L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Une introduction à l'Anneau-Terre

Aller en bas 
AuteurMessage
Ewesi

Ewesi

Messages : 83
Date d'inscription : 21/08/2018
Localisation : Angers

Une introduction à l'Anneau-Terre Empty
MessageSujet: Une introduction à l'Anneau-Terre   Une introduction à l'Anneau-Terre EmptyDim 10 Mar 2019 - 21:27

Ce sujet parlera de l'univers que j'ai commencé à réaliser depuis un moment, afin d'accueillir mon Heve Nívalim, et plus tard d'autres langues et familles de langues, et que j'ai tout juste commencé à tester avec des amis dans une séance de jeu de rôle. Pour ma création, je suis parti d'abord d'idées très générales, en quelque sorte métaphysiques, et assez abstraites sur le fonctionnement du monde, sans m'occuper de ce qui se passe à des échelles plus réduites. Ce monde est encore une esquisse, des choses présentées ici sont susceptibles de changer, mais je ne mets que ce que je considère comme plutôt stable. Ce monde s'appelle en Heve Nívalim "Nasken" (de naska : anneau)

Il s'agit donc d'une planète en forme d'anneau (je trouve ça plus joli que d'appeler cela un donut, mais c'est la même chose), où la magie est très présente. Pour un anneau, elle est assez épaisse (le rayon du trou n'est qu'un peu plus grand (pas sûr, mais je pense 1,5x) que le diamètre d'une section d'anneau, si c'est compréhensible).
Elle orbite autour d'un soleil, "à l'horizontale", de sorte que l'intérieur ne voie jamais sa lumière, et que l'extérieur ait un cycle jour-nuit tout à fait normal. Je n'ai pas encore décidé s'il y a une légère inclinaison de l'axe de rotation de la planète par rapport à son orbite, ce qui permettrait à l'intérieur d'être un peu éclairé par le soleil, et fournirait des saisons. D'une certaine manière, je tiens à certains processus physiques et scientifiques, comme les saisons liées à l'inclinaison de la terre, alors que mon monde est tout à fait fantaisiste, je pourrais aussi justifier les saisons par quelque processus magique ou divin. 
Cette planète possède une lune, qui oscille de bas en haut en passant à l'intérieur du trou. Elle produit sa propre lumière, c'est un objet magique au même titre que le soleil, fait pour éclairer la planète. Elle éclaire avant tout l'intérieur de la planète, selon un cycle de 24 jours solaires.

Il existe une dualité fondamentale entre la lumière du soleil (káren) et la lumière de la lune (óren), qui se répercute au niveau de la planète : l'extérieur est peuplé de créatures "solaires" (plantes, animaux, humanoïdes peu exotiques pour nous), l'intérieur de créatures "lunaires" (plantes, animaux, humanoïdes qui seront très différents, dans des écosystèmes exotiques que je n'ai pas encore exploré du tout). Les zones polaires seront des zones spéciales également. Je ne sais pas encore si les lumières s'additionnent, ce qui donnera des zones de vie particulièrement luxuriante et mêlant les deux influences, ce qui ne les empêchera pas d'être des zones dangereuses, méconnues et difficiles à explorer, ou les lumières s'annuleront, ce qui donnera des déserts glacés, véritable séparation entre deux mondes sur une même planète.

Une autre séparation fondamentale est celle entre les éléments eau, bois (matière végétale, humus...), pierre (matière minérale). Leur définition exacte manque de clarté encore, mais elle ne se basera pas sur la chimie moderne. On parle donc des "trois matières", par opposition aux "deux énergies" (soleil/lune). Ces éléments sont très présents dans la magie, mais ont une influence sur d'autres choses et garder ces oppositions en tête permet de mieux comprendre mon monde. 

Du côté solaire, qui est le seul que j'ai réellement commencé à développer, il y a trois races humanoïdes principales, que je nomme hommes, elfes et nains, bien qu'ils ne correspondent pas exactement aux stéréotypes qui prévalent depuis Tolkien. Chaque race correspond à un élément (hommes : eau / elfes : bois / nains : pierre), ce qui détermine plus ou moins l'endroit où ils vivent : les hommes près des côtes et des étendues d'eau, les elfes dans les forêts, les nains dans les montagnes et les zones plutôt arides (je sais, tout ça, ça casse pas trois pattes à un canard). Quant aux plaines fertiles traversées par de grands fleuves, tout le monde y va, ce sont des zones plus diverses. On pourrait presque parler de quatrième race, puisque souvent leurs habitants sont issus de métissages. Mais il faut que je crée l'histoire de ces zones et que je vérifie qu'elle est cohérente et plausible. Le physique des races n'est pas encore déterminé, mais elles ne seront pas si différentes que cela les unes des autres, et je ne pense pas que les elfes auront cette aura de noblesse qui leur est habituellement associée, et il y aura des particularités pour les hommes, qui ne seront pas simplement des hommes terrestres. En fait, ceux qui finiront par se rapprocher le plus de nous seront probablement la quatrième race, plus ou moins la moyenne de toutes les autres.
Les races ne seront pas uniformes culturellement, bien sûr, il y aura également différentes langues pour différentes communautés d'hommes, d'elfes et de nains. 

Concernant la magie, il en existe deux formes :
-la magie élémentaire, qui consiste à manipuler un élément ou une énergie. Elle est plutôt prévisible et sûre, et peut être pratique pour tout un tas de choses, mais elle est compliquée à utiliser et demande beaucoup d'entraînement.
-la magie des esprits consiste à communiquer à des créatures surnaturelles, visibles ou non, présentes aux alentours, afin d'obtenir d'elles des faveurs. Il existe toutes sortes d'esprits. Pour entrer en communication, il faut utiliser la langue des esprits, mon petit Heve Nívalim. Il n'y a pas d'entraînement particulier requis, il faut juste être capable de négocier, avoir quelque chose à offrir qui intéresse l'esprit en question, et ne pas l'insulter. Pour l'échange, il peut être très varié : les créatures surnaturelles se nourrissent de divertissement, qui peut prendre toutes les formes possibles et imaginables, et il faut donc être capable de leur en fournir pour obtenir quelque chose d'elles. Ce système me permet d'avoir une très grande flexibilité et beaucoup d'imprévus dans un jeu de rôle en particulier. Par exemple un "ange gardien" peut se mettre à suivre un groupe d'aventuriers s'il trouve un divertissement satisfaisant dans leurs aventures (ce genre de présence permet de donner des bonus si les joueurs tentent et réussissent des actions épiques et inattendues, par exemple)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyeronimus

Hyeronimus

Messages : 707
Date d'inscription : 14/07/2017

Une introduction à l'Anneau-Terre Empty
MessageSujet: Re: Une introduction à l'Anneau-Terre   Une introduction à l'Anneau-Terre EmptyDim 10 Mar 2019 - 22:47

Coïncidence, j'avais aussi imaginé un monde en forme de tore, mais pas pour un projet sérieux, juste pour m'occuper l'esprit. S'il n'est pas incliné sur son axe ça va encore (mais je me demande si la différence de température entre les zones perpétuellement dans l'ombre et le reste ne pourrait pas créer des tempêtes permanentes). S'il est incliné, ça peut donner quelque chose d'assez compliqué (d'autant que si une partie de la face interne est éclairée, l'autre partie devrait recevoir de la lumière refléchie)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chymeres.org/wordpress/
Amh

Amh

Messages : 95
Date d'inscription : 04/03/2019
Localisation : Paris

Une introduction à l'Anneau-Terre Empty
MessageSujet: Re: Une introduction à l'Anneau-Terre   Une introduction à l'Anneau-Terre EmptyLun 11 Mar 2019 - 7:43

Les tores, c'est marrant parce que c'est le bordel... !
Mais c'est très original du coup ! (Dis-moi, 'y a -t-il des rondistes sur ta planètes qui prônent que la terre est ronde et que les esprits leur cache la vérité :p )

Ce que j'aime beaucoup, c'est cette idée de séparation élémentaire. Ça ouvre la porte à toutes sortes de sous-texte intéressants selon ce que tu attribues aux trois éléments (je sais pas si je suis bien clair...). J'imagine bien une autre séparation opposée pour les peuples lunaires, selon ce qu'on trouve dans leur monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 3116
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Une introduction à l'Anneau-Terre Empty
MessageSujet: Re: Une introduction à l'Anneau-Terre   Une introduction à l'Anneau-Terre EmptyLun 11 Mar 2019 - 12:00

Ta "Lune" est-elle magique pour éviter les effets de marée et d'attraction ou bien pas spécialement ?

Lune/Soleil; eau/bois ou vivant/pierre, je ne sais pas si c'est parce qu'avec mes enfants je suis dans le monde "pokemon", mais ça semble être une vague inspiration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Levas/Alis

Levas/Alis

Messages : 428
Date d'inscription : 27/01/2018
Localisation : Posé tranquille en banlieue parisienne

Une introduction à l'Anneau-Terre Empty
MessageSujet: Re: Une introduction à l'Anneau-Terre   Une introduction à l'Anneau-Terre EmptyMar 12 Mar 2019 - 16:48

Monde intéressant, tu donne plein de points dont je suis curieux d'en entendre plus et/ou des exemples. Et je serais curieux de connaître le rapport des peuples envers la météo et le climat, ou tout simplement entre eux avec les caractéristiques que tu leur as donnés Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Napishtim

Napishtim

Messages : 244
Date d'inscription : 21/11/2009
Localisation : Chine

Une introduction à l'Anneau-Terre Empty
MessageSujet: Re: Une introduction à l'Anneau-Terre   Une introduction à l'Anneau-Terre EmptyMer 13 Mar 2019 - 4:05

Très inspirant et original comme géométrie terrestre ! Les formes de l'horizon doivent être étourdissantes, et la balistique à l’intérieur de l'anneau, très étrange...

En fait si tu veux respecter les lois de la gravité, sur l’équateur extérieur ("solaire"), la gravité est ordinaire, si ce n'est qu'elle n'est générée que par le volume d'anneau, bien inférieur au volume qu'aurait une planète "pleine" de même diamètre équatorial.

Par contre attention ! Il ne peut y avoir aucune gravité sur l’équateur intérieur ("lunaire"), car la gravite causée par la masse sous les pieds est exactement compensée par la gravité causée par le reste de l'anneau sur nous. C'est aussi le cas sur tout le disque intérieur. Le même phénomène s'observe avec une planète "creuse", à l’intérieur on est en apesanteur totale !

Alors comment faire ? Le seul moyen d'avoir de la gravité à la fois pour les habitants solaires et lunaires serait d'avoir une vitesse de rotation assez considérable, offrant aux lunaires une force centrifuge. Cela signifierait aussi un cycle jour/nuit ridiculement rapide.. Et enfin, pour ne passe expulser les solaires dans l'espace, il faudrait que la matière de cette planète soit très massive pour donner assez de gravité aux solaires, et rigide pour que l'anneau ne se disloque pas par sa force centrifuge. C'est sans compter aussi que dans les zones polaires solaires-lunaires, la force centrifuge sera parallèle au sol, les tirants vers la zone solaire !

Allez c'est passionnant ! J'ai fait un schéma avec une estimation préliminaire de la gravité résultante qu'on peut espérer :
Je représente l'anneau en coupe, avec d'abord l'accélération gravitationnelle en rouge, et l'accélération centrifuge en bleu, puis la résultante en vert :

Une introduction à l'Anneau-Terre 19-03-10

On dirait que le résultat pourrait être assez ordinaire si on ajuste bien les paramètres. La gravité serait a priori plus faibles aux équateurs, rendant ces populations plus grandes.

Pour éviter d'avoir un cycle jour/nuit trop rapide, on peut ralentir la rotation de l'anneau, mais il faut alors réduire sa masse pour aboutir à une gravite résultante plus faible, devant aller de paire avec un monde à forces physiques réduites, au risque de bondir de 10m de haut comme sur des sélennautes sur notre Lune !


Une autre option serait que ta Lune magique génère une anti-gravité, repoussant les lunaires au sol. Il faudrait alors que ta lune reste immobile au centre de l'anneau, peut être maintenue par des chaînes ? Ou bien soutenue par un réseau de tours, comme autant d’édifices mystiques s’élevant vers l'Axe central baigné de lumière lunaire. Plus on s’élève vers cette lune, plus la gravité diminue...

Waah j'adore cet univers !  cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.notesdevoyage.com/
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 3116
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Une introduction à l'Anneau-Terre Empty
MessageSujet: Re: Une introduction à l'Anneau-Terre   Une introduction à l'Anneau-Terre EmptyMer 13 Mar 2019 - 8:48

Une autre solution, plus simple serait que la lune magique au lieu de se déplacer sur un axe au centre, soit l'équivalent d'un cylindre solide le long de cet axe, ne se déplaçant pas et permettant plus facielment à l'ensemble de se maintenir etd e générer uen anti-gravité, dont les extrémités s'allumeraient alternativement. Puisque c'est magique pourquoi se limiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewesi

Ewesi

Messages : 83
Date d'inscription : 21/08/2018
Localisation : Angers

Une introduction à l'Anneau-Terre Empty
MessageSujet: Re: Une introduction à l'Anneau-Terre   Une introduction à l'Anneau-Terre EmptyMer 13 Mar 2019 - 21:20

Désolé tout le monde, je n'ai pas eu le temps de répondre avant, et merci beaucoup pour votre intérêt. 

Pour l'histoire de l'inclinaison, comme je l'ai déjà dit, je ne suis pas sûr de ce que je vais faire, mais je penche plutôt pour la solution "aucune inclinaison"... Seule l'absence de saison risque de me poser problème, j'aimerais bien en avoir. 

Du côté solaire, il peut y avoir des rondistes sans problème, s'ils sont proches de l'équateur et n'entendent pas trop parler de ce qui se passe "de l'autre côté". Du côté lunaire, bah... ils voient littéralement l'autre côté dans le ciel. Même avec toute la mauvaise foi du monde, il faut être fort pour ne pas s'en rendre compte. 

Ma lune est magique surtout pour qu'elle puisse produire sa propre lumière, et qu'elle soit de nature fondamentalement différente de celle du soleil. Ensuite, je n'ai pas déterminé sa masse ou les marées qu'elle peut engendrer, si je reste dans la gravité classique. Pokémon n'est pas vraiment une inspiration, ou en tout cas, ce n'est pas une inspiration directe. Le soleil et la lune forment une dichotomie très courante dans les cultures du monde, je n'ai fait que la renforcer en évitant de subordonner d'une certaine manière la lune au soleil comme c'est le cas dans notre monde, et en leur donnant une trajectoire et un "territoire d'action" bien précis. Pour les éléments, j'ai toujours voulu jouer avec ce concept, probablement plutôt à cause d'Avatar, le Dernier Maître de l'Air (la série animée, pas le film) que de Pokémon.

Concernant les peuples en eux mêmes, rien n'est fait. Tout ce que j'ai fait niveau culture concerne les elfes (ou en tout cas une partie d'entre eux), et il s'agit de rites funéraires et de manière d'écrire...

Concernant la gravité, j'avais lu sur un site que sur un tore la gravité est dirigée vers le sol quel que soit l'endroit, mais que son intensité varie beaucoup, il me semble du simple au triple ou quelque chose comme ça. Bien sûr, s'il faut lancer des boulets de canon autour du tore ou dans le trou, ça va être folklorique. Mais tant qu'on est sur le sol, on est plus proche de son côté du tore que de l'autre, donc on est quand même attiré par ce côté, non ? M'aurait-on menti ? Si j'ai vraiment des problèmes avec la gravité, je pense qu'un simple "TA GUEULE, c'est magique !" fera l'affaire, ou bien je pourrais changer vraiment la loi de la gravité dans ce monde de sorte que ça fonctionne, mais je ne pense pas en avoir le courage
Pour le cycle jour/nuit, je vais prendre quelque chose de proche de la réalité. Ce monde est fait surtout pour un jeu de rôle, donc je ne veux pas trop perturber mes joueurs, et me perturber moi-même, avec ça. En plus, je ne sais pas du tout les effets que ça pourrait avoir sur la vie. 
Globalement, je veux que le côté solaire soit plus ou moins juste un monde de fantasy classique, avec une magie peut-être inhabituelle, mais rien d'insurmontable. 

Je me suis pas mal attaché à ma lune qui oscille au milieu, je préfère garder ça comme ça. 

Concernant la séparation élémentaire, je pense qu'il y aura une sorte de lien entre les deux énergies et les trois éléments, l'eau avec la lune, le bois avec le soleil, et la pierre avec rien (avec l'intérieur de la terre en fait peut-être. Une troisième énergie s'y cachera-t-elle ?). J'aime beaucoup le fait d'avoir trois concepts à chaque fois, qui s'opposent les uns aux autres de manière plus complexe qu'avec deux éléments. J'ai déjà commencé à y mettre du symbolisme, qui n'est pas tout à fait fixé : l'eau pour le mouvement, la capacité d'adaptation, mais aussi le manque de noblesse et les coups bas, le bois pour la prospérité et la persévérance, mais aussi pour la colère et le risque, la pierre pour la loyauté et l'impartialité, mais aussi pour la mort et la monotonie. Enfin, il faut que j'associe ça aux races, mais aussi aux paysages, aux autres êtres vivants, aux esprits, aux magies, etc. Ce n'est pas une mince affaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Napishtim

Napishtim

Messages : 244
Date d'inscription : 21/11/2009
Localisation : Chine

Une introduction à l'Anneau-Terre Empty
MessageSujet: Re: Une introduction à l'Anneau-Terre   Une introduction à l'Anneau-Terre EmptyJeu 14 Mar 2019 - 5:05

Comme tu veux pour la gravite Wink Je trouve que les contraintes scientifiques sont assez fécondes en termes d'exotisme (cette zone d’apesanteur au milieu de l'anneau en haut de ces tours d'ivoire, waa!)

Je crois bien que la planète Elefas comptera une voisine galactique avec ce genre de forme !

Concernant les systèmes de notions non-binaires, comme les systèmes ternaire que tu suis, c'est une excellente idée. Cela permet une approche holistique des objets, sans les décomposer en de simples oppositions analytiques de contraires.
En fait je réfléchi à une langue basée sur ce concept.
Une langue... sans antonymes !
study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.notesdevoyage.com/
Hyeronimus

Hyeronimus

Messages : 707
Date d'inscription : 14/07/2017

Une introduction à l'Anneau-Terre Empty
MessageSujet: Re: Une introduction à l'Anneau-Terre   Une introduction à l'Anneau-Terre EmptyJeu 14 Mar 2019 - 10:24

Je retrouve pas l'info mais je crois bien qu'un corps de la taille d'une planète finit par adopter une forme ronde, donc comme la magie justifie un monde en forme de tore, ça peut aussi servir pour la gravité. S'il n'est pas incliné, ça doit aussi vouloir dire que les sommets inférieurs et supérieurs sont éclairés en permanence, même si c'est en lumière rasante. Ça pourrait donner une région au crépuscule permanent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chymeres.org/wordpress/
Contenu sponsorisé




Une introduction à l'Anneau-Terre Empty
MessageSujet: Re: Une introduction à l'Anneau-Terre   Une introduction à l'Anneau-Terre Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une introduction à l'Anneau-Terre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Terre vue de Saturne
» Le Christ est venu résoudre sur terre un problème de nature énergétique
» et si je retire mon anneau qui a glisser!
» Michel Mayor: «De la vie ailleurs que sur Terre? C’est très probable»
» Que diable suis-je venue faire sur cette terre ? M'accomplir !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Diégèses :: Les Ailleurs-
Sauter vers: