Djino, mais je préfère un pluriel écrit en -x (existant) à un pluriel écrit en -z (quasi inexistant en français, me semble-t-il), à la remarque près qu'il faut limiter ces x ou z.
Du coup avec l'ortogrévsinte, on ne note plus les accords, de temps en temps on ajoute une liaison quand elle se fait, sauf pour les articles et les invariables (dans, restent invariable en danx).
Ps : j'aime bien pour ma part garder l'alternance an/en pour le même phonème /ɑ̃/; les -en en -ien faisant des in/un, je préfère les écrire èn, et tous les autres : àn, in, un ; bien -> bièn, soudain -> soudàn, le phonème /ɛ/ est porté par l'accent grave aussi bien sur le e que le a (à l'exemple de è, puisque je n'emploie plus de a avec accent comme à pour la préposition).

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7605
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Réformes orthographiques du français - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Réformes orthographiques du français   Réformes orthographiques du français - Page 41 EmptyLun 25 Oct 2021 - 17:37

Pour l'instant, je poursuis mes essais en transcrivant tout un passage d'un texte.
Le rendu sur un texte, un dialogue, un gros paragraphe en bloc sera toujours différent.

Là, j'ai vu que mon ortogrévsinte avait encore des détails qui ne me convenaient pas, un peu dans l'esprit des questionnement de Wojnicz : assez roman, pas trop extrême, même si je reste partisan du assez extrême, mais pas trop, ce qui est rare.
C'est souvent assez tout ou rien, soit presque rien et le moins possible, soit carrément phonémique.

Du coup j'ai pris mon texte et l'ai converti via deepl dans les autres langues romanes et en anglais (pour la raison que j'ai déjà citée).

Il en ressort que :
- les langues romane sont en termes de finales très vocaliques
- seules des consonnes finales en l,n,r,s,t seront à quelques exceptions près (coq) tolérées, ça tombe bien ce sont les lettres les plus employées du français.

Mais toujours en écrivant surtout ce qui se prononce à l'exception des articles et déterminants pluriels : céx, déx, léx, méx, etc.
Il y avait le cas du qu, que je simplifiais en q, mais qui fait très bizarre, du coup je me suis inspiré des écritures comme qu'il, qu'elle, etc et "qu" est remplacé par q' (ça passe mieux)
Je simplifie l'infinitif s'écrit aussi en é et non plus en ê.
Et les liaisons sont indiquées par un seul tiret gauche plutôt que deux de part et d'autres.
(Le credo : simplifier).

Je garde:
- l'accent grave sur e et a pour les sons è, ai, et, etc.
- le eo pour le son euh, etc

Du coup, ça a a un air très roman. Je finis de transcrire le texte complet avant de le fournir.

Pour donner un avant-goût:

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
PatrikGC

PatrikGC


Messages : 5814
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

Réformes orthographiques du français - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Réformes orthographiques du français   Réformes orthographiques du français - Page 41 EmptyLun 25 Oct 2021 - 19:29

Voyelles : 8
iuw=ou
eq=euo
a
Avec "x" comme e muet
Les voyelles ouvertes et fermées sont confondues.
idem pour les 2 "a".

Consonnes : 16
p bt dk g
f vs zc j
mnr l
"gn" est traité comme un "ni"
Les semi-voyelles utilisent les voyelles i/u/w

Restent h et y
Reste le pb des voyelles nasales.

Velonzio Noeudefée aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
http://patrikcarpentier.free.fr En ligne
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7605
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Réformes orthographiques du français - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Réformes orthographiques du français   Réformes orthographiques du français - Page 41 EmptyMar 26 Oct 2021 - 8:50

PatrikGC a écrit:
Voyelles : 8
iuw=ou
eq=euo
a

Si tu regardes ce n'était pas très loin de ce que j'avais proposé et que luuro avait commenté.
Avec "x" comme e muet
Les voyelles ouvertes et fermées sont confondues.
idem pour les 2 "a".

Consonnes : 16
p bt dk g
f vs zc j
mnr l
"gn" est traité comme un "ni"
Les semi-voyelles utilisent les voyelles i/u/w

Restent h et y
Reste le pb des voyelles nasales.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
PatrikGC

PatrikGC


Messages : 5814
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

Réformes orthographiques du français - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Réformes orthographiques du français   Réformes orthographiques du français - Page 41 EmptyMar 26 Oct 2021 - 9:32

Quand il y a convergence d'idées, c'est souvent la preuve qu'on est sur le bon chemin Smile

L'utilisation des voyelles en semi-voyelles peut poser pb.
WI doit être lu comment ? wi ou ouil/ouy ?

On peut ajouter des accents et autres signes, mais sur un w, j'ai des doutes quant à la facilité d'accès sur un clavier...
Revenir en haut Aller en bas
http://patrikcarpentier.free.fr En ligne
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7605
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Réformes orthographiques du français - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Réformes orthographiques du français   Réformes orthographiques du français - Page 41 EmptyMar 26 Oct 2021 - 11:03

PatrikGC a écrit:
Quand il y a convergence d'idées, c'est souvent la preuve qu'on est sur le bon chemin Smile

L'utilisation des voyelles en semi-voyelles peut poser pb.
WI doit être lu comment ? wi ou ouil/ouy ?

On peut ajouter des accents et autres signes, mais sur un w, j'ai des doutes quant à la facilité d'accès sur un clavier...

Quand besoin de préciser diacritique, non ? par exemple î, û ou bien ï, ü assez faciles à réaliser sur un clavier français, bon ì,ù, sont eux aussi assez faciles à réaliser.

Pour ma part, je ne cesse de faire des aller-retours et je suis revenu du q' (ou q-) au q tout court.
Mais je créerai ou chercherai un fil ad-hoc, le fait de chercher à simplifier l'orthographe française me fait aller vers une langue assez sudiste, je ne dois pas être loin d'un occitan ou d'un franco-provençal.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
PatrikGC

PatrikGC


Messages : 5814
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

Réformes orthographiques du français - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Réformes orthographiques du français   Réformes orthographiques du français - Page 41 EmptyMer 27 Oct 2021 - 16:57

Velonzio Noeudefée a écrit:
Quand besoin de préciser diacritique, non ? par exemple î, û ou bien ï, ü assez faciles à réaliser sur un clavier français, bon ì,ù, sont eux aussi assez faciles à réaliser.

Pour ma part, je ne cesse de faire des aller-retours et je suis revenu du q' (ou q-) au q tout court.
Mais je créerai ou chercherai un fil ad-hoc, le fait de chercher à simplifier l'orthographe française me fait aller vers une langue assez sudiste, je ne dois pas être loin d'un occitan ou d'un franco-provençal.

Si tu pousses le "sudisme" pour déborder hors des frontières francophones, alors les sons u (ü) et eu (ö) peuvent sauter, et tu gagnes 2 signes. Dans ce cas, u se prononcera "ou", et on utilise w et y comme semi-voyelles. De plus, les voyelles nasales passent à la trappe. On obtient une sorte de français italianisé. Mis à part le son anglophone "ng", c'est réglé.

Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement.
Sx kx l'on konswa byen s'enons klerman

on=o-nn / en=é-nn / an=a-nn

Ou bien on recycle le q pour les nasales :
Sx kx l'oq koqswa byeq s'enoqs klermaq

Velonzio Noeudefée aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
http://patrikcarpentier.free.fr En ligne
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7605
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Réformes orthographiques du français - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Réformes orthographiques du français   Réformes orthographiques du français - Page 41 EmptyJeu 28 Oct 2021 - 10:44

Ché moa :

Ce qe l'on conçoa bièn s'énonce clàremen.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
PatrikGC

PatrikGC


Messages : 5814
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

Réformes orthographiques du français - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Réformes orthographiques du français   Réformes orthographiques du français - Page 41 EmptyJeu 28 Oct 2021 - 13:51

Avec le signe adéquat pour les nasales :
Sx kx l'õ kõswa byẽ s'enõs klermã
Revenir en haut Aller en bas
http://patrikcarpentier.free.fr En ligne
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7605
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Réformes orthographiques du français - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Réformes orthographiques du français   Réformes orthographiques du français - Page 41 EmptyJeu 28 Oct 2021 - 14:05

PatrikGC a écrit:
Avec le signe adéquat pour les nasales :
Sx kx l'õ kõswa byẽ s'enõs klermã

J'étais aussi arrivé à quelque chose comme ça et plein de propositions y arrivent, mais quel est le lien scriptural avec l'écriture d'aujourd'hui ? En fait, moi c'est ce qui m'a fait m'orienter vers l'intermédiaire qu'est l'ortogrévsinte, enfin c'est l'une des possibilités.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
luuro

luuro


Messages : 93
Date d'inscription : 17/02/2019

Réformes orthographiques du français - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Réformes orthographiques du français   Réformes orthographiques du français - Page 41 EmptyJeu 28 Oct 2021 - 14:06

PatrikGC a écrit:
Avec le signe adéquat pour les nasales :
Sx kx l'õ kõswa byẽ s'enõs klermã

Sauf que là, ce n'est plus un alexandrin...
Revenir en haut Aller en bas
Mfumu




Messages : 315
Date d'inscription : 28/10/2021

Réformes orthographiques du français - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Réformes orthographiques du français   Réformes orthographiques du français - Page 41 EmptyMer 12 Jan 2022 - 9:41

https://sites.google.com/site/ortofasil/

Bonjour,
Est-ce que vous connaissez l'ortofasil? Je n'ai pas eu le courage de lire les 41 pages du fil pour voir.
Vous en pensez quoi ?
De mon côté, j'aime bien les choix qu'ils ont faits des caractères exotiques pour les voyelles qui s'écrivent en deux caractères en français (ö pour ou, ë pour eu, ã pour en, an...) Et la disparution de certaines distinctions (/ɲ/ et /nj/ sont transcrits par "ny"). Je n'ai pas réussi à le lire à 100% du premier coup, contrairement à d'autres propositions vues ici, mais en connaissant les quelques règles c'est plutôt simple.

Je me demande pourquoi ils écrivent "les hommes" "léz om". Vu que "les" ne porte pas de son "z" quand c'est suivi d'une consonne, est-ce qu'ils proposent deux transcriptions (lé avant consonne et léz avant voyelle)?

J'ai vu quelques erreurs dans les pages du site (/ʃ/ qui est quelque part "ch" au lieu de "c"...).
Revenir en haut Aller en bas
Wojnicz

Wojnicz


Messages : 703
Date d'inscription : 13/12/2017

Réformes orthographiques du français - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Réformes orthographiques du français   Réformes orthographiques du français - Page 41 EmptyMer 12 Jan 2022 - 12:50

Mauvaise idée d'utiliser ĩ, ũ et j̃ sans proposer d'alternatives, pas moyen de taper ça sur un clavier français standard, donc un système pareil ne pourrait pas être adopté à grande échelle sans remplacer tous les claviers.
Revenir en haut Aller en bas
Mfumu




Messages : 315
Date d'inscription : 28/10/2021

Réformes orthographiques du français - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Réformes orthographiques du français   Réformes orthographiques du français - Page 41 EmptyMer 12 Jan 2022 - 14:05

Wojnicz a écrit:
Mauvaise idée d'utiliser ĩ, ũ et j̃ sans proposer d'alternatives, pas moyen de taper ça sur un clavier français standard, donc un système pareil ne pourrait pas être adopté à grande échelle sans remplacer tous les claviers.

Je ne suis pas excellent en informatique, mais est-ce nécessaire de changer les claviers ? On peut créer des polices d'écriture spécifique et choisir une touche/un symbole du clavier pas trop utilisé pour réaliser cet accent, non?
On arrive à écrire la plupart de nos écritures inventées avec le clavier habituel, alors ajouter un accent...🤔
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34787
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Réformes orthographiques du français - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Réformes orthographiques du français   Réformes orthographiques du français - Page 41 EmptyMer 12 Jan 2022 - 14:10

Mfumu a écrit:
On arrive à écrire la plupart de nos écritures inventées avec le clavier habituel, alors ajouter un accent...🤔
Essaie simplement de saisir un Ỳ rien qu'avec le clavier standard ! J'suis mêm'pas certain que le QWERTY polyglotte le permette.

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Velonzio Noeudefée
Référent Actualités
Velonzio Noeudefée


Messages : 7605
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Réformes orthographiques du français - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Réformes orthographiques du français   Réformes orthographiques du français - Page 41 EmptyMer 12 Jan 2022 - 14:20

Pour le clavier, tout dépend, s'il existe dés racourci-z assez facile ou non, y'a dés chose quand mème adaptable (à, é, è, ò, ì, ù, â, ê, î, ô, û, ä, ë, ï, ö, ü, ã, õ ou mème ñ), mais pas toute.

Mais plus largement, il doit il y avoir au moins une quinzaine de projet d'écriture phonémiq du français, il y avait une page wikipedia qui lés recensait (j'ai beau chercher, elle semble avoir disparu), le problème èt qu'une écriture phonémique n'a plus que très peu de raport avec la norme actuel.

Cela dépend de point de vu propre a chaq personne, mais pour ce qui èt du mien, il vaudrait mieux quelq chose de plus doux pour resté-r en lien, tout en sinplifiant pour évité certaine conplexité.

PS : Pour doné-r une idé, j'ai écrit ce post selon mon projet de réforme douce de l'ortograf française. Dites-moi si c'èt si choquant.

_________________
En collaboration : yazik ; en cours : llîua, diònith, (frenkvëss), (thialim) (((monurpilf)))
En pause : yadios, Epçune !, mihia, endietc, suedz, liosès
Aboutie : suok et lignée pré-mihia, thianshi, diarrza, uosmigjar (essai : ortogrévsinte, sinywila, SESI, KISSI)
langues parlées: allemand - italien - elko - baragouin de globish

T'eiwi soirom : avanen ten csivdrañgoy èns seiwaca sistema -losi. (velangz)
Mon rêve est que les humains deviennent les jardiniers de la vie dans le système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Mfumu




Messages : 315
Date d'inscription : 28/10/2021

Réformes orthographiques du français - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Réformes orthographiques du français   Réformes orthographiques du français - Page 41 EmptyMer 12 Jan 2022 - 14:44

Velonzio Noeudefée a écrit:

PS : Pour doné-r une idé, j'ai écrit ce post selon mon projet de réforme douce de l'ortograf française. Dites-moi si c'èt si choquant.

On le lit très facilement ! Mais certainement ton système garde davantage d'exceptions, ça fait plus de règles à retenir.

Mais j'aime bien un caractère pour les nasales, on a pas à se poser la question de prononcer le "n" après une voyelle ou pas

Velonzio Noeudefée aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
luuro

luuro


Messages : 93
Date d'inscription : 17/02/2019

Réformes orthographiques du français - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Réformes orthographiques du français   Réformes orthographiques du français - Page 41 EmptyMer 12 Jan 2022 - 15:00

Anoev a écrit:
Mfumu a écrit:
On arrive à écrire la plupart de nos écritures inventées avec le clavier habituel, alors ajouter un accent...🤔
Essaie simplement de saisir un Ỳ rien qu'avec le clavier standard ! J'suis mêm'pas certain que le QWERTY polyglotte le permette.

ỳ Ỳ
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev


Messages : 34787
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Réformes orthographiques du français - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Réformes orthographiques du français   Réformes orthographiques du français - Page 41 EmptyMer 12 Jan 2022 - 17:54

Tu t'es VRAIMENT servi UNIQUEMENT du clavier AZERTY standard ? Comment tu as fait ?

_________________
Nekrodur slivèdje nep ; traadur reve nep
Les morts ne rêvent pas ; les hommes d'affaires non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Réformes orthographiques du français - Page 41 Empty
MessageSujet: Re: Réformes orthographiques du français   Réformes orthographiques du français - Page 41 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Réformes orthographiques du français
Revenir en haut 
Page 41 sur 44Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 40, 41, 42, 43, 44  Suivant
 Sujets similaires
-
» Avis aux amateurs de réformes orthographiques
» Nos propositions de réformes du français
» Dialoguons avec nos français réformés
» Fautes de français ou nouveau français ?
» Le français réforméu / l'français réformé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Écritures :: Néographies-
Sauter vers: