L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Rapports entre le mot et l'image

Aller en bas 
AuteurMessage
Greenheart
Modérateur


Messages : 3484
Date d'inscription : 03/05/2008

Rapports entre le mot et l'image Empty
MessageSujet: Rapports entre le mot et l'image   Rapports entre le mot et l'image EmptyMar 19 Fév 2019 - 17:02

Je vous propose de partir de cet article gratuit en ligne :

https://journals.openedition.org/palimpsestes/3393

Les codes culturels des images. Le problème de la traduction de l’illustration
de Anna Castagnoli ; traduction de Typhenn Le Guyader

L'auteure s'interroge sur la question de savoir si l'image est plus facile à "lire" que le mot, et dans sa démarche, elle cite de nombreux points intéressants, il me semble du point de vue de la langue, l'enseignement de la langue via le livre de lecture ou le livre pour enfants - donc à mon sens, la création de langue. Plus elle commente des extraits de livres illustrés dont l'Orbis Sensualis.

Quelques extraits qui ont attiré mon attention :

Le résumé :

Citation :
Depuis toujours, l’image est placée à côté du texte pour clarifier le sens des mots. C’est un lieu commun très répandu : les images sont très faciles à comprendre. Les récentes recherches en neuro-esthétique confirment cette idée : nos neurones sont programmés pour comprendre le sens d’une image, comme une photographie, une illustration ou un tableau. Cependant, les images ne sont pas aussi transparentes qu’on le croit. On peut mal comprendre une image. Beaucoup de nos codes culturels sont inscrits dans leurs traits et leurs couleurs. Ces codes influencent largement la complexité du message de l’image.
Un traducteur d’albums jeunesse devra savoir lire les textes et images ensemble pour saisir toute la complexité du message de l’album et le traduire dans toute sa richesse vers d’autres langues.

*

Le début :

Citation :
Selon une idée répandue depuis les débuts de la littérature pour la jeunesse, les enfants savent lire les images sans difficulté, tandis que la lecture des mots écrits requiert un long apprentissage. Dans la continuité de cette croyance, quand un livre illustré est traduit dans un autre pays, on traduit le texte dans la nouvelle langue, mais on ne pense pas le moins du monde à en traduire les illustrations. Les images parlent une langue universelle !

Dans cet article, je voudrais montrer que ce lieu commun n’est pas tout à fait juste. Une illustration n’a rien de naturel, il s’agit d’une interprétation culturelle du monde qui nous entoure. Un nombre considérable de codes culturels se nichent entre les lignes et les couleurs de l’illustration. Aussi peut-on ne pas savoir lire une image, exactement comme cela peut être le cas pour une langue écrite. Voir ne signifie pas comprendre.

Dans tout livre présentant une image associée délibérément à un texte, les contenus sémantiques de l’illustration ont une influence sur ceux du texte, y compris dans les cas où l’illustration est associée au texte dans un but strictement didactique ou décoratif. L’illustration (figurative) a une fonction semblable à celle d’une déixis : elle transporte la signification du texte jusque dans un « ici et maintenant » bien précis. Il s’agit toujours d’un contexte, avec toute l’importance du contexte sur la signification d’un énoncé.

*

La fin (plus ou moins) :

Citation :
(à propos du contexte) Le lecteur sait que le « livre illustré pour enfants » contient une histoire de fiction. Ce laissez-passer, l’expression « pour enfants », conduit le lecteur adulte à ouvrir le livre avec un certain état d’esprit, différent de celui avec lequel il ouvrirait un journal ou un livre d’histoire. Le seul format album pour enfants est déjà, en soi, un contexte rhétorique bien précis. Mais les enfants le savent-ils ?

On n’apprend pas seulement à lire, on apprend à utiliser un certain type de littérature d’une certaine manière et dans certains buts. Les auteurs et les traducteurs de livres pour enfants devraient rester attentifs à ces contextes culturels et à ne pas les considérer comme allant de soi. S’il est vrai qu’aujourd’hui la mondialisation a conduit à un usage uniformisé du livre et de l’idée d’enfance, il peut y avoir différentes nuances selon les pays dont il faut tenir compte.

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ziecken
Modérateur
Ziecken

Messages : 9775
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

Rapports entre le mot et l'image Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre le mot et l'image   Rapports entre le mot et l'image EmptyMar 19 Fév 2019 - 17:16

Moi, je suis surpris par tant de naïveté. Pour moi l'essentiel de la communication n'est pas les substantifs désignant des objets.

Ne sont pas du tout pris en compte :

- La communication non-verbale
- Les sous-entendus
- Le ton
- Les registres de langues
- L'abstrait
- La subtilité sémantique
- ...

Si je veux dire : "le ballon roule devant la voiture" ok , on devrait pouvoir s'en sortir avec une langue (par ailleurs très peu pratique dans les faits)

Mais si je veux citer confucius : "Exige beaucoup de toi-même et attends peu des autres. Ainsi beaucoup d'ennuis te seront épargnés." je serais bien embêté d'expliquer cette maxime philosophique dans toute sa profondeur avec des jouets en plastiques ! Razz

Les pictos ou les photos seraient déjà plus claires et pratiques mais la syntaxe joue un rôle fondamental :

chat moi regarder = ?

= mon chat regarde
= mon chat me regarde
= un chat me regarde
= je regarde un chat
= ....

Bref selon notre culture et notre langue l'agencement des objets n'aura pas du tout le même sens.

Bref, pour moi cette langue est une FBI (fausse bonne idée) Razz

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : elko, kelep, englo, ...
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Like a Star @ heaven Contributions : Inscriversaires, La citation du jour, elko, ébauche de présentation sur Idéopédia, arhivage de données.
Like a Star @ heaven Administrateur : (Diégético, Elkodico, Glossopédia, Idéolexique, Wikiels, Wikiaegis et Groupe Facebook de l'Atelier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 24432
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Rapports entre le mot et l'image Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre le mot et l'image   Rapports entre le mot et l'image EmptyMar 19 Fév 2019 - 19:16

Ziecken a écrit:
chat moi regarder = ?

= mon chat regarde
= mon chat me regarde
= un chat me regarde
= je regarde un chat
= ....

Bref selon notre culture et notre langue l'agencement des objets n'aura pas du tout le même sens.

Bref, pour moi cette langue est une FBI (fausse bonne idée) Razz
J'suis bien de ton avis, et j'enfoncerai même le clou :

chat de moi regarder = mon chat regarde
le chat de moi moi regarder = mon chat me regarde
un chat moi regarder = un chat me regarde
chat par moi regarder = je regarde un chat...*

Quand la syntaxe ne bouge pas, les  mots-outils sont indispensables, surtout s'y a pas de déclinaisons.

*Chez moi, y aurait :
med gat ckopun
med gat ckopun es
ùt gat ckopun es
e ckopun ùt gaċ.

_________________
Idéolangues (persolangues) : aneuvien (active), psolat (active), thub (en sommeil), akrig & ptahx : langues-meubles, uniquement évoquées dans...
Idéomondes : l'Aneuf (actif), le système interplanétaire elviskalien (en léthargie profonde).
Idéoscripts : akrig (à-priori), vadora (à-postériori), adnébou (adaptation) et arkitanco (adaptation).
Contributions : l'Atelier (modo), Idéopédia (participant), Idéolexique (administrateur), Elko (elkadémicien), Wikiægis (participant).

L'idéolinguistique, c'est du tourisme sans frais, et sans perte de bagages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velonzio Noeudefée

Velonzio Noeudefée

Messages : 3126
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Rhône-Alpes

Rapports entre le mot et l'image Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre le mot et l'image   Rapports entre le mot et l'image EmptyMer 20 Fév 2019 - 8:57

Je trouve ce fil très intéressant,dans une acceptation peut être plus large du sujet initial qu'est le substrat culturel dans l'image de la littérature pour enfant et son lien avec le texte, mais en ouvrant ce sujet.
Ayant potassé pas mal de livres sur les méthodes d'apprentissage, comment transmettre le goût de la lecture, de la poésie, qu'est qu'in fine la poésie :
- la poésie joue beaucoup sur la force évocatrice des mots
- j'en ai déjà parlé, j'attends mon anniversaire pour me le payer, mais j'avais trouvé cela très sensé, comme méthode d'apprentissage/aide à la progression en compréhension de texte qui justement essaye de bien travaillé sur la représentation mentale par image ou film d'un texte lu.

Il me parait évident que lorsque nous lisons un texte, des images ou un film nous vient à l'esprit.
AInsi lorsque dans l'inter précédente Ziecken écrit "Mais si je veux citer Confucius", j'ai une image de vieux sage chinois type gravure qui est dans mon esprit.
Il est vrai aussi qu'un propos abstrait comme celui qui suit "exige beaucoup de toi même et attends peu des autres ..." peut être plus complexe en terme de lien évident avec des images mentales. MAis à forec de le relire avec l'intro de Confucius et en ayant déjà dit ce que cela m'évoquait, je me représente une personne plutôt âgé avec une canne seule gravir sur la fin une montagne sur fond de paysage, éventuellement avec soleil couchant, c'est à dire s'approcher du sommet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
Ziecken

Messages : 9775
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

Rapports entre le mot et l'image Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre le mot et l'image   Rapports entre le mot et l'image EmptyMer 20 Fév 2019 - 19:45

Je suis bénévole dans une association d'aide aux migrants. Je leur apprends à lire, écrire et parler le français. Mais eux ne le parlent pas du tout. Il connaissent l'arabe, le kurde, le dari, .... mais pas les langues occidentales.

C'est un sacré défi de communiquer, pour cela j'utilise le principe du rapport entre le mot et l'image. Dans les grandes lignes ça fonctionne, mais parfois pas du tout. Certains mots n'existent pas dans leur langue, il ne comprennent pas la notion et en attribut une autre.

comme la notion de "paysage" ou eux comprenne "campagne". "adolescent" ou eux comprennent "adulte non marié", ...

La sociolinguistique est importante à prendre en compte dans le débat. Car le rapport mot/image fonctionne mieux pour les locuteurs d'une même langue ou d'une culture proche, mais pas entre deux personne aux culture très différentes.

Cela le rapport mot/image est un outil intéressant qui permet, dans mon cas, d'établir un vocabulaire de base qu'il faudra enrichir par la suite avec d'autres techniques.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : elko, kelep, englo, ...
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Like a Star @ heaven Contributions : Inscriversaires, La citation du jour, elko, ébauche de présentation sur Idéopédia, arhivage de données.
Like a Star @ heaven Administrateur : (Diégético, Elkodico, Glossopédia, Idéolexique, Wikiels, Wikiaegis et Groupe Facebook de l'Atelier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 24432
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Rapports entre le mot et l'image Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre le mot et l'image   Rapports entre le mot et l'image EmptyMer 20 Fév 2019 - 20:51

Ziecken a écrit:
Comme la notion de "paysage" où eux comprennent "campagne". "adolescent" ou eux comprennent "adulte non marié", ...
Là, j'avoue qu'y a un risque de non-compréhension, du moins, pour le paysage. Pour l'adulte nom marié, j'ai l'impression que c'est une question de coutumes : dans certaines contrées, si t'es pas marié à 20 ans, t'es vu comme une bête curieuse. Un paysage urbain est-il considéré là-bas comme un paysage*? V'là toute la question !


*Des fois, l'étymologie nous tend d'ces pièges ! La campagne, chez moi, c'est laṅda, prise de laṅd (pays, dans un sens assez large, un peu comme chez nous, à différencier de Estad) ; un paysage, c'est laṅcap, pris, lui, de l'anglais landscape. Mais comme le point est resté sur le Ṅ (ben oui, parce que le paysage peut être perçu comme un morceau d'pays délimité par l'horizon), on est en droit de faire un peu le rapprochement. Pourtant, y a pas laṅda dans laṅcap : y manque le D.

_________________
Idéolangues (persolangues) : aneuvien (active), psolat (active), thub (en sommeil), akrig & ptahx : langues-meubles, uniquement évoquées dans...
Idéomondes : l'Aneuf (actif), le système interplanétaire elviskalien (en léthargie profonde).
Idéoscripts : akrig (à-priori), vadora (à-postériori), adnébou (adaptation) et arkitanco (adaptation).
Contributions : l'Atelier (modo), Idéopédia (participant), Idéolexique (administrateur), Elko (elkadémicien), Wikiægis (participant).

L'idéolinguistique, c'est du tourisme sans frais, et sans perte de bagages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur
Ziecken

Messages : 9775
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

Rapports entre le mot et l'image Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre le mot et l'image   Rapports entre le mot et l'image EmptyJeu 21 Fév 2019 - 12:33

C'est une question de coutumes oui, donc de culture mais aussi de langue. On est en plein dans l'hypothèse Sapir Whorf.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : elko, kelep, englo, ...
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Like a Star @ heaven Contributions : Inscriversaires, La citation du jour, elko, ébauche de présentation sur Idéopédia, arhivage de données.
Like a Star @ heaven Administrateur : (Diégético, Elkodico, Glossopédia, Idéolexique, Wikiels, Wikiaegis et Groupe Facebook de l'Atelier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Greenheart
Modérateur


Messages : 3484
Date d'inscription : 03/05/2008

Rapports entre le mot et l'image Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre le mot et l'image   Rapports entre le mot et l'image EmptyJeu 21 Fév 2019 - 19:37

Ziecken a écrit:
C'est une question de coutumes oui, donc de culture mais aussi de langue. On est en plein dans l'hypothèse Sapir Whorf.

N'est-ce pas plutôt l'erreur de penser dans sa langue au lieu d'apprendre le mot étranger pour ce qu'il veut dire ?
Par exemple, Paysage ou Adolescents sont tout de même très clairement limités dans leur sens par leurs composantes (racine, suffixe, préfixe latins, donc indo-européen).

L'association avec une image peut poser le même problème (on plaque son interprétation de l'image au lieu d'apprendre l'interprétation de l'illustrateur).
Mais le fait d'avoir à la fois l'image et le mot peut effectivement permettre de réaliser que le mot ne signifie pas ce que l'on pense qu'il signifie (et/ou l'image ne signifie pas ce que l'on pense qu'elle signifie).

Imaginez le mot "melon" à côté de deux images, la première représentant un melon comestible et l'autre représentant le chapeau melon. Puis un strip représentant la phrase "il a mangé son chapeau" avec un chapeau melon à la place du chapeau, et une autre représentant la phrase "il a mangé son melon".

Les images peuvent aider à réaliser que le mot "melon" peut se lire dans plusieurs sens, et peut-être même à réaliser pourquoi.
Maintenant si je bascule en anglais (ou dans d'autres langues) les mots, je devrais plonger le lecteur étranger dans la plus grande confusion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ziecken
Modérateur
Ziecken

Messages : 9775
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

Rapports entre le mot et l'image Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre le mot et l'image   Rapports entre le mot et l'image EmptyVen 22 Fév 2019 - 10:38

Oui, je suis d'accord avec cela.

C'est pourquoi je dis qu'utilise le rapport entre le mot et l'image doit être utilisé pour l'apprentissage ou la communication basique.

Apprendre un mot avec le sens qu'il a dans notre langue maternelle est une erreur, mais je crois que nous faisons tous cela naturellement.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : elko, kelep, englo, ...
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Like a Star @ heaven Contributions : Inscriversaires, La citation du jour, elko, ébauche de présentation sur Idéopédia, arhivage de données.
Like a Star @ heaven Administrateur : (Diégético, Elkodico, Glossopédia, Idéolexique, Wikiels, Wikiaegis et Groupe Facebook de l'Atelier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr En ligne
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 24432
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Rapports entre le mot et l'image Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre le mot et l'image   Rapports entre le mot et l'image EmptyVen 22 Fév 2019 - 12:38

Ziecken a écrit:
Apprendre un mot avec le sens qu'il a dans notre langue maternelle est une erreur, mais je crois que nous faisons tous cela naturellement.
C'est, certes, une erreur que font nos... dictionnaires & lexiques.

Par exemple, y a la quatrième définition du mot "code", dans Idéolexique, qui est typiquement française. Pourquoi y était-elle ? Tout simplement parce qu'Idéolexique est un lexique francophone, malgré ses multiples traductions. Je vais devoir l'enlever, parce qu'une seule langue* dispose d'une traduc pour ce sens (feux de croisement).




*L'aneuvien, pour lequel, pourtant, je n'avais pas relexé, puisque je n'étais pas parti de kod (manqu'rait p'us qu'ça !), mais j'avais pris un nom mixte : fyplug, de fypl (à priori) = croisement (2) et lug (à postériori déformé) pour "lumière".

_________________
Idéolangues (persolangues) : aneuvien (active), psolat (active), thub (en sommeil), akrig & ptahx : langues-meubles, uniquement évoquées dans...
Idéomondes : l'Aneuf (actif), le système interplanétaire elviskalien (en léthargie profonde).
Idéoscripts : akrig (à-priori), vadora (à-postériori), adnébou (adaptation) et arkitanco (adaptation).
Contributions : l'Atelier (modo), Idéopédia (participant), Idéolexique (administrateur), Elko (elkadémicien), Wikiægis (participant).

L'idéolinguistique, c'est du tourisme sans frais, et sans perte de bagages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Rapports entre le mot et l'image Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre le mot et l'image   Rapports entre le mot et l'image Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Rapports entre le mot et l'image
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» plaquettes en baisse: alimentation? soja?des rapports entre?
» Calypso nymphe et/ou déesse ?
» Rapports sociaux entre musulmans et mécréants
» projet musical les rapports musique image au cinéma
» Ne montrez pas "entre les murs" à vos élèves! y'en a marre...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Général :: Langues et cultures-
Sauter vers: