L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Uropi : réformes et vocabulaire 1

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19 ... 29 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Balchan-Clic

Balchan-Clic

Messages : 816
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation : Paris, France

Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire 1   Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 EmptyVen 12 Fév 2016 - 15:48

Silvano a écrit:
Distinguez-vous faite et fête?

Non, ni patte et pâte, ni brun et brin, ni de et deux, ni jeune et jeûne ([ø] et [œ] sont en distribution complémentaire).
Accent parisien "moderne" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire 1   Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 EmptyVen 12 Fév 2016 - 16:07

Balchan-Clic a écrit:
Accent parisien "moderne" ?

Très moderne, en effet. Et la et là?

Revenir en haut Aller en bas
djingpah

djingpah

Messages : 1374
Date d'inscription : 30/12/2014
Localisation : Paris

Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire 1   Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 EmptyVen 12 Fév 2016 - 16:44

Balchan-clic a écrit:
Non, ni patte et pâte, ni brun et brin, ni de et deux, ni jeune et jeûne ([ø] et [œ] sont en distribution complémentaire).
Accent parisien "moderne" ?

Ah, je suis donc un peu conservateur, je ne distingue que jeune /œ/ et jeûne /ø~ø:/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinichwiktoj.tumblr.com/
Djino

Djino

Messages : 4789
Date d'inscription : 06/06/2012
Localisation : Bruxelles

Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire 1   Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 EmptyVen 12 Fév 2016 - 16:56

J'entends bien la différence même si je ne la fais pas fais pas toujours en parlant. En revanche, la et là je les prononce toujours de la même manière. Je trouve que fermer la à de là fait paysan ou gamin. Un peu comme "jveux po"

_________________
mundezo.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mundezo.com/
Atíel

Atíel

Messages : 1240
Date d'inscription : 08/04/2012
Localisation : Nord

Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire 1   Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 EmptyVen 12 Fév 2016 - 17:00

Silvano a écrit:
Balchan-Clic a écrit:
Accent parisien "moderne" ?
Très moderne, en effet. Et la et là?

Si je force l'accent, j'ai [(ə)l] et [lɒ]. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.europalingua.eu/ideopedia/index.php5?title=Sivélien
Balchan-Clic

Balchan-Clic

Messages : 816
Date d'inscription : 12/01/2013
Localisation : Paris, France

Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire 1   Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 EmptyVen 12 Fév 2016 - 17:15

Silvano a écrit:
Balchan-Clic a écrit:
Accent parisien "moderne" ?

Très moderne, en effet. Et la et là?

De la même façon, [la]. En fait le son [ɑ] n'existe pas du tout.


Atíel a écrit:
Silvano a écrit:
Très moderne, en effet. Et la et là?
Si je force l'accent, j'ai [(ə)l] et [lɒ]. Very Happy

Il existe une version en verlan de , "àl" ou "al", par exemple "je suis àl" pour "je suis là".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 24715
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire 1   Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 EmptyVen 12 Fév 2016 - 18:32

Silvano a écrit:
Distinguez-vous faite et fête?
Non.

Silvano a écrit:
Et la et là?
Pas davantage, du moins en français ; pareil pour et ou. Par contre, "tomber dans le lacs", c'est différent : /lɑ/.

_________________
Idéolangues (persolangues) : aneuvien (active), psolat (active), thub (en sommeil), akrig & ptahx : langues-meubles, uniquement évoquées dans...
Idéomondes : l'Aneuf (actif), le système interplanétaire elviskalien (en léthargie profonde).
Idéoscripts : akrig (à-priori), vadora (à-postériori), adnébou (adaptation) et arkitanco (adaptation).
Contributions : l'Atelier (modo), Idéopédia (participant), Idéolexique (administrateur), Elko (elkadémicien), Wikiægis (participant).

L'idéolinguistique, c'est du tourisme sans frais, et sans perte de bagages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doj-pater

Doj-pater

Messages : 2329
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire 1   Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 EmptyDim 14 Fév 2016 - 12:47

Je voudrais revenir sur cette histoire du masculin et du féminin, d'autant plus épineuse qu'elle s'inscrit dans la polémique récente à propos du genre. Je crois que nous avons mal posé le problème dès le départ, car nous sommes partis de la belle symétrie du français: masculin // féminin.

Dans la vie quotidienne, la plupart du temps on utilise des "indifférenciés": quand on dit par exemple "mon chien, mon chat, mon lapin, mon python, mon loup, mon rat… excès tes rats", on utilise des noms qui sont grammaticalement masculins, mais qui peuvent très bien désigner des êtres féminins (mon lapin, mon chou…), hermaphrodites, transsexuels ou asexués: on ne pense pas une seconde à différencier les sexes quand on dit: "Avez-vous vu mon chien ?" ou "la mère Michel a perdu son chat" (c'est peut-être une chatte, qu'est-ce que ça change?)

C'est encore plus vrai lorsqu'on parle de professions: "Appelez un médecin!", "Je veux voir mon avocat!", "Tu as pu avoir le plombier?" (évidemment,"plombière", ça fait glace), "Tu es passé chez le boulanger?" (qui le plus souvent est une boulangère…), "deux policiers ont interrogé le chauffeur du bus" (qui peuvent très bien être des policières et une "chauffeuse").

Nous avons donc affaire à des indifférenciés et non à des masculins: c'est le cas aussi en Uropi avec: kun, kat, konìl, pitòn, vulp, rat… medikor, avokàt, plobor, panor, polizor, busikodutor… Le sexe importe peu sauf à quelques fanatiques attardés.

On pourrait penser qu'on peut se limiter à l'indifférencié, sans jamais indiquer le sexe, comme on le fait le plus souvent en anglais, mais cela entraîne des ambigüités plutôt gênantes dans certains domaines comme les relations humaines extra-professionnelles: séduction, amour, amitié, drague, etc.
Si l'on dit:
De profesor invitì u studana a paso de vespen be hi dom, ça n'a pas les mêmes connotations que si l'on dit "u studan" … quoique…

Mais surtout, indiquer le féminin est indispensable pour tout ce qui est lié de près ou de loin à la reproduction:
Mi avokata se inkiden id ve beprù progeno (mon avocate est enceinte et va bientôt accoucher), et pour les animaux:
Mi kata av katite (ma chatte a des petits), govas* id kadas dav lik (les vaches et les chèvres donnent du lait), normalement destiné à leurs govite et kadite. U gala dav ove (une poule donne des oeufs).
* mais lorsque l'on parle de la viande, on en revient au boeuf (gov > govi mias); un bifteck est un steak de boeuf, pas un steak de vache.

Autrement dit, il est nécessaire d'indiquer le féminin dans un nombre limité de domaines particuliers. Car la femme peut exercer toutes les professions des hommes, mais elle a une fonction que ceux-ci ne pourront jamais avoir: elle donne la vie (idem pour les animaux femelles). C'est en cela que la femme est supérieure et le sera toujours.

Néanderthal l'a très bien compris. Depuis qu'il est sorti de sa caverne pour habiter dans une tour de 28 étages, il n'a cessé de vouloir assujettir la femme… soit disant parce qu'elle est plus petite et plus faible… Foutaises !
Il a voulu l'égaler en se disant "ah, toi tu donnes la vie, eh bien moi, je vais donner la mort": sur ce plan-là, il a assez bien réussi. Wink

Il est donc intéressant de distinguer le féminin de l'indifférencié pour ces raisons. Distinguer le masculin n'a aucun intérêt (il a un zizi, et alors ? A part les concours de zizis organisés dans les toilettes de l'Education Nationale de la maternelle à la terminale…) distinguer le masculin, ce n'est pas indispensable.

Nous n'avons pas la belle symétrie du jardin à la française; nous avons l'asymétrie du jardin à l'anglaise, dont la beauté est proche de la nature.
Et, de toute façon, la proposition que fait Patrik existe déjà en Uropi: on peut très bien dire u mani doktor, u ʒinu doktor… à l'anglaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
PatrikGC

PatrikGC

Messages : 3085
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire 1   Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 EmptyDim 14 Fév 2016 - 12:58

Que les mots sont indifférenciés, ça me convient très bien.

Mais si on marque le féminin pour mieux préciser un fait, symétriquement, il est souhaitable de pouvoir marquer le masculin pour faire opposition.

Une phrase comme "Les 2 policiers viennent voir sur place. La policière interroge les témoins tandis que le policier inspecte les lieux." me semble un peu bancale malgré tout.

La possibilité "u mani doktor / u ʒinu doktor" me convient très bien. Dans le cas, le suffixe -a fait double emploi et fausse le jeu... Je constate au passage le suffixe -u féminin, tandis que le suffixe -i reste général Smile Le diable se niche dans les détails Very Happy

Bref, je préfère : "u mani doktor / u ʒini doktor"

---Ajout---

Au fait, comment dire "un(e) docteur pour homme // un(e) docteur pour femme" ?
Car pour moi "u mani doktor" peut aussi bien dire un docteur-homme qu'un docteur pour homme (masc)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 24715
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire 1   Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 EmptyDim 14 Fév 2016 - 13:30

PatrikGC a écrit:
Une phrase comme "Les 2 policiers viennent voir sur place. La policière interroge les témoins tandis que le policier inspecte les lieux." me semble un peu bancale malgré tout.
Ben oui : il aurait fallu dire : « Les 2 policiers viennent voir sur place. La femmee interroge les témoins tandis que l'homme inspecte les lieux ».

L'erreur est de mettre trois fois "polic-" et d'utiliser un des deux de deux manières différentes.

Quant à ʒini doktor, ça marche pas, à cause de ça :


ginȝinȜin-tonik = gin-tonic
à moins qu'il existe un doctorat en gin.

Pour le reste, "docteur-homme" ou "docteur pouur hommes", je ne me prononcerai pas : le système de fonctionnement des genres/sexes étant radicalement différent entre l'uropi et l'aneuvien. Je laisse à Dopa le soin de répondre.

_________________
Idéolangues (persolangues) : aneuvien (active), psolat (active), thub (en sommeil), akrig & ptahx : langues-meubles, uniquement évoquées dans...
Idéomondes : l'Aneuf (actif), le système interplanétaire elviskalien (en léthargie profonde).
Idéoscripts : akrig (à-priori), vadora (à-postériori), adnébou (adaptation) et arkitanco (adaptation).
Contributions : l'Atelier (modo), Idéopédia (participant), Idéolexique (administrateur), Elko (elkadémicien), Wikiægis (participant).

L'idéolinguistique, c'est du tourisme sans frais, et sans perte de bagages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bab

Bab

Messages : 788
Date d'inscription : 12/02/2014
Localisation : dins ch' Nord (France)

Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire 1   Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 EmptyDim 14 Fév 2016 - 18:20

PatrikGC a écrit:
Bref, je préfère : "u mani doktor / u ʒini doktor"

C'est-à-dire que ʒina fait ʒinu au génitif (singulier), et étant donné la parenté évidente du génitif et de l'adjectif en Uropi, l'adjectif pour les noms en -a se termine par un -u.

Citation :
Au fait, comment dire "un(e) docteur pour homme // un(e) docteur pour femme" ?
Car pour moi "u mani doktor" peut aussi bien dire un docteur-homme qu'un docteur pour homme (masc)...

On a déjà ʒinulogìst et/ou ʒinìst pour gynécologue, alors pourquoi pas manilogìst et/ou manìst pour andrologue ?

Ajout :

U ʒinulogìst se u medikor po ʒina o u (mediki) doktor po ʒina.
Ʒinulogij se de ʒinu medik (la médecine pour femme)

NB : doktor est un titre, qu'on accepte ici comme un raccourci pour mediki doktor (mais il peut y avoir aussi des siensi doktore ou des literi doktore).
Medikor est plus juste, mais aussi un peu plus long.


Dernière édition par elBab le Dim 14 Fév 2016 - 18:44, édité 2 fois (Raison : ajout)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/uropivarkia/
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 24715
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire 1   Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 EmptyDim 14 Fév 2016 - 18:48

elBab a écrit:
On a déjà ʒinulogìst et/ou ʒinìst pour gynécologue, alors pourquoi pas manilogìst et/ou manìst pour andrologue ?
J'verrais davantage ʒinulogìst que ʒinìst pour "gynécologue". Ce dernier, je l'aurais plutôt attribué à "féministe", que je n'ai pas trouvé dans le Vordar ; machiste (manìst) non plus, d'ailleurs.

_________________
Idéolangues (persolangues) : aneuvien (active), psolat (active), thub (en sommeil), akrig & ptahx : langues-meubles, uniquement évoquées dans...
Idéomondes : l'Aneuf (actif), le système interplanétaire elviskalien (en léthargie profonde).
Idéoscripts : akrig (à-priori), vadora (à-postériori), adnébou (adaptation) et arkitanco (adaptation).
Contributions : l'Atelier (modo), Idéopédia (participant), Idéolexique (administrateur), Elko (elkadémicien), Wikiægis (participant).

L'idéolinguistique, c'est du tourisme sans frais, et sans perte de bagages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bab

Bab

Messages : 788
Date d'inscription : 12/02/2014
Localisation : dins ch' Nord (France)

Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire 1   Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 EmptyLun 15 Fév 2016 - 11:36

Anoev a écrit:
elBab a écrit:
On a déjà ʒinulogìst et/ou ʒinìst pour gynécologue, alors pourquoi pas manilogìst et/ou manìst pour andrologue ?
J'verrais davantage ʒinulogìst que ʒinìst pour "gynécologue".


Moi aussi, personnellement. Mais c'est parce que le dico le proposait aussi, un peu comme pour doktor à côté de medikor. Mon avis, tout personnel, est qu'à trop vouloir abréger, parfois on perd le sens, mais il faut considérer aussi les usages (cf. en français par exemple : radio, micro, etc. qui peuvent avoir plusieurs sens, selon le contexte).

Citation :
Ce dernier, je l'aurais plutôt attribué à "féministe", que je n'ai pas trouvé dans le Vordar ; machiste (manìst) non plus, d'ailleurs.

Pour féministe ou machiste, je me demande s'il ne vaut pas mieux se tourner vers les racines fem- et maz-, qui donne femu féminin et mazi masculin ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/uropivarkia/
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 24715
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire 1   Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 EmptyLun 15 Fév 2016 - 12:12

elBab a écrit:
Mon avis, tout personnel, est qu'à trop vouloir abréger, parfois on perd le sens...
Pour sûr, cf "homo" pour "homophone" et "homophobe".


Pour féministe ou machiste, je me demande s'il ne vaut pas mieux se tourner vers les racines fem- et maz-, qui donne femu féminin et mazi masculin ...

J'ai des doute, après avoir lu ça :

fémininfemu (adj.) ʒinu (de femme) ʒinic (allure, caractère)
Je pense que femu concerne tout ce qui est féminin, y compris les animaux et les plantes, alors que ʒinu a plus trait à l'être humain féminin. dont il serait plus logique (selon moi) que "féministe" (qui milite pour les droits (exclusifs ?) des femmes) soit pris de ʒin-, autrement dit ʒinìst, non ?

_________________
Idéolangues (persolangues) : aneuvien (active), psolat (active), thub (en sommeil), akrig & ptahx : langues-meubles, uniquement évoquées dans...
Idéomondes : l'Aneuf (actif), le système interplanétaire elviskalien (en léthargie profonde).
Idéoscripts : akrig (à-priori), vadora (à-postériori), adnébou (adaptation) et arkitanco (adaptation).
Contributions : l'Atelier (modo), Idéopédia (participant), Idéolexique (administrateur), Elko (elkadémicien), Wikiægis (participant).

L'idéolinguistique, c'est du tourisme sans frais, et sans perte de bagages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doj-pater

Doj-pater

Messages : 2329
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire 1   Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 EmptyLun 15 Fév 2016 - 15:24

PatrikGC a écrit:
Mais si on marque le féminin pour mieux préciser un fait, symétriquement, il est souhaitable de pouvoir marquer le masculin pour faire opposition.

La nature n'est pas symétrique: l'homme aura beau faire, il lui faudrait raser tout ce qui dépasse à la surface du globe (y compris les montagnes) pour tout reconstruire dans le style de la Défense ou de Sarcelles.
Si nous étions tous des escargots, le problème serait résolu, mais Patrik serait le premier à s'en plaindre Wink

Je reste persuadé que, si les bébés naissaient dans des éprouvettes, dans les choux ou dans les roses, comme vous voulez… si le lait était fabriqué en poudre et les oeufs étaient synthétiques ; les langues n'auraient jamais inventé le féminin: pour quoi faire ?

petite anecdote "machiste ???"
En Uropi ancien, le mouvement de libération de la femme en Uropi était: Muvad Alifradi Ʒinu(s), soit MAƷ (qui signifie… le mari Laughing )
Heureusement que les choses ont évolué, et aujourd'hui,c'est:
Muvad Lifrizadi Ʒinu, MLƷ (emeljé)
Quand j'étais au Sénégal, j'avais aussi suggéré à mes élèves féminines de créer le Mouvement de Libération de la Femme Sénégalaise, mais MLFS, ça ne faisait pas sérieux Laughing

ʒinìst, manìst, mazìst…
effectivement, ça se discute. Je crois déjà qu'on peut trancher en faveur de ʒinulogìst, manilogìst, kidilogìst pour les médecins spécialisés.
Pour le reste, ça demande réflexion…
Et les partisans du gin, alors, ne sont ils pas des ʒiniste ?
Excusez-moi, il faut que j'y aille; mon train n'attend pas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Vilko
Modérateur
Vilko

Messages : 3191
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire 1   Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 EmptyLun 15 Fév 2016 - 18:07

Doj-pater a écrit:
Quand j'étais au Sénégal, j'avais aussi suggéré à mes élèves féminines de créer le Mouvement de Libération de la Femme Sénégalaise, mais MLFS, ça ne faisait pas sérieux Laughing

Pourtant, au pays de la danse du ventilateur, ça pouvait se justifier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
PatrikGC

PatrikGC

Messages : 3085
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire 1   Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 EmptyLun 15 Fév 2016 - 18:44

Si nous étions hermaphrodites, je ne me soucierais pas de opposition masculin/féminin.
Mais voilà, étant de sexe masculin, je suis fortement intéressé par l'autre sexe. De plus, écrivant parfois divers textes, j'aime avoir sous la main qqchose qui me permet de bien distinguer parfois les genres, surtout pour les dialogues.

Nous sommes des êtres vivants sexués en 2 genres, donc logiquement (adjectif que j'aime bien), je souhaite savoir distinguer d'un côté le féminin et de l'autre le masculin, avec en prime l'indéterminé quand cette dualité n'est pas nécessaire. Ce n'est pas moi qui ai décrété que les êtres humains sont en général divisés en 2 sexes. Donc je fais avec, et la différence ne me déplait pas Very Happy

D'autres distinctions peuvent être possibles, comme jeune/ancien, maître/disciple, clan/hors-clan etc.

Dans bcp de cas de figure, j'aime distinguer diverses facettes, avec tjrs en prime, l'indéterminé. Par exemple, je ne déteste pas opposer l'achevé à l'inachevé, mais il me faut aussi par dessus cette opposition le mode "je ne sais pas, ce n'est pas vital" en plus.

Que l'uropi ne soit pas trop modifiable, soit ; mais disposer une porte de secours serait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Doj-pater

Doj-pater

Messages : 2329
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire 1   Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 EmptyMar 16 Fév 2016 - 15:05

Vilko a écrit:
Pourtant, au pays de la danse du ventilateur, ça pouvait se justifier...

Tout à fait d'accord. Wink

PatrikGC a écrit:
Mais voilà, étant de sexe masculin, je suis fortement intéressé par l'autre sexe. De plus, écrivant parfois divers textes, j'aime avoir sous la main qqchose qui me permet de bien distinguer parfois les genres, surtout pour les dialogues.

Nous sommes des êtres vivants sexués en 2 genres, donc logiquement (adjectif que j'aime bien), je souhaite savoir distinguer d'un côté le féminin et de l'autre le masculin, avec en prime l'indéterminé quand cette dualité n'est pas nécessaire. Ce n'est pas moi qui ai décrété que les êtres humains sont en général divisés en 2 sexes. Donc je fais avec, et la différence ne me déplait pas

je n'en attendais pas moins de toi. Wink
Il n'en reste pas moins que, lorsque la distinction est nécessaire, elle se fait tout naturellement de la manière suivante:
gal / gala, cirv / cirva, tiot / tiota, kuzin / kuzina, raj / raja… comme dans les langues naturelles.

L'Uropi n'a pas pour ambition de réformer les langues naturelles ni de créer un "homme nouveau"; c'est là toute la différence. C'est une langue commune qui reprend les points communs existant entre les L. i-e.
Une marque spécifique pour l'indifférencié n'existe pas dans les LIE. On utilisera, en fonction des circonstances les noms en consonne ou les noms en -a. Qui dans d'autres circonstances (voir ci-dessus) serviront à différencier le masculin du féminin.
On a la trinité indifférencié - masc -fem, dans des cas où c'est vraiment nécessaire: human -man - ʒina: human rege (les droits humains) ≠ mani rege ≠ ʒinu rege
genor (parent) - pater - mata… kid (enfant) - son -dota

De même qu'une marque spécifique pour le neutre n'est pas nécessaire.
Il faut penser au principe d'économie qui régit les langues et ne pas trop charger la barque pour les apprenants.
Voici ce qu'en dit Jespersen:
"Il y a 2 principes, tous deux légitimes, qui entrent en conflit: le principe de précision et le principe d'économie. Selon le 1er, une LAI devrait pouvoir exprimer toutes les nuances de la pensée que l'on retrouve dans les langues nationales, …mais ceux qui professent cela se réfèrent à des distinctions subtiles qu'on retrouve dans leur propre langue… ils ne pensent pas un seul instant au fardeau considérable qu'ils mettent sur le dos du reste de l'humanité qui n'a jamais éprouvé le besoin d'avoir de telles nuances"
Il faut donc savoir jusqu'où ne pas aller trop loin.

La porte de secours, nous l'avons déjà avec "i vol apsolutim vizo u mani doktor"
Est-ce que la rareté des cas où nous entendrons ce genre de phrase justifie vraiment une catégorie à part, presque inutile ? Je pense que non.

ʒinìst, manìst, mazìst…
En revanche, c'est beaucoup plus complexe que ça en a l'air.
Partons de "machiste" qui vient de l'espagnol macho = mâle; on peut le traduire directement en Uropi par mazìst (partisan du mââââle); ce qui entraînerait femìst par symétrie, plutôt que ʒinìst qui a pour pendant manìst

Mais c'est oublier un autre aspect des choses: comment forme-t-on un nom en -ìst à partir des noms en -a ?
Comment distinguer un "féministe" d'un partisan du gin ?
Si nous faisons appel à l'étymologie, nous voyons que -ìst vient du grec -istis: sosialistis, kapitalistis, komounistis, fasistis
Parallèlement, nous avons en grec des noms en -astis: metanastis, gymnastis… (immigré, gymaste) qui correspondent aux mots fr. en -aste: gymnaste, enthousiaste, cinéaste, iconoclaste

Pourquoi ne pas utiliser -ast pour obtenir l'équivalent de -ìst avec les noms en -a ?
Nous avons déjà gimnàst, entusiàst
avec patria > patriàst (patriote)… alors ʒinàst ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Invité
Invité



Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire 1   Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 EmptyMar 16 Fév 2016 - 15:09

Doj-pater a écrit:
Mais c'est oublier un autre aspect des choses: comment forme-t-on un nom en -ìst à partir des noms en -a ?
Comment distinguer un "féministe" d'un partisan du gin ?
Si nous faisons appel à l'étymologie, nous voyons que -ìst vient du grec -istis: sosialistis, kapitalistis, komounistis, fasistis
Parallèlement, nous avons en grec des noms en -astis: metanastis, gymnastis… (immigré, gymaste) qui correspondent aux mots fr. en -aste: gymnaste, enthousiaste, cinéaste, iconoclaste

Pourquoi ne pas utiliser -ast pour obtenir l'équivalent de -ìst avec les noms en -a ?
Nous avons déjà gimnàst, entusiàst
avec patria > patriàst (patriote)… alors ʒinàst ????

Un nouveau suffixe? Et devra-t-on introduire -asma, pour la doctrine/pratique?

Et comment distinguer machiste (qui est moins une idéologie qu'un comportement) de masculiniste?

Revenir en haut Aller en bas
Bab

Bab

Messages : 788
Date d'inscription : 12/02/2014
Localisation : dins ch' Nord (France)

Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire 1   Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 EmptyJeu 18 Fév 2016 - 11:26

Silvano a écrit:
Doj-pater a écrit:
Pourquoi ne pas utiliser -ast pour obtenir l'équivalent de -ìst avec les noms en -a ?
Nous avons déjà gimnàst, entusiàst
avec patria > patriàst (patriote)… alors ʒinàst ????

Un nouveau suffixe? Et devra-t-on introduire -asma, pour la doctrine/pratique?

Je me demande s'il n'y a pas aussi un risque d'introduire une nouvelle "distinction" féminin/masculin avec un glissement de -ìst vers -àst pour des noms comme ʒinulogìst par exemple, désignant à la fois un gynécologue "générique" et/ou masculin, pouvant donner ʒinulogista pour une gynécologue féminine, dont on voudrait souligner le sexe. Ma crainte (sans doute irrationnelle) est de voir apparaître ʒinulogàst



Citation :
Et comment distinguer machiste (qui est moins une idéologie qu'un comportement) de masculiniste?

Ne pourrait-on pas alors utiliser mazuj pour macho et mazìst pour masculiniste, même s'il doit y avoir quand même pas mal de machos chez les masculinistes, qui sont avant tout des antiféministes notoires ?


Concernant «féminisme» et «féministe», qui sont des termes quasi internationaux, ne serait-il pas préférable de les conserver en l'état ? En Uropi : feminisma et feminìst Question


ajout :  (ang.) feminism, (all.) Feminismus, (esp.) feminismo, (grec) Φεμινισμός, (rus.) Фемини́зм, (isl.) femínism, (suomi) feminismi, (hong.) feminizmus, (basq.) feminismoa, (kur.) femînîzm, (turc) feminizm, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/uropivarkia/
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 24715
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire 1   Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 EmptyJeu 18 Fév 2016 - 11:56

elBab a écrit:
Concernant «féminisme» et «féministe», qui sont des termes quasi internationaux, ne serait-il pas préférable de les conserver en l'état ? En Uropi : feminisma et feminìst Question
Pas vraiment. Si on fait de l'imbrication à l'un, il serait sage de traiter l'autre sexe de la même manière. Bon, c'est mon avis... à présent...

_________________
Idéolangues (persolangues) : aneuvien (active), psolat (active), thub (en sommeil), akrig & ptahx : langues-meubles, uniquement évoquées dans...
Idéomondes : l'Aneuf (actif), le système interplanétaire elviskalien (en léthargie profonde).
Idéoscripts : akrig (à-priori), vadora (à-postériori), adnébou (adaptation) et arkitanco (adaptation).
Contributions : l'Atelier (modo), Idéopédia (participant), Idéolexique (administrateur), Elko (elkadémicien), Wikiægis (participant).

L'idéolinguistique, c'est du tourisme sans frais, et sans perte de bagages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 24715
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire 1   Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 EmptyJeu 18 Fév 2016 - 15:26

Anoev a écrit:
Si on fait de l'imbrication à l'un, il serait sage de traiter l'autre sexe de la même manière.
odd a écrit:
Tout les goûts sont dans la nature...
T'as lu la suite de mon inter ?
Anoev a écrit:
Bon, c'est mon avis... à présent...

_________________
Idéolangues (persolangues) : aneuvien (active), psolat (active), thub (en sommeil), akrig & ptahx : langues-meubles, uniquement évoquées dans...
Idéomondes : l'Aneuf (actif), le système interplanétaire elviskalien (en léthargie profonde).
Idéoscripts : akrig (à-priori), vadora (à-postériori), adnébou (adaptation) et arkitanco (adaptation).
Contributions : l'Atelier (modo), Idéopédia (participant), Idéolexique (administrateur), Elko (elkadémicien), Wikiægis (participant).

L'idéolinguistique, c'est du tourisme sans frais, et sans perte de bagages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doj-pater

Doj-pater

Messages : 2329
Date d'inscription : 04/01/2014
Localisation : France Centre

Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire 1   Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 EmptyJeu 18 Fév 2016 - 15:55

Silvano a écrit:
Un nouveau suffixe? Et devra-t-on introduire -asma, pour la doctrine/pratique?
Et comment distinguer machiste (qui est moins une idéologie qu'un comportement) de masculiniste?

Ce n'est pas un nouveau suffixe; c'est l'adaptation du suffixe -ìst aux noms en -a. Est il préférable d'avoir -aìst ? ʒinaìst ? Personnellement, ça ne me dérange pas, mais ça ne marche pas à tous les coups:
patriaìst? (c'est pratiquement imprononçable).

Par ailleurs, asma, n'a absolument rien de choquant puisque nous avons déjà asma (asthme) et entusiasma (enthousiasme)
En espéranto, je vois patrioto: est-ce que le suffixe -oto m'aurait échappé ?
En grec -ôtis est un suffixe, c'est pourquoi nous avons Chypriote, zélote, Corfiote…
Je vois aussi feministo… que signifie femino ? doublement femelle: femalo + ino ?  Pourquoi pas femalisto ?

Mais je crois qu'elBab a raison
Citation :
Concernant «féminisme» et «féministe», qui sont des termes quasi internationaux, ne serait-il pas préférable de les conserver en l'état ? En Uropi : feminisma et feminìst  Question
ajout :  (ang.) feminism, (all.) Feminismus, (esp.) feminismo, (grec) Φεμινισμός, (rus.) Фемини́зм, (isl.) femínism, (suomi) feminismi, (hong.) feminizmus, (basq.) feminismoa, (kur.) femînîzm, (turc) feminizm, etc.

J'ai été sidéré de voir le grec (qui normalement ne fait jamais d'emprunt au latin, mais fait sa petite cuisine interne) avoir φεμινιστής; je m'attendais à trouver qqch comme γυναικηστής, eh ben, non ! Alors que pour "machiste" nous avons un φαλλοκράτης, bien grec.

Je cite un certain Joël Landais, assez connu dans les milieux Uropistes:
JL a écrit:
La règle en Uropi veut qu'on ne construise pas de mot composé lorsqu'il existe déjà un terme international qui fait l'affaire comme, par ex: princìp, sistèm, regìm, republik, simtòm, situasiòn, protesto, fotò, dialòg, dialèkt

Choisir feminìst en Uropi, ce n'est pas simplement adopter un terme international comme simtòm… (Sim, Tom ????), c'est aussi construire un mot en -ìst à partir de fema (femelle) > femin = le féminin > feminìst
En parallèle, nous pouvons avoir: maz > mazin (le masculin) > mazinìst (masculiniste): Non ce ne sont pas les partisans de Mazzini ! Wink

Pour mazuj je ne vois qu'une traduction possible: en ang. "male chauvisnist pig" que je ne traduirais pas comme Google par "mâle chauvin de porc" Laughing  Laughing  quoique cela soit très pittoresque, mais plutôt par "sale macho", "cochon de macho"

Anoev a écrit:
Pas vraiment. Si on fait de l'imbrication à l'un, il serait sage de traiter l'autre sexe de la même manière. Bon, c'est mon avis... à présent...

Là, tu vois qu'on traite bien les 2 de la même manière, non ? Wink

Il reste le problème de patriote… et là, je crois qu'il le faut faire entrer dans le club fermé des noms en -àst (patriàst avec gimnàst et entusiàst) plutôt que d'introduire un pseudo suffixe -ot qui ne servirait qu'une fois.
Je crois qu'ainsi, la crainte d'elBab serait évitée (je veux dire, si ce "suffixe n'est pas généralisé)
Citation :
Ma crainte (sans doute irrationnelle) est de voir apparaître ʒinulogàst
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uropi.canalblog.com/
Invité
Invité



Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire 1   Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 EmptyJeu 18 Fév 2016 - 16:29

Doj-pater a écrit:
En espéranto, je vois patrioto: est-ce que le suffixe -oto m'aurait échappé ?
En grec -ôtis est un suffixe, c'est pourquoi nous avons Chypriote, zélote, Corfiote…

Vous n'êtes pas sans savoir que l'espéranto est une langue libre, sans comité directeur, et que n'importe qui peut y introduire des mots nouveaux, mots que la communauté adoptera ou non, comme dans toute langue vivante. J'ose pense que patrioto est justifié en vertu de la 15e règle de la grammaire du Fundamento.

Ceci était dit, -oto est un suffixe...
Revenir en haut Aller en bas
Anoev
Modérateur
Anoev

Messages : 24715
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Île-de-France

Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire 1   Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 EmptyJeu 18 Fév 2016 - 20:13

Pour "patriotisme" (de "patrie" = pays du père), j'ai converti ça en parlaṅdesem, à savoir, le remplacement de padh (père) par parendur (parents : le père et la mère) ou pardu (parent, autre que le père ou la mère) ; c'est pas parfait, mais c'est plus neutre. Pas facile à calquer en uropi où on a respectivement genore & kogèn, mais bon, en forçant un peu, on aurait pu avoir genlànd.

_________________
Idéolangues (persolangues) : aneuvien (active), psolat (active), thub (en sommeil), akrig & ptahx : langues-meubles, uniquement évoquées dans...
Idéomondes : l'Aneuf (actif), le système interplanétaire elviskalien (en léthargie profonde).
Idéoscripts : akrig (à-priori), vadora (à-postériori), adnébou (adaptation) et arkitanco (adaptation).
Contributions : l'Atelier (modo), Idéopédia (participant), Idéolexique (administrateur), Elko (elkadémicien), Wikiægis (participant).

L'idéolinguistique, c'est du tourisme sans frais, et sans perte de bagages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Uropi : réformes et vocabulaire 1   Uropi : réformes et vocabulaire 1 - Page 18 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Uropi : réformes et vocabulaire 1
Revenir en haut 
Page 18 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19 ... 29 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Poids ou formes ?
» Exercices vocabulaire de la peur
» [résolu]Formes noires flottantes
» Vocabulaire de base à acquérir
» Vocabulaire lié à la magie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Idéolangues :: Langues auxiliaires-
Sauter vers: